Pourquoi notre ambassadeur à Paris regagne son poste plus tôt que prévu

Daoud retour
L’ambassadeur d'Algérie à Paris, Mohamed-Antar Daoud. AP

Par Abdelkader S. – Le retour imminent de Mohamed-Antar Daoud en France ne signifie pas que tout est rentré dans l’ordre. Des sources proches du dossier ont, en effet, indiqué à Algeriepatriotique que l’amorce d’un dialogue sur lequel Alger et Paris se sont mis d’accord nécessitait qu’un représentant officiel algérien du rang d’ambassadeur soit la courroie de transmission entre les autorités des deux pays. Or, il n’est pas possible d’entamer cette démarche, annoncée par Jean-Yves Le Drian lors de sa visite-éclair à Alger, en maintenant les canaux de communication entre les deux capitales au niveau actuel. Des sources autorisées avaient, à ce propos, démenti, il y a quelques semaines, que ceux-ci aient été complètement rompus, en soulignant que l’ambassadeur de France à Alger était toujours en poste et qu’un chargé d’affaires avait été maintenu à l’ambassade d’Algérie à Paris.

Le retour de Mohamed-Antar Daoud s’inscrit dans le cadre du retour graduel à la normale, comme nous le précisions dans un précédent article. Cependant, le contexte politique français interne agité a changé la donne. L’Algérie, premier partenaire commercial et économique de la France dans la région, comptant quelque six millions de ressortissants dans l’Hexagone et liée à la France par un lourd litige historique, est directement impactée par la course à l’Elysée. La montée de l’extrême-droite, qui montre ses crocs à quelques encablures de la présidentielle de 2022, et l’avancée spectaculaire réalisée par le candidat Eric Zemmour, particulièrement remonté contre les Algériens envers lesquels il nourrit une haine viscérale, contraignent l’Algérie au principe de réalité qui se doit donc d’adopter la realpolitik qui dicte qu’une victoire d’Emmanuel Macron soit considérée comme un moindre mal.

«Il n’y a pas de candidat en dehors d’Emmanuel Macron pour aller plus loin dans la consolidation de nos relations avec la France, y compris sur le contentieux mémoriel», précisent des sources informées. «Eric Zemmour, Marine Le Pen et l’extrême-droitisation de la droite patriotique poussent Alger au pragmatisme», ajoutent nos sources, qui expliquent que Mohamed-Antar Daoud reprendra bientôt ses fonctions «car il est concerné au premier chef par la mise en œuvre de ce fameux processus graduel de normalisation qui devrait s’achever après les élections présidentielles» françaises. «Les Français ont fait le premier pas et ils ont donné des garanties quant au respect absolu de la souveraineté de l’Algérie», poursuivent nos sources.

«Le retour de notre ambassadeur à Paris ne veut pas du tout dire que l’Algérie ait répondu à une demande française, c’est une décision souveraine en phase avec ce que nous voulons comme perspective de nos relations incontournables avec la France», insistent, enfin, nos sources.

A. S.

Comment (21)

    Le chat Botté
    17 décembre 2021 - 20 h 08 min

    @ Elephant Man;
    Il ne sert à rien de pleurnicher sur les cendres, quand un feu s’est éteint il faut rallumer un autre brasier, disaient les sages.
    El Marhoum Allah Yarahmou nous a légué un héritage des plus nobles, la FIERTÉ avec un pays sans tâche qui a la grandeur d’un continent que la génération spaghetti a spolié durant des décennies sans qu’on lève le petit doigt pour le dénoncer.
    Le sage regarde vers le futur et nous on nous rabâche constamment le passé dans l’espoir d’une vie meilleure qui n’existe que dans la tête des écervelés.
    J. Brel avait laissé un couplé des plus significatif:
    On a souvent vu jaillir le feu d’un ancien volcan qu’on croyait trop vieux et moi je me demande Est-ce-qu’on a en nous cette étincelle qui fera jaillir le feu du futur et éclairer notre avenir pour une vie meilleure ou bien rester cloitrer sur nous-même jusqu’à l’éternité?
    Il y a des gens qui écrivent l’Histoire et ceux qui la subissent et rare sont ceux qui l’écrivent et la différence est énorme.
    Comme disait EL Moutanabi dans son mémorable poème:
    Tassghourou si 3aini El Adhim El 3aghaimou.
    Il y a une énorme différence entre KARARNA(H.B) ET ALLAH GHALEB(A.B)

      Elephant Man
      18 décembre 2021 - 8 h 05 min

      @Le Chat Botté
      Vous vous êtes trompé visiblement d’interlocuteur la pleurniche ce n’est ni pour moi la menace de mort 😉😉 ni pour l’Algérie et les Algériens, rien absolument rien dans mes commentaires ne fait référence à la pleurniche ….
      On ne construit pas l’avenir sans honorer son Histoire et connaître son passé et son Histoire.
      Je réitère : »QU’ATTEND L’ÉTAT ALGÉRIEN ……
      ALLAH YERAHMEK YA SID ERDJAL !!! ALLAH YERAHMEK YA SI L’HOUARI BOUMEDIENNE POUR L’ETERNITE !!!
      ALLAH YARHMOU L’ÉMIR ABDELKADER

    Elephant Man
    17 décembre 2021 - 16 h 02 min

    L’occasion m’étant rarement donnée je saisis la perche qui m’est tendue 😉 pour QU’ATTEND L’ÉTAT ALGÉRIEN POUR EXPULSER TOUS LES CLANDESTINS ET DE SURCROÎT TOUS LES MAKHNAZ ET TOUS J’INSISTE TOUS LES NATURALISÉS TRAÎTRES À LA PATRIE QUI OEUVRENT EXCLUSIVEMENT J’INSISTE EXCLUSIVEMENT J’INSISTE EXCLUSIVEMENT POUR LEUR NARCO-TERRORISTE-MONARCHIE DÉCHÉANCE DE NATIONALITÉ ET CESSEZ DE FINANCER L’IMA JE RÉITÈRE CESSEZ DE FINANCER L’IMA J’INSISTE CESSEZ DE FINANCER L’IMA QUI NE FAIT QU’EXCLUSIVEMENT LA PROMOTION DU ROYAUME DES SONGES ET MENSONGES ET BOYCOTTE TOUT CE QUI EST ALGÉRIE ET RASD !!!! la « kommandantur » des croyants et la France auront largement de quoi s’occuper !!
    ALLAH YERAHMEK YA SID ERDJAL !!! ALLAH YERAHMEK YA SI L’HOUARI BOUMEDIENNE POUR L’ETERNITE !!!
    ALLAH YARHMOU KASDI MERBAH
    VIVE LE POLISARIO VIVE LA RÉSISTANCE SAHRAOUIE VIVE LA RASD LIBRE VIVE LA RÉSISTANCE PALESTINIENNE VIVE LA PALESTINE LIBRE QU’ALLAH VOUS PROTÈGE

    Raïna
    16 décembre 2021 - 23 h 12 min

    Que notre ambassadeur regagne son poste à Paris est une chose,d´autre part nous devons nous interroger sur quelle relation allons nous a nouveau entreprendre avec la france sachant que ce pays a contribué fortement à la déstabilisation d´une certaine manière de l´Algérie,non seulement elle fût l’ancienne puissance coloniale d´occupation mais elle a soutenu le FIS et les groupes armées terroristes et elle s´est toujours imiscée dans nos affaires internes et externes en cautionnant des dirigeants illégitimes en favorisant la mauvaise gouvernance et la corruption sans oublier le fait
    qu´elle a tenté de nier notre histoire et notre identité alors que c’est cette france qui a voulu coûte que coûte mêler son histoire à la nôtre.
    Nous devons impérativement revoir totalement notre politique avec la france et surtout n´accorder aucun passe droit ni la moindre concession,ce pays doit être black listé.
    Si cela ne tiendrait qu´à moi j´aurai coupé toute relation avec cet état voyou,ignoble et arrogant.

      Elephant Man
      17 décembre 2021 - 8 h 34 min

      @Raïna
      Exactement, quand vous avez un PDG d’une clinique qui vous reçoit en entretien d’embauche fictive pour ne citer que cet exemple infinitésimal c’est dire que ce pays est malsain et psychopathe et criminel.
      Partenariats WIN-WIN et dans le respect MUTUEL.
      Rien à attendre de la France si ce n’est le sous-développement et la corruption endémique l’exemple de Renault parle de lui-même et se passe de tout commentaire.

    Le chat Botté
    16 décembre 2021 - 19 h 31 min

    Les sages disaient: Le respect vient avec la force.
    #Edderbou ya3raf madherbou est le seul dialogue que connaissent les idiots.
    Les gens respectent les peuples qui ont la force du geste et de la parole et nous on n’a ni l’un ni l’autre pour le moment.
    Omar Ibn El-Khettab disait et avec raison d’ailleurs:
    Idha at3amta fa Echba3 ous idha adhrabta fa aoudja3.

    C MOI
    16 décembre 2021 - 13 h 11 min

    Je crois que la décision de l’Algérie est souveraine car obéit à la realpolitik du moment. Il ne faut pas voir autre chose que la réalité qui nous saute aux yeux. Oui la France nous dictait ses décisions, prises à l’Elysée, du temps de l’ancien régime, mais depuis l’élection de Tebboun les choses ont profondément changé. Sauf si vous ne voulez pas regarder la réalité en face.
    Que dit le proverbe algérien bien connu « Bousse al kalb men foummou hata teqdhi hajtek mennou » .
    Dans les situations aussi complexes que celles que nous traversons, il faut savoir tirer son épingle du jeu sans se faire avoir, ce qui impose la présence de Antar Daoud à Paris sans que cela signifie qu’on a fait table rase du contentieux mémoriel qui n’a pas encore trouvé d’issue.
    A bon entendeur SALUT

    Anatole France
    16 décembre 2021 - 12 h 52 min

    Emmanuel Macron est très détesté pour les violences qu’il a infligé aux Gilets Jaunes et beaucoup de gens en ont après lui pour la tyrannie covidiste. En ce qui concerne les français de confession musulmanes qui ont voté Macron en 2017, ils s’estiment désabusés par le régime de Paris qui a multiplié les attaques racistes, islamophobes, antimusulmanes. Le gouvernement sioniste s’est clairement déclaré pro Mila, pro Paty et pro Charlie et à médiatiquement ostracisé et beaucoup offensé l’ensemble des citoyens français de confession musulmane. Le régime raciste de Macron Darmanin a dissous des organisations musulmanes: Baraka City et le CCIF de Marwan Muhammad (devenu le CCIE basé en Belgique), les a trainées médiatiquement dans la boue, comme il a médiatisé les sanctions et les fermetures de mosquées. Le régime ségrégationniste de Paris a frappé d’anathème les musulmans avec la loi séparatisme. Les attaques contre les musulmans est un grand marronnier qui leur fait beaucoup de mal. Le régime de Macron est le fumier sur lequel le racisme s’est revigoré. Le bilan du Régime de Paris est économiquement et politiquement catastrophique. La France régresse, elle devient une puissance de deuxième zone, le nombre de pauvres augmente, beaucoup ont peur du déclassement, le niveau scolaire et intellectuel a baissé. Le règne de Macron est marqué par une extrême violence policière, et une prise à partie des musulmans sans commune mesure qui rappelons nous le, a déchainé la colère dans de nombreux pays musulmans avec des appels au boycott. Beaucoup de français de confession musulmane vomissent Macron et ne pourraient voter pour lui, avec une pince sur le nez, que s’il se retrouvait au second tour face à pire que lui en la personne d’Éric Zemmour et face à Marine le Pen c’est l’abstention qui pourrait prévaloir. Il y a de plus en plus de français de confession musulmane qui ne croient plus aux promesses et voient d’un mauvais œil les caresses car ils s’en prennent à chaque fois plein la tronche pendant cinq ans. Nous sommes à quatre mois du premier tour et pour l’instant il n’y a aucun candidat qui se détache.

    Tin-Hinane
    16 décembre 2021 - 12 h 44 min

    Peu importe qui sera élu c’est le problème des français, pourquoi devrons nous nous préoccuper de leur fantasia électorale. Quel que soit le candidat cela ne changera rien à la haine généralisée que nourrit la France pour l’Algérie. La France a eu un seul président, Jacques Chirac, qui était raisonnable et voulait mettre fin à cette tradition de la haine et on a bien vu les coups tordus de son propre entourage comme « les bienfaits de la colonisation » etc … pour parasiter son action. Si notre ambassadeur regagne son poste à Paris c’est parce qu’il a y’a certainement dû avoir un accord avec Le Drian c’est tout. Il faut que l’Algérie arrête de céder aux pressions et aux chantages de la France, surtout celui concernant la communauté algérienne présente en France parce qu’on en finirait jamais. Cette communauté est une richesse de talent, d’intelligence et de savoir faire pour la France ingrate et malhonnête comme à son accoutumée. Sans la communauté algérienne la France ne serait plus rien alors il faut que cela cesse d’être un moyen de chantage. Comme il faut diminuer jusqu’à les faire disparaître les échanges commerciaux de toutes sortes, il faut absolument qu’on se sorte des serres de la France parce que les français n’ont pas de limites dans leurs exigences, ils se comportent avec nous comme si on leur devait quelque chose, c’est le contraire ce sont eux qui nous doivent et ils nous doivent beaucoup beaucoup d’argent et même plus que de l’argent. Ils jouent aux enfants gâtés avec nous c’est minable, inconvenant et insupportable nous ne sommes pas leurs parents à la fin. Il faut vraiment en finir une bonne fois pour toutes avec ce pays qui ne nous veut que du mal.

      MohRichard
      16 décembre 2021 - 15 h 01 min

      Bonjour à toutes et à tous,
      Tout est dis et juste dans votre commentaire.
      Rien à rajouter.
      Bonne journée.

      Elephant Man
      17 décembre 2021 - 13 h 49 min

      @Tin-Hinane
      Effectivement excellent commentaire.

    Anonyme
    16 décembre 2021 - 12 h 11 min

    Et si Zemmour ou Marine devenaient presdt (e).Elle reste incontournable la France ou c est la rupture totale pour Alger ? On dirait qu ils parlent plus pour leurs potes que pour ke peuple algérien et l Algérie graduellement nos dirigeants algetie ou sources bien informées ?? Votre en tt qu homme libre franco algérien en votre ame et conscience , Macron fait l autosatisfaction de son mandat alors que les pauvres travailleurs se sont appauvris en France . L Algerie n a aucun effet sur la vie au quotidien en France . Bcps de Franco Algériens et des jeunes en île de France dont ss le charme de Valérie Pécresse .. la question mémorielle algérienne doit de régler entre les historiens et f état a état , rien a voir avec le processus électoral français qd on regarde bien , c est pas inscrit sur leurs programmes a tt ces candidats et personne peut le faire en attendant car c’est s adresser à une communauté et pas aux citoyens français .
    ….

    Le chaoui
    16 décembre 2021 - 11 h 00 min

    Je préfère voter pour Lepen que pour Macron. Macron c’est les Rotschild donc le diable.
    Avec Lepen, au moins, les discussions seront franches et moins vicieuses car on saura qui on a en face de nous.
    Et si elle veut renvoyer tous les algériens (cadres, docteurs, chirurgiens, techniciens, profs,….) et bien ce sera mieux pour l’Algérie.

      Anonyme
      16 décembre 2021 - 19 h 02 min

      Et si elle veut renvoyer tous les algériens (cadres, docteurs, chirurgiens, techniciens, profs,….) et bien ce sera mieux pour l’Algérie.

      Ben voyons…tous les cadres, docteurs, chirurgiens, techniciens, profs,… dont vous parlez n’attendent que ce moment-là! Etre obligés de revenir ici grâce à Lepen! Pourquoi ne sont-ils pas revenus avant car depuis 60 ans ce sont les mêmes fâcheries qui se terminent par des simulacres de réconciliation qui ne débouchent sur rien.
      Qu’est ce qui vous permet d’affirmer que ces braves gens reviendront ici? Du moment qu’ils sont en Europe avec des papiers en règle,ils peuvent très bien se fixer dans un autre pays européen ou au Canada qui leur accordera volontiers le droit d’asile.
      Et que dire des couples mixtes? Des chefs d’entreprises, des journalistes, des gens qui n’ont aucune attache avec notre pays depuis 3 ou 4 générations?
      Macron n’a jamais torturé un Algérien ni vendu des lingots d’or à Barbès.
      Maintenant si Lepen veut renvoyer les Algériens il est probable que beaucoup de français s’y opposeront, quoi que certaines personnes comme vous peuvent le penser.

    Anonyme
    16 décembre 2021 - 10 h 56 min

    Tout à fait logique et normal le retour de l ambassadeur..on ne va pas laisser la voie totalement libre au Maroc et Israël !!!!
    Nous avons bien gardé des relations avec les pays du Golf qui nous plantent des couteaux dans le dos tous les jours…
    Soyons pragmatiques et vigilants sur nos intérêts avec tous les pays …c est cela qui est important…..

    Belveder
    16 décembre 2021 - 9 h 28 min

    Par ce que c est dans la logique des choses
    les deux étas n ont rien a gagné dans cette empoignade
    ce n est pas d Aujourdhui …ces brouilles entre Algerie et Paris ca dure quelques semaines tout au plus et ca depuis 60ans
    les «  »chauffeurs de Bendir » » et le Nationalisme exacérbé ca ne sert a rien

      Algérien
      16 décembre 2021 - 11 h 45 min

      « Le Nationalisme exacérbé ca ne sert a rien. »
      Ton post était un prétexte pour clisser cette dernière phrase.

      Anonyme
      16 décembre 2021 - 12 h 23 min

      Tu pinces tjrs pour la France , les nationalistes existent ds les deux pays et il en faut quelque part comme partt ds ke monde , des patriotes des nationalistes des racistes t en a bien plus en France en Europe et aux qu en Afrique que pays arabes ou africains , je le pense sinon il feront pas ceux qu ils veulent en Afrique et punir des états et peuples par leurs guerres . Je dis ça comme ça .

    Vangelis
    16 décembre 2021 - 9 h 17 min

     » L’Algérie, premier partenaire commercial et économique de la France dans la région, comptant quelque six millions de ressortissants dans l’Hexagone ….  »

    Ce seul constat suffit pour dire que l’Algérie a des cartes qu’elle ne sait pas utiliser.

    Puis,  » … avec ce que nous voulons comme perspective de nos relations INCONTOURNABLES avec la France  »

    Incontournables ? En dépit des attaques en règle de tout bord contre l’Algérie ? En dépit du mépris affiché par les plus hautes autorités de l’ancien colon ? En dépit de tous les bâtons dans les roues de l’Algérie afin d’empêcher son développement, la réduisant à être dépendante des importations ? En dépit de la préférence faite pour d’autres pays laissant l’Algérie en posture de demandeuse ?

    Franchement si en plus de cet inventaire, les  » relations  » avec la France sont considérées comme incontournables, alors l’Algérie est masochiste au moins car visiblement celui qui a fait ce constat en forme de souhait n’a pas sa place dans le recueil des griefs qui doivent être pris au sérieux car ce n’est pas la première fois que ces crasses sont tenues, elles le sont depuis 60 ans.

    Abou Stroff
    16 décembre 2021 - 9 h 05 min

    « Pourquoi notre ambassadeur à Paris regagne son poste plus tôt que prévu » titre A. S..
    il me parait inutile de chercher midi à quatorze heures.
    notre ambassadeur regagne son poste à paris au non de la « realpolitik », point barre.
    quant à savoir si ce retour répond à une demande française ou est le résultat d’une décision souveraine du pouvoir algérien, tout le monde sait que chacun voit midi à sa porte et le reste n’a guère d’importance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.