Sonatrach et le groupe italien ENI : mise en production de deux champs gaziers à Berkine

Sonatrach Berkine
Sonatrach et ENI mettent à exécution le contrat signé en 2021. D. R.

Le groupe Sonatrach a annoncé la mise en production de deux champs gaziers dans le bassin de Berkine (wilaya de Ouargla), dans le cadre du premier contrat signé avec l’entreprise italienne ENI sous l’égide de la nouvelle loi sur les hydrocarbures 19-13, rapporte l’APS.

«Dans le cadre du contrat Berkine-Sud, signé entre Sonatrach et ENI en décembre 2021, sous l’égide de la nouvelle loi sur les hydrocarbures 19-13, Sonatrach annonce la mise en production de deux champs gaziers liés à ce contrat», indique-t-on dans le même texte.

«La mise en production de ces deux champs est intervenue en septembre 2022, soit six mois seulement après l’entrée en vigueur dudit contrat, et ce grâce à un développement en mode accéléré (Fast-Track)», précise-t-on.

Cette nouvelle réalisation, relève le même texte, «permet d’atteindre une production journalière de 1 million de mètre cubes de gaz et 4 000 barils de liquides associés», ajoutant qu’«il est prévu que cette capacité de production soit augmentée à hauteur de 2 millions de mètres cubes à la fin de cette année».

«Ces quantités supplémentaires, additionnées aux quantités produites par les deux champs de Berkine-Nord, entrés en production en juillet 2022, augmentent les volumes de gaz produits par l’association Sonatrach-ENI et participent à l’accroissement des exportations de gaz algérien destinées au marché européen», souligne-t-on dans le communiqué.

R. E.

Comment (5)

    ONT POMPE, ONT FORE, ONT LIVRE, ET VOUS PASSEZ TOUS PAR LE TIROIR CAISSE.
    11 octobre 2022 - 20 h 38 min

    À la bonheur !
    Les dollars, la livre sterling, l’euro, vont couler à flot dans les caisses du trésor public.
    INCHALLAH.
    Il faut penser aux malheureux qui vivent difficilement en Algérie.
    Et la BARAKA d’ALLAH Soubhanou Ouwa Tahala sera l’associés du gouvernement algérien dans ces réalisations et objectifs.
    Nous connaîtrons la l’aisance financière et sociale.
    INCHALLAH

    Anonyme
    11 octobre 2022 - 18 h 28 min

    Oui, c’est bien ces partenariats avec les européens, mais en ce qui concerne les transferts de technologies où en sont-ils ?

      @ Anonyme 11 octobre 2022 - 18 h 28 min
      11 octobre 2022 - 22 h 39 min

      Ne t’inquiète pas .
      J’ai énormément de personnes de ma famille qui travaillent à la Sonatrach.
      Et crois, moi ils maîtrise à 100% du début des forages à la ventes du GAZ et PÉTROLE 🛢.
      De À à Z .
      Nous vendons nôtres savoir faire dans plusieurs pays dans le monde.
      Alors, avec eux où sans eux, dans ce secteur d’activité nous sommes très bons.
      HAMDOULILLAH 🇩🇿

    dz
    11 octobre 2022 - 11 h 48 min

    cela est tres bien avec l italie pas de probleme c est avec la france le souci!

    icialG
    11 octobre 2022 - 9 h 22 min

    peut être que c’est dû a mon ignorance mais je ne connais aucun pays occidentale prendre des arabes comme partenaire pour extraire les produits fossiles sur leur sol ,je sais aussi que je n aurai pas de réponse a ce propos
    ,,ce genre de coopération est toujours à sens unique,,,, ça sent la fourberie et la duperie ,,sauf erreur de ma part je crois qu’il y a des gens très compétents pour assurer mais ,,,,,,,,,,, va savoir ?????
    …/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.