Kadri Simson : «L’Algérie est un fournisseur important et fiable de gaz naturel pour l’UE»

Simson gaz
Kadri Simson, commissaire européenne à l’énergie. D. R.

La Commissaire européenne à l’énergie, Kadri Simson, a affirmé, lundi à Alger, que l’Union européenne (UE) est prête «à consolider et à développer davantage un partenariat énergétique avec l’Algérie», assurant que l’Algérie reste «un fournisseur important et fiable», rapporte l’APS.

S’exprimant lors d’un point de presse à l’issue de la 4e réunion annuelle de haut niveau du dialogue énergétique entre l’Algérie et l’UE, dont elle a coprésidé avec le ministre de l’Energie et des Mines, Mohamed Arkab, Mme Simson a indiqué que «les liens dans le secteur de l’énergie entre l’Algérie et l’UE et ses Etats membres sont historiques, forts et profonds».

«Nous voulons les consolider et développer davantage un partenariat énergétique qui soit mutuellement bénéfique aux peuples algérien et européens», a-t-elle souligné.

A ce propos, la commissaire européenne a affirmé avoir proposé au ministre de l’Energie trois domaines «très prometteurs» dans le secteur de l’énergie où l’Algérie et l’UE peuvent avoir une «coopération gagnant-gagnant».

Le premier domaine concerne le gaz, a-t-elle précisé tout en rappelant que «l’Algérie a longtemps été, et est toujours, un fournisseur important et fiable de gaz naturel pour l’UE».

Selon Mme Simson, «l’UE et l’Algérie gagneront toutes les deux à augmenter les volumes de gaz algérien potentiellement disponibles à l’exportation vers l’Europe». Cette augmentation pourrait être réalisée «en coopération avec des entreprises européennes, en exploitant de nouveaux champs gaziers» en Algérie, a-t-elle mentionné.

Une autre voie «prometteuse pour les deux pays pour augmenter les exportations de gaz consiste à réduire davantage les émissions de méthane et le torchage, ce qui rendrait plus de gaz disponible pour le commerce», a-t-elle également soutenu.

Dans ce sillage, Mme Simson a fait savoir qu’elle a proposé, lors de la réunion, «un projet concret de coopération au ministre de l’Energie, Akrab».

Tout en faisant état d’une «discussion excellente» avec Arkab, la commissaire européenne a souligné également que le deuxième domaine d’intérêt commun est celui des énergies renouvelables.

Dans cette optique, elle a fait observer que l’Algérie «dispose d’abondantes sources d’énergies renouvelables, solaires et éoliennes» qui lui permettent de «devenir un leader mondial dans la production de l’énergie propre, pour la consommation locale mais aussi pour l’exportation, y compris vers l’Europe».

A ce propos, elle a indiqué que les deux parties travaillent déjà ensemble sur le développement des énergies renouvelables avec le projet commun «Taka Nadhifa» (énergie propre, ndlr).

«L’UE est prête à faire beaucoup plus dans ce domaine et à mobiliser un financement européen important du Fonds européen pour le développement durable en coopération avec nos banques de développement, comme la Banque européenne d’investissement et la Banque européenne pour la reconstruction et le développement», a-t-elle fait savoir.

Le troisième domaine de coopération cité par Mme Simson est celui de l’hydrogène vert, affirmant qu’«un éventuel partenariat UE-Algérie sur l’hydrogène pourrait permettre de développer la production, la consommation et le commerce d’hydrogène renouvelable et de dérivés».

«Nous devons travailler ensemble pour créer les bonnes conditions pour attirer les investissements et promouvoir les partenariats des entreprises européennes et algériennes», a-t-elle plaidé par ailleurs, tout en se félicitant de la tenue prochaine de la deuxième édition du Forum d’affaires Algérie-UE sur l’énergie, prévu les 11 et 12 octobre 2022 à Alger.

R. E.

Comment (17)

    Le Chat Botté
    12 octobre 2022 - 21 h 36 min

    Tout flateur vit au dépend de celui qui l’écoute disait J.H. Lafontaine.
    « Oh Monsieur du corbeau que vous êtes jolie si votre plumage ressemble à votre ramage vous seriez le phénix de la terre. » Cette flatterie vaut bien un fromage et apprenez monsieur du corbeau que tout flateur vit au dépend de celui qui l’écoute.
    On ne les appelait pas les esclaves de nos cousins germains??? pour rien en Amérique du nord de la bouche même d’une Italienne qui réside au Canada.
    Il y a trois pays à qui il ne faut jamais faire confience; l’Éspagne, la France et bien sûre l’Italie.
    Hier, il n’y a pas si longtemps l’Italie était l’ami de la Russie et d’un revers de la main ils le poignardent dans le dos comme si de rien allez-y comprendre la volte face des Italiens.

    Algérien et patriote
    11 octobre 2022 - 17 h 01 min

    Madame Simpsons par si madame Simpsons par la ,du blabla pour que L’ALGERIE leurs livre plus de gaz, un vrai feuilleton de la série animé bientôt elle va faire parler barth !!! Il n’y a pas plus hypocrites qu’eux car pendant la décennie noir très rare sont les pays qui nous ont tendus la main bien au contraire ils essayaient de nous enfoncer, j’espère que les autorités Algérienne vont leurs rappeler et plus de cadeaux qu’ils payent le prix fort…

      Elephant Man
      12 octobre 2022 - 1 h 22 min

      @Algérien Et Patriote
      L’Italie a été le seul état européen a ne pas avoir boycotté l’Algérie pendant guerre terroriste sioniste par procuration la décennie noire et avoir maintenu sa présence économique.

      Belveder
      12 octobre 2022 - 14 h 42 min

      Arrêtez de brasser du vent
      Cette Dame sait par contre combien d enfants d Algérie sont mort en mer pour rejoindre l UE ce n est pas nôtre GAZ ni pétrole qui les a empêché de faire ca

        Elephant Man
        12 octobre 2022 - 17 h 22 min

        @Belveder…
        Ti confondre avec Ceuta et Mellila…et tutti quanti.
        L’occasion m’étant rarement donnée je saisis la perche qui m’est tendue mais pour QU’ATTEND l’État Algérien etc etc etc expulsion manu militari etc etc déchéance de nationalité etc etc etc cessez de financer l’IMA, la majesté et ses maîtres auront largement de quoi s’occuper et se chauffer y compris avec un tee-shirt adidas 😉 et les nourrir à coups de drones !!
        Effectivement Mdame Kadri Simson sait parfaitement qui finance grassement la majesté et sa narco-terroriste-pédophile-monarchie pour des centres de rétention de migrants !!

    émigré
    11 octobre 2022 - 15 h 21 min

    … En ces temps de cris énergétique, nous devrions laisser les Européens couler et profiter de leur crise économique pour les amener à partager leur savoir-faire dans des contrats de construction, de voirie, etc.

    Anonyme
    11 octobre 2022 - 14 h 46 min

    « L’Union européenne est également un importateur fiable de massacres et destructions pour l’Algérie »
    Il faut savoir retourner les compliments, diplomatie oblige…

    Anonyme
    11 octobre 2022 - 14 h 29 min

    Ok a part les constats ils sont ou les contrats ????
    Les bonnes intentions sont louables mais juste pour vous rappeler qu’en pleins décennie noir l’Algérie n’a pas suspendu une seconde la livraison des énergies ses clients

    Pourquoi vous avez refusé d’investir dans le gaz quand l’Algérie vous a fait la proposition et pourquoi il n’ y a pas a ce jours un montant d’investissement déclaré ???

    Actuellement la balance commerciale est en votre faveurs , l’Algérie continue son engagement dans un accord de partenariat défavorable pour piller ses devises

    J’ai le sentiment qu’on est entrain de revivre le cauchemar des 20 dernière années, et au lieu d’avoir un président qui sillonnait le monde pour brasser le vide on vie le contraire et c’est le vide qui vient chez nous pour le brasser localement

    Brahms
    11 octobre 2022 - 14 h 28 min

    Le Maroc trafique la drogue pour s’enrichir / l’Algérie vend du gaz et du pétrole pour gagner son argent,

    La différence est donc énorme entre ces 02 pays dont l’un essaie de nous copier en scrutant du matin au soir ce que l’on fait ou ce que l’on a obtenu en avantage pour essayer d’avoir la même chose que nous avec nos partenaires voir les cas Renault et Alsthom.

    C’est pourquoi, quand l’algérien de base aura compris ce que vaut et ce que cherche le Maroc, notre pays décollera économiquement et financièrement.

    Ensuite, quand le gaz et le pétrole augmentent, les autres matières aussi. Par exemple, l’or, le kilo valait
    26 000 € en 2017 maintenant, il tourne à 53 000 €.

    Anonyme
    11 octobre 2022 - 13 h 28 min

    L’Algérie n’est pas seulement un fournisseur de gaz fiable Mme ! C’est un peuple fier de ses richesses y compris culturelles, humaines et historiques. Elle souhaite que l’Europe soit aussi fiable qu’elle en demeurant juste et impartiale devant les drames que vivent les peuples opprimés, comprenez Le Peuple Sahraoui qui lutte depuis bientôt un demi siècle pour sa souveraineté et son indépendance, ainsi que le peuple palestinien qui semble ne plus compter pour beaucoup. La pommade pour le gaz ça ne passe pas Mme. Trouvez mieux que ça pour épater les algériens.

    Elephant Man
    11 octobre 2022 - 11 h 15 min

    Le GAZ ET LE PÉTROLE VOUS BANQUEZ.
    Ensuite, quel projet de développement win win hors hydrocarbures avec TRANSFERT DE TECHNOLOGIE →→→ WALOU.
    Depuis le temps ça se saurait.
    L’Algérie n’a pas besoin des entreprises européennes pour les hydrocarbures.
    On note que l’Italie a fait part de projets win win et dans le respect MUTUEL avec transfert de technologie hors hydrocarbures.
    La Chine est le must de l’énergie renouvelable avec elle transfert de technologie avéré.
    Qu’en est-il du développement d’un hôpital high-tech digne de « concurrencer » les USA…
    Hydrocarbures en RENTE RÉCURRENTE OBSESSIONNELLE Allah Yarhmou le Guide le Colonel Gueddafi Allah Yarhmou Saddam Hussein ….
    PS : je rappelle que cette UE toujours si prompt en tartufferie droits de l’Homme a passé sous silence ma plainte contre l’État français à la CJUE …Un Détail De l’Histoire…c’est vous dire où l’UE place son win win pour être pragmatique..N’EST-CE PAS ….

    yaccoub
    11 octobre 2022 - 10 h 26 min

    Arrêtons notre crédulité face aux propos d’occasion!

    RRab3i
    11 octobre 2022 - 9 h 58 min

    Si cette dame a aborder ce sujet ce sujet c est parce ce qu’il y a qui doutent et bien qu’ils doutent D,T,F ,,on ne peut pas les empêcher

    Belveder
    11 octobre 2022 - 9 h 32 min

    l Algerie est certes fiable c est indéniable
    mais le president TEBOUNNE a été clair il ne s agit plus de vendre des sources d Energie BRUTS empoché des devises et Arrosé le Peuple pour GAGNER LA PAIX sociale
    ce temps est révolu
    les Capacités de L ALGERIE en teme d infrastructures de recherches et de rafinieries sont minimes
    L Algerie cherche des partenaires a moyen et long terme pour investri dans les industries pétrolieres miniéres Gaziéres
    VENDRE il n y a pas plus facile
    CETTE conjoncture ne durera pas

      @belveder
      12 octobre 2022 - 18 h 38 min

      @mais le president TEBOUNNE a été clair il ne s agit plus de vendre des sources d Energie BRUTS empoché des devises et Arrosé le Peuple pour GAGNER LA PAIX sociale
      ce temps est révolu

      Tu rigoles

    Anonyme
    11 octobre 2022 - 8 h 51 min

    Enfin, l EU daigne regarder vers l Algérie d un œil plutôt complaisant et intéressé, rapport de forces oblige.
    Il n y a pas si longtemps, tout ce qui venait de l EU pour l Algérie n était que blames et même menaces.
    L Algérie devrait bien négocier son gaz et pétrole avec l EU.
    Pourquoi pas chaque KWh en gaz exporté vers l Europe, cette dernière devrait l investir en Algérie en équivalent en énergie renouvelable. Surtout en hydrogène vert.
    L EU investit au Maroc en énergie renouvelable et hydrogène vert, sans rien avoir du Maroc, mise à part la soumission.

      Elephant Man
      11 octobre 2022 - 11 h 22 min

      @Anonyme
      Je rebondis sur votre conclusion «L EU investit au Maroc en énergie renouvelable et hydrogène vert, sans rien avoir du Maroc» →→→ voilà ce qui vous explique en cette veille du 1er NOVEMBRE assassinat de nos compatriotes martyrs Algériens Allah Yarhmoum ACTE TERRORISTE ABJECT D’UNE LÂCHETÉ INNOMMABLE par la narco-terroriste-pédophile-monarchie en territoire Sahraoui encore faut-il le souligner et rappeler sans que quiconque France UE ONG BIDONS européennes et autres tartufferies ne s’en offusquent le moins du monde au contraire la victime Algérie et Peuple Algérien criminaliser et le criminel narco-terroriste-pédophile-monarchie victimiser au niveau meRdiaticopolitique français et donc européen.
      Sans rien effectivement en petite « chaire » fraîche…
      On se rappelle également Desertec.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.