Dossier – Siège d’Air Algérie : bricolage pour un projet de 80 millions d’euros (III)

AH siège
Siège inachevé d'Air Algérie : 80 millions d'euros jetés par les fenêtres. D. R.

Algeriepatriotique révélait, en 2014, les dessous du litige qui a stoppé la réalisation du nouveau siège d’Air Algérie à Dar El-Beida. Six ans plus tard, le projet est toujours gelé et la carcasse du nouvel édifice qui devait sortir les bureaux de la compagnie aérienne nationale du bâtiment emprunté qu’elle occupe depuis l’indépendance, au centre d’Alger, est ravagée chaque jour un peu plus par les aléas du temps.

Par Hai Abdi – Le projet de construction du nouveau siège d’Air Algérie a pris une tournure inattendue. Après trois ans de travaux, le chantier, sorti à peine de terre, est aujourd’hui totalement à l’arrêt. Ce projet de 80 millions d’euros n’est qu’une carcasse qui se dégrade au fil des jours en raison du bricolage dont ont fait preuve les responsables chargés du dossier. Un conflit oppose actuellement l’entreprise réalisatrice et le maître d’ouvrage pour non-respect des termes du contrat. Une procédure en arbitrage international a été engagée par le constructeur.

Non seulement le siège n’a pas été construit, mais Air Algérie risque gros pour des problèmes d’ordre contractuel. Les responsables en charge du dossier ne faisaient qu’à leur tête, ne tenant pas compte des termes du contrat et changeant d’avis constamment. Ainsi, le maître d’ouvrage a supprimé l’essentiel des conditions qui protègent les intérêts de l’entreprise réalisatrice. Dans le contrat signé avec le constructeur, il est stipulé qu’en plus d’une garantie bancaire de bonne exécution de 10%, le maître d’ouvrage, à savoir Air Algérie, peut opérer une retenue sur tous les paiements de 5%, alors que ces clauses sont contraires aux dispositions du code des marchés publics. Ce texte réglementaire institue la mise en place d’une garantie de bonne exécution de 10% ou bien d’une retenue de 10%.

Excellant dans l’improvisation, les responsables du dossier à Air Algérie décident de plusieurs modifications intempestives des plans, ce qui implique d’importances incidences financières par rapport à ce qui a été prévu initialement : 700 millions de dinars pour l’électromécanique, 200 millions pour le désenfumage et 200 millions pour le carrelage, les cloisons… Au plan opérationnel, rien n’est définitif et rien n’est validé, ni par le maître d’œuvre ni par le maître d’ouvrage. Cela laisse la voie ouverte à toute autre modification majeure au fur et à mesure que le projet avance.

Le projet n’était pas bien ficelé (étude du sol, topographie, génie civil et architecture) avant le lancement des travaux. De graves lacunes qui se sont répercutées négativement sur la réalisation de ce projet et qui hypothèquent la construction de ce nouveau siège de la compagnie nationale. Le constructeur a suspendu les travaux qui sont arrivés au 4e étage avec trois niveaux de sous-sols sur 35 000 m2.

Evoquant le non-respect des clauses du contrat par Air Algérie, il réclame près de 100 millions d’euros de dommages et intérêts. Si l’entreprise réalisatrice obtient gain de cause, les finances d’Air Algérie vont prendre un sérieux coup. Ainsi, un projet de 83 millions d’euros risque de coûter 200 millions d’euros.

H. A.

(Suite et fin)

Comment (21)

    Salim Samai
    3 décembre 2022 - 11 h 13 min

    DZ doit INVOQUER les LOIS contre la Corruption du Corrupteur que beaucoup de pays ont dans leur legislation. Voir Glencore! Il y a des lois dans ce sens aux USA!

      Belveder
      4 décembre 2022 - 18 h 34 min

      mon PAYS s appelle L ALGERIE
      je suis ALGERIEN
      je ne suis pas un DZ

    Anonyme
    2 décembre 2022 - 11 h 06 min

    Il faut absolument creer une commission parlementaire pour controler les marches de l Etat et controler les appels d offres…Aucun marche ne doit etre approuve de gres a gres…tout doit passer par des appels d offres avec des cahiers des charges detailles etablis par des bureaux d experts et des offres sous plis cachetes …avec date precises de remises des plis et date precise d ouverture des plis sous la presence de notaires assermentes et des membres de la commission parlementaire…La corruption est un mal qu il faut eradiquer et le controle par etape d execution de la realisation des projets doit etre suivie par un bureau d etude specialise…Le delai de realisation et de la remise des cles doit etre precies sous peine de retenues en cas de retard de realisation sauf force majeure..

    Algérienne-Alger
    2 décembre 2022 - 8 h 21 min

    Les espaces spacieux destinés aux bureaux c’est en voie de disparition tout se fait via internet pas besoin de tant de constructions et de chantiers qui n’en finissent jamais où tout est bâclé car pas de suivi et pas de sanction. La dernière fois que je suis venue en Algérie en septembre 22 j’ai remarqué que même les écrans d’affichage de la sortie, d’arrivées de vols etc qui se trouvent devant les services de douane sont d’une qualité médiocre (car vol et corruption) et certains de ces écrans qui font honte sont inclinés donc mal fixés, les chariot à bagages dans un état déplorables, visiblement le développement du pays n’est pas prêt à démarrer, aucune lancée remarquée même dans une aérogare récente, toute cette horreur à cause des entrepreneurs voleurs (turcs en construction et chinois avec leurs chantiers catastrophiques). L’Algérie manque-t-elle vraiment d’ingénieurs en Génie civil ? j’étais professeure d’université en Algérie je me permets donc de vous recommander, pour ces interminables chantiers pour construire indéfiniment des bureaux, des éléments jeunes algériens très brillants avec des connaissances actualisées et qui doivent être récupérés à partir des établissements univ. avec du respect et de la bonne intention à leur égard (rémunération correcte, prime d’encouragement etc..). L’Algérie compte 45 350 000 habitants avec 70% des moins de 50 ans, EDZAIR a t-elle besoin de centaines de milliers d’étrangers sur ces chantiers présents avec la complicité des turcs et des chinois, le marché du travail ne peut être créée avec des algériens qu’il faut attirer par ce qu’ils méritent.

    Algérien Pur Et Dur
    1 décembre 2022 - 22 h 48 min

    Même quand on les balance en prison, on leur donne des peines dérisoires au lieu de les mettre dans des cellules et jeter les clefs. J’ai vu des voleurs de patates récolter des peines plus sévères. Et je ne parles même pas des remises de peine pour “bonne conduite.” En attendant leur progéniture mène la belle vie avec l’argent du peuple. …

    Anonym3
    1 décembre 2022 - 17 h 22 min

    @ le faux Anonym3 du 1/12/2020? Nous sommes en 2022 et il n’est pas encore 17:26 mn a Alger. Merci de bien utiliser ton pseudo et voir l’annee et l’heure dans ta planete. By the way,je partage comme certainement des millions d’Algeriens ton commentaire ,je ne bois pas le cafe Aroma ou niziere dans les cafés maurres, je dirai meme autres et je n’aime pas les gens qui circulent avec des goblets et surtout ceux qui les jettent dans les lieux publics. Pour ce qui est de Air Algerie, la faf avec sa ligue 1 de foot et pas mal d’autres bebes et enfants, Mama sonatrach devrais dire a papa presidence je ne peux plus Jeter l’argent par la fenetre et la porte.

    Anonyme
    30 novembre 2022 - 22 h 05 min

    L urgence c est d aneantir la corruption dans l application de la loi dans toute sa severite allant jusqu a la peine capitale sans aucune possibilite de recours et la confiscation de tous les biens des auteurs d acte de corruption au profit de l Etat…La corruption et la drogue sont deux armes a destruction massive..ou un cancer qui ronge a petit feu les institutions de l Etat….

    La malediction Algérienne
    30 novembre 2022 - 14 h 08 min

    Un pays rentier qui vit de son riche sous sous-sol dont certains considèrent que c’est un tiroir-caisse sans fond sans penser aux générations futures car ces traitres à la Nation ont assuré leurs arrières à eux et leurs progénitures à l’étranger grâce à cette corruption. Ils s’en contre moque du pays et méprisent les Algeriens. On dépense, on detruit de la valeur/ richesse, on ne raisonne pas au Retour Sur Investissement, on met en danger l’avenir de notre pays. Seul.l’appat du gain les intéresse. Ces projets qui traînent sont liés essentiellement à la corruption car les contrôles n’existent pas, certains ont privatisé le pays aux détriments du plus grand nombres. Cela me rend profondément triste et on voit que le mal est profond.

    bob
    30 novembre 2022 - 13 h 58 min

    Le siège est quasiment terminé il n’est pas abandonné il sera bientôt livré.

      ohhhh dans quel état s'il vous plaît
      2 décembre 2022 - 9 h 07 min

      Tout acheté au premier prix avec des factures éditées faramineuses.
      On en a marre du vol et du non suivi, bla smah.

    Où était nos organismes de CONTRÔLE ?
    30 novembre 2022 - 13 h 26 min

    Le Mal est fait..
    Il vaut mieux Essayer de REDRESSER la BARRE…et surtout
    RÉACTIVER la SURVEILLANCE par les organismes de CONTRÔLE pour s’Occuper des PARASITES d’AUJOURD’HUI qui CONTINUENT leur SABOTAGE ANTI-NATIONAL contre le PAYS.

    La corruption
    30 novembre 2022 - 10 h 33 min

    Le mal central est la corruption dont les acteurs veulent manipuler les appels d’offres pour prendre leurs commissions au détriment du pays, son image, de l’intérêt suprême et des citoyens dont nous payons des billets à prix exorbitants pour faire vivre une armée mexicaine et leurs familles qui bénéficient de privilèges et de combler les déficits. Cette corruption est crime d’État, une haute trahison car tout ces individus non nullement au ventre l’amour et l’interet du pays. Quand allons nous arreter de maltraiter ce pays et ces citoyens pour aller vers l’émergence, la ligne rouge a ete dépassé depuis belle lurette!

    Il manque des informations ℹ️
    30 novembre 2022 - 9 h 49 min

    Quel est le nom de l’entreprise chargé de réaliser les travaux de construction ???

      Anonyome
      30 novembre 2022 - 13 h 34 min

      Excellent commentaire.

    Brahms
    30 novembre 2022 - 7 h 16 min

    L’ère Bouteflika a fait des ravages financiers ?

    Les raisons sont connues : Tout ceci masque des dessous de table, des pots de vin, du Bakchich.

    L’argent a ensuite été rapatrié à l’étranger pour l’achat de biens immobiliers en Suisse, au Canada ou en France puis bye bye tout le monde.

    Imaginez un peu celui qui va venir derrière, l’énergie et le temps qu’il va devoir déployer pour d’une part, finir les travaux et pour d’autre part, récupérer les fonds partis à l’étranger.

    En résumé, notre sous-développement vient de là, il n’y a pas suffisamment de garde – fous pour contrer tous ces escrocs qui sévissent en Algérie en tout impunité et qui nous font perdre un temps considérable.

    La perte de temps et déjà de 08 ans et ce dossier va faire comme le métro d’Alger cela va trainer 25 ans et pour finir, ironie du sort, ces mêmes escrocs se retrouveront à Dubaï pour voir les beaux building, le tout, avec notre argent.

    Je vous le dis, des histoires comme ça, j’en connais à la pelle.

      dz
      30 novembre 2022 - 13 h 59 min

      brahms tout a fait exact la periode de boutef ou a sevis la plus grande corruption le laissez aller les millards de dollars transfere en europe qui aurait put servir a contruire des hopitaux et developer l algerie cela fait mal tous cela pauvre algerie que des harkis la colonisation a laisse des traces terribles la premonition de de gaulle prend toute sa realite ces arabes vont s auto detruire meme dans un siecle ont reviendra en algerie et nous reprendrons les commandes du pays

    Anonyme3
    1 décembre 2020 - 17 h 26 min

    Une compagnie aérienne de moins de 60 avions avec dès milliers d’employés dont la majorité a un problème avec le 😃 ,bonjour ou salam na pas besoin d’un building d’une superficie d’un ministère,les bureaux des aéroports lès suffisent largement.la priorité c’est les hôpitaux et lès cliniques afin que nos dirigeants aillent plus se soigner à l’étranger et partagent lès mêmes lits que ceux dès simples citoyens.le peuple à besoin dès écoles moderne et dès centres culturelles et salles de sport afin de préparer une génération en bonne santé,éduqué et civilisé.on a pas besoin dès gens de kahwat aroma et l’actofibre se moquée du peuple.

    Anonyme
    1 décembre 2020 - 15 h 50 min

    Une autre preuve qu’ils ne savent qu’improver, jeter l’argent par les fenetres et mentir. Un systeme de dinosaures ne pourra jamais avancer car il est complétement noyé dans la médiocrité et l’ignorance des réalités. Qui est dans ce cas responsable ? Personne ne sait car il y a personne a la maison.

    Anonyme
    1 décembre 2020 - 12 h 15 min

    Encore mon Algérie qui se fait gruger par des Libanais, les plus grands escrocs sur terre, à l’image de Carlos Ghosn…Après Sawiris, les Khalijis, les Français, l’effacement injustifié de la dette de 14 pays Africains qui s’élève à une dizaine de milliards de $…..Qu’attend-on pour demander des comptes à la tête pensante de tout ce sabotage planifié sciemment?

    elhadj
    1 décembre 2020 - 11 h 18 min

    l incompétence bat son plein , un laisser aller impardonnable, une gabegie facile des deniers publics,des projets à l abandon, des surcoûts inadmissibles, des contentieux préjudiciables obérant les ressources du trésor dont on s interroge ou on va avec ces pratiques permissives voire mafieuses si les sanctions ne seraient pas prises pour préserver les intérêts du pays .pourquoi ne crée t on pas un secrétariat au plan pour le lancement, les études de faisabilité,les estimations,les négociations,l établissement des contrats et enfin le suivi permanent de l évolution des réalisations engagées.il est temps de mettre un terme aux improvisations et aux facilités intolérables qui ont tant coûté financièrement au pays.

    Nadir
    1 décembre 2020 - 11 h 06 min

    83 Millions d’euro pour des bureau ????????? Il y a assez pour construire un aéroport !!!
    De nos jours on a pas besoin de tout cet espace pour les bureau tout ce fait en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.