Soledar-Bakhmout : quand la baudruche de la désinformation fait flop !

MZ désinformation
«Experts» occidentaux font leurs les fanfaronnades de Zelensky. Ici, avec Macron. D. R.

Une contribution d’Ali Akika – Les événements en ce début de janvier ont été riches sur le plan militaire. La violence des combats dans deux villes stratégiques a attiré l’attention de la presse mondiale. Le palme d’or ex-aequo de la désinformation a été donnée aux chaînes d’information en continu. Rien d’étonnant car elles s’abreuvent aux mêmes sources des services secrets américain (CIA) et britannique (MI6). Ceci dit, il m’a paru plus utile de relater les faits qui, sans doute peut-être, seront à l’origine d’un tournant dans la guerre…

La nomination du général Sorovikine en octobre 2022 a été suivie de deux décisions, la rectification d’erreurs de conduite de la guerre et l’adaptation à de nouveautés tactiques imposées par le champ de bataille. Après analyse du terrain, le général Sorovikine a pu convaincre l’échelon politique le plus élevé de mettre en pratique lesdites décisions qui, selon son expression, vont faire mal. Il passa aux actes en novembre 2022, en opérant un retrait tactique de la ville de Kherson. Manœuvre réussie 5 sur 5, car replier 20 000 hommes avec leur matériel et 70 000 civils sans que l’ennemi ait été capable de perturber le franchissement d’un fleuve large de plus d’un kilomètre est assez rare. L’exploit a été reconnu à demi-mot par un ou deux généraux français qui ont brisé un peu l’omerta entretenue par les habituels béni oui-oui du président ukrainien. Le général Sorovikine ayant eu le feu vert du président russe se mit au travail. Les troupes retirées de Kherson ont pris la direction de Bakhmout, une ligne de défense qui protège Kramatorsk, siège du commandement militaire ukrainien, de la province de Donetsk. Cette province, pas encore sous le contrôle total de la République populaire russophone, est l’objectif premier de la Russie.

Cet objectif déclaré publiquement par le président russe entre dans la cohérence stratégique politique et militaire des Russes qui voulaient aller aux secours de populations de ces régions menacées. Une autre chose militait en faveur de l’évacuation de Kherson, c’est l’assurance donnée par l’état-major russe de faire de la province de Kherson une frontière infranchissable, protégeant la Crimée (obsession de Zelensky) où mouille la flotte russe en mer Noire. Avant d’esquisser les contours des tactiques de Sorovikine pour conquérir Soledar/Bakhmout, il faut dire deux choses sur la stratégie militaire et l’art de la guerre des Russes.

L’abandon de territoire fait partie de leurs adaptations tactiques aux réalités du terrain. Secundo, le temps est pour les Russes (comme tout armée qui tire les leçons de l’histoire), un facteur/allié stratégique. Il faut donc protéger les soldats sur qui repose la continuation de la guerre et, en revanche, détruire le potentiel ennemi pour entraîner l’effondrement de l’armée adverse, acte décisif qui signe la reddition de l’armée en question. En un mot, clair comme l’eau de roche, il s’agit d’épuiser l’ennemi, ce qui est en train de se faire dans la bataille de Soledar/Bakhmout ainsi que la destruction des lignes de ravitaillement et des centres de l’énergie sur tout le territoire ukrainien.

Ainsi, la bataille de Bakhmout commença fin août 2022 à la suite de la percée de l’armée ukrainienne qui venait de reprendre des territoires au nord-est du pays. Une percée dont l’objectif était de conquérir Donetsk, la capitale provinciale de la République populaire. Politiquement et militairement, la prise de Bakhmout devenait un objectif doublement stratégique : protéger Donetsk et faire sauter une ligne défensive menant à Kramatorsk où siège de l’état-major ukrainien. Pendant ces batailles militaires, un autre combat se menait sur le plan juridique. Le président russe signa un décret intégrant 4 provinces dans la Fédération russe. Ainsi, le transfert des troupes de Kherson vers Bakhmout était une opération à la fois tactique et stratégique, achever la conquête du Donbass de Donetsk et mettre hors de danger la Crimée, qui contrôle la mer Noire et surveille la façade maritime de l’Ukraine.

Ces objectifs fixés, restait à mettre en place un dispositif militaire pour faire renoncer à l’ennemi toute offensive qu’il a la naïveté d’annoncer et de clamer publiquement à tout vent. Ce genre d’annonce meuble les médias chargés de remonter le moral des Ukrainiens et inviter lourdement l’Occident à les armer jusqu’aux dents. Le général Sorovikine répondit à ces offensives fantasmées par Zelensky par des opérations visant à couper la route à toute éventuelle offensive et casser l’outil militaire nécessaire à ladite offensive. La situation géostratégique de Soledar/Bakhmout et leurs garnisons où stationnent des milliers de soldats offraient à Sorovikine l’occasion de déposséder l’armée ukrainienne d’un verrou ô ! combien important. C’est la raison pour laquelle l’armée ukrainienne s’accrochait sur les lieux au prix de grandes pertes humaines. Pour la petite histoire, retenons que les «spécialistes» des médias soutenaient l’obstination de Zelensky à refuser de perdre cet atout stratégique pour un prix exorbitant en pertes humaines. Vint ensuite l’épisode du cessez-le-feu proposé par la Russie.

Nos «spécialistes» reprirent à leur compte les fanfaronnades de Zelensky qui vit dans la décision russe une ruse d’une armée ayant besoin de se refaire une santé à la veille de son «effondrement». Nos «experts» virent dans la mort d’une centaine de jeunes soldats fêtant le Nouvel An dans des bâtiments d’une école les prémisses de l’effondrement «chanté» par Zelensky. Mais deux jours après le massacre des soldats du Nouvel An, l’armée russe riposta en bombardant une base ukrainienne. Cette sévère riposte donna le signal de l’assaut de Soledar/Bakhmout après des mois de déluge de feu de l’artillerie russe sur les lignes ukrainiennes. Une semaine après le cessez-le-feu, le 12 janvier, l’armée russe censée être sur le point de s’effondrer entra victorieuse à Soledar. Au moment où j’écris ces lignes, je lis dans le Washington Post que l’armée ukrainienne s’apprête à évacuer Bakhmout. Commença alors une bataille d’infos ridicule pour refuser de reconnaître la défaite par un Zelensky aussi sûr de lui que dans l’épisode du fameux mensonge du missile ukrainien tombé en Pologne.

Zelensky et ses admirateurs de la presse occidentale croient que les blablas de l’information vont faire capituler la guerre du feu et de l’acier. C’est le moment de dévoiler les secrets de la désinformation qui fait rage en Occident qui a d’ores et déjà révélé ses inepties. Derrière cette orgie de mensonges et de manipulation, on devine l’ombre du refus et la peur de l’Occident qui fait la guerre à la Russie en se servant de l’Ukraine, comme pays et peuple. La chute de Soledar et demain, probablement, celle de Bakhmout vont nous éviter d’entendre les sornettes de la propagande du début de la guerre. Le récit qu’on vendait à l’opinion était une guerre entre la démocratie et l’autoritarisme/dictature, la civilisation contre la barbarie. Ces certitudes étaient accompagnées de la vaillance et des victoires de l’armée ukrainienne. Sauf que ce récit optimiste masquait mal la peur que la victoire n’était pas si sûre que ça.

Alors, on espère et on compte sur les multiples et diverses maladies de Poutine et sa mort qui mettrait fin à la guerre. Comme ce disque de fantasme s’usait jour après jour, on passa à une autre chanson, celle des clans qui vont fomenter un coup d’Etat. Et les petits soldats de la désinformation, toujours à la recherche d’un miracle, vont s’aventurer sur le terrain glissant du matériel et équipement de l’armée russe. Cette «pauvre» armée est obligée d’aller chercher l’aide de l’Iran et ses drones, une armée qui a épuisé ses stocks de missiles. Résultat des courses, drones et missiles vont détruire le système de l’énergie, de la communication et de l’approvisionnement de l’armée adverse et de noyer d’une pluie de l’artillerie Soledar et Bakhmout. Les combats dans ces deux villes ont malmené le cirque médiatique pour qui la guerre obéirait à leur désir caché, à leur fantasme débridé qui n’est que le fruit d’une représentation du monde qui a pris du plomb dans l’aile. En résumé, une idéologie et son incroyable légèreté de vouloir effacer l’histoire pour faire oublier les turpitudes et les échecs de l’Occident.

Et pour coudre les trous de cette vision des choses, on construit sur les ruines de ce déni de l’histoire un futur serein. Bref, on a affaire à une sorte de fuite en avant pour pouvoir échanger le déni du réel contre un hypothétique et potentiel monde pour faire des affaires dans le calme et la volupté. Un monde qui fait penser à un individu «riche» d’une monnaie de singe et rêve de construire des châteaux en Espagne. La guerre continue comme va continuer de fonctionner la machine à mensonges, hélas, trois hélas !

A. A.

N.B. : Pour rédiger cet article, j’ai glané mes informations dans la presse internationale, américaine, russe, arabe et française pour éviter aussi bien des erreurs factuelles que tomber dans l’utilisation de mots ou de préjugés lamentables. Une journaliste sur LCI a osé dire que les Russes envoyaient leurs soldats à l’abattoir parce qu’ils n’ont pas la même valeur de la vie que «nous», ajouta-t-elle. Point besoin de philosopher sur une telle mentalité. Ce qui est sûr, une guerre ne se gagne pas avec des idées qui s’abreuvent à des sources nauséabondes.

Comment (17)

    informations ℹ️ d'ailleurs
    21 janvier 2023 - 18 h 45 min

    👉🏴‍☠️🇺🇸🇬🇧🇪🇺⚰️👈La règle est de ne pas se faire attraper.
    Lui, il sait fait attraper.
    Daniel Swift, un membre d’active des Navy Seals US s’est fait tué à Artemvosk.
    On savait que les Navy Seals opéraient en Ukraine orientale mais c’est la première fois que l’on a une confirmation.
    Le DoD affirme que Swift est un déserteur.
    Un contrôle des dégâts qui ne convainc personne.
    Les Navy Seals sont classés parmi les meilleures forces d’élite au monde, selon eux.
    Si c’était vrai sur Les terrains d’operations ça se verrais et saurait !!!
    C’est même l’élite de l’élite des forces spéciales US ! Aucun n’a jamais déserté !

    Swift est mort au combat parce que son unité opérait près de Bakhmout.
    Les Navy Seals ne sont pas seuls à Bakhmout.
    Les SAS britanniques et le Commando Hubert français y sont aussi.
    Nous savons que L’OTAN en emporte la grosse débandade face à une Russie déterminée à aller jusqu’au bout, cela présages et augures rien de bon pour la suite…

    informations ℹ️ d'ailleurs
    21 janvier 2023 - 14 h 56 min

    👉🇲🇫✒️📝🧾👈Le Figaro a pris l’habitude d’évoquer chaque semaine la « santé déclinante » du Chef de l’État russe sans susciter des accusation de désinformation, manifeste dans ce cas.
    Or, un homme soi-disant malade qui vient de plonger dans de l’eau glaciale en pleine neige en fin de journée est certainement en meilleur état que la plupart d’entre nous.
    CNews est une télé poubelle.
    Il devraient mettre un logo de poubelle non recyclable à l’écran en guise d’avertissement.

      Anonyme
      21 janvier 2023 - 16 h 56 min

      Ce sont des experts de plateaux, qui en vérité n’ont jamais quitter le quartier bobo qu’ils habitent, qu’ils ignorent dans le fond et la forme les sujets qu’ils prétendent traités, le sociologue Pierre Bourdieu les nommes journalistes et intellectuels organiques, c’est comme à l’époque du COVID, où les vrais sachant comme le professeur Raoult et Péronne ont étaient traités de tout, mais des charlatans sont constamment invités sur les plateaux pour distiller la peur, un général allemand du renseignement pendant la première guerre mondiale disait qu’un mensonge maintes fois répété devient vérité, et Göring qui expliquait que gouverner par la peur est le meilleur moyen d’asservir les foules,

    fransousky
    21 janvier 2023 - 12 h 08 min

    Bonjour, je suis français, mais je connais bien la Russie où j’ai résidé plusieurs fois. Si vous voulez écouter le personnage le plus caricatural pour la désinformation antirusse dans cette guerre, il faut écouter l’ancien général français de l’OTAN Yakovlef. Ce qu’il dit sur la Russie et sa société et vraiment risible. On a l’impression qu’en Occident les médias inventent une fausse réalité à leur convenance pour la vendre aux foules, nous sommes comme dans le film Matrix.

    informations ℹ️ d'ailleurs
    20 janvier 2023 - 22 h 07 min

    👉💥🇺🇦💥👈La situation est catastrophique au sein du régime de Kiev.
    Et comme si cela ne suffisait pas, le patron de la CIA a ramené de très mauvaises à Zelensky, lui conseillant de se débarrasser de la moitié de son staff et de remercier des Ministres. Bon, les méthodes ukrainiennes étant ce qu’elles sont, le remerciement peut être très violent et causer des morts collatérales.
    Des enfants ont été brûlés vifs dans la chute de l’Eurocopter EC225 du Ministre de l’intérieur, liquidé à coup de missile (ses collaborateurs qui ne sont pas morts avec lui sont en train d’être liquidés l’un après l’autre par le SBU).
    Il y a également cette tuerie au sein de la banque centrale d’Ukraine qu’aucun média n’a osé rapporter sous peine de plasticage des locaux et de rafales de fusils d’assaut contre les éditorialistes audacieux.
    La rumeur publique est devenue folle.
    Les jeunes hommes ne pensent plus qu’à se sauver d’une mort certaine au front et le Mi6 et la CIA gèrent presque à la place de Zelensky.
    Ce dernier ne se fait pas d’illusion et demande que l’OTAN vienne combattre lui-même à la place des Ukrainiens.

    La frilosité des pays de l’OTAN a envoyer des chars de fabrication occidentale en Ukraine a un lien direct avec les dégâts que cela causerait à la réputation des fabriquants d’armes occidentaux.
    Ces derniers dépensent beaucoup d’argent dans le marketing et l’envoi de variants désignés à l’export de chars Abrams, Challenger, Leclerc ou Leopard 2 pour servir de carton en Ukraine ne les enchantent guère!

    Les hollandais veulent envoyer des F-16 en Ukraine mais ils devront passer par Washington et dans le marais washingtonien, General Electric, Lochheed et compagnie ont leur mot à dire.

    Aussi, des véhicules blindés de combat d’infanterie US Bradley M2A2 débarquant aux Pays-Bas en direction de l’Ukraine.

    Les pertes ukrainiennes dans la seule région de Bakhmout sont effroyables.
    Personne n’avait prévu cela, même dans les pires scénarios possibles.

    Plus de 800 morts en une seule journée sans compter les blessés et les disparus…Pas étonnant que l’on bégaye en Europe occidentale et à Washington lorsqu’ils sont informés de la situation à l’heure actuelle sur les terrains des opérations…
    Les plus exposés tremblent en jurant de tenir sous serment, le serment de Tallinn…
    La situation leur a échappé.
    A Paris, cette anxiété redoublée a amené à accroître dans l’urgence l’arsenal nucléaire français…Macron croyait-il vraiment qu’il pouvait se payer la tête des Russes?

    Voilà ce qui arrive quand on se joue de l’adversaire.
    L’Allemagne et la France ont joué à triple jeu avec les Accords de Minsk.
    Le Russe y a cru. Eux n’y ont jamais cru car c’était à la fois un appât et un piège.
    Les Européens ont été d’une duplicité et d’une fausseté flagrantes en agissant de la sorte pour le compte du grand suzerain protégé derrière l’océan.
    Maintenant l’heure des comptes a sonné: ils ont joué aux bonimenteurs et qu’ont-ils obtenus?
    Une guerre en Europe.
    Washington se frotte les mains.
    La guerre qui s’annonce détruira l’Europe comme dans les deux conflits précédents et laissera les USA et la Chine face à face pour un nouveau Yalta et un partage du monde, en attendant l’autre conflit.
    La politique est l’art du possible.
    Mais il ne fallait pas mentir aussi effrontément à Poutine.
    Cette guerre est le résultat de l’hypocrisie et de la mauvaise foi de politiciens qui se croient plus malins que les autres.
    C’est à eux de trouver une solution. C’est de leur faute.

    Cette guerre est le résultat de l’hypocrisie et de la mauvaise foi de politiciens qui se croient plus malins que les autres.
    C’est à eux de trouver une solution.
    C’est de leur faute.

    Et qu’avons-nous maintenant?
    Une Russie en guerre qui est en train de serrer ses poings pour frapper et qui ne se réconciliera plus jamais avec l’Europe.
    Une Eurasie qui n’existe plus en tant que potentiel stratégique car la rupture est non seulement consommée mais demeurera actée par un profond ressentiment.

    L’Allemagne ne livrera pas de chars Leopard 2 et vient de convaincre Washington que c’est une folie de le faire maintenant en lui montrant le niveau réel des pertes enregistrées par les ukrainiens sans gagner un seul mètre carré du terrain.
    Livrer des chars Leopard ou Abrams ne servira à rien car il faut changer de stratégie. Ils seront engloutis dans la liste longue des pertes matérielles de cette guerre sans aucun résultat.
    Les Allemands sont rationnels.
    Le BND allemand a évalué avec précision la situation et elle n’est pas bonne du tout pour les occidentaux.
    L’arrogance se paie.
    L’idée de créer une sorte de Wagner ukrainien est enterrée.

    Wagner PMO recrute dans les prisons et pénitenciers russes les combattants qu’il envoie à l’assaut des tranchées.
    En Ukraine, les prisons sont remplies de gens incarcérés pour leur soi-disant russophilie. Leur loyauté pose problème.
    Les détenus de droit commun les plus dangereux ont tous été libérés dès les deux premiers mois de la guerre pour se battre et ils ont été laminés.
    Incorporer les détenus politiques et d’opinion est un risque élevé.
    La CIA et le Mi6 s’y sont opposé.
    Ils ont recommandé de continuer de travailler avec les mercenaires étrangers de la légion internationale et d’oublier l’idée d’un Wagner ukrainien qui sera formé par des détenus politiques pro-russes….

    La compagnie militaire privée canadienne Black Maple est en Ukraine et il n’est pas certain qu’elle puisse survivre à cette guerre.

    Le patron de Wagner sur la décision imminente de Washington de classer le groupe Wagner comme une organisation terroriste :  » il était temps ! Comme ça nous et les Américains nous deviendront des collègues et cette guerre deviendra une lutte entre clans de criminels…  »
    —————–

    Sur les pas de HOUARI BOUMÉDIENNE ALLAH yarhamou
    20 janvier 2023 - 21 h 31 min

    Moi personnellement quand j’ai lu ça j’ai compris que nous avons à président qui a décidé de prendre le taureau par les corne et de lui montrer qui est le taulier en Algérie et ailleurs…..

    https://www.algeriepatriotique.com/2021/06/08/lallusion-du-president-tebboune-sur-une-action-militaire-de-lalgerie-en-libye/

    Salim Samai
    20 janvier 2023 - 7 h 53 min

    Selon Al Manar (qui citait CNN) le Qatar et la FIFA ont DECLINÈ l´offre de Superman-Selensky
    de S´ADRESSER á la Finale!

    Qu´ils & Infantino soient BENIS bien que la FIFA soit une Ile de Corsaire! La FAF, la FFF et les Clubs de mon Douar, AUSSI! Mais les BANDITS de la FIFA ne sément PAS la Guerre, la Haine entre les Religions, la Fitna mais le CONTRAIRE, la Joie et l´UNITE!

    Mohend
    19 janvier 2023 - 12 h 20 min

    Monsieur Akika, je lis vos productions avec beaucoup d’intérêt, il est vrai que les médias dit mainstream en particulier francophones sont dans la désinformation totale, car le vizir ou le vassal est toujours plus royaliste que le Roi, toutefois les médias anglo-saxons sont plutôt dans la nuance, même le pentagone tien un discours plutôt mesuré, ils sont loin de la schizophrénie marconiste de plaire au vieux Joe et Ursula, en revanche sur les médias dit alternatifs, j’écoute beaucoup Jaques Baud ancien colonel des services Suisses qui remis les choses en perceptives, Eric Denecé ancien des renseignements français pareil, il n’est pas dans la langue de bois et bien d’autres personnes, d’une certaine manière, l’occident sait que la guerre est perdue, l’oncle SAM n’est pas prêt de sacrifier Washington et New York pour les beaux yeux du comique ukrainien, globalement l’oncle SAM à gagner la bataille et presque tout les objectifs sont atteints, l’Ukraine va être reconstruite par pilotage de Black Rock, un budget conséquent comme la reconstruction du Koweït après 1991 où les Français était et seront à nouveau les cocus de l’histoire, ils n’auront rien, environ 30 % des terres arables ukrainiennes sont à présent propriété des fonds américains, les contrats d’armements conclus avec l’Allemagne et la Pologne, l’arrêt définitive de la livraison du gaz Russe pour l’Europe en contrepartie du gaz de schiste américain plusieurs fois plus cher, les entreprises de pointe en particulier allemande qui iront probablement s’installer de l’autre côté de l’Atlantique, la mainmise définitive de l’OTAN sur la défense en Europe, pour l’oncle SAM l’affaire est très juteuse, reste la Russie qui est pour le moment imprenable comme disait Winston Churchill « LA RUSSIE EST UN REBUS ENVELOPPE DE MYSTERES AU SEIN D’UNE ENIGME; MAIS PEUT-ETRE Y A T-IL UNE CLE. CETTE CLE EST L’INTERET NATIONAL RUSSE », c’est plutôt l’âme russe comme le décrivait élégamment Dostoïevski.

    Yeoman
    19 janvier 2023 - 11 h 51 min

    Merci pour cette contribution. Par contre, quand vous écrivez: « Ceci dit, il m’a paru plus utile de relater les faits qui, sans doute peut-être, seront à l’origine d’un tournant dans la guerre… », j’avoue avoir eu « un peu très » mal au crâne. Est-ce « sans doute » ou « peut-être »?

      akika
      19 janvier 2023 - 13 h 04 min

      Cher Yeoman. Douter c’est à la fois réfléchir contre soi pour échapper l’arrogance et la prétention de se prendre pour un devin. C’est ce font les petits soldats de la désinformation qui dès le départ de la guerre en Ukraine ont affirmé, la Russie a déjà perdu la guerre. Et dans mon premier article sur l’Ukraine j’ai écrit que les atouts de la Russie c’est le temps et l’espace (profondeur stratégique) qui a brisé les deux plus grande armées de leur époque, celle de Napoléon et d’Hitler.
      Temps et espace ne semblent faire partie des outils de la machine des mensonges. Ceci dit, toute guerre traverse des hauts et des bas et ces épisodes se nomment offensive, contre-offensive, contre-attaque. Un tournant dans la guerre c’est un temps ‘’T’’. C’est l’intelligence stratégique et la détermination combinées au matériel d’une armée qui font progresser le ‘’T’’ à ‘’T’’ + 1 et ainsi de suite. Le contraire peut se produire, c’est ce qui arrive à l’armée ukrainienne qui après sa petite percée au nord-est du pays, est en train de perdre le terrain gagné. De plus, grisée par sa petite percée, l’armée ukrainienne annonça tambour battant une grande offensive en direction de la Crimée, rien que ça ! Cette offensive s’est évaporée et l’armée ukrainienne a plus intérêt à regarder du côté de sa frontière avec la Biélorussie que de ‘’rêver’’ à la Crimée. Donc cher Yeoman, ne soyez pas trop pessimiste, faites pencher la balance de ‘’peut-être’’ du côté ‘’T’’ + 1.
      Bon courage.

    Jazayria
    19 janvier 2023 - 11 h 34 min

    « Ce qui est sûr, une guerre ne se gagne pas avec des idées qui s’abreuvent à des sources nauséabondes. »
    Tout y est dit, excellent article !

    Tin-Hinane
    19 janvier 2023 - 11 h 21 min

    Super article.
    Les occidentaux sont dans l’incantation, ils croient qu’à force de répéter leurs mensonges en continu leurs espoirs fous vont finir par se réaliser. Malheureusement pour eux si les guerres se gagnaient par l’incantation et la prière ça se saurait. Ils sont dans le mensonge, la mythomanie et le fantasme. Ils se racontent des histoires du matin au soir et ils sont les seuls à y croire, le reste du monde observe et attend la chute, un chute qui ne sera certainement pas celle de la Russie. L’occident doit apprendre que la malhonnêteté ne paie pas. L’occident doit savoir que l’heure de payer ses crimes est arrivée.

    Salim Samai
    19 janvier 2023 - 9 h 16 min

    ECHYLE, 400 avant Jesus: « L a 1ere VICTIME de la GUERRE EST LA VERITE! » C´est la SEULE Verite!

    Jadis la SYRIE detenait le Nobel du MENSONGE & l`INTOX que « LOccident de nos Valeurs » ne fait JAMAIS! Daesh, le Pilote, Califat, EI, IS, ISIS, Baghdadi, Mosul, chaque jour une Carte que NUL ne comprend, 1001 Abreviations, Dangers/Menaces & SCENARIOS Hollywoodiens!

    Pauvre Syrie! Aujourd´hui Zorro & Superman Selensky & l`UKRAINE (5 pages par jour) l´ont DETRONÈE!

    Elephant Man
    18 janvier 2023 - 19 h 26 min

    Excellente contribution.

    Anonyme
    18 janvier 2023 - 18 h 38 min

    Voilà ce qui s’appelle un recadrage sur la réalité du terrain.
    Mr Ali AKIKA merci.

    Anonyme
    18 janvier 2023 - 15 h 22 min

    Mr Akika …Chapeau bas pour cette présentation de la réalité pour les NULS et surtout journaleux , Faussaires Racistes impénitents , qui sont dressés comme des……Chiots par le CRIF , véritable gouvernement de la Ripoux..blique de France . Je suggère , pour confirmer cette démonstration du ………..Complotisme qui a été , durant plus d un siècle , l essence même de la Domination Sanglante opérée par ces RIEN sur les peuples de la Planète , d écouter l intervention de Philippe de Gaulle sur You Tube sur la dégénérescence qui caractérise les Dictateurs BCBG ……

    dz
    18 janvier 2023 - 12 h 57 min

    que de l intox au profit de l ukraine mais cela fait parti de la guerre les medias occidentaux suivent les consignes de l otan les medias sont aux ordres c est ainsi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.