Ahmed Bensaada nous écrit

Je vous envoie ce courriel afin de porter à votre connaissance que votre article intitulé «Parution d'un livre qui évoque le rôle subversif des États-Unis en Algérie» comporte une information erronée concernant M. Boumala. En effet, il y est mentionné : «Il (Ahmed Bensaada) citera, enfin, le nom de Fodil Boumala, l’ancien animateur de l’ENTV dont le récent voyage en Amérique du Nord n’est pas passé inaperçu.»

Je vous envoie ce courriel afin de porter à votre connaissance que votre article intitulé «Parution d'un livre qui évoque le rôle subversif des États-Unis en Algérie» comporte une information erronée concernant M. Boumala. En effet, il y est mentionné : «Il (Ahmed Bensaada) citera, enfin, le nom de Fodil Boumala, l’ancien animateur de l’ENTV dont le récent voyage en Amérique du Nord n’est pas passé inaperçu.»
A cet effet, j’aimerais vous informer que je n’ai jamais dit que M. Boumala a été financé par des organismes américains. Par contre, j’ai dit, lors de la conférence de presse qui s’est tenue à Alger le 3 mars 2012, que «lors d’un de ses voyages aux États-Unis, M. Boumala a été reçu par le président Obama en personne». Cette information a été publiquement divulguée par M. Boumala lui-même, le 20 janvier 2012, lors d’une conférence publique qui s’est tenue à Montréal et à laquelle j’étais présent.
Par contre, les informations concernant la LADDH et le Snapap sont correctes et sont mentionnées dans mon livre (p. 83-84) avec références.
Par souci d’éthique et d’honnêteté intellectuelle, je vous demande de bien vouloir rectifier l’information erronée.
Je vous remercie et je vous souhaite une agréable journée.
A. B.

NDLR :
Merci pour votre message que nous avons reproduit dans son intégralité. Vous avez cité Fodil Boumala dans votre conférence de presse dans un contexte précis. A notre sens, ceci ne pouvait avoir qu’une seule signification : lui aussi était entretenu par les Américains. Sinon, M. Bensaada, insinueriez-vous que n’importe qui peut accéder au Bureau ovale d’un claquement de doigts ? Quelle fonction M. Boumala occupe-t-il donc pour être reçu à la Maison-Blanche ?
Cordialement
,
algeriepatriotique

Comment (5)

    hocine
    13 mars 2012 - 17 h 37 min

    Un sujet de grande actualité.
    Un sujet de grande actualité. Et pourtant, je n’aurais jamais pensé que ça pouvait arriver chez nous… C’est vraiment désolant.




    0



    0
    Anonyme
    12 mars 2012 - 14 h 16 min

    Pourquoi, on ne peut pas
    Pourquoi, on ne peut pas commenter l’article en question ? Il est excellent !




    0



    0
    Ibn Khaldoun
    12 mars 2012 - 14 h 10 min

    Alors M. Boumala, on met la
    Alors M. Boumala, on met la main dans celle de Satan ? A ma connaissance il existe quatre pays impérialistes, colonialistes, racistes et anti tiers-mondistes, compris l’Algérie: Les États-Unis, la Grandes Bretagne, la France et  »Israël ». Être reçu par Obama, cela pouvait se traduire qu’on vous prépare pour remplacer Bouteflika!?




    0



    0
    Seloua7
    12 mars 2012 - 12 h 49 min

    boumala était bien membre
    boumala était bien membre actif de l’ex CNCD et donc un opposant supposé au régime Algérien…. Qu’est-il allé faire chez Obama sinon demander son soutien et donc de l’argent…peut être bien des armes ? Enfin, je n’ose y croire…il ferait ça, le jijeli ?




    0



    0
    Anonyme
    12 mars 2012 - 12 h 40 min

    Le moins qu’ils aient pu
    Le moins qu’ils aient pu faire les Yankees lui ont sûrement assuré le gite et le couvert à Washington…enfin tout à un prix ! En tous cas, Bravo à algeriepatriotique, continuez à dénoncer les traitres !




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.