Chadli Bendjedid évacué en urgence vers un hôpital parisien

L’ancien président de la République, Chadli Bendjedid, a été évacué vers la France en urgence pour des soins. Son état serait critique. Déjà, à la fin de l’année dernière, il avait effectué un séjour dans la capitale française pour les mêmes raisons. L’ancien Président souffrirait d’une pathologie rénale. Président de la République depuis le 7 février 1979, après la mort de Houari Boumediene, il avait démissionné le 11 janvier 1992. Il s'était retiré alors de la vie politique. Il faisait des réapparitions publiques à la faveur des cérémonies organisées à l'occasion des fêtes nationales. Il était apparu en public, la dernière fois, lors des funérailles de l'ancien président Ahmed Ben Bella, le 11 avril dernier. Au milieu des années 1980, alors chef de l’Etat, il avait été admis dans une clinique de Bruxelles pendant un mois pour une hernie discale.

Comment (5)

    Anonyme
    27 mai 2012 - 10 h 57 min

    l algerie est laissée a l
    l algerie est laissée a l abandon et pour cause les dirigeants de ce pays magnifique sont « hors jeu » « out » regardez les nombreux accidents du a la securite routiere??? les hopitaux ou les gens meurent mm d une simple appendice, les universites ou des viols sont organises ou mm les profs profitent de leurs eleves pour le contraindre a des relations pour avoir leurs modules ou leurs annee validée !!!! et ya pas k ca les cites universitaires qui explosent les hygienes des cantines franchement a l heure ou on demande a l algerie de participer au G20 et d aider de FMI avec une participation financiere et que sais je!!!! c est lamentable desolant déplorable voir mmm scandaleux horrible de laisser faire et de ne pas ouvrir les yeux et organiser une greve une marche jusqu au palais presidentiel pour ameuter ces putains de dirigeants qui font tete haute dehors et qui sont finalement petit petit !!!!occupez vous de votre peuple de votre jeunesse de votre patrimoine de vos richesses !!!!!! un pays avec autant de richesses ou le peuple meurt sans broncher!!!!! a bas le laxisme a bas la dictature l hypocrisie le mensonge vous avez muselé votre peuple et vous l avez mm enterré!!! mon dieu les chouhadas qui ont versé leur sang et laissé leur vie finalement ils auraient du rester a leur place ils y croyaient a l independance et aux valeurs de l algerie rabi i rahmamhoum jami3 amine eux valent respect honneur!!!!




    0



    0
    Maysar
    24 mai 2012 - 11 h 38 min

    Les hôpitaux d’Algérie pour
    Les hôpitaux d’Algérie pour les Algériens ,et les hôpitaux parisiens pour leurs dirigeants !




    0



    0
    CORINE
    23 mai 2012 - 18 h 43 min

    une honte que ce pays ne peut
    une honte que ce pays ne peut soigner ses dirigeants

    c est vrai quand on est incapable d avoir un territoire propre
    le reste suit decharge sauvage partout




    0



    0
    hakimus
    23 mai 2012 - 17 h 33 min

    ce colonel en civil restera
    ce colonel en civil restera un président sage et ouvert sur sa société et sur les cultures du monde ..il a permis a des millions de jeunes algériens de voyager librement avec fierté de connaitre les pays de l’est et de l’ouest avec de allocations devises a la portée de tout le monde la vie n’était pas difficile les algériens découvraient les produits de consommation de nécessité .chadli aurait marqué l’algerie de notre jeunesse ( les moins de 50 ans )




    0



    0
    bounouri
    23 mai 2012 - 17 h 08 min

    JATENDER LE JOUR VRAI POUR L
    JATENDER LE JOUR VRAI POUR L INDEPANDANCE ALGERIRE CEST CETTE ANNEE HISTOIRE LA FRANCE (50ANS)et jesper 05 JUILLET 2012 UNE GRAND FETE DANS LE TRITOIRE ALGERIE




    0



    0

Répondre à CORINE Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.