L’Otan et des pays du Golfe préparent un coup d’Etat en Syrie

Selon le journaliste Thierry Meyssan, des Etats membres de l’Otan et du CCG préparent un coup d’Etat en Syrie. «Dans quelques jours, affirme le journaliste, peut-être dès ce vendredi 15 juin à midi, les Syriens qui voudront regarder les chaînes nationales verront celles-ci remplacées sur leurs écrans par des télévisions créées par la CIA.» «Des images réalisées en studio montreront des massacres imputés au gouvernement, des manifestations populaires, des ministres et des généraux donnant leur démission, le président syrien prenant la fuite, les rebelles se rassemblant au cœur des grandes villes, et un nouveau gouvernement s’installant au palais présidentiel», explique-t-il. «Cette opération, directement pilotée depuis Washington par Ben Rhodes, conseiller adjoint de sécurité nationale des Etats-Unis, ajoute Meyssan, vise à démoraliser les Syriens et permettre un coup d’Etat.» Le fondateur du Réseau Voltaire explique cette démarche par le fait que l’Otan, qui se heurte au double veto de la Russie et de la Chine, parviendrait ainsi à conquérir la Syrie sans avoir à l’attaquer. Selon les informations rapportées par Thierry Meyssan toujours, plusieurs réunions internationales ont été organisées cette semaine pour coordonner l’opération qui implique directement le Qatar et l’Arabie Saoudite. «Une première réunion a rassemblé les officiers de guerre psychologique dans quelques chaînes satellitaires, dont Al-Arabiya, Al-Jazeera, BBC, CNN et France 24», indique, en effet, le journaliste français, auteur de l’Effroyable imposture, un livre qui dénonce un vaste complot américain lié aux attentats du 11 septembre. Le second meeting réunissait des ingénieurs et des réalisateurs pour planifier la fabrication d’images de fiction, mêlant une partie en studio à ciel ouvert et une partie d’images de synthèse. «Des studios ont été aménagés durant les dernières semaines en Arabie Saoudite pour reconstituer les deux palais présidentiels syriens et les principales places de Damas, Alep et Homs. Il existait déjà des studios de ce type à Doha, mais ils étaient insuffisants, révèle encore ce journaliste banni des plateaux des chaînes de télévision française. Attendons pour voir !
Lina S.


 

Commentaires

    Anonyme
    12 juin 2012 - 11 h 18 min

    comme pour la libye la
    comme pour la libye la tunisie l egypte constat amere les peuples arabes sont si betes que ça »




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.