«Nous ne sommes pas des traitres pour huer l’hymne national»

Des militants du FLN nous ont fait part de leur indignation suite à ce qu’ils ont qualifié de «grotesque manipulation» à leur encontre «pour les discréditer aux yeux de l’opinion publique». «Il a été écrit quelque part que nous aurions hué l’hymne national», ont-ils dénoncé, en faisant remarquer qu’ils s’attendaient à tout «sauf à ce qu’on les traitât indirectement de traitres à la patrie et au serment des martyrs de Novembre». Ces militants en colère ont expliqué à «algeriepatriotique» que jamais il ne viendrait à l’idée d’un militant du FLN, «de quelque bord qu’il soit», de porter atteinte à un symbole de l’Etat algérien : «Ce que nous avons hué, c’est la direction actuelle du parti qui a voulu faire le forcing et imposer le vote à main levée alors qu’un grand nombre d’opposants à Belkhadem réclamait un vote secret pour le destituer», notent nos interlocuteurs vraisemblablement blessés par ce qui a été écrit à leur sujet. «Nous savons que beaucoup de manipulation a entouré et entoure encore notre action de redressement au sein du FLN, mais cela ne nous empêchera pas de continuer notre combat jusqu’à la déposition de l’actuel secrétaire général qui a fait du parti une propriété personnelle», renchérissent ces militants qui ne comprennent pas comment on eût pu porter contre eux «une accusation aussi grave», alors qu’ils ont «choisi» de militer, disent-ils, «au sein d’un parti qui renvoie directement à la guerre de Libération». Il est vrai, néanmoins, que les images des bagarres rangées qui ont émaillé la session du comité central ont reflété la triste réalité d’un parti historique voué à des luttes intestines mues par des intérêts étroits et des calculs politiciens qui entachent sérieusement le passé glorieux du Front de libération nationale.
Lina S.
 

Comment (9)

    Anonyme
    16 juin 2012 - 11 h 00 min

    Je reste convaincu que cette
    Je reste convaincu que cette crise au FLN reflète bien la crise de la société algérienne dans son ensemble et la crise de la classe politique en particulier.Il est grand temps de se poser et de réfléchir sérieusement à l’évolution de notre société qui a atteint l’âge de la crise d’adolescence.L »Algérie a vécu une histoire trés trouble et n’a jamais eu le temps de thgéorise son histoire donc pas moyen de poser les problèmles à long terme juste régler à ce qui se passe maintenant sans penserà demain.Il est vrrai que certain intellectuels profitent de ce vide pour aller donner caution au génocide du Peuple Palestinienet même condamner la révolution algérienne .




    0



    0
    Anonyme
    16 juin 2012 - 9 h 22 min

    Si belkhadem part pour être
    Si belkhadem part pour être remplacé par cette racaille, c’est pas la peine. Ils sont tous pareils de toute façon.




    0



    0
    staïfi
    16 juin 2012 - 9 h 21 min

    j’ai suivi la bataille de
    j’ai suivi la bataille de sidi-fredj comme vous l’avez appelée à juste titre. je crois que belkhadem en sortira vainqueur, il est bien rodé à ce genre de conflits même s’il paraît BCBG derrière sa barbichette d’imam tranquille.




    0



    0
    Anonyme
    16 juin 2012 - 9 h 19 min

    rahoum yedjriw 3ala el
    rahoum yedjriw 3ala el koursi. ils sont capables de tout !




    0



    0
    Anonymous
    16 juin 2012 - 9 h 18 min

    Les journalistes racontent
    Les journalistes racontent n’importe quoi des fois. Même le plus dégouté des algériens ne ferait pas une chose pareille.




    0



    0
    Anonyme
    16 juin 2012 - 9 h 17 min

    Des militants du fln huer
    Des militants du fln huer l’hymne national ? Impossible, même si je ne suis pas du tout d’accord avec ses énergumènes qui courent vers le pouvoir comme des fous à lier.




    0



    0
    Said
    16 juin 2012 - 9 h 15 min

    Qu’ils aillent au diable tout
    Qu’ils aillent au diable tout comme ils sont,personne ne pense à nous, qu’est-ce qu’il a fait le FLN aprés l’indépendance ? il a ruiné le pays et aujourd’hui il veut encore rester au pouvoir. c’est trop.




    0



    0
    Mohamed Alger
    16 juin 2012 - 9 h 14 min

    c’est une honte ce qui se
    c’est une honte ce qui se passe au fln. ils devraient tous partir et laisser les jeunes prendre le flambeau. tout ça fait de la peine.




    0



    0
    Karim Sassi
    16 juin 2012 - 9 h 10 min

    Je ne crois pas trop à cet
    Je ne crois pas trop à cet histoire de miltants qui huent l’hymne de l’algérie. c’est quand meme des algeriens.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.