Lui, il ne vous aurait pas raté

Le juge qui a libéré le terroriste Mourad Dhina sait-il que neuf jeunes enseignantes ont été égorgées à Bel-Abbès parce qu’elles ont bravé l’interdiction qui leur avait été faite par ses acolytes de continuer d’enseigner aux enfants ? Sait-il que des enfants scouts ont été déchiquetés par une bombe posée par ses acolytes dans un cimetière à Mostaganem alors qu’ils s’apprêtaient à déposer des gerbes de fleurs sur les tombes de martyrs ? Sait-il qu’une voiture piégée déposée par ses acolytes à la Maison de la presse Tahar-Djaout a allongé la liste des journalistes tués parce qu’ils ont continué à dénoncer le terrorisme abject au péril de leur vie ? Sait-il que des populations entières ont été massacrées par centaines à travers villes et villages, et que ses acolytes ont égorgé plusieurs centaines de personnes d’une traite, à côté d’une caserne à Bentalha, après avoir miné tous les chemins qui mènent au lieu du carnage, pour empêcher l’armée d’intervenir et faire croire que c’est elle qui tue ? Sait-il que sept moines trappistes ont été étêtés parce que les services secrets français ont préféré négocier avec ses acolytes, bien que connaissant la véritable nature de ces prédateurs déguisés en prédicateurs et de ces monstres sauvages à l’apparence humaine ? Sait-il que ce Dhina et ses acolytes du FIS ont applaudi tous les attentats terroristes qui ont ensanglanté l’Algérie sous prétexte que les victimes du terrorisme devaient s’adonner au djihad ou finir en lambeaux ? Sait-il, enfin, que s’il avait été en exercice en Algérie dans les années de braise, il ne serait plus là, aujourd’hui, à accorder ses largesses à celui qui n’aurait pas hésité un instant à l’exécuter.
M. Aït Amara
 

Comment (3)

    Jamal
    7 juillet 2012 - 16 h 22 min

    Le juge qui a libéré Dhina, a
    Le juge qui a libéré Dhina, a profané indirectement les tombes des sept moines de Tibehrine, assassinés par les compagnons de Dhina. Au fait avec quel passeport circule ce Dhina en Europe ?




    0



    0
    Anonyme
    7 juillet 2012 - 15 h 07 min

    Si je comprends bien, le
    Si je comprends bien, le dossier n’était pas solide et il n’y avait pas de preuves sur ce dont il est accusé. Et puis pourquoi tenir tant à ce qu’il soit extradé? Pour bénéficer des dispositions de la loi sur la réconciliation nationale?. Pour qu’un tueur en série de trop nargue ses victimes et leurs familles? Quand on sait qu’une personnalité comme Mohamed Harbi a signé la pétition contre son extradition, on se pose des questions.




    0



    0
    Amine
    7 juillet 2012 - 14 h 47 min

    Le chemin qui mene a bentalha
    Le chemin qui mene a bentalha avait ete miné ?? Bizarre, jamais entendu parlé …
    Par qui ? Quand ? Comment l’ont ils fait sans se faire reperer ? ca doit quand meme prendre du temps pour miner tout un village pour empecher une armee d’y acceder !!
    En tout cas, et pour revenir a l’article, eh bien ce n’est pas nouveau des terros qui sont soutenus par loccident sous couvert de droits de l’homme et d’asil politique …
    ayya ta7ya el djazair 😉




    0



    0

Les commentaires sont fermés.