CAN-2013 : victoire des Algériens, les Libyens mauvais perdants

Après un début en fanfare des Algériens dans cette rencontre du dernier tour des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2013, les Libyens ont profité du repli des Verts pour prendre l’initiative et aller titiller le gardien de but M’bolhi qui a dû intervenir à deux reprises pour sauver sa cage. Petit à petit, les Libyens ont repris confiance pour prendre le dessus sur des Algériens timides et surtout maladroits. Le manque de compétition de certains joueurs, à l’image de Feghouli et Slimani, n’a pas arrangé les affaires de la méconnaissable sélection algérienne face à des joueurs libyens très agressifs. C’est sur un score vierge que les équipes se séparent à la mi-temps. A la reprise, le sélectionneur Halilhodzic est contraint de remplacer Cadamuro, blessé, par Tedjar. Cette manche n’est guère meilleure que la première, on a l’impression que les joueurs algériens ont sous-estimé les Libyens. Résultat : ils ont été surpris par la réaction des «locaux». Mis à part les tirs de Slimani (58') et Mesbah (71'), il n’y a pas grand-chose à signaler. Vers la fin de la rencontre, les attaquants Slimani et Soudani parviennent à reprendre un beau centre de Mesbah. Désormais, les Verts ont un pied en Afrique du Sud en attendant la manche retour début octobre. Alors que l'on s'acheminait vers un nul, le remplaçant Soudani parvient à ouvrir la marque après un joli travail de Slimani. Les Algériens n'avaient plus qu'à gérer la fin du match, en faisant, cependant, attention à ne pas répondre aux provocations des joueurs libyens. Mais à la fin de la rencontre, ces derniers, confondant le terrain du stade Mohamed V à un champ de bataille à Misrata, Tripoli ou Benghazi, se mettent, telles des bêtes sauvages, à agresser les joueurs algériens. Mauvais perdants, ils confirment le choix juste de la Confédération africaine de football de faire jouer la rencontre hors du territoire libyen pour des raisons de sécurité. Il reste à souhaiter que ce comportement de voyous des Libyens ne provoque pas la colère des supporters algériens lors du match retour. Le cas contraire, les services de sécurité auront du mal à gérer la situation.
Réda B.
 

Comment (3)

    Algerienne
    11 septembre 2012 - 18 h 53 min

    Avec leur révolution de
    Avec leur révolution de pacotille, ces minables se croient les maîtres du monde et invincibles, encouragés par des médias arabes qui n’osent même plus les critiquer par peur d’entacher « la sainte révolution » que ces mêmes médias ont créés.




    0



    0
    Anonyme
    10 septembre 2012 - 16 h 56 min

    Les libyens sont des lâches
    Les libyens sont des lâches et surtout que Khadafi les connait assez bien – Ce sont des lâches depuis qu’ils ont embrassé les drapeaux français et américains et brulé celui de l’Algérie – Ils viendront en Algérie pour le match retour et seront en totale sécurité et surtout bien accueillis (malgré qu’ils ne sont pas du tout civilisés) sauf si ….




    0



    0
    Anonyme
    10 septembre 2012 - 8 h 53 min

    Non Wallah Il sous-estimes
    Non Wallah Il sous-estimes Les Algériens.

    Leur Agression vont la payés cher en retrouvant un kadafi dans chaque algériens et algériennes on est un peuple qui respect les autres mais si en lui manque de respect on est imprévisible est en frappe la ou l’ennemi ne s’attendra jamais.

    Vive L’Algérie Gloire a nos Martyres

    Oneeeeeee Twoooooooooooooo Threeeeeeeeeeeeeeeeeeee

    ViVaaaaaaaaaaaaaaaaaa L’Algérieeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.