Ennahda parle d’une «fraude à grande échelle»

Le parti islamiste Ennahda, de Fethi Rebaï, crie à une «fraude à grande échelle». Dans un communiqué rendu public en fin d’après-midi, cette formation, qui fait partie de l’Alliance islamiste Algérie verte, considère que l’Etat n’a «nullement respecté» ses engagements à garantir un scrutin «libre et transparent». Cette formation politique relève une multitude de dépassements et des irrégularités dans plusieurs wilayas. Elle affirme avoir constaté l’absence d’observateurs dans plusieurs centres de vote et l’empêchement des représentants des partis d’accéder dans d’autres. Ennahda fait état également du vote des corps constitués dans des «bureaux de vote spéciaux», qualifiant cela «d’illégal» et de «contraire à la loi électorale». Ce parti estime que le taux de participation était «très faible à 17h», exprimant des «doutes» sur le taux annoncé par le ministre de l’Intérieur à 16h.
S. B.

 

Commentaires

    samy
    29 novembre 2012 - 19 h 34 min

    mdrrr…. ce (…) dit qu’il
    mdrrr…. ce (…) dit qu’il ya eu une fraude massive??? il vivait ou depuis 1962???




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.