La Tunisie contre l’intervention militaire française au Mali

Un peu tardive, la réaction de la Tunisie sur la guerre au Mali ne plaira assurément pas aux Français. Le gouvernement tunisien se dit «opposé par principe» à toute intervention militaire non africaine sur le continent. Autrement dit, Tunis est contre l’intervention militaire française au Mali lancée vendredi dernier. «Nous considérons que les problèmes qui se posent en Afrique doivent être résolus dans un cadre africain», a déclaré le ministre tunisien des Affaires étrangères, Rafik Abdessalem. «D'une façon générale, nous sommes contre une intervention étrangère dans tous les cas de figure», a ajouté le chef de la diplomatie tunisienne pour lequel la France n’aurait pas dû s’immiscer de cette manière dans les affaires africaines. L’armée française a déployé quelque 750 hommes au Mali et compte porter à 2 500 leur nombre d’ici peu pour combattre les forces djihadistes. Le président tunisien Moncef Marzouki, s'était déjà gardé le week-end dernier d'apporter son soutien à l'intervention française, indiquant qu'il aurait «préféré une solution politique négociée».
S. B.
 

Comment (3)

    Anonyme
    16 janvier 2013 - 9 h 13 min

    Le Maroc, en autorisant les
    Le Maroc, en autorisant les survols de son pays, ne fait que répondre à une demande des USA dont les avions survoleraient le Maroc via les Açores. Ce sont ces moyens que les américains ont promis aux français.Quoique contre cette guerre, je vois mal le Maroc refuser quoique ce soit à celui qui lui permet de tenir la tète hors de l’eau. Pour tout, que ce soit le Sahara ou autre.Admettons que le Maroc rallie les français, qu’en penseraient leurs islamistes? Tôt ou tard, ils passeraient sans aucun doute à l’action et ainsi, ils disposeraient d’un laboratoire à domicile.




    0



    0
    Maysar
    15 janvier 2013 - 22 h 35 min

    C’est le contraire qui aurait
    C’est le contraire qui aurait surpris ! On imagine mal un ministre islamiste issu des frères musulmans de Tunisie , soutenir la guerre aux islamo-térroristes où qu’ils soient !




    0



    0
    Anonyme
    15 janvier 2013 - 20 h 00 min

    Tous les pays dits du
    Tous les pays dits du « printemps arabes » auront la même position que les Tunisiens et voient d’un mauvais œil l’intervention de la France contre des islamistes, car ils sont leurs frères de cœur et font partie de leur famille politique. Que les Français prennent de la graine et sache ce que draine ce printemps dit « Arabe ». Je serais curieux de savoir ce qu’en pense le Gouvernement Marocain de Benkirane? Le roi, chéri des français, doit être sûrement dans ses petits souliers.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.