Hillary Clinton : «Personne ne sait mieux que l’Algérie combien les terroristes sont impitoyables»

«Personne ne sait mieux que l’Algérie combien les groupes terroristes sont impitoyables», a affirmé vendredi la secrétaire d’Etat américaine, Hillary Clinton, qui a relevé l’importance de renforcer la coopération avec l’Algérie et d’autres pays de la région dans la lutte contre le terrorisme. Mme Clinton a fait cette déclaration devant la presse à l’issue d’une rencontre avec le ministre japonais des Affaires étrangères, Fumio Kishida, en visite à Washington. «Il est absolument essentiel que nous élargissions et approfondissions notre coopération contre le terrorisme avec l’Algérie et tous les pays de la région», a-t-elle souligné. Les Etats-Unis, a-t-elle poursuivi, «sont prêts à renforcer leur soutien à l’Algérie dans le cadre de la lutte mondiale contre l’extrémisme violent et le terrorisme dans le monde entier». Selon elle, «il ne s’agit pas seulement de la coopération avec l’Algérie, mais de la coopération internationale contre une menace commune». Interrogée sur la prise d’otages dans le site gazier d’In Amenas où les troupes spéciales de l’Armée nationale populaire (ANP) ont donné l’assaut pour neutraliser les ravisseurs, Mme Clinton a répondu qu’il s’agissait d’une situation «extrêmement difficile et dangereuse».
Pour la chef de la diplomatie de la première puissance mondiale, l’Algérie «a mené une guerre terrible contre les terroristes durant plusieurs années et avec de grandes pertes de vie». L’attaque du site gazier d’In Amenas «est un acte de terreur. Les auteurs sont des terroristes. Ce sont eux qui ont attaqué cette installation et pris en otage les Algériens et d’autres personnes venues du monde entier qui vaquaient à leurs occupations quotidiennes», a-t-elle soutenu. Quelques heures avant la déclaration de Mme Clinton, sa porte-parole a réaffirmé la volonté des Etats-Unis de ne pas négocier avec les terroristes après la prise d’otages dans le site gazier d’In Amenas. «Les Etats-Unis ne négocient pas avec les terroristes», a fortement insisté dans son briefing quotidien Victoria Nuland en réponse à une question sur l’offre qui aurait été faite par les ravisseurs pour libérer les otages américains du site gazier d’In Amenas en échange de détenus islamistes emprisonnés aux Etats-Unis pour actes de terrorisme. A ce propos, Mme Clinton avait également souligné jeudi que «lorsque vous traitez avec les terroristes, la vie n’est, en aucune façon, précieuse pour eux», ajoutant que les branches d’Al-Qaïda tentaient, depuis des années, de détruire la stabilité, la paix et la sécurité dans la région. En tournée actuellement en Europe, le secrétaire à la Défense, Leon Panetta, a aussi déclaré que «les terroristes doivent être avertis qu’ils ne trouveront aucun refuge et n’auront aucun endroit où se cacher».
R. N.
 

Comment (5)

    Times
    20 janvier 2013 - 9 h 56 min

    Comme si le monde est réduit
    Comme si le monde est réduit à être ou ne pas être musulman ! mais les mercenaires de l’impérialisme arabe ont-ils autre chose à vendre que cette religion qu’il ont réduit à n’avoir comme synonyme que « violence » ? !




    0



    0
    Badr27000
    20 janvier 2013 - 9 h 35 min

    L’Algérie, est la mieux
    L’Algérie, est la mieux placée dans la lutte contre le terrorisme et n’a pas de leçon à recevoir dans ce domaine d’aucun pays. J’ ajoutes fièrement que l’Algérie est souveraine et n’a pas à demander l’autorisation des Etats-Unis,de la France, du Japon ou de qui que ce soit pour intervenir pour la libération des otages.
    Je conclue par ces quelques mots :
    Nous sommes des soldats pour la justice,
    révoltés,
    Et pour notre indépendance nous avons
    engagé le combat,
    Nous n’avons obéi à nulle injonction en nous
    soulevant.
    Le cri de la patrie monte des champs de bataille.
    Et le crépitement des mitrailleuse notre
    chant favori.
    Et nous avons juré de mourir pour que vive
    l’Algérie !




    0



    0
    kada
    19 janvier 2013 - 22 h 28 min

    pour moi notre armée a fait
    pour moi notre armée a fait ce que elle doit faire le principe de l’algerie de ne pas négocier avec les terroristes a été respecter.quand a la chaine el khenzira elle raconte ce qu’elle veux avec ces mohaliline au diable.nous c’est l’algerie des ben m’hidi ben boulaid amirouche abane et tous les autres.vive l’algerie.




    0



    0
    salim
    19 janvier 2013 - 18 h 02 min

    Dire qu’il y a certains sur

    Dire qu’il y a certains sur les sites internet, ils critiquent leur pays, l’armée, et tout le monde y passe même les citoyens traités de ventre.

    A ces harkis de la plume ou du clavier, si chez nous vous êtes la lie, vous êtes maudits, ailleurs là ou vous brossez, vous êtes la risée.

    Je vous raconte une histoire véridique.

    Il y a de cela quelques années, au nord de la France, il y avait une réception entre amis. Et parmi les invités il y avait deux ou trois couples d’algériens avec leurs femmes.
    Et au sein de ces familles algériennes il y avait un couple d’algériens convertis, et de nationalité française.

    Tard dans la soirée au cours d’une discussion, certains français n’ont pas hésité à se confier et dire, que nous ne faisons pas confiance à ces gens qui se convertissent.

    Ils ont trahis les leurs et leur religion, comment voulez vous qu’on leur fasse confiance et qu’un jour ou l’autre ils vont peut être nous trahir.

    Voilà ou vous en êtes citoyens demi portion.
    Car vous avez un pied ici l’autre là bas.




    0



    0
    Times
    19 janvier 2013 - 12 h 57 min

    Tant que nos soldats risquent
    Tant que nos soldats risquent leur vie pour combattre ces traitres à la nation qui nous ramène une idéologie politico-religieuse destructrice importé d’Arabie, personnellement, je ne me permets pas de faire des critiques.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.