Plus de 1 700 enfants victimes d’agressions sexuelles en 2012

Selon les dernières données chiffrées de la police, plus de 1 700 enfants ont subi des agressions sexuelles au cours de l’année 2012. Plus de la moitié de ces victimes sont des filles (1 016), a précisé, ce matin sur les ondes de la Chaîne III, Kheira Messaouadène, commissaire divisionnaire et chef du bureau de la protection de l’enfant et de la délinquance juvénile à la DGSN. En plus de la pédophilie, des cas d’inceste ont été enregistrés. Pour cette responsable à la DGSN , la réalité est bien pire que ces chiffres. «De nombreux enfants souffrent dans le silence total. Ils ont peur de leurs parents», a-t-elle souligné, annonçant la disponibilité d’un numéro vert (15 48) pour la dénonciation d’agressions contre les enfants. Pour la commissaire divisionnaire, la police se penche sur le profil des prédateurs. Les auteurs de tels actes peuvent se trouver partout, parmi les chômeurs, les professeurs universitaires, les cadres, les célibataires, les mariés… Autrement dit, il n’y a pas un profil spécifique pour ce genre de crimes. Interrogée sur le phénomène de l’enlèvement, qui prend également de l’ampleur, la représentante de la DGSN a indiqué qu’en 2012, 200 enfants ont été kidnappés. Elle appelle à la vigilance des parents, tout en soulignant qu’il y a beaucoup plus de cas de fugue que d’enlèvements. Mme Kheira Messaoudène exclut, cependant, l’existence de trafic d’organes derrière ces opérations de kidnapping.
Sonia B.

Comment (3)

    kaddem adda
    1 mars 2013 - 11 h 17 min

    le journaliste qui a écrit
    le journaliste qui a écrit cet article ,voulait surement parler de la pédophilie ..ceci existe dans tous les pays du monde et nous ne pouvons pas faire l’exception car le monde est ainsi fait toutefois je dirai qu’il faut lutter contre ce malaise qui touche notre société.




    0



    0
    M.Gigelli
    1 mars 2013 - 1 h 18 min

    1700 est le chiffre officiel,
    1700 est le chiffre officiel, quel est le chiffre des incidents non repportés?
    Même cet article emploit des euphémismes, « agression sexuelle »; en réalité il s’agit d’agression pédophile.
    La pédophilie reste toujours un grand tabou en Algérie, alors qu’elle a de tout temps existé, mais depuis quelques années elle connait un essor croissant très inquietant.
    L’article dit que plus de la moitié sont des filles, comme quoi elle n’epargne personne.
    Que dire d’une socièté qui méprise tant ses propres enfants, qui les maltraitent autant, et se fiche complètement de leur avenir, à en juger du nombre de commentaires sur cet article, et de l’indifference des autorités en particulier, de la société civile, et des médias en géneral?

    J’ai très mal à mon DZ; de Tarf à Tindouf, et de Ghazaouet à Ain Guezzam…sans parler des meaux externes qui nous guettent aux frontières…




    0



    0
    Inspektor Tahar
    28 février 2013 - 18 h 18 min

    Plus de 1 700 enfants
    Plus de 1 700 enfants victimes d’agressions sexuelles en 2012…cette situation en detruisant la vie de ces enfants est plus grave que le terrorisme en Algerie




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.