La Suisse vend la mort

Le mythe d’une Suisse neutre, pacifiste, mue par le seul souci d’offrir ses bons offices pour le règlement des conflits internationaux, tout en se défendant de s’y immiscer militairement, en application du traité de 1815, signé par les puissances européennes, qui lui confère ce statut éternel, est battu en brèche par des informations faisant état d’une véritable industrie d’armement dans ce pays. Ainsi, la Suisse a exporté du matériel militaire vers 68 pays pour une valeur totale de 700,4 millions de francs suisses. Dans cette somme, qui correspond à 0,33% de ses exportations globales, figure également la vente aux Emirats arabes unis d'avions d'entraînement non armés (132,8 millions). Outre les Emirats arabes unis, ses principaux clients ont été l'Allemagne (245,4 millions), l'Italie (61,1millions), les Etats-Unis (32,4 millions) et l'Inde (26,9 millions). Ce paradoxe ne semble pas perturber, outre mesure, les puissances qui sont historiquement «garantes» de la neutralité de la Suisse, encore moins les pays à qui elle exporte ces machines de la mort. Le pays helvétique n’est pas à sa première distorsion, puisque même en politique, les autorités de ce pays usent et abusent de plus en plus de leur statut particulier pour s’ingérer dans les affaires internes de certains pays. Elles lancent des cabales judiciaires et servent les intérêts de groupes occultes, comme on l’a vu lors de l’interpellation du général Khaled Nezzar, l’année dernière, par une juridiction qui se dit compétente pour juger des personnes étrangères sur une simple requête sans fondement qui ne répond à aucune norme du droit international. En définitive, la Suisse est en train d’opérer un double glissement qui lui ôte de fait le statut particulier dont elle jouit abusivement, alors qu’on sait que ses initiatives de bons offices dans les grands conflits qui secouent la planète sont réduites à néant.
R. Mahmoudi

Comment (5)

    salim
    8 mars 2013 - 23 h 23 min

    L’hypocrisie suisse dépasse
    L’hypocrisie suisse dépasse celle des autres pays occidentaux.

    Depuis la guerre d’Irak et ce qui s’est passé ensuite ailleurs dans d’autres pays, nous somme en train de voir la Suisse sous son vrai visage.




    0



    0
    Ezzine
    8 mars 2013 - 18 h 46 min

    Naïf est celui qui croit que
    Naïf est celui qui croit que la Suisse est neutre. Les dés sont jetés depuis longtemps. D’abord qui a décidé que la Suisse devient un pays neutre ? Comme vous dites les puissances impérialo-sionistes lui ont conféré ce statut uniquement pour sauvegarder leurs propres intérêts et leurrer les naïfs de ce monde.
    La Suisse est une boutique où les intérêts sionistes sont bien gardés. Que les suisses honnêtes qui ne sont pas impliqués dans les projets de ce « carnaval d’impartialité » dénoncent ce statut d’attrape-lourdaud. Cela va peut être leur couté cher mais ils auront quand même sauvé le monde de ce genre de supercherie qui n’a que trop duré.
    Dans le cas où ils sont convaincus du contraire qu’ils nous prouvent leur impartialité en obligeant les tenants du pouvoir de lancer des mandats d’arrêts internationaux contre les serials killers israéliens et de les juger lesquels depuis plus de 60 ans massacrent, dans l’indifférence notamment la suisse neutre, tout un peuple dans son propre pays qu’ils ont occupé par la force des armes pour se l’approprier avec la bénédiction des élèves des sages de Sion, cette ville suisse, et la complicité des nations unis pour légaliser l’illégal.
    Sans cela ce fameux breuvage neutre périmé ne sert plus à rien.
    Sion Valais ou Sion, appelée en allemand Sitten, est une ville suisse. Cette ville du nom de Sion est si je ne me trompe pas le lieu de naissance des fameux 14 protocoles des sages de Sion liés au sionisme international qui étouffe aujourd’hui le monde et qui tient presque la majorité des chefs d’Etats et autres grandes personnalités de ce monde – notamment américains et européens – en otage dans une boule cristal d’où il leur est quasiment impossible de s’en fuir. Ils y sont prisonniers pour le reste de leur vie..
    Si un candidat à titre d’exemple au poste présidentiel aux États-Unis ne démontre pas son allégeance au lobby juif qui régit les Usa il n’accédera jamais à la maison blanche. C’est une condition sine qua non.
    La soi-disant neutralité de la Suisse est aussi douteuse par rapport à tous ceux qui touchent de prés ou de loin les intérêts d’Israël dans le monde. Ce pays « neutre » a toujours montré patte-blanche pour plaire aux Maîtres du monde. Pour le reste la Suisse doit continuer de jouer la comédie de l’impartialité… avec les marchands d’armes pour attiser davantage les conflits régionaux et l’oppression d’innocents partout dans le monde, dans l’intérêt bien sûr « des démocrates et des leaders des droits de l’homme des grosses bedaines ».
    Voir http://www.fichier-pdf.fr/2012/08/14/protocoles-des-sages-de-sion-1/.




    0



    0
    brahim haddou
    8 mars 2013 - 15 h 23 min

    la suisse, comme l’ensemble
    la suisse, comme l’ensemble de l’occident, fidèle à sa politique intolerable de d’ingerences dans les affaires d’etats souverains, fidèle à son hypocrisie du deux poids deux mesures. et les terroristes islamistes du fis, planqués dans les salons occidents, dont en suisse, ne sont jamais inquiétés par des poursuites judiciaires alors qu’ils sont du sang sur les mains, coupables d’apologie du terrorisme, implications dans des trafics d’armes,explosifs destinés aux frations armés qui ont mis l’algerie a feu et à sang pendant la decennie rouge.nezzar n’est pas un criminel, c’est un patriote qui fait partie de ceux qui ont epargnés à l’algerie sa decente au moyen âge, que voulait nous imposer les zombies fis.nous sommes tous des nezzar.




    0



    0
    Anonyme
    8 mars 2013 - 14 h 39 min

    la suisse est une fédération
    la suisse est une fédération « de proxénétismes, narcotrafiquants,brigands,sionistes,harkis » d’argent de drogues,diamant,armes,asiles pour dés ex pantins « présidents,ministres,patrons,hommes d’affaires àvect leurs smala et l’argent mal acquis ..etc toute cet saloperies et sous commandement des franc maçons, lobby juifs ,ultraliréalisme son foi ni loi




    0



    0
    00213
    8 mars 2013 - 14 h 18 min

    La Suisse neutre ?
    Elle ne

    La Suisse neutre ?
    Elle ne l’a jamais été…
    … n’oubliez pas que Sion est en Suisse.
    Avec toutes ces ONG, ces organisations caritatives, ces missions de l’ONU et ces délégations permanentes basées chez eux !




    0



    0

Les commentaires sont fermés.