Deux suspects arrêtés dans l’affaire des deux enfants tués à Ali-Mendjeli

Deux individus ont été arrêtés dans le cadre de l’enquête diligentée par les services de sécurité pour retrouver les auteurs du crime crapuleux dont ont été victimes les petits Haroun (10 ans) et Ibrahim (9 ans), affirme une source policière. Les deux individus en question, soupçonnés d’avoir participé à ce forfait, résident dans le voisinage des parents des deux victimes, a ajouté la même source, soulignant que l’enquête se poursuit pour faire toute la lumière sur cette affaire qui a ébranlé la région de Constantine et le pays tout entier. Les jeunes Haroun et Ibrahim, retrouvés morts mardi après-midi à Ali-Mendjeli (Constantine), ont été tués et leurs corps affreusement mutilés, ajoute une source policière, évoquant un crime ignoble. Les corps sans vie des deux enfants avaient été découverts à l’unité de voisinage n°17 dans deux sacs en plastique dont un était enfoui dans un cabas. Les corps ont été acheminés vers le centre hospitalo-universitaire de Constantine pour autopsie, selon les services de police.
Climat tendu et sentiment de révolte à la nouvelle ville
La découverte des corps de Haroun et Ibrahim, affreusement mutilés par leur (ou leurs) assassin(s), a provoqué un sentiment de révolte chez les habitants d’Ali-Mendjeli (Constantine) où le climat est extrêmement tendu, a-t-on constaté. La profonde affliction que ce crime odieux a suscité a conduit de nombreux jeunes gens à se regrouper devant les deux structures de la Sûreté nationale pour demander justice. Une action dictée par la douleur et qui a conduit les forces de l’ordre à intervenir pour empêcher que la situation ne dégénère. «Comment peut-on s’en prendre de la sorte à deux gamins innocents, pleins de vie et qui n’ont jamais fait de mal à une mouche», s’insurge Seïf Ghanem-Lakehal (32 ans), employé dans une entreprise privée. Ce sentiment où la consternation se mêle à l’incompréhension est partagé par Amar Nasri, un chauffeur de 40 ans : «Je suis moi-même père d’un enfant du même âge que les deux victimes et je comprends l’immense douleur de leurs parents, mais pourquoi les avoir mutilés ?» dit-il entre deux sanglots. Pour rappel, les corps ont été acheminés vers le centre hospitalo-universitaire de Constantine pour autopsie, selon les services de police qui ont souligné que des investigations de «grande envergure, mettant à contribution de nombreux enquêteurs, sont menées à Ali-Mendjeli pour mettre la main sur le (ou les) auteur(s) de cet acte odieux et barbare».
R. N.

Comment (19)

    Arezki
    15 mars 2013 - 15 h 10 min

    Vous êtes des journalistes
    Vous êtes des journalistes aux ordres et vous ne méritez pas le mot JOURNALISTE. Vous publiez deux de mes commentaires, d’ailleurs courtois, et ensuite vous les retirez ! ça prouve que vous subissez des pressions et des ordres d’en haut. N’ayez pas peur d’exister et de dire Merde – je sais que ce n’est pas facile. Je sais aussi que cette fois je ne serais pas publié sur la liste des commentaires mais je tenais quand-même à vous le dire !




    0



    0
    BELDJILALI.HADJAnonyme
    14 mars 2013 - 14 h 06 min

    c’EST UN CRIME CRAPULEUX QUE
    c’EST UN CRIME CRAPULEUX QUE LA RAISON NE PEUT IMAGINER.LA
    JUSTICE NE PEUT ETRE QUE LA décapitation sans réfléchir.




    0



    0
    Arezki
    14 mars 2013 - 1 h 53 min

    Tout d’abord c’est vraiment
    Tout d’abord c’est vraiment abominable ce qui s’est passé à Constantine. Surtout qu’il s’agit d’enfants et qu’on n’a pas réussi à les sauver en tant que pays. Toutes mes condoléances les plus sincères aux parents. Dans le même temps je suis un peu triste pour ne pas dire que j’ai perdu la foi en mon pays. Je vois qu’un kidnapping à Constantine a mis en émoi toute l’Algérie et les journaux et les rédactions ne parlaient que de ça. Dans le même temps il y a eu plus de 60 kidnappings en Kabylie – je dis bien plus de 60 – certaines victimes sont mortes, d’autres blessées, d’autres traumatisées et libérées et je n’entendais rien là dessus. C’est quoi ça ? D’un coté on refuse (du moins l’Algérie officielle) à la Kabylie de s’émanciper (voir les arrestations de cette semaine contre le MAK) et d’un autre coté on les ignore quand il y a des événements traumatisants sur la population. Est-ce une politique deux poids deux mesures ? Est-ce l’Algérie officielle et une partie du « makhzen » algérien (les Marocains ne m’en voudront pas) qui veut « casser » la Kabylie ? Veut-on lui faire payer les manifestations de 2000 ? L’Algérie officielle s’est réconciliée avec les barbus égorgeurs de femmes et d’enfants et on tient par la barbichette des Kabyles qui ont manifesté pour plus de liberté. Pire, l’Algérie officielle a ostracisé toute une région – aucun projet qui marche (on sait qui fait ça), des feux de forets (on sait qui fait ça), des barbus recyclés amenés par des mains à TIzi, des kidnappings tous les mois (on croit savoir d’où ça vient), une infrastructure à l’abandon etc et qui contrastait avec les cimetières de chouhadas. Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu ? Elle est où l’équité ? Le monde politico-médiatique algérien devrait revoir sérieusement sa copie s’il veut souder le peuple. Si on veut vivre encore sur des idées reçues sur les Kabyles (zwawa) continuons mais alors il ne faut s’en étonner dans la décennie qui vient (je ne donne pas plus) les Kabyles jouer un rôle encore plus rebelle et accélèrent la déliquescence, déjà fragile, de l’état algérien. Merci de me publier – je ne fais que passer et donner un point de vue !




    0



    0
    Walho
    13 mars 2013 - 17 h 55 min

    Mes sincères condoléances aux
    Mes sincères condoléances aux deux familles touchées par ce drame . La peine de mort , rien que la peine de mort pour ceux qui ont commis ce crime abject . Les grâces présidentielles doivent être bannies du système pénitencier algérien . Ma fiha la ONG ouala sidi Zekri . C’est parce qu’ils se savent protégés par la grâce présidentielle que les délinquants redoublent de férocité . Et le peuple en paie le prix . Des vies innocentes fauchées à la fleur de l’âge .




    0



    0
    bent ksentina
    13 mars 2013 - 14 h 24 min

    mes plus sinceres
    mes plus sinceres condoleances aux familles de haroun et ibrahim et mort par pendaison en place publique pour les assassins… INA LILLAH WA INA ILLEIHI RAJIOUN




    0



    0
    abdelkader wahrani
    13 mars 2013 - 12 h 44 min

    vive la peine capitale pour
    vive la peine capitale pour ces odieux criminels et assassins des enfants innocents. la peine de mort pour des crimes dieux.




    0



    0
    axelpanzer
    13 mars 2013 - 11 h 16 min

    La justice doit prevoir des
    La justice doit prevoir des chatiments spéciaux pour les tueurs d’enfants:par exemple l’écartellemt ;une machine à laquelle sont attachés les quatre membres du coupable les étire chacun dans une direction!!!ou bien plus simple mais efficace, les écorcher vifs tout en les saupoudrant de sel!!!




    0



    0
    axelpanzer
    13 mars 2013 - 11 h 16 min

    La justice doit prevoir des
    La justice doit prevoir des chatiments spéciaux pour les tueurs d’enfants:par exemple l’écartellemt ;une machine à laquelle sont attachés les quatre membres du coupable les étire chacun dans une direction!!!ou bien plus simple mais efficace, les écorcher vifs tout en les saupoudrant de sel!!!




    0



    0
    Walho
    13 mars 2013 - 10 h 29 min

    Mes sincères condoléances aux
    Mes sincères condoléances aux deux familles touchées par ce drame . La peine de mort , rien que la peine de mort pour ceux qui ont commis ce crime abject . Les grâces présidentielles doivent être bannies du système pénitencier algérien . Ma fiha la ONG ouala sidi Zekri . C’est parce qu’ils se savent protégés par la grâce présidentielle que les délinquants redoublent de férocité . Et le peuple en paie le prix . Des vies innocentes fauchées à la fleur de l’âge .




    0



    0
    Anonyme
    13 mars 2013 - 9 h 39 min

    il faut un chatiment
    il faut un chatiment exemplaire , il faut la pendaison pur et simple sans leurs donne droit a la defense , c des monstres a faire disparaitre




    0



    0
    dob
    13 mars 2013 - 9 h 29 min

    C’est le président qui
    C’est le président qui devrait être condamné a mort pour haute trahison et non assistance a peuple en danger.
    Les hautes autorités ont failli et n’ont pas tiré les leçons des révoltes arabes ! et donc leur tour viendra bientôt .
    Ce qui arrivé a Khadafi sera de la rigolade comparé au sort qui attend les traitres voleurs qui sévissent en Algérie.
    Ceux là même qui ont aboli la peine de mort en Algérie pour que s’installe l’anarchie.
    Rahou djay nharkoum yal harka !




    0



    0
    Anonyme
    12 mars 2013 - 23 h 31 min

    Vous allez pas me croire..ou
    Vous allez pas me croire..ou bien me prendre..pour un parano~qui vois~~partout..les services {ciamossadquatremaroc}du mal complotent contre l’algérie et.je vais vous dire~pourquoi..j’accuse l’étrangers.de1)l’arrestation du gamin{14ans}au maroc,puis l’assassinats des deux enfants{9&10ans}.de2)juste après la visite de courtoisie {repérage du lieu} de l’ambassadeur {agent cia} yankee au sahara algérienne,les troubles en.comencer.de3)les affaires des détournements des milliards $.€.£.sortent..là même semaine.de3)des grèves à répétitions dans tout les secteurs…etc.et la deuxième visite surprise..de la dg du fmi, mme lagarde???




    0



    0
    grand mere
    12 mars 2013 - 22 h 54 min

    cet la peine de mort monsieur
    cet la peine de mort monsieur le president pour ses chien hakarin les inocont




    0



    0
    grand mere
    12 mars 2013 - 22 h 51 min

    cet malfateur je les donne au
    cet malfateur je les donne au chein qui les devores




    0



    0
    grand mere
    12 mars 2013 - 22 h 48 min

    pour quoi faire sa a des
    pour quoi faire sa a des inocent dieu les payera demain les enfants sontau paradi inchalah




    0



    0
    merouane alger
    12 mars 2013 - 22 h 03 min

    je tiens tous d’abord a
    je tiens tous d’abord a presenté mes sincere condoleance au famille touchee par ce grave fleau qui se propage comme un cancer que dieu puisse vous donnees un courage a supporter l’insuportable je suis revolte par ce qui se passe a ces malheureux enfants innocents il est claire qu’ont doit proteger nos enfants de ces monstres qui n’ont aucune pities
    et pour cela ces gens la n’ont pas le droit de vivre parmis nous je suis blessé dans mon ame je suis revolté il es t temps que ce genre de chose cesse immediatement.




    0



    0
    Anonyme
    12 mars 2013 - 21 h 24 min

    Aucune circonstance
    Aucune circonstance atténuante..c’est la peine de mort..svp! monsieur le président donner le feu vert..pour une exécution rapide de cet peine




    0



    0
    Anonyme
    12 mars 2013 - 21 h 03 min

    et on parle d’abolition de
    et on parle d’abolition de peine de mort ? l’auteur ou les auteurs de cet acte mérite(ent) d’être torturé(s) jour et nuit jusqu’au dernier souffle !!!




    0



    0
    TARIK-BAB EL OUED
    12 mars 2013 - 20 h 04 min

    SVP DONNEZ L’ENQUÊTE A LA
    SVP DONNEZ L’ENQUÊTE A LA GENDARMERIE ET LAISSEZ LES RETRAITS DE PERMIS POUR LA POLICE.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.