Actions contre l’Algérie : les ONG paniquent et jouent sur les mots

Plusieurs médias étrangers, arabes notamment, concentrent leurs dernières cartes sur le grand sud algérien où ils comptent «faire bouger la rue». Ayant échoué dans leurs tentatives d’exporter le «printemps arabe» dans le pays à travers les grandes villes du Nord, les organisations subversives financées par différents services secrets tentent une nouvelle tactique. La première tentative ayant échoué à Ouargla, les officines cherchent la brèche pour s’engouffrer de nouveau et raviver la flamme de la révolte en utilisant les jeunes chômeurs comme mèche et un mot prononcé par le Premier ministre comme détonateur. Abdelmalek Sellal aurait qualifié les jeunes ayant organisé le sit-in de Ouargla de «chirdhima» en arabe (traduire nombre insignifiant au sens péjoratif), offrant ainsi l’occasion à des ONG en perte de vitesse d’enfourcher le cheval. Ce n’est pas la première fois qu’un officiel algérien commet un lapsus. En octobre 1988, un haut dignitaire de la nomenklatura du FLN, parti unique à l’époque, qualifiait le soulèvement populaire de «chahut de gamins». Une sortie maladroite qui avait attisé le brasier au point qu’il avait fallu que le président de l’époque, Chadli Bendjedid, s’adressât à la population pour appeler au calme et promettre des réformes politiques profondes. La suite, tout le monde la connaît. La carence en matière de communication officielle a été relevée lors de la prise d’otages de Tiguentourine, où plusieurs ministres s’étaient relayés – en retard – pour donner chacun une version des faits différente des autres. Si le black-out qui avait marqué l’intervention des forces spéciales pour éliminer les terroristes et libérer les otages est amplement justifié, l’intervention du Premier ministre pour informer l’opinion publique nationale et internationale fut un fiasco. Homme de terrain, doté d’un grand sens de l’humour, Abdelmalek Sellal pèche néanmoins par un défaut de volubilité. La défaillance constatée dans la communication officielle est une faille que la gigantesque machine subversive exploite depuis longtemps pour atteindre l’Algérie. Une défaillance que le gouvernement admet désormais et tente de corriger. Entre-temps, les ONG commencent à douter, mais ne perdent pas espoir d’allumer le feu en Algérie, un jour.
M. Aït Amara
 

Comment (15)

    abdelkader wahrani
    23 mars 2013 - 15 h 58 min

    moi je suis algerien arabe
    moi je suis algerien arabe d´origine berbére,(c´est a dire berbére arabisé) je suis musulman sans fanatisme,trés arabe sans la xénophobie. wa al-hamdoulillah li-akhlaqtni arabi muslim. le grand imâm cheikh Abdelhamid Ibn-Badis (d´origine berbére) (rahimah Allah) réside dans son appel a l´union sous le signe de l´Islam, de la nationalité, de l´arabisme. a côté de la formule Instruisez-vous, c´est celle d´unissez-vous que le cheikh el Imâm Abdelhamid Ibn Badis (rahimah Allah) emploie le plus.




    0



    0
    Maysar
    22 mars 2013 - 12 h 15 min

    @ispektor, vous dites  » je ne
    @ispektor, vous dites  » je ne suis ni kabyle , ni chaoui ,ni Mozabite je suis algérien pur sang…. »
    Alors insinuez vous ,que ces algériens sont des bâtards ?
    D’autre part , laissez moi vous dire que pour être un Algérien pur sang , il faut justement être kabyle , chaoui ,mozabte , targui et chenoui qui sont tous bien sûr des amazighs les enfants authentiques d’Algérie depuis la nuit des temps , au cas ou vous n’avez aucune idée des origines des Algériens !




    0



    0
    Nasser
    22 mars 2013 - 0 h 36 min

    « La défaillance constatée
    « La défaillance constatée dans la communication officielle est une faille que la gigantesque machine subversive exploite depuis longtemps pour atteindre l’Algérie. »

    Quand les comploteurs mettre en œuvre leur projet ils se « nourrissent » des informations que leur donnent les journaux locaux. Ces précieuses informations leurs permettent d’ajuster leur plan de déstabilisation. C’est en ces moments qu’ils faut être très vigilant et tacticiens. Ils faut absolument tout bloquer et ne donner aucune info d’ordre sécuritaire. C’est la raison pour laquelle notre armée à mis en échec de façon magistrale l’attaque de Tiguentourine. C’est la raison pour laquelle on a constaté les attaques contre l’État sur la question de la liberté de l’information.
    Un exemple l’État Français a imposé le black-out sur l’info concernant son intervention au Mali.
    Alors? C’est illicite chez nous mais licite chez eux?




    0



    0
    Nasser
    22 mars 2013 - 0 h 05 min

    Lire « Qui sait » et non
    Lire « Qui sait » et non « c’est »




    0



    0
    Nasser
    21 mars 2013 - 23 h 56 min

    ATTENTION!
    Impossible de nous

    ATTENTION!

    Impossible de nous faire croire qu’il s’agit d’une revendication sociale en ces moments précis! C’est bien un complot. Ils ont bien étudié le créneau porteur qui accroche. Le « chômage! ». C’est donc la principale porte pour y entrer est foutre le désordre. Ils y ont trouvé le moyen la CNDDC et la main supplétive surement un ou des membres de cette coordination. Le lieu, le moment et le moyen sont ce que l’on ne peut trouver de mieux pour lancer le projet de déstabilisation sachant bien que ces revendications ne peuvent être satisfaites rapidement. D’où cette insistance pour en drainer le plus possible sur différents endroits du Sud du Pays. Qui c’est si des criminels à l’affut n’attendent cette occasion pour tirer sur la foule pour laisser leur propagande prendre le relai pour l’imputer au « régime » qui « tire sur les civils » exactement une des tactiques des cerveaux initiateurs du « Printemps arabe » projeté cette fois à l’Algérie.
    Les services de sécurité doivent au plus vite interdire et mettre aux arrêts les initiateurs qui ne peuvent être que des instruments chargés de mettre en application ce projet funeste. Une grande vigilance est de mise.
    Retenez ce commentaire.




    0



    0
    Mahdi
    21 mars 2013 - 22 h 53 min

    Ce n’est pas en nommant un
    Ce n’est pas en nommant un islamiste au poste de ministre de la communication que nous allons sortir de « l’auberge » ! et ce n’est pas par des khobzistes applaventristes de députés et autres chirdima de commis de l’état que l’algérie relèvera de la tête ! et ce n’est pas en bloquant par tout les moyens la volonté populaire et ses aspirations pacifiques par la distribution de la rente que les problèmes s’arrangeront ! le yankee, le fafa et le Sir ont « traversé » l’algérie avant même que l’idée vienne à « nos gouvernants » et ce depuis plus d’une année déjà ! Eux (les chancelleries) ont bien compris le message de boutef pour le changement ! hélas les notre étaient bien dans la m… des élections ! et autres considérations vraiment débiles !




    0



    0
    inspektor Tahar
    21 mars 2013 - 21 h 39 min

    Actions contre l’Algérie :
    Actions contre l’Algérie : les ONG paniquent et jouent sur les mots…Je ne suis ni Kabyle, ni Chaoui, ni Mozabite je suis algérien pure sang and that’s it……..Les ONG ou autres groupes opérant contre l Algérie sont nombreux pour différentes raisons. Economiques et religieuses. Certains voudraient contrôler l économie algérienne pour en faire une propriété privée. D autres rêvent d installer la Charia en Algérie car notre pays plus ou moins progressiste, dérange les sociétés arabo musulmanes. Les societes arabo musulmanes se comparent entre elles surtout sur l évolution de la gente féminine de tous ces pays. Les  » Chariaistes  » craignent que leurs citoyens copient le modèle algérien des relations surtout hommes/femmes. Le modèle de corruption est identique dans tous ces pays, donc pas d antagonisme.

    Le rôle de la femme algérienne dérange beaucoup les religieux extrémistes car cela atteint leur structure de contrôle dans leur société. Le succès international ainsi que le raisonnement rationnel de certains intellectuels algériens dérangent les religieux qui préfèrent le statut quo, c est dire qu’il n y a que le grand Boss ( le Roi ou le Président a vie ) qui commande et décide de tout dans le pays. La Charia maintien le contrôle politique avant tout….Il faut obéir à fond le Grand Boss et coincer la femme dans un environnement très limité par le mariage et la mise au monde des enfants, au gré du mari….l homme.
    C est toute une transformation de la société arabo musulmane qui est en train de fermenter et se réaliser, malgré les appels des religieux extrémistes qui ont peur d en perdre le contrôle surtout avec le niveau d éducation de la femme arabo musulmane qui augmente continuellement dans le temps. C est la peur de perdre ce pouvoir sur la société qu’ ils contrôlent et qui motive les Boss de certains pays a recruter et financer n importe qui va les aider a imposer leurs idées en Algérie même par la violence la plus horrible comme l a connu l Algérie entre 88 et 98.

    Cette grande ouverture des portes de l Algérie a certains gouvernements étrangers pour des raisons financières et surtout par l appétit incontrôlable et insatiable pour des dollars et des Euros, de certains membres du gouvernement ainsi que de leurs familles et amis vont générer des gros problèmes de société

    La course au leadership du monde Arabo musulman a toujours existé dans la pénombre dans cette région du monde. Actuellement avec tout ce chambardement dans cette région certains chefs d Etats qui pensaient avoir été le leader de ce monde, ont vu leur leadership s éliminer au profit de celui de l Algérie….Donc cette course au leadership va continuer a n importe que prix…financier ou humain,… pour cette raison les ONG anti algérienne pourront se faire financer autant qu’elle voudront….ce n’est pas les dollars et les Euros qui manquent chez les coureurs au leadership




    0



    0
    Maysar
    21 mars 2013 - 19 h 42 min

    Monsieur Ait Amara , le
    Monsieur Ait Amara , le fameux haut dignitaire de la nomenclaturra a un nom . Il s’appelle Ali Ammar ,ambassadeur d’Algérie en France qui menait la vie douce dans l’héxagone avec l’argent du peuple ! Ceci dit , ce n’est pas en invoquant constamment le complot extérieur qu’on l’appelle ou qu’on le repousse ! Si le régime continue à s’entêter à ne pas opérer un changement radical et salutaire vers plus de liberté , de démocratie et surtout de transparence
    l’Algérie ira droit dans le mur !




    0



    0
    ALGERIENNE CONTRE OTPOR/CANVAS
    21 mars 2013 - 17 h 46 min

    ALGERIENS ALGERIENNES UNISSEZ
    ALGERIENS ALGERIENNES UNISSEZ VOUS MEME DANS LA MISERE
    N’ECOUTEZ PAS EL-MAGHARIBIA, ET MEFIEZ-VOUS DES EX-OFFICIERS EN EXIL ET DES OPPOSANTS ALGERIENS A LONDRE…LES GOUVERNANTS IRRESPONSABLES FINIRONT BIEN PAR PARTIR UN JOUR INCHALLAH.
    L’ETRANGER N ‘A JAMAIS APPORTER LE BIEN RAPPELONS NOUS DE 132 ANS D’HUMILIATION.
    LES FAUX AMIS D’ORIENT ET D’OCCIDENT NE SONT PAS LES BIENVENUS!

    OCCIDENT PREDATEUR DEGAGE !!!

    ET QUE DIEU PROTEGE L ALGERIE DE L’INGERENCE ETRANGERE ET DU CHAOS ! AMINE.




    0



    0
    salim
    21 mars 2013 - 14 h 29 min

    A ces ONG qui se font tirer
    A ces ONG qui se font tirer par les oreilles, et sont traitres envers d’autres pays arabes, et envers leurs propres convictions. Voici ou en sont vos chefs Obama et le sioniste Netanyahu.
    ——————————-

    Israël/USA: un couple prêt au divorce?

    Un couple contre nature, savez vous ce que c’est. C’est un couple, sachant qu’ils vont se disputer, se lient quand même.
    Sachant qu’ils vont au devant de problèmes, se rencontrent quand même.
    Sachant qu’ils vont en venir aux mains et insultent ils continuent à se voir en tête à tête.

    Il s’agit du couple Obama et Netanyahu.
    Un couple contre nature par excellence.
    Deux personnes sadiques et perverses. Menteuses l’une envers l’autre, et chacune gardant en secret quelque chose par devers l’autre, avec au fond cet espoir de rouler l’autre.

    Obama en à ras le bol de Netanyahu, qui de son côté cherche la protection ou l’aval pour continuer à tuer et occuper ce qui ne lui appartient pas. En un mot il cherche un complice bien placé pour couvrir ses méfaits et vols.

    C’est la femme qui tient à son homme pour financer, ou sortir le carnet de chèque quand il le faut. L’homme qui est là pour aller disputer le voisin qui manque de savoir vivre et de bon voisinage.

    Obama préoccupé par le chômage, la précarité et la misère qui poussent les gens à se révolter dans son pays, et pense comment faire occuper au travail tous les chômeurs. Netanyahu, est préoccupé par les terres fraichement acquises, les immeubles qui poussent et qu’il doit faire occuper par ses citoyens.

    Ce qui inquiète Netanyahu, c’est qu’Obama se mette à boire de l’eau ou du soda, et non du vin. Car auparavant, il avait prise sur lui quand il se tapait des cuites enivrés par ce qu’il entendait ce qu’il voyait et ce qu’il buvait comme paroles empoisonnées.

    L’homme assure la sécurité de sa femme, mais quand elle est femme à scandale, continuellement en dispute avec le voisinage, il la quitte car sa dignité d’homme est en jeu. Sa vie même est en jeu, et il a crainte qu’un jour un voisin qui en a ras le bol vienne lui dire ce qu’il pense de ce couple contre nature.

    Netanyahu, grand stratège, rusé, sachant qu’il a besoin de la protection des Usa, décide de se cloitrer et de limiter ses sorties et ses actions d’éclats. Comme ils disent chez eux « faire profil bas » pour ne pas irriter son protecteur. Mais ce dernier a réalisé qu’il a été placé dans une voie de garage face à graves problèmes et cherche à s’en sortir.

    La femme qui a senti le changement de son homme face à toutes ces difficultés qu’elle a crée, a peur qu’il ne la quitte, et craint surtout ses voisins. Elle réalise qu’elle a fait beaucoup de mal et pense que la seule solution est de changer de quartier. Aller ailleurs, là ou personne ne la connait et refaire sa vie.

    Moralité : -Qui voudrait d’une femme à histoire.

    https://www.facebook.com/pages/Le-nouveau-d%C3%A9sordre-mondial/161850650627979?ref=hl




    0



    0
    Lahouaria
    21 mars 2013 - 14 h 01 min

    Les groupes facebook existent
    Les groupes facebook existent déjà, seulement personne ne parlent de nous, ainsi que twitter, il faut se connecter sur le site ou facebook d’Allain Jules pour connaitre les facebook et sites d’Anti Renégats anti rats et anti beni kleb




    0



    0
    00213
    21 mars 2013 - 12 h 43 min

    On devrait commercer par viré
    On devrait commercer par viré le directeur du protocole, le ministre de la communication et les portes-paroles gouvernementaux qui sont soient absents ou soient totalement incompétents.
    La guerre de l’info peut faire beaucoup de ravage
    .
    Le gouvernement devrait créer plusieurs cellules pour contrer ces faiseurs de guerre :
    – Un groupe « Blog » chargé de créer des blogs et les alimentés régulièrement
    – Un groupe « Vidéo en ligne » pour bombarder les sites de contre-propagande
    – Un groupe « site web » pour créer une multitude de site web
    – Un groupe « Tweet »
    – Un groupe « Facebook »
    .
    Bref, s’ils veulent nous déstabiliser à partir du web.
    On doit contrer en inondant la toile !




    0



    0
    mk
    21 mars 2013 - 12 h 35 min

    les algeriens on deja connut
    les algeriens on deja connut ca et ne retomberons pas dans le piege une deuxieme fois




    0



    0
    iflis
    21 mars 2013 - 12 h 30 min

    En 2001, Nounou la gaffe
    En 2001, Nounou la gaffe avait qualifié Massinissa Guermah (tué dans une brigade de Beni Douala) de voyou. La suite nous la connaissons tous.




    0



    0
    axelpanzer
    21 mars 2013 - 12 h 26 min

    ces gens faibles installés
    ces gens faibles installés par des irresponsables à la barre du pays ,ont en face d’eux des orfevres en matiere de subversions!!!!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.