Nos afghans reviennent

Plusieurs journaux arabes ont rapporté ces derniers jours que pas moins de 10 000 Algériens participeraient à la guerre civile en Syrie, aux côtés des groupes islamistes liés à Al-Qaïda, essentiellement le Front de la Nosrah, d’après des sources que l’on décrit comme «proches du dossier». 10 000 sur un total de 37 000 islamistes armés étrangers qui seraient engagés aujourd’hui dans cette guerre, cela paraît invraisemblable, inimaginable. On ne peut croire qu’il y ait eu autant de jeunes Algériens à s’être rendus dans une contrée aussi lointaine, sans qu’il y ait eu d’alerte, ici en Algérie. Même s’il est vrai que les médias algériens, et même le gouvernement, évitent d’en faire cas. Le ministre de l’Intérieur a toujours nié l’existence d’une filière de recrutement de terroristes en Algérie pour le «front syrien», mais dit ignorer leur nombre. Dahou Ould Kablia argue que les autorités syriennes elles-mêmes ne pouvaient savoir exactement, au milieu de ce chaos, le nombre de terroristes venus de chaque pays. Donc, l’occasion est venue pour poser la question. On craint un remake des scénarii afghan et bosniaque, où les Algériens ne s’en étaient rendus compte qu’après coup, c’est-à-dire après l’explosion de la violence qui a dévoilé l’étendue de ce réseau qui a structuré les premières cellules de l’épisode Bouyali puis, plus tard, les groupes islamistes armés qui continuent à semer la mort jusqu’à ce jour. A moins, peut-être, que ces chiffres aient été distillés dans les médias pour semer la zizanie et intoxiquer l’opinion algérienne, en faisant croire, par ricochet, à une prétendue force dont jouirait encore l’islamisme radical en Algérie, dans un contexte marqué par l'absence totale de visibilité pour la très proche échéance cruciale de 2014.
R. Mahmoudi
   

Comment (11)

    Mansour
    2 avril 2013 - 7 h 59 min

    Si vraiment il y a 10 000
    Si vraiment il y a 10 000 algériens qui combattent dans les rangs d’Al-Qaïda en Syrie c’est le comble.Mais rien n’est impossible vu l’endoctrinement forcené auquel est soumise cette jeunesse à l’école dés 6 ans,dans les mosquées livrées aux salafistes,à la TV « nationale » et surtout à Al Djazira du Qatar et d’autres TV intégristes.Pour ce qui est de leur transport,ils ont l’embarras du choix entre Istambul,Qatar,Djeddah et toutes ces nombreuses lignes vers le Moyen-Orient sans compter les réseaux d’acheminement très actifs.Les islamistes algériens en savent quelque chose eux qui se sont offusqués lorsque l’Algérie n’a pas reconnu les protégés du Qatar,de l’Arabie Saoudite et de l’Occident comme représentants du peuple syrien.Une chose est sûre,le monde dit Arabe bouge mais dans le mauvais sens voulu par ceux qui tirent les ficelles pour leur seul intérêt.




    0



    0
    Antisioniste
    2 avril 2013 - 5 h 40 min

    Dire qu’il n’y’a pas
    Dire qu’il n’y’a pas d’algériens qui combattent en Syrie cela est un mensonge grossier, mais prétendre qu’il y’a 10000 cela est bien entendu une évidente désinformation comme le fait remarquer l’auteur de l’article. La plus part qui combattent en Syrie sont originaire de la Libye, la Tunisie et les autres pays du golf, les islamistes en Algérie ne vendront plus un chocolat. Les jeunes algériens malgré leur mécontentement légitime ne sont pas aussi stupide que certains veulent ou tentent de le faire croire à l’opinion national, aussi bien qu’international. Les islamistes (que je ne confond pas avec musulmans) ont tout intérêt à se tenir tranquilles, certains les tiennent à l’œil et se n’est pas du tout le DRS ou les autres autorités officiel, au moindre faux pas ils vont très vite déchanté, les années 90 sont passé mais pas oublier.




    0



    0
    Anonyme
    1 avril 2013 - 21 h 30 min

    c ce régime toutes bronches
    c ce régime toutes bronches confondues qui est à l’origine de tous les mots de la société algérienne,ces jeunes sont poussé par le désespoir et livré aux fanatiques des imams payés par le pouvoir pour faire d’eux des bombes humaines , je plains leurs parents comme si la misère ne les suffit pas




    0



    0
    Kerdache
    1 avril 2013 - 20 h 03 min

    Au moins on exporte quelque
    Au moins on exporte quelque chose. En plus des déchets ferreux on exporte des déchets humains. Pauvre Algerie.




    0



    0
    Mohammed
    1 avril 2013 - 19 h 37 min

    Salam,
    A l’instar de traître

    Salam,

    A l’instar de traître EL QARDAOUI, le mufti du Mossad et des Sionistes, les partis islamistes en Algérie sont des traîtres à la solde des ennemis de l’Algérie. Pour rappel, ils ont collaboré avec la France coloniale, ils ont collaboré avec AIS et le GIA, les égorgeurs d’enfants. L’inculte de Ali Belhadj, cet imposteur, même pas certificat d’étude, s’érige en Alîm et devient un prédicateur de Nifaq. Dans le pays de LARBI BEN MHEDI, AMIROUCHE, SIELHOUASSE… cela fait longtemps qu’on l’a fait taire définitivement ainsi que ses acolytes.

    Les frères musulmans trahissent l’Islam et les musulmans en Egypte, en Tunisie, en Algérie… cette pegre armée de Dajall est l’arme fatale inventée par les sionistes pour venir à bout des musulmans et de l’islam, mais Dieu est Plus Grand.

    Vigilances mes soeurs et frères Algériens, ne vous laisser pas manipuler par cette bandes de nuls et de monafiqins.

    Que Dieu nous protège inchallah




    0



    0
    Mohammed
    1 avril 2013 - 18 h 26 min

    Salam Alaykoum,
    On a vu et

    Salam Alaykoum,

    On a vu et entendu la semaine dernière « les meurtriers » qui ont appelé au djihad contre le peuple algérien au début des années 90, les mêmes appellent cette fois-ci au djihad contre la Syrie et son peuple. Ces traitres criminels souhaitent que l’état Algérien, L’Algérie de LARBI BEN MEHIDI, AMIROUCHE, SI ELHOUASSE… fasse le travail vil et avilissant en s’engageant contre la Syrie. Ces traitres « d’Islamistes », qui n’ont rien avoir avec l’ISLAM et ses valeurs et qui marche à la rapine, souhaitent voir l’Algérie de la diginité et de l’honneur, servir les intérets des SIONISTES des monarchies de golf, ces putins d’imirs sionistes et mécréants.

    Que Dieu les bannisse ces traitres d’Islamistes qui ont trahi l’Islam, les musulmans ; soyez-maudits !

    mohammed Nasredine




    0



    0
    An
    1 avril 2013 - 16 h 23 min

    Pourquoi pas 50 000, de plus
    Pourquoi pas 50 000, de plus pourquoi rentrer alors que le boulot n’est pas encore terminer. La construct…euh la destruction de la Syrie n’est pas encore fini et comme on a affaire a des pros, je pense pas qu’ils rentreront avant d’avoir fini le boulot pour quoi on les payent. Si les Arabes étaient aussi doués pour construire, que comme ils le sont quand il s’agit de détruire les nations, on serait tout simplement en tête de tous les classements internationaux. On leurs a tellement enfumés le cerveau qu’ils sont persuadé de faire le djihad en Syrie, alors que Jérusalem est a ce jour toujours sous occupation.




    0



    0
    bilal
    1 avril 2013 - 16 h 18 min

    10 000 ?
    c’est de la

    10 000 ?
    c’est de la propagande. Oui il est exact que dans les années 80 voir 90 les jeunes Algériens aller faire le coup de poing un peu partout. D’ailleurs la nature de l’Algérien et son esprit guerrier sont connus et ceci depuis des siècles, donc rien de nouveau. Par contre les mouvements islamistes radicaux sont devenue très prudents et même à une époque Ben Laden ne voulait plus d’Algérien dans sa garde rapprochée ( trop noyauté par les services de sécurité algériens d’après lui) .Ceux qui participent en Syrie sont de vieux briscard et il en reste très peu.! je n’y crois à ce chiffre aberrant et au-dessus de la moyenne… Par contre les Tunisiens et Libyens sont en nombre constant et augmentent chaque jour. »Nos islamistes locaux » nous serviront quand ceux-ci voudront fondre sur notre pays si nous avons fait le nécessaire pour les mettre dans notre poche. Je pense que cela a été fait .À titre d’exemple je peux dire que les barbus de ksar boukhari dans la wilaya de Medea se sont embourgeoisé et Dieu sait que cette région a fourni les plus virulents pendant la décennie noire… Je sais que cela peut paraître bizarre qu’un jeune homme comme moi né en France s’intéresse à ces groupes. Mais si moi je suis bien surveillé las bas (je le sais) alors les gens de ce pays le sont encore plus.




    0



    0
    inspektor Tahar
    1 avril 2013 - 12 h 21 min

    Nos afghans reviennent….
    Nos afghans reviennent…. Comment peuvent ils sortir d’Algérie et qui finance …? Les frères du Président Abdelaziz Boutefika et du gouvernement algérien, avides de dollars des Emiratis…? Ces frères bous bous par en avant et coups de poignards par en arrière…? Ou sont les services de sécurité en Algerie…? Ah ou ils défilent devant les grandes autorités et la télévision algérienne et reçoivent leurs gallons sur les épaules…




    0



    0
    axelpanzer
    1 avril 2013 - 11 h 39 min

    En tout les cas les familles
    En tout les cas les familles algériennes des disparus ,peuvent encore avoir un espoir de voir leur progénéture tomber en martyre en syrie!!!!




    0



    0
    raselkhit
    1 avril 2013 - 10 h 42 min

    Oui bien sur encore une
    Oui bien sur encore une tentative de désinformation et d’intoxication .Tous les moyens sont bons Pôvre peuple naif crédule oou imbécile qui croit le premier menteur pourvu que cela aille dans le sens de la déstabilisation de l’Algérie .Suffit de compter le nombre de braves gens qui ne regardant pas leur TV nationale préfère les TVde menteurs et de détracteurs




    0



    0

Les commentaires sont fermés.