Efficace quand elle veut

Vendredi, il y a à peine quelques jours, que l’on peut même compter en heures, des documents judiciaires ont été volés et d’autres détruits au niveau de la cour d’Alger. L’affaire a fait sensation et donné lieu à des spéculations renforçant son caractère mystérieux et criminel. Son rapide dénouement (l'auteur identifié et arrêté dimanche par les éléments de la police judiciaire) est presque passé inaperçu alors que l’information sur l’acte criminel avait fait le tour de la Toile chez les internautes algériens. La célérité dans la riposte des services de sécurité, qui est à saluer, fait ressortir, en même temps, un paradoxe – une contradiction même – très mal vécu par les Algériens qui se demandent pourquoi la même efficacité des services chargés de l’ordre public et de la protection des citoyens n’est pas constatée dans la vie de tous les jours. Tout le monde l’aura observé : autant les services de sécurité sont prompts à élucider les affaires criminelles et arrêter les auteurs des différents délits et intercepter des quantités astronomiques de drogue, etc., autant le citoyen se plaint de l'aggravation du climat d'insécurité dite de proximité au point d'accuser ces mêmes services de sécurité de défaillance (exemple : manifestation à Constantine suite à l'enlèvement et l’assassinat des deux enfants à la nouvelle ville Ali-Mendjeli). Malgré les moyens colossaux dont disposent ces services et leur efficacité, le citoyen ne se sent pas protégé. La délinquance est presque partout et les situations où elle a été éliminée prouvent que quand les pouvoirs publics veulent ramener la tranquillité, ils le peuvent. Alors, comment expliquer cette contradiction ? Il est vrai que la solution ne dépend pas uniquement des services de police, la délinquance interpelle toute la société, mais le facteur déterminant reste la force dissuasive, et répressive si nécessaire, des services de sécurité.
Kamel Moulfi
 

Commentaires

    TARIK BAB-EL-OUED
    2 avril 2013 - 20 h 08 min

    LE NOUVEAU « DGSN » N’EST PAS A
    LE NOUVEAU « DGSN » N’EST PAS A CA PLACE C’EST TOUT.




    0



    0

Les commentaires sont fermés.