CPI : bête et disciplinée

Le droit international est une énorme tromperie. Dépourvus de la moindre impartialité et entièrement au service des pays occidentaux, les jugements prononcés en son nom sont la négation de la justice. Le temple de ce grand leurre, c’est évidemment la Cour pénale internationale, la fameuse CPI. Human Rights Watch (HRW) vient de se rendre compte que cette Cour agit sur la base du principe de deux poids, deux mesures. Du moins, dans le cas de la Côte d’Ivoire. Il est rare que les organisations connues pour s’occuper des droits de l’Homme dans un sens unique fassent état de contradictions dans le système mis en place par les pays occidentaux qui ont réussi à faire main basse sur les institutions internationales. Mais quand les faits sont trop criants, elles sont bien obligées de se démarquer des mascarades juridiques. Non par remords, mais pour conserver la crédibilité dont elles ont besoin pour poursuivre la mission qui leur a été assignée par leurs maîtres. Dans le cas de la Côte d’Ivoire, l’injustice est flagrante. «Sur plus de 150 personnes qui ont été inculpées pour des crimes perpétrés lors des violences postélectorales, aucun des inculpés ne provient des forces pro-Ouattara», constate HRW. En déférant Laurent Gbagbo devant la CPI, les pays occidentaux ont donné un signal fort à Ouattara qui l’a compris comme étant un encouragement à ses partisans à commettre leurs exactions sans risque de sanction «internationale». L’impunité pour l’un, la condamnation pour l’autre en fonction de ce qui se décide dans les cercles occidentaux. C’est ce que suggère HRW qui n’ira pas, toutefois, jusqu’à admettre que beaucoup de dirigeants aux Etats-Unis, les premiers à violer les principes du droit international, méritent de passer devant la CPI. Les motifs ne manquent pas. Exemple : le vendredi 5 avril, la Haut Commissaire aux droits de l'Homme des Nations unies, Mme Navi Pillay, parlant de Guantanamo, a déclaré que le maintien en détention indéfinie d'un aussi grand nombre de détenus équivaut à de la «détention arbitraire» et «viole les lois internationales». Sans plus.
Kamel Moulfi

Comment (3)

    axelpanzer
    6 avril 2013 - 11 h 12 min

    pourquoi les usa ne font plus
    pourquoi les usa ne font plus les mechants avec le petit president de corée du nord?il n y a aucune declaration d’obama,alors que le territoire des usa lui meme est menacé d’une attaque nucléaire!meme leur plus sophistiqués intercepteurs de missiles ne sont pas fiables a cent pour cent!!!!!!




    0



    0
    Antisioniste
    6 avril 2013 - 9 h 33 min

    La cour pénale internationale
    La cour pénale internationale inventé en 1998 et dont le siégé se trouve à La Haye, se qui est en soi révélateur ou tout simplement fortuit puisque la haye ainsi que le fameux hôtel bilderberg se trouve tout deux en hollande. Cette soit disant institution est l’équivalent de se que nous connaissons sous le nom de Itihad el 3oulama el mouslimin. Elle s’est formé et installé en l’absence des concerné par cette même justice. En fait se que je voulais dire c’est qu’en se bas monde des épreuves la liberté d’expression qu’on nous vend n’est rien de plus que cause toujours tu m’intéresse se que nous décidons sera que tu le veuille ou pas.




    0



    0
    raselkhit
    6 avril 2013 - 8 h 03 min

    Si la CPI avait la moinde
    Si la CPI avait la moinde légitimité ce serait tous les présidents des USA depuis la fin de la 2ème guerre modiale qui devraient être traduit devant cette cour 1945 Bombardement à l’arme nucléaie de Hiroshima et Nagasaki,Agression contre les philippines 1947 Agressions contre la Péninsule de Korée et création de deux Korée dont la partie nord est toujours sous embargo à ce jour sans raison juste par la volonté des USA Doit-on rappeler que Cuba subit un embargo depuis 1959 sans raison aucune juste parr décision unilatérale et arbitrairre des USA La guerre contre le Viet Nam et toutes les infractions et tous les crimes de guerre et crimes contre l’Humanité Ainsi qu’au Laos et au Cambodge sans justification et là je n’oserais même pas rappeler les Guerres d’Afghanistan de Somalie d’Irak de Lybie etc..etc..L’occident a toujopurs agit selon le principe « LA RAISON DU PLUS FORT EST TOUJOURS LA MEILLEURE »




    0



    0

Les commentaires sont fermés.