Les syndicats du Sud promettent une démonstration de force

Alors que l’on pensait que les autorités avaient fini par contenir la colère des travailleurs de plusieurs secteurs d’activité du sud du pays, six organisations syndicales, réunies à Ghardaïa, ont brandi la menace d’une grève générale ; elles ont, également, opté pour un appel à un grand rassemblement des travailleurs le 5 mai prochain, une manière pour elles de montrer leur détermination. La rencontre de Ghardaïa a regroupé, mercredi dernier, les représentants du Sud et des Haut-plateaux de six syndicats (Snapap Snapest, Unpef, SNPSP, SAP, et Cnep), issus de secteurs aussi diversifiés que l’éducation nationale, la formation professionnelle, l’enseignement supérieur, l’administration publique et la santé. Le ton est donc au durcissement de la contestation dans ces régions où les syndicats représentés ont décidé de créer un bureau de coordination pour mieux gérer les actions envisagées. A l’issue de la réunion de Ghardaïa, les délégués syndicaux ont décidé d’aller crescendo dans leur contestation, en optant, dans un premier temps, pour un débrayage de trois jours par semaine (lundi, mardi et mercredi), avant de porter les jours de grève à une semaine renouvelable à compter du 5 mai 2013. Les syndicats prévoient aussi un rassemblement «d’un million de personnes» ce même jour probablement dans la même ville. Les revendications des travailleurs des différents secteurs tournent autour des augmentations de salaires, de régimes spécifiques, de la révision du statut particulier et de l’intégration des contractuels.
Amine Sadek

Comment (5)

    NASSER
    26 avril 2013 - 20 h 38 min

    Il y a de l’opportunisme et
    Il y a de l’opportunisme et du chantage. On veut pousser à la confrontation. Pourquoi encore au sud? (Snapap Snapest, Unpef, SNPSP, SAP, et Cnep). Il y a manipulation quand on sait que la plupart de nos enseignants sont plus ou moins proches des milieux islamistes.
    Attention il y a toujours dans ces cas de manipulations des manipulateurs pour pousser au désordre et d’autres embusqués qui ont pour mission de tirer sur la foule afin d’en imputer la responsabilité aux services de sécurité de l’Etat! Les organisateurs de ces rassemblements savent cela et l’on ne nous fera jamais admettre que parmi eux il n’y a pas des félons qui incitent à l’irréparable. Les services de sécurité doivent être très vigilants.
    Et si ces organismes et institutions étaient privés? Les travailleurs ont-ils bien réfléchis avant de s’engager dans des aventures qui stratégiquement ne sont pas du tout dans leurs intérêts ? Ah! S’ils connaissaient ne serait-ce qu’un bout des tenants et aboutissants de ce qu’il y a derrière!!




    0



    0
    axelpanzer
    26 avril 2013 - 17 h 36 min

    j’espere que les walis de ces
    j’espere que les walis de ces wilaya sont aussi bons que celui de mascara!!!




    0



    0
    samy
    26 avril 2013 - 17 h 15 min

    La Libye est passé du pays le
    La Libye est passé du pays le plus développé d’Afrique, a un pays qui n’a tout simplement plus d’existence.(tout ceci est bon pour Israël dixit BHL sur BFM TV) Si le but recherché de ces organisations est d’arrivé au même point que la Libye qu’ils en profitent alors pour revendiquer parce qu’une fois l’Anarchie installer, les augmentation de salaire,l’intégration des contractuels,la révision du statut particulier sera leurs derniers soucis.




    0



    0
    Brahim Haddou
    26 avril 2013 - 16 h 21 min

    nos ennemis ne trouveront
    nos ennemis ne trouveront jamais la faille, c’est toujours le peuple patriote défendant bec et ongles son pays, qui aura le dernier mot.




    0



    0
    Brahim Haddou
    26 avril 2013 - 16 h 20 min

    une démonstration de force?
    une démonstration de force? ils se prennent pour des héros? ils veulent mettre le feu après avoir échoué une première fois? j’ai confiance en la population pour mettre en échec l’objectif de « démonstration de force » de ces charlatans qui agissent sous le couvert de syndicats. parce que les véritables syndicats ne font jamais de menace contre la sécurité de la nation. que ces charlatans comprennent que le peuple ne soutiendra jamais leurs démarches opaques. ce n’est pas en semant le bordel qu’on fait valoir ses droits, les revendications sociales ne sont que des paravents pour les charlatans, dont leurs buts sont devastateurs. parce que les vrais protestataires ont fait preuves de patriotisme, rejettant la violence, declinant toute politisation de leurs actions, toutes récupérrations manipulatrices de leurs mouvements. que les hbts de ghardaia restent bien unis au coté des autorités pour faire capoter cettte « démonstration de force ». si ces imbeciles croient pouvoir nous faire peur avec leurs promesses, ils mettent le doigt dans l’egrenage. qu’ils ne s’emballent pas, car l’unité nationale de la population fera encore échouer leurs espoirs chaotiques. ces charlatans se croient puissants, mais ce ne sont que des pourritures.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.