Des fonctionnaires à Alger arrêtés pour trafic de documents

Les éléments de la Gendarmerie nationale ont réussi à démanteler une bande de trafiquants composée de 5 personnes, dont des fonctionnaires de l’APC de Ben Aknoun et de la daïra de Bouzaréah, spécialisée dans le trafic des documents administratifs et des passeports, selon un communiqué de la cellule de communication de la Gendarmerie nationale rendu public hier. Il s’agit de B. A., 27 ans, sans profession et repris de justice, S. K., 35 ans, commerçant et repris de justice, B. M., 49 ans, employé à l’APC de Ben Aknoun et enfin B. M. A., 48 ans, agent d’administration à la daïra de Bouzaréah. Les personnes arrêtées seront poursuivies pour faux et usage de faux, usurpation d’identité et abus de fonction. Le réseau a été découvert suite à un simple contrôle de papiers d’un automobiliste, lequel était muni d’un faux permis de conduire. Après enquête, les éléments d’investigation de la Gendarmerie nationale ont découvert toute une série de faux documents administratifs établis par un agent, au niveau de l’APC de Ben Aknoun, qui s’est avéré être complice de l’automobiliste, pour servir à l’établissement d’un faux permis de conduire, mais aussi d’un faux passeport, établis à la daïra de Bouzaréah par le second acolyte.
Karim B.
 

Comment (3)

    karim
    3 mai 2013 - 12 h 31 min

    La loi est comme une toile
    La loi est comme une toile d’araignée les oiseaux la traversent les mouches y restent. oui c’est bien qu’on arrête ces petits délinquants mais nous le peuple on aimerait qu’on arrête aussi ces gosses pointures pour qui on ouvre les salons d’honneur pour aller rejoindre leur seconde patie




    0



    0
    kako
    1 mai 2013 - 16 h 26 min

    Bien tôt un grand scandale
    Bien tôt un grand scandale dévoilera tous les secrets sur l’incroyable arnaque et corruption à la sonelgaz qui sera pire que la SONATRACH à l’instar de l’affaire des œuvres sociales qui n’a pas donné tous ses secrets. Ainsi que l’affaire de la surfacturation des index qui se répond comme une traînée de poudre et la plus attendu , surtout à la wilaya de Bejaia d’ou si la cour des comptes qui est chargée de cette affaire. car Cette entreprise est un nid pleines d’escrocs , quelles bande de rapace.




    0



    0
    00213
    1 mai 2013 - 16 h 17 min

    Vraiment mais alors vraiment
    Vraiment mais alors vraiment pathétique !
    .
    Que dire des ministres qui interviennent pour l’octroi de parcelles de plusieurs hectares inconstructibles ou encore des présidents d’APC qui importent des conteneurs de produits avariés et très dangereux pour la population.
    .
    Au lieu de cela on s’attaque à 3 parasites.
    Bref, on va dire qu’il y a un début à tout…




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.