Laurent Fabius : «Seuls les proches du président Bouteflika ont accès à l’information sur son état de santé»

Le président Bouteflika «est en effet en France», a déclaré le ministre français des Affaires étrangères, aujourd’hui mardi. «Je vous renvoie aux déclarations faites par le Premier ministre algérien hier soir (lundi, ndlr), dans lesquelles il confirme en effet que le président algérien subit un certain nombre d’examens médicaux à l’hôpital du Val-de-Grâce. Pour le reste, c’est aux autorités algériennes de communiquer», a ajouté Laurent Fabius à des journalistes français qui l’interrogeaient sur la santé du Président. Fabius a confirmé que Bouteflika se trouvait en France depuis le 27 avril, précisant qu’il n’y avait pas de «procédure spécifique» quand un chef d’Etat étranger est hospitalisé en France. «C’est une décision ad hoc qui est prise en fonction de plusieurs considérations, notamment médicales», a-t-il expliqué. Répondant à une question sur d’éventuelles informations fournies par le corps médical sur l’état de santé du président Bouteflika aux responsables politiques français, Laurent Fabius a rappelé «un grand principe», celui du secret médical «qui s’applique à tous – à un chef d’Etat, à vous ou à moi». «Seule la personne concernée et ses proches sous certaines conditions peuvent avoir accès à ce type d’informations», a affirmé le chef de la diplomatie française, ajoutant que «cela relève de la confidentialité du dossier médical et nous n’avons pas à être tenus informés». «C’est la raison pour laquelle pour l’instant nous nous bornons simplement à dire : oui, il est en France. Pour le reste, il appartient aux autorités algériennes de s’exprimer si elles le souhaitent», a-t-il conclu. Laurent Fabius a, par ailleurs, estimé que l’hospitalisation du chef de l’Etat au Val-de Grâce est le signe d’une certaine chaleur : «Il y a entre la France et l’Algérie la proximité que vous connaissez», a-t-il déclaré aux journalistes à qui il a reproché de «tirer des conclusions hâtives» s’agissant de l’état de santé de Bouteflika.
Karim Bouali

Comment (11)

    Horizon
    25 mai 2013 - 19 h 54 min

    Peut-être que Allah Soubhanou
    Peut-être que Allah Soubhanou Ouoi Tahala..
    A décider de commencer a punir certain Algériens et Algériennes ingrats et ingrates .
    Ceux et celles qui ont oubliées le passé miséreux et macabre don nous revenons tous et avons vécus durant une décennie.
    Ceux et celles qui ont la mémoire courte ,les amnésiques les non reconnaissant , ceux qui ne disent pas EL-HAMDOULILLAH.
    par le choix de Allah qu’il nous a apporter a notre peuple par cet homme Abdelaziz Boutiflica puis nous offert a travers lui « SAIBEB » la PAIX et la prospérité a travers cet homme providentiel volonté d’ALLAH.
    Aujourd’hui une guerre de partie , des vautours , des charognards se dessine pour s’accaparer le fauteuil et tout le reste qui ira avec .
    Le peuple sera relégué a quel plan…..
    Ils se frottent les mains en se disant (( a enfin il va crever le vieux et mon tour mon jour va peut-être arrivé d’avoir les mains sur l’Algérie )).
    Celui qui pourra succéder a Boutiflica et un homme qui craint sincèrement Allah et le jour du jugement et que seul l’intérêt du peuple Algériens l’intéresse vraiment et l’avenir de son pays vers la prospérité et son indépendance Méga total vis a vis des puissances économique , militaire , et politique de ce monde.
    Pour les autres…. les chiens abois et la caravane passe.




    0



    0
    rouh
    22 mai 2013 - 9 h 41 min

    arretez l’idiolatrie et le
    arretez l’idiolatrie et le culte de la personnalité il est entrain de se remomiriser tout les meaux et les torts qu’il a ou fait causer au peuple il a de la chance il va pouvoir toucher la pension d’invalidité ça sent le sapin est ce que les invalides ce trouve a coté du cimetiere du pére la chaise ou du pantéhon on est le seul pays au monde a avoir un bresidenté paraplegique pauvre ALGERIE tu merites mieux que ça




    0



    0
    mohand
    22 mai 2013 - 9 h 05 min

    ne nous racontez plus algerie
    ne nous racontez plus algerie souverainne,bouteflika nationaliste patati patata,un president qui se soigne dans un hopital militaire francais,en convalescence aux invalides institution militaire,communication sur l ‘evolution de la santé du president le porte parole de la defense de la france coloniale etFABIUS ,Maintenantje suis je suis convaincu que HISB FRANCA existe reelement dans les arcanes du pouvoir algerien




    0



    0
    Emigré libre
    21 mai 2013 - 21 h 20 min

    @dune – on ne peut pas faire
    @dune – on ne peut pas faire confiance à Sellal parce que les officiels algériens nous mentent tous les jours. C’est simple pourtant. Vous, vous ferez confiance à quelqu’un qui vous ment ?




    0



    0
    Securitatea
    21 mai 2013 - 21 h 19 min

    Peu importe si Bouteflika est
    Peu importe si Bouteflika est malade, ce que l’on veut savoir en tant qu’Algérien, c’est pourquoi un secrétaire général ou président d’honneur du parti FLN se fait soigner dans deux institutions militaires françaises? Bouteflika doit répondre aux algériens sur cette question.




    0



    0
    Emigré libre
    21 mai 2013 - 21 h 19 min

    Il s’agit de la santé du
    Il s’agit de la santé du ###Président### de la République. Il faut arrêter de nous prendre pour des canards sauvages. On ne peut pas cacher cette information parce que le contrat que les électeurs ont avec un président est électoral. Là, il n y a aucun contrat, le vote est triché, l’information est omise, le pays est dans la « merde » hachakoum et nous voila la risée du monde entier. Qu’est-ce qu’il est ce « zigoto » normalement devant l’Algérie – A L G E R I E – Normalement. Encore une fois, c’est une foutaise de pouvoir, d’argent, de basses manœuvres, de balivernes et autres turpitudes de l’état algérien (en ENTIER). Y a pas moi, je ne suis pas dans la décision – on est tous concernés.




    0



    0
    Professeur mehmeh
    21 mai 2013 - 20 h 59 min

    S’il se trouvait en bonne
    S’il se trouvait en bonne santé Fabius l aurait dit mais appartement il ne voudrait pas se mouiller parceque des déclarations mensongères se retourneraient contre lui pas comme les bougnoules de nos dirigeant qui sont en impunité total collectionnant les conneries et les bourdes sans jamai être redevable devant leur peuple




    0



    0
    Toofeek
    21 mai 2013 - 20 h 42 min

    Mais il a tout dit le Fabius
    Mais il a tout dit le Fabius pour celui qui sait lire entre les lignes




    0



    0
    dune
    21 mai 2013 - 19 h 51 min

    Pourquoi ne pas croire le
    Pourquoi ne pas croire le premier ministre SELLAL qui se prononce sur la santé du président.
    Et quand le ministre FABIUS parle ,vous critiquez les officiels de ne rien dire.
    IL Y’a L « 3A PRIORI » ET L  » A POSTERIORI » SALUT.




    0



    0
    patriote
    21 mai 2013 - 18 h 40 min

    Merci monsieur
    Merci monsieur Fabius,heureusement que la france est là pour nous renseigner sur l’état de santé de notre président,notre ministre des affaires étanges est occupé à ses affaires,il n’a pas le temps de parler au peuple.




    0



    0
    salim
    21 mai 2013 - 18 h 27 min

    c ‘est bizare le ministre
    c ‘est bizare le ministre francais multiplie les declarations sur l ‘etat de santé du president en l ‘abscence de communications des officiels algeriens c ‘est à croire qu ‘il est porte parole de la presidence algerienne,les socialistes francais se sont toujours mélés de les affaires algeriennes




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.