Quatre entreprises françaises construiront des logements en Algérie

Le partenariat algéro-français dans le domaine du logement devrait connaître des progrès considérables avec la signature prochaine d’un accord de coopération bilatérale, annoncé à l’occasion de la visite à Alger de Nicole Bricq, ministre française du Commerce extérieur, qui a été reçue hier par Abdelmadjid Tebboune, ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme. Selon un communiqué conjoint des deux ministères, dont Algeriepatriotique a reçu une copie, les deux ministres ont constaté l’intérêt des entreprises françaises du secteur pour les programmes élaborés par les autorités algériennes. Ainsi, quatre entreprises françaises figurent parmi les entreprises présélectionnées «pour prendre en charge les études et/ou la réalisation d’ensembles intégrés de 2 000 à 5 000 logements et d’équipements d’accompagnement à travers le territoire national», dont la liste a été rendue publique le 15 mai dernier. Les ministres ont également évoqué la présence importante d’entreprises françaises au salon Batimatec 2013 début mai. Le pavillon Label France a accueilli 57 entreprises des secteurs du bâtiment, des matériaux de construction et des travaux publics. Un atelier du Forum de partenariat organisé à Alger les 28 et 29 mai, que la ministre française a inauguré, était par ailleurs consacré à ce secteur. Selon la même source, les deux ministres ont manifesté un grand intérêt pour les initiatives innovantes d’entreprises françaises en Algérie, en particulier le projet de Lafarge de création à l’automne 2013 d’un laboratoire pour le développement de produits et systèmes constructifs pour l’Algérie, et le développement en 2012 par Lafarge et le cabinet d’architecture Arte Charpentier d’un concept d’Eco-quartier destiné aux classes moyennes. Cette visite a permis à Mme Bricq de faire connaître l’expertise française en matière de qualité environnementale des bâtiments. La presse française a largement rendu compte de la visite de la ministre française du Commerce extérieur à Alger et de ses déclarations très optimistes quant à la présence des entreprises françaises en Algérie qui, estime-t-elle, doit redevenir leur destination naturelle. «L'Algérie n'est pas un marché, elle ne peut pas être qu'un marché, c'est un partenaire», a ajouté Mme Bricq qui a précisé que le partenariat supposait «une relation d'égalité entre partenaires». En 2012, l'Algérie a été le premier partenaire de la France dans le continent africain avec plus de 10 milliards d'euros d'échanges, selon la ministre. «Hors hydrocarbures, la France est le premier investisseur et entend garder cette place (avec) plus de 40 000 emplois directs et 100 000 emplois indirects», a rappelé Mme Bricq. Une cinquantaine d'entreprises françaises et plus d'une centaine algériennes sont présentes à ce forum qui se poursuit aujourd’hui.
Sarah L.


 

Comment (12)

    simplecitoyen
    29 mai 2013 - 22 h 29 min

    Tslf…j’aime
    Tslf…j’aime




    0



    0
    Horizon
    29 mai 2013 - 18 h 12 min

    CESSEZ DE VOUS QUERELLEZ SUR
    CESSEZ DE VOUS QUERELLEZ SUR LA FORME MES FRÈRES.
    Pour un sujet d’actualité /algériens/algériens.
    Argumentés pour informés et accroitre votre culture générale.
    Qu’a t-il dit de mal  » jeune algérien » il a dit quelque chose de juste sans vulgarité , qui n’offense personne , dans l’intérêt de son pays.
    Pourquoi remettre en cause sa fibre patriotique qui l’anime don il est imprégnée sans aucun doute comme beaucoup d’autres parmi nous sur ce forum et dans d’autres également.
    Certes il y a des incursion sur ce forum et les autres venant de nos voisins de l’ouest et d’ailleurs pour semés la zizanie et la confusion entre nous.
    Nos ennemis ont la rages de nous voir unis comme les cinq doigts de la main .
    Ils ne cesseront de semés le trouble parmi nous , en vain .
    Alors je vous en conjure ne vous chamaillez pas entre vous , donner le bonne exemple aux moins lucide d’entre nous .
    Fautes de quoi ce fardeau sera a votre charge en plus de ce que vous avez déjà amassés et pèsera du mauvais côtés de la balance contre vous le jour du jugement.




    0



    0
    Jeune Algerien
    29 mai 2013 - 16 h 56 min

    Voila un français venu nous
    Voila un français venu nous donner des leçons.

    Je répète: C’est une erreur de donner ces marches a la France.
    L’Espagne, le Portugal et dans une moindre mesure l’Italie méritent notre solidarité en ces économiques temps difficiles.

    PAS la France. Jamais.
    TSLF (Tout sauf la France) : un slogan que vous endenterez de plus en plus en Algérie. Il fait fureur dans la jeunesse Algérienne.

    N’en déplaise a la France officielle qui clamait par la voix de son Ministre des AE qu’ils souhaitent la mort rapide de nos parents et grand parents en pensant que notre génération va oublier: Nous n’oublieront JAMAIS.

    TSLF.




    0



    0
    Jeune Algerien
    29 mai 2013 - 15 h 39 min

    *********TSLF**********
    (tout

    *********TSLF**********

    (tout sauf la france)




    0



    0
    Nenuphar
    29 mai 2013 - 15 h 01 min

    De toute façon faire appel
    De toute façon faire appel aux chinois, aux portugais, aux espagnols ou aux français, c’est avouer son échec d’être capable de s’émanciper de l’étranger quel qu’il soit.

    Dans tous les pays, il existe des compétences et de la main d’oeuvre pour faire toute sorte de travaux de construction mais en Algérie, même pour les études, il faut faire appel à des cabinets étrangers.

    On se demande si les écoles d’architectes forment quelque chose.

    Et, comme tout est fait sous la conduite d’étrangers, on peut se poser la même question sur la fonction de toutes les universités et écoles du pays qui, apparemment ne servent à rien, puisqu’elles semblent ne pas livrer aux divers marchés les compétences nécessaires.




    0



    0
    Anonyme
    29 mai 2013 - 14 h 48 min

    bandes de bras cassés
    bandes de bras cassés fainéants de naissancede part la faute aboumedienne bandes de rentiers a vie (tant que le petrole coule au sahara )critiquez plutot nos gouvernants ils ont rien fait pour nous apprendreles metiers du batiment ils nous ont toujours ignorer (comme ceux qui déshonneur nos medecins en allant se faire au val-de grace) bafouer humilier c’est sur ces gens la qu’il faut cracher mais pas sur les entreprises étrangéres qui viennent a notre secours afin de nous sortir de nos bidonvilles grace a l’argent de notre sahara merci mon dieu lors des attributions des logements certaines personnes se mettent a genoux pour remercier les autorités et le roi el-aziz pauvre peuple gueux




    0



    0
    Mansour
    29 mai 2013 - 14 h 41 min

    J’espère seulement qu’ils
    J’espère seulement qu’ils construiront des logements de qualité car jusqu’à présent ceux livrés par les Chinois et les entrepreneurs algériens sont de piètre qualité.Souvent les chinois donnent en sous traitance les finitions aux entreprises algériennes qui font souvent un travail bâclé pour diverses raisons et c’est le bénéficiaire du logement qui paie la facture en fin de compte.Truffés de malfaçons la plupart des logements neufs sont à refaire de A à Z exceptés le gros oeuvre et les murs.




    0



    0
    Anonyme
    29 mai 2013 - 14 h 10 min

    « jeune Algérien » erreur toi
    « jeune Algérien » erreur toi même : tes portugais, ou tes espagnols n’ont pas de médecine avancée et encore moins d’hôpitaux très bien équipés. Ton nationalisme à deux sous, ne passe plus.




    0



    0
    Anonyme
    29 mai 2013 - 11 h 15 min

    Les Français font appel aux
    Les Français font appel aux Portugais pour construire leurs logement et nous ont fait appel aux Français.




    0



    0
    Anonyme
    29 mai 2013 - 10 h 45 min

    Je suis d’accord avec jeune
    Je suis d’accord avec jeune Algerien, sur ce sujet la…et les français s’occuperont du jardinage,des futurs plaines de jeux,des alentours.{ je suis serieux, je blague}




    0



    0
    Jeune Algerien
    29 mai 2013 - 9 h 32 min

    Erreur.
    Il faut donner des

    Erreur.

    Il faut donner des marches pareils aux espagnols et aux portugais pas aux français. ERREUR !!!!




    0



    0
    syriano
    29 mai 2013 - 9 h 18 min

    Dommage
    On aurait du rester

    Dommage
    On aurait du rester qu’avec les chinois sur ce domaine,ils sont nettement plus competitives et plus avantageux sur tous les domaines.
    Les francais peuvent etre interessant pour l’industrie et certain navire de guerre afin de récolter un certain savoir faire.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.