Impliquée dans des affaires de corruption en Algérie, Saipem s’écroule

Le cours de la Saipem, filiale spécialisée en ingénierie de la grande compagnie pétrolière italienne ENI, est en chute libre à la Bourse de Milan. La direction de la société, pleinement impliquée dans des affaires de corruption en Algérie avec la société nationale Sonatrach, affirme avoir perdu près d’un milliard de dollars. Des pertes dues à son exclusion de plusieurs grands marchés du monde, y compris en Algérie. Et ce n’est pas fini. La société d’ingénierie pétrolière, qui s’enfonce dans des tracasseries judiciaires en Italie, s’attend à des pertes entre 300 et 350 millions d’euros (400 à 467 millions de dollars) pour l’année 2013. Des prévisions qui restent aux yeux de certains économistes trop optimistes. Dans un récent rapport, le bureau d’études international Crédit Suisse souligne que la baisse d'objectifs est liée principalement à des difficultés sur des contrats en Algérie, au Canada et au Mexique. Cette situation ravive les doutes sur une reprise en 2014 et en 2015. Ce bureau d’études réduit les hypothèses de marges avancées par Saipem sur ces deux prochains exercices et diminue en conséquence de 30% et 12% respectivement ses prévisions de développement. Il faut souligner que depuis l’éclatement des scandales des pots-de-vin, la nouvelle direction de la Sonatrach a pris de mesures radicales à l’encontre de Saipem en bloquant tous ses projets en Algérie.
Sonia B.
 

Comment (4)

    inspecteur Tahar
    19 juin 2013 - 7 h 33 min

    Impliquée dans des affaires
    Impliquée dans des affaires de corruption en Algérie, Saipem s’écroule…Chakib Khelil et Bedjaoui florissent et passent la belle vie sans inquiétude tout en priant cinq fois par jour….mais ils iront en pèlerinage a Lieu Saint de la Mecque pour se faire pardonner par le créateur. Ils vivent le Paradis avec le fric volé sur cette terre et ils iront au Paradis Divin a leur mort




    0



    0
    horma
    18 juin 2013 - 23 h 29 min

    AP a écrtit: « Sonatrach a
    AP a écrtit: « Sonatrach a pris de mesures radicales à l’encontre de Saipem en bloquant tous ses projets en Algérie »
    On attend toujours les mesures de la justice Algérienne à l’encontre des corrompus (le fait de les nommer TOUS serait une sorte d’absolution pour la justice en raison de son hibernation).




    0



    0
    aziz gt
    18 juin 2013 - 11 h 48 min

    …Saipem s’écroule …et
    …Saipem s’écroule …et Chakib et Cie vivent à Hawaï?
    ces voleurs des grands chemins doivent payer




    0



    0
    amazigh
    17 juin 2013 - 23 h 54 min

    et sinon le clan boutef
    et sinon le clan boutef (khalil,bejaoui,reda hemche ….)profite toujours aussi bien des milliards detouné ??




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.