Neuf cadres et employés d’Algérie Télécom suspendus à Annaba

Poursuivis en justice pour avoir négligé le non-recouvrement d’importantes créances cumulées, neuf employés d’Algérie Télécom dont plusieurs cadres exerçant au niveau des agences d’Annaba et de Tarf ont été suspendus de leurs fonctions par la direction générale du groupe public. Il s’agit, selon nos sources, entre autres, du chargé de mission auprès de la direction régionale, du chef de la cellule d’inspection à Tarf, du chef de service de la direction opérationnelle et de deux directeurs d’agence. L’enquête déclenchée par les éléments de la Gendarmerie nationale suite, apparemment, à une dénonciation anonyme, a conduit à la présentation des mis en cause devant le juge d’instruction près le tribunal d’Annaba, qui a finalement décidé, aujourd’hui, de mettre tout le monde sous contrôle judiciaire en attendant un complément d’enquête. La suspension de leurs fonctions des employés et cadres en question a provoqué un vent de colère parmi les travailleurs d’Algérie Télécom, dont les quatre agences commerciales de la wilaya d’Annaba ont été totalement paralysées, ce jour, par le mouvement de protestation. Les protestataires jugent abusive la procédure conservatoire prise par la DG contre les mis en cause. Et, comme toujours, ce sont les usagers qui se retrouvent pris en otage par un problème dont ils ne sont responsables ni de près ni de loin.
Amine Sadek

Comment (11)

    polyglot
    19 juin 2013 - 17 h 31 min

    Dans les faits il s’agit bel
    Dans les faits il s’agit bel et bien de Faits plus grave,en l’occurence,détournement d’énormes somme dont plus de un milliard de préjudice à l’université badji mokhtar annaba.D’autre part ces mis en cause sont concernés dans une précédente affaire d’allocation de lignes telephoniques à des memebres d’organisation terroristes.
    Si la justice évoque seulement  »non recouvrement »cela traduit la volonté de la justice de minimiser les crimes au stade de »negligeance »,implicitement cela suggere une Intervention Haut Lieu pour éclipser le travail de tant de mois d’investigations.Quant aux travailleurs du secteur qui s’agitent,à l’évidence il s’agit d’acolytes des mis en cause,qui incitent au parasitage du cours de la Justice…en apparence Elle aussi complaisante sur Injonction occulte.
    En résumé c’est une mascarade ou l’on tient en haleine l’opinion.




    0



    0
    Horizon
    18 juin 2013 - 21 h 36 min

    @ ADEL
    BaRak Allah

    @ ADEL

    BaRak Allah fik.

    Certain prennent tous les Algériens pour des incultes.




    0



    0
    Adel
    18 juin 2013 - 9 h 34 min

    Selecto pour ta gouverne, une
    Selecto pour ta gouverne, une caution est remboursée comme son nom l’indique.
    Par ailleurs je te rappelle qu’il n’y a jamais en de caution payée pour Mami, pour la simple raison que tu ignore peut-être, c’est que Mami s’est présenté au procès, il a été condamné, il a effectué sa peine de prison. puis il a été libéré. Mentir est un péché peut-être pas pout toi.




    0



    0
    saadielbachir
    18 juin 2013 - 9 h 22 min

    quand le monopole pérennise
    quand le monopole pérennise l’incompétence et la médiocrité et surtout l’arrogance à tous les niveaux d’AT.




    0



    0
    saadielbachir
    18 juin 2013 - 9 h 21 min

    quand le monopole pérennise
    quand le monopole pérennise l’incompétence et la médiocrité et surtout l’arrogance à tous les niveaux d’AT.




    0



    0
    Abdelaziz Saci
    17 juin 2013 - 20 h 10 min

    C’est un secteur où la
    C’est un secteur où la magouille,la corruption,et le ben 3amisme ont battus le record.Allez-y signaler un dérangement de ligne téléphonique ou une rupture de connexion A D S L, et vous constaterez avec quel mépris vous êtes d’abord reçu,et le parcours du combattant auquel vous êtes soumis.Quand à l’anarchie et l’indiscipline qui règne dans les services cela se passe de commentaire.




    0



    0
    selecto
    17 juin 2013 - 18 h 53 min

    C’est pour quand l’ouverture
    C’est pour quand l’ouverture d’une enquête sur le financement des procès du petit voyou Mohamed Khalifati dit Cheb Mami du trésor pubilc, est ce qu’il va rembourser les 300.000 € de la caution saisie par la justice française suite à sa fuite sans parler des autres frais ?
    Il est rarement en Algérie car occupé dans ses tournées au Maroc y compris dans les villes occupées de la République Sahraoui.




    0



    0
    00213
    17 juin 2013 - 17 h 25 min

    9 gouttes d’eau dans un
    9 gouttes d’eau dans un immense océan d’incompétence pourri par la corruption.
    .
    Entre les inculpations des dirigeants de la Sonelgaz, les promotions-pistons des responsables de Saidal mis à jour, ou ces cadres d’Algérie Télécom épinglés, on va positiver et se dire qu’il y a un début à tout.




    0



    0
    Horizon
    17 juin 2013 - 17 h 06 min

    Un grand coup de balais a
    Un grand coup de balais a tous les niveaux de la société , et nécessaire dans toutes les corporations sans exception.
    Ceux qui ont commis des malversations répréhensibles par la loi doivent êtres sanctionnés sans états d’âmes.
    Du plus haut aux plus bas de la société.
    Il y a aussi des sanctions par le recourt des URNES ….
    Au suivant.




    0



    0
    maleh
    17 juin 2013 - 16 h 14 min

    Ils sont en colère les
    Ils sont en colère les collègues…ils feraient mieux de se remettre au travail en réfléchissant au remplacement du staff suspendu.




    0



    0
    Anonyme
    17 juin 2013 - 16 h 01 min

    trés bien il fout netoyes
    trés bien il fout netoyes nous entreprise de cette vermine mafia .mes la justice pour tout le monde pas de x et y autrement sa ne sert a rien de faire ce petit menage




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.