L’ambassadeur d’Algérie à Paris relevé de ses fonctions

L’ambassadeur d’Algérie à Paris a été officiellement démis de ses fonctions, après huit ans d’exercice, a-t-on appris de source sûre. Ayant échappé au dernier remaniement, Missoum Sbih, 78 ans, qui occupe le poste depuis 2005, a été remplacé par Amar Bendjemaâ, qui était à Bruxelles depuis 2009. Né au Maroc en 1936, Missoum Sbih fait partie des hommes les plus proches du président Bouteflika. Malgré son âge et son état de santé en constante dégradation, il est maintenu en poste à Paris. Mieux encore, après avoir remis ses lettres de créance le 7 novembre 2005, il cumule ensuite les fonctions, devenant, la même année, ambassadeur auprès de l’Unesco et, une année plus tard, en 2006, ambassadeur auprès de la principauté d’Andorre, et l’année qui suit auprès de la principauté de Monaco. Dès l’arrivée de Bouteflika au pouvoir, Missoum Sbih s’est vu attribuer des missions sensibles. Nommé en 2000 conseiller juridique du Président, il était chargé de très sensible dossier de la réforme de l’Etat qui n’a d’ailleurs abouti à rien. Beaucoup voyaient sa nomination au poste d’ambassadeur à Paris en 2005 comme une sorte de récompense pour être toujours resté fidèle à Bouteflika, même pendant sa traversée du désert. A la santé fragile, Missoum Sbih n’a d’ailleurs pu tenir aussi longtemps à ce poste que grâce à la volonté du Président. Pour les observateurs avisés, il s’agit là de l’un des soutiens indéfectibles de Bouteflika qui «tombe» à Paris au moment même où le chef de l’Etat poursuit sa convalescence dans la capitale française. En tout état de cause, son départ correspond au vœu émis par de nombreux jeunes cadres du ministère des Affaires étrangères qui aspirent à la promotion.
Sonia B.

Comment (38)

    AnonymeKELAM
    20 juin 2013 - 8 h 20 min

    basta on tire sur l’ambulance
    basta on tire sur l’ambulance pour prendre le korsi,j’espére qu’il y a un bénéfice pour le pays sinon niet . moi je suis jaloux des chinois en cinquante ans le pays c’est transformer en puissance mondiale et respectée ;
    la RUSSIE détruite grace a la glanost :et ou un élément du KGB monsieur POUTINE:remonte la côte a la RUSSI elle a reprie sa position grace a des hommes qui savent ce qu’ils veulent . je dirais simplement l’ALGERIE AVANT TOUT;

    Algérienne
    19 juin 2013 - 22 h 35 min

    Ce super vendu de diplomate
    Ce super vendu de diplomate qui a traîné l’Algérie dans la boue comme tous les marocains convertis en Algériens et qui président aux destinées de l’Algérie, doit rendre des comptes un jour,même mort l’histoire le rattrapera.
    Pauvre Algérie!les hommes qui t’ont libérée ont laissé leur place aux valets de la France qu’ils t’ont ligotée.

    berkane
    19 juin 2013 - 10 h 58 min

    il est né à arzew pas au
    il est né à arzew pas au Maroc mais il vivait avant l’indépendance au maroc ou il etait enseignant et puis apres l’independance il se retrouva a roche noir( boumerdes) ensuite:

    1962 à 1964 DG de la fonction publique
    de 64 à 1977 DG de l’ENA
    de 1977 ( lorsque bouteflika etait ministre) à 1979 SG/MAE
    1979 à 1982 ambassadeur au canada
    et ensuite la traversée du desert jusqu’en 1985 au son copain Smail Hamdani alors SG du MAE le repecha ou ont lui à confié l’elaboration des statuts du MAE
    1988 à 1989 ambassadeur au Cameroun
    ambassadeur à Bruxelles jusqu’en 97
    à l’arrivée de bouteflika il fut nommé à la présidence comme conseiller juridique
    et en 2005  » ambassadeur de France( pas d’Algérie) à paris
    durant 8 ans il n’a jamais reglé de problemes dont souffre les algériens en France a savoir la cherté les transports, l’assurance deces, le sejour des algeriens en france par contre il s’est fait un beau carnet d’adresse et un beau magot qui pourra utiliser par la suite pour s’installer en France j’espere que ce nettoyage touchera aussi certains consuls qui n’ont rien a voir avec la diplomatie il ne sont la que par piston

    LOUANCHI
    19 juin 2013 - 10 h 20 min

    lien vers

    lien vers http://www.dailymotion.com/video/xl0lyn_hocine-le-combat-d-une-vie_news
    En 1975, quatre hommes cagoulés et armés pénètrent dans la mairie de Saint Laurent des arbres, dans le département du Gard. Sous la menace de tout faire sauter à la dynamite, ils obtiennent après 24 heures de négociations la dissolution du camp de harkis proche du village. A l’époque, depuis 13 ans, ce camp de Saint Maurice l’Ardoise, ceinturé de barbelés et de miradors, accueillait 1200 harkis et leurs familles. Une discipline militaire, des conditions hygiéniques minimales, violence et répression, 40 malades mentaux qui errent désoeuvrés et l’ isolement total de la société française. Sur les quatre membres du commando anonyme des cagoulés, un seul aujourd’hui se décide à parler.

    35 ans après Hocine raconte comment il a risqué sa vie pour faire raser le camp de la honte. Nous sommes retournés avec lui sur les lieux, ce 14 juillet 2011. Anne Gromaire, Jean-Claude Honnorat.

    Sur radio-alpes.net – Audio -France-Algérie : Le combat de ma vie (2012-03-26 17:55:13) – Ecoutez: Hocine Louanchi joint au téléphone…émotions et voile de censure levé ! Les Accords d’Evian n’effacent pas le passé, mais l’avenir pourra apaiser les blessures. (H.Louanchi)

    Interview du 26 mars 2012 sur radio-alpes.net

    Anonyme
    19 juin 2013 - 9 h 59 min

    Merci, l espoir renaît au AE
    Merci, l espoir renaît au AE qui était accapare par un clan da maffieux résidents à l étranger Canada USA France belgique Andorre etc.. Avec residence provisoire à Alger de plus de 60 ans qui par je ne sais quel subterfuge ne sont pas mis à la retraite alos que des cadres techniciens dont les qualifications sont nécessaires au fonctionnement de l état sont mis au placard …
    Aux jeunes cadres de s organiser pour aider les décideurs à se débarrasser de ces opportunistes ..
    Merci wDrs merci Sauvons notre pays f

    Anonyme
    19 juin 2013 - 9 h 50 min

    Naitre au Maroc ou ailleurs
    Naitre au Maroc ou ailleurs n’est pas une tare, la tare est d’etre un voleur et de trahir son pays .Arretez de présenter
    le lieu de naissance comme une trahison,les harkis et autres collabos sont bien nés chez nous .Jugez nos responsables sur leurs actes

    Anonyme
    19 juin 2013 - 8 h 55 min

    Bonne nouvelle au suivant de
    Bonne nouvelle au suivant de guette flopée de plus de 60 ans qui foisonnent au Ministère des AE sans aucun motif sérieux que de bénéficier d un décret de piston laisser la place aux jeunes …

    Nenuphar
    19 juin 2013 - 8 h 35 min

    Encore un qui est né au Maroc
    Encore un qui est né au Maroc et qui occupe des fonctions stratégiques. En se référant au nombre de marocains dans la sphère du pouvoir algérien, des freins mis au travers du développement du pays et à son dépeçage en règle, on ne peut que se demander si ce n’est pas le Maroc qui donne des instructions en ce sens au pouvoir algériens.
    C’est bizarre quand même car toutes ces tares sont typiques du caractère marocain, fourbe, voleur, corrupteur et corrompu …, qui font que ce pays reste dans la gadoue toute comme l’Algérie, grâce ou plutôt à cause de ces marocains qui dirigent le pays.

    inspecteur Tahar
    19 juin 2013 - 7 h 28 min

    L’ambassadeur d’Algérie à
    L’ambassadeur d’Algérie à Paris relevé de ses fonctions….Ca change quoi pour l Algerie ou la planete…? Who give a f……Ki houa….ki lochrinn….tous kif kif…la famille, les amis et les amis des amis….

    louisette
    19 juin 2013 - 6 h 31 min

    Que de promesses pour
    Que de promesses pour l’Algérie depuis quelques mois..!mon Dieu ,excusez moi, mais que la convalescence du Président dure encore longtemps, si à un autre niveau des décisions importantes pour le pays sont prises..Que tombent les responsables indignes ..et que tous les patriotes se serrent la main pour sortir le pays d’une crise aux portes..et enfin, et cela est un voeu personnel, que Belaïz règle la facture de sa gestion du secteur stratégique de la justice..qu’enfin on n’ait plus peur de se retrouver de victimes à accusés, devant les procureurs de la République!

    toto
    19 juin 2013 - 2 h 00 min

    Rien ne dure!!! tout a une
    Rien ne dure!!! tout a une fin!!! ya saadak ya fa’al el-khir!!!

    kamel hy
    18 juin 2013 - 23 h 23 min

    le régionalisme est un mal
    le régionalisme est un mal national, renforcé par l’actuel président, rien dans les bonnes moeurs politiques n’autorise un président à s’entourer de ses frères et soeurs pour gouverner, et les algériens ont bien découvert la géographie de tlemcen grâce à la faune de non seulement ministres mais de responsables qui sont partout, c’est une réalité à dénoncer y en a marre l’algérie mérite mieux et mérite qu’elle soit servie par tous ses enfants de l’est ouest sud nord kabyles chaoui chenoui, targui mezabi ou autres, mais pas des vieux de 70 ET PLUS

    kamel hy
    18 juin 2013 - 23 h 13 min

    BEAU QUESTION SI CRIMO, qui
    BEAU QUESTION SI CRIMO, qui l’a relevé de ses fonctions, normalement c’est le président mais comme il est malade je pense on lui a juste fait endossé la décision de toute manière dans d’autres circonstance, il restera au poste juste la mort

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.