Sellal tiendra une tripartite sur l’investissement en septembre

Abdelmalek Sellal est décidé de donner un coup de pied dans la fourmilière. Le Premier ministre veut booster l’investissement dans l’économie productive. Il annonce une tripartite qui regroupera à la fois les chefs d’entreprise, les représentants des travailleurs, les institutions financières et les membres du gouvernement. L’objectif de cette rencontre, apprend-on d’une source sûre, est d’asseoir une politique industrielle axée sur la production. Les participants auront, en particulier, à examiner les moyens propres à «faciliter et améliorer» les procédures d’investissement. Sellal ne cache pas sa volonté d’aider à relancer les entreprises publiques encore viables et à en créer d’autres. Cela en encourageant le privé à investir dans des projets de production. D’après lui, beaucoup de procédures seront incluses dans la loi de finances complémentaire 2013, «qui sera adoptée prochainement», pour faciliter davantage les procédures d’investissement, «surtout pour les investisseurs algériens». Le Premier ministre est convaincu que la «seule solution» pour booster l’investissement dans le pays reste la création d’unités productives, «pour que l’Algérie récupère sa base industrielle». «C’est le but que nous poursuivons et que nous atteindrons bientôt », a-t-il affirmé, rappelant au passage qu’une décision avait déjà été arrêtée pour que les banques publiques ouvrent des succursales dans chaque daïra du pays, «afin, a-t-il dit, de faciliter les choses et mettre fin au problème de la bureaucratie». Mais cela reste insuffisant. Le climat des affaires est tel en Algérie qu’il est impératif de prendre d’autres mesures incitatives pour attirer de meilleurs investissements qui donneront une plus value à l’économie nationale dont la dépendance vis-à-vis des hydrocarbures ne cesse d’être renforcée. Pour Sellal, il s’agit de préparer l’avenir.
Sonia B.
 

Commentaires

    00213
    25 juin 2013 - 19 h 03 min

    Tant que l’on mettra des
    Tant que l’on mettra des personnes incompétentes à des postes stratégiques rien ne pourra se faire.
    Donc toutes ces réunions tripartites seront totalement inefficaces.
    .
    Dans le football le plus important avant d’attaquer c’est de défendre.
    Et là on saute une étape très importante :
    Combattez la corruption et le piston puis vous pourrez promouvoir l’investissement dans des conditions optimales.
    .
    La réalité est dure mais 50% des cadres gouvernementaux n’ont pas les capacités d’occuper leurs places.
    Ce n’est pas de la critique mais un constat en tant qu’entrepreneur.
    J’ai essayé à 3 reprises (avec donc beaucoup de motivation) de lancer des projets, mais j’ai été confronté aux innombrables déchets humains rencontrés dans l’administration, et qui vous donnent envie « de vous engager dans l’armée israélienne pour tous les bombarder ».
    .
    Quand je pense que mon cousin docteur en physique analytique tient un minable kiosque à journal, alors que mon neveu presque analphabète est rentré titulaire dans la fonction publique grâce à son père, qui lui a laissé sa place et a offert un voyage en Malaisie à son responsable…




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.