Le Premier ministre ordonne la restitution des fusils de chasse

Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a instruit, aujourd’hui mercredi à Alger, les walis des Hauts-Plateaux d’entamer l’opération de restitution à leurs propriétaires des fusils de chasse saisis au cours de la décennie du terrorisme (années 1990). «Les walis ont toutes les prérogatives de rendre les fusils de chasse saisis à leurs propriétaires. Il est temps de lancer cette opération, notamment, dans la région des Hauts-Plateaux», a indiqué M. Sellal à l’ouverture d'une rencontre avec les walis. Affirmant que la sécurité a été rétablie dans tout le pays, le Premier ministre a fait, toutefois, état de l’existence dans les Hauts-Plateaux de bandes spécialisées dans le vol du cheptel, d’où la nécessité, selon lui, de restituer ces armes aux éleveurs pour leur permettre de se protéger. «Toutes les procédures ont été prises pour la restitution des fusils de chasse dans cette région du pays. Nous devons rendre ces armes à leurs propriétaires», a-t-il insisté, assurant que les fusils de chasse endommagés seront remplacés par d’autres neufs. M. Sellal avait annoncé en mai dernier à Laghouat la restitution «progressive» à leurs propriétaires des fusils de chasse, saisis par les autorités durant la décennie du terrorisme (années 1990), dont le nombre avoisine les 250 000. Les fusils de chasse avaient été confisquées à leurs propriétaires «pour préserver la sécurité du pays et de la société algérienne qui traversait une phase difficile», avait-il rappelé.
R. N.

Comment (9)

    pauvre algerie
    25 octobre 2016 - 20 h 18 min

    le braquage dont tu parle et
    le braquage dont tu parle et les actes de vole et meme le banditisme s accroitent parceque ces bandits savent q les gens b sont pas arme si les algeriens restituent leurs armes sa va contribuer a la stabilite et chacun saura sa placeyeaarafe madarbou…..LES DETENDEURS D ARME NE CROYEZ PAS QU IL SONT DES VOYOUS




    0



    0
    Mohamed
    17 août 2016 - 15 h 09 min

    Salam , habit na3raf wach
    Salam , habit na3raf wach homa ls démarche ou ls procédures pr récupérer fusil de Chesse de mon grand père lah yarahmo car ma grand mère à eue de la peine pr sa . Merci




    0



    0
    3issa
    2 novembre 2013 - 20 h 31 min

    salam alikom
    est meme pour

    salam alikom

    est meme pour l’exercice de la chasse pourquoi il y’as pas des permis de chasse nous voulons chasser .

    eshabe katar w les otorite yjiw yseydo w hna les algeriens netferjo berk

    interdit 3lina w 3lihome normale habinnne nseyyyyyyyyyydoooooooooo hta hna nkhelso les assurance permis ext




    0



    0
    Anonyme
    28 août 2013 - 12 h 20 min

    Bonjour,
    Je tiens a récupéré

    Bonjour,

    Je tiens a récupéré ce fusil car c’est le seul objet qui me reste de mon defunt pere.




    0



    0
    wilaya13
    17 août 2013 - 19 h 54 min

    Salam alikoum;
    grosse erreur

    Salam alikoum;
    grosse erreur de ma part aussi d’avoir déposer mon fusil a la brigade pendant les années noirs. 20 ans déjà et pas de nouvelles. Les dires de Mr le ministre ne reste que des dires tant que tous les fusils n’auront pas été restitués.
    Quand a l’insecurité citée plus haut, les kalachnikovs sont dispo au marché noir




    0



    0
    saber
    3 juillet 2013 - 15 h 08 min

    Salam waalikoum.Je tiens à
    Salam waalikoum.Je tiens à remercier les directives du 1er ministre mr Sellal afin de restituer les armes à leurs proprietaires.Cela fait 20ans que j’ai depose mon arme de chasse et j’y tiens comme à la prunelle de mes yeux.Ceux qui ne possedent pas de fusil ne peuvent pas comprendre ou tres peu.Merci pour votre comprehension.




    0



    0
    BNIN
    29 juin 2013 - 14 h 55 min

    pourquoi uniquement les hauts
    pourquoi uniquement les hauts plateaux et pas Alger centre ?




    0



    0
    belkacem
    27 juin 2013 - 10 h 42 min

    bonjour à tous,
    La thèse qui

    bonjour à tous,

    La thèse qui consistait à restituer les fusils de chasse à leur propriétaires est une mauvaise chose tout simplement avec les braquages que subissent notre population quotidiennement à travers toutes les régions du pays note ment dans la région centre (Boumerdes, Tizi-Ouzou, Bouira, Chelef,….)Le pays n’est toujours pas stable pour restituer les armes car avec la crise sociale qui ne cesse de s’accroitre qui deviendra par la suite un risque surtout à la proche du mois de carême.




    0



    0
      sami 2015
      30 juin 2016 - 3 h 19 min

      est une mauvaise pour toi
      est une mauvaise pour toi seulement, tu auras mieux fait de nous épargné ton commentaire.




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.