Trois armées arabes sous la botte des islamistes

La désintégration qui menace aujourd’hui les armées du monde arabe fait planer le spectre de nouvelles guerres civiles. Il y a d’abord le cas de l’armée égyptienne, laquelle, après avoir longtemps réussi à arbitrer une scène politique tiraillée par des courants antagoniques et qui, pour une majorité d’Egyptiens, constitue le dernier rempart contre le péril islamiste, se voit aujourd’hui instrumentalisée par les Frères musulmans, ses ennemis historiques. Au nom de la «sauvegarde de la révolution», les islamistes la poussent à intervenir contre les grandes manifestations du 30 juin pour demander le départ de Mohamed Morsi et la fin du règne de sa confrérie. Une façon pour eux de noyer l’institution militaire dans le jeu politique et de la discréditer aux yeux de l’opinion publique. C’est presque chose faite, puisque le chef d’état-major, le général Al-Sissi, se dit d’ores et déjà prêt à réagir contre «toute tentative de division ou de sédition». En Tunisie, l’état-major de l’armée s’est complètement ridiculisé lors de sa première épreuve face aux groupes islamistes armés, au point que son homme fort, le tombeur de Ben Ali, le général Rachid Ammar, s'est trouvé poussé vers la sortie par la petite porte. Une démission qui en dit long sur la vulnérabilité de l’armée tunisienne, au moment où elle doit affronter une déferlante salafo-terroriste sur son sol. Là aussi, les islamistes sortent gagnants. Le cas de la Libye est encore plus grave, symptomatique d’une dérive sans nom. Les différentes milices armées issues de la rébellion contre Kadhafi empêchent méthodiquement la constitution d’une armée régulière, trois ans après la chute de l’ancien régime. Le ministre de la Défense vient juste d’être limogé suite à de nouvelles attaques contre des positions militaires, à Tripoli même. Cette situation a permis à Al-Qaïda et à ses nombreuses filiales locales de transformer ce pays en nouveau sanctuaire du terrorisme international, risquant, à la longue, de mener à de nouvelles interventions militaires étrangères dans ce pays dévasté, cette fois-ci au nom de la lutte contre le terrorisme. Une option d’ailleurs discutée très sérieusement au niveau de certaines chancelleries occidentales, là même où fut décidée, il y a trois ans, la mise à mort de l’armée libyenne.
R. Mahmoudi

Comment (12)

    Anonyme mehdi assem
    2 juillet 2013 - 15 h 00 min

    24 heures aux généraux
    24 heures aux généraux égyptiens d’appliquer la charia islamique pour éviter la punition d’ALLAH par un fort séisme ou un tsunami le tsunami de pharaon c’est loin le tsunami populaire qui a met fin a Moubarak en 2011 tsunami de Japon en 2011 des avertissements et des exemples pour les vivants le coran pour les vivants attention a la vengeance d’ALLAH après l’islam les autres religions ne sont pas valable la preuve sourate Al-imrane verset 85 ces catastrophes naturelles les incendies en Colorado Arizona météorite tempête solaire ces virus coronavirus H1N1 des punitions d’ALLAH avant l’islam ALLAH a exterminer les ennemis des prophètes par des cataclysmes aujourd’hui ALLAH extermine les ennemis de la charia par des cataclysmes la solution pour ce petit monde l’application de la charia surtout en Usa ou l’extermination ALLAH ne change pas




    0



    0
    NASSER
    29 juin 2013 - 21 h 15 min

    EXCELLENTE VIDEO
    .
    A VOIR

    EXCELLENTE VIDEO
    .
    A VOIR ABSOLUMENT
    .
    Les Juifs ont toujours était insupportable.

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=YXmUqyf8MBQ#at=160




    0



    0
    syriano
    29 juin 2013 - 13 h 10 min

    « Trois armées arabes sous la
    « Trois armées arabes sous la botte des islamistes »
    Les islamistes sous la botte de washinghton par l’intermediare du FMI
    Washinghton sous la botte de Tel aviv par les sionistes franc maçons(famille Rothschild,famille Rockfeller,…) par l’intermediaire de la reserve fédéral et des plus grands banques des USA et de la city(goldman sachs,jp morgan,…)
    Les sionistes franc maçons sous la botte du Dajjal
    Et la boucle est bouclée.
    Bref.
    .
    En ce qui concerne les freres musulmans qu’il faudrait appeler les freres sionistes(plus juste pour la désignation)etaient détesté par le grand Jamal Abd Nasser qui déja a son époque avaient compris avec démonstration et preuve a l’appui que les freres musulmans etaient les pires traitres de la nation arabo musulmane.Ils etaient impulsé et financé par washington dont Said Ramadan etait un agent etranger dont le but etait de détruire Nasser et le nationalisme arabe socialiste qui etait contre les interets des américano sionistes.
    Bref voici un article de Oumma.com qui explicite bien le lien,ainsi qu’un article d’un dossier déclassifier des services secrets suisse.
    http://oumma.com/Le-role-mobilisateur-de-Said




    0



    0
    Anonyme
    29 juin 2013 - 7 h 27 min

    Elu avec une courte majorité
    Elu avec une courte majorité de quelques milliers de voix,Morsi et sa secte des frères musulmans jouent les modérés faute de pouvoir montrer le véritable visage de leur idéologie d’essence fachiste,totalitaire et macabre.Mais l’Egypte n’est pas un pays quelconque,ce don du Nil qui a produit Taoufik El Hakim,Taha Hussein et bien d’autres est un pays multi-confessionel où la culture et la tolérance tiennent une grande place.Morsi a tout intérêt à bien réfléchir avant d’imposer sa sinistre idéologie de la mort qui sonnera le glas de ce grand pays.




    0



    0
    saadielbachir
    28 juin 2013 - 17 h 09 min

    de toutes les façons ce ne
    de toutes les façons ce ne ont pas des armées au vri sens u terme ce sont des gardes pretoriennes des regimes en place formees spécialement pour reprimer les peuples comme dans tous les pays arabes




    0



    0
    issam
    28 juin 2013 - 15 h 44 min

    Morsi est un bourricot .Sous
    Morsi est un bourricot .Sous nasser l’égypte était puissant et riche ,tout les salopards qui sont venus aprés lui on trahie la cause national.

    http://www.michelcollon.info/Comment-l-Egypte-devint-une-neo.html




    0



    0
    Anonyme
    28 juin 2013 - 13 h 22 min

    Salam Alikoum
    Bizarre, j’ai

    Salam Alikoum

    Bizarre, j’ai les oreilles qui sonnent où j’entends le même son de cloche depuis un certain temps.

    Salam Alikoum




    0



    0
    MOHAMED ZOUGA DZ
    28 juin 2013 - 12 h 14 min

    Vous parler d’islamistes
    Vous parler d’islamistes comme si ils sont des extra-terrestres, Morsi est le president du peuple egyptien pas seulement des freres musulman, reveiller vous.
    Il est ou le mal quand , une institution d’une republique comme l’armée soit sous les ordres d’un président elu démocratiquement , ou un premier ministre comme en grande bretagne. peut importe qui est le president pourvu qu’il incarne la volenté polulaire et comme ca le militaire reellement se sentirai comme il defond la majorité de son peuple. et si le peuple choisira un autre president peut importe son idiologie l’armé doit etre a sa merci car il est la volenté du peuple. Obama contre la plus puissante armé du monde et il est tout simplement un noir americain élu democratiquement. ou est ou le probleme. en egypte et en tunisie il ya eu des elections libres..en libye ca viendra des elections libres.




    0



    0
    ahmed
    28 juin 2013 - 10 h 13 min

    Qui se cache derrière ces
    Qui se cache derrière ces armées c’est des anciens pro ex. union soviétique ou pro US. (c’est logique de faire des islamistes l’ennemi N°1)
    Maintenant que le commandement de ces armées s’approche du peuple et ces intérêts réels (soit la majorité du peuple en respectant les lois et l’alternance) ça devient chose anormale

    réveillez vous le monde change il n’y a plus d’Union soviétique
    et plus des pros Occidentaux sans intérêts propres des peuples libres et souverains.




    0



    0
    Anonyme
    28 juin 2013 - 9 h 18 min

    Même mille « armées arabes »
    Même mille « armées arabes » sous la botte des islamistes ? Que pourront-ils faire ? si ce n’est comme les régimes baâthistes précédents, massacrer le peuple, leur propre peuple.
    C’est même mieux comme ça ! on verra ces gens qui se sont illustré dans le terrorisme s’ils seront capable de mener un combat direct face par à exemple à Tsahal qu’ils rêvent de détruire. Non, c’est une bonne chose, c’est même une excellente chose : les islamistes vont, pour la première fois, être confronté à mener un combat selon les règles internationales armée – contre armée et … ils ne gagneront pas une seule guerre et c’est ça qui va les enterrer pour des siècles même une seule vraie bataille. Poser des bombes, faire des attentats c’est à dire  » echreb wa hreb  » est une chose mener une guerre moderne en est une autre.




    0



    0
    selecto
    28 juin 2013 - 9 h 04 min

    Le pains subventionné par
    Le pains subventionné par l’état commence à se vendre sous la table, des émeutes devant les boulangeries dont on parle pas, une insécurité généralisée.
    On n’insulte pas nos chouhada impunément.




    0



    0
    le Naïf
    28 juin 2013 - 8 h 56 min

    Vous voulez dire dans les
    Vous voulez dire dans les chaussettes puantes d’Israël!

    L’Égypte, qui se borne à suivre sans ne jamais prendre d’initiative. Ce grand pays arabe s’est transformé en un pion d’un minuscule pays qu’est le Qatar valet de pied de l’entité sioniste.
    L’Algérie ne devrait-elle pas revoir en profondeur ses relations avec les frères musulmanisés qui ne respirent que par la grâce sioniste.
    Ne faut-il pas rappeler leur histoire : Les frères musulmans sont en réalité une fabrication du Mossad israélien, de formation américaine de la Cia, subventionnés par l’Arabie saoudite en plus aujourd’hui par le Qatar.
    Le faux-frère musulman président Morsi l’égyptien est qualifié par les siens de Chef d’Etat fantoche, et par d’autres le nouveau Duce arabe ; allusion faite à Benito Mussolini l’italien allié de l’Allemagne hitlérienne.
    Ne s’était-il pas distingué par une alliance bâtarde avec Israël et l’Amérique pour rompre sur un coup de tête, au cours d’un meeting de cannibales, les relations diplomatiques avec la Syrie.
    N’a-t-il pas donné le feu vert aujourd’hui à des djihadistes égyptiens pour aller sans crainte d’être poursuivis en justice, semer la mort et la désolation en Syrie…. Demain ne le fera-t-il pas aussi pour l’Algérie pour soulager la cellule souche terroriste musulmanisée de sa confrérie en Algérie générée dans les laboratoires obscurs occidentaux.
    Ce pays ne constitue-t-il pas pourtant le prolongement stratégique de la sécurité de l’Egypte. L’armée égyptienne, et la mosquée Al Azhar ne se sont-ils pas démarqués sans délai et à juste titre de cet aveuglement politique.
    L’Algérie doit rapidement tirer les conclusions, et prendre les mesures préventives nécessaires pour se prémunir de cette politique impétueuse et arrogante d’un chef d’Etat égyptien agent israélien qui prétend à tort d’être un musulman respectueux des lois divines, tout comme celle de son frère de croix et de sang, le turc Erdogan agent confirmé du Mossad israélien.
    Ne doit-on pas saluer à contre cœur ce service de renseignement criminel israélien qu’est le Mossad d’avoir réussi à mettre dans ses chaussettes infectes, entre autres, deux « grands » chefs d’Etats musulmanisés animés d’une ambition nuisible.
    Les israéliens sont-ils aussi simples d’esprit comme ce nouveau Mussolini arabe pour le laisser le temps de prendre tout le pouvoir pour ensuite les entuber. Mussolini l’égyptien veut faire avaler de force cette couleuvre à ces concitoyens naïfs.
    Ces derniers ne l’appuient-ils pas dans une politique imaginaire qui consiste à « tromper les sionistes » et les prendre un jour prochain par surprise pour libérer la Palestine occupée à une date classée top secret.
    Vivons, chantons, dansons. Fumons de la chicha, etc. Tout va bien ! Rassurez-vous dormez tranquilles sur vos deux oreilles on veille aux grains pendant que les prédateurs de l’Algérie se préparent à la syrianiser, l’irakiser, la lybianiser, la tunisier, l’égyptianiser, la yémeniser, etc. Comme vous voyez c’est l’embarras du choix que réserve à notre pays la nouvelle stratégie américaine imparable de la nouvelle guerre mondiale dite douce.
    Faux ! Pourrait dire une voix puisque nous leur offrons gratuitement tout ce qu’ils nous exigent. Vont-ils, rétorque une autre voix, se contenter de miettes ou de l’Algérie tout entière avec ses richesses et sa position géostratégique pour en faire un pays de fantoches dans le but de continuer à assurer le bienêtre de leurs compatriotes et la sécurité de leurs pays au dépens du notre. !




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.