2,6 millions de doses de vaccin avariées suite à une coupure de courant à l’Institut Pasteur

2,6 millions de doses de vaccin contre la poliomyélite sont devenues inutilisables le 20 juin dernier à l’annexe de l’Institut Pasteur de Kouba, et ce, suite à une panne électrique. L’incident s’est produit, selon des sources proches de l’institut, dans la nuit du jeudi à vendredi 20 juin, affectant l’alimentation des congélateurs où sont entreposés les vaccins. Ces derniers, dont le coût est estimé à près de 50 millions de dinars, devraient donc être détruits. Cette perte risque de se répercuter de manière directe sur la disponibilité des vaccins pédiatriques à un moment où la pénurie se fait ressentir depuis plusieurs mois déjà. Nos sources mettent cet incident sur le compte du manque de qualification et de savoir-faire des responsables de site nouvellement recrutés, qui ignoreraient les spécificités des activités de l’IPA et manquant totalement de la vigilance requise pour des postes aussi sensibles. «Cela est la conséquence logique de la politique anarchique et hasardeuse de la direction actuelle de l’IPA qui, depuis plusieurs mois, a écarté pratiquement tous les anciens cadres expérimentés pour les remplacer par des personnels complètement étrangers aux spécificités des activités de l’IPA, dépourvues des connaissances nécessaires pour la gestion des flux de vaccins, sérums et autres produits biologiques», dénoncent, en effet, des cadres de l’Institut Pasteur. Nos sources mettent en garde par ailleurs contre une éventuelle récupération des produits périmés (vaccins) pour leur utilisation, avec tous les dangers que cela fait peser sur la santé des enfants.
Amine Sadek

Comment (5)

    00213
    2 juillet 2013 - 8 h 11 min

    Vraiment pathétique !
    On a

    Vraiment pathétique !
    On a même pas encore des routes carrossables dans la capitale, de l’électricité ou de l’eau courante et on veut construire des hôtels 5 étoiles…
    .
    En Algérie, le terme responsable sert juste à pistonner le fils complétement crétin, s’octroyer de bonnes paies avec des intitulés de primes invraisemblables (prime de ramadan, prime de stress, prime de chaleur…), détourner les fonds pour acheter une Picanto à sa femme, imposer ses dictats sexuels à une pauvre assistante divorcée.
    Mais pour une grande partie des nations qui avancent et se développent:
    Ce sont des fusibles qui doivent assumer leurs gestions.
    Et quand celle-ci est défaillante, on les jettent.
    .
    Idem pour les personnes du gouvernement qui doivent assumer les nominations de ces trisomiques, et le fait de laisser de coté nos jeunes ingénieurs diplômés au chômage, pour aller recruter leurs frères qui n’ont même pas eu le BEM.
    .
    Sans sanction, aucune possibilité de se développer.
    Car on fait avancer les ânes avec la carotte et surtout le BÂTON !




    0



    0
    inspektor Tahar
    1 juillet 2013 - 21 h 33 min

    2,6 millions de doses de
    2,6 millions de doses de vaccin avariées suite à une coupure de courant à l’Institut Pasteur…Une autre faiblesse de la gestion de la santé en Algerie.Generalement pour éviter ce genre de perte au dépend des malades et des budgets pour la santé, il s agit de faire comme dans presque tous les pays….l installation de générateur au diesel…




    0



    0
    RAIS
    1 juillet 2013 - 21 h 20 min

    Lamentable ! Les responsables
    Lamentable ! Les responsables doivent être mis en examens et jugés pour négligeance et incompétence.
    J’ ATTENDS LA SUITE DE LA PART DES HAUTS RESPONSABLES.




    0



    0
    le Naïf
    1 juillet 2013 - 20 h 57 min

    affaire sans suite tout comme
    affaire sans suite tout comme les affaires de corruption. les pertes sèches seront comme de coutume payées par les contribuables en nature et en espèce et l’affaire sera classée.




    0



    0
    selecto
    1 juillet 2013 - 18 h 52 min

    A moins que ce soit un
    A moins que ce soit un incident provoqué pour racheter et donc re-toucher des commissions..




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.