L’Algérie profondément préoccupée par les évènements en Egypte

L'Algérie est profondément préoccupée par les évènements sanglants qui se sont produits lors des dernières manifestations en Egypte, a affirmé ce mardi le porte-parole du ministère des Affaires étrangères. «Nous sommes profondément préoccupés par les évènements sanglants qui se sont produits lors des dernières manifestations en Egypte», a indiqué Amar Belani. «Nous exhortons toutes les parties prenantes égyptiennes à faire preuve de la plus grande retenue pour conjurer le spectre de la violence qui met en jeu la stabilité et la sécurité de ce pays frère», a-t-il ajouté. «Nous les encourageons vivement à œuvrer résolument en faveur d'une transition pacifique fondée sur la recherche d'un règlement consensuel et durable à la crise actuelle», a conclu le porte-parole du ministère des Affaires étrangères.
R. N.
 

Comment (10)

    Anonyme
    11 juillet 2013 - 9 h 13 min

    « harki-out » : le jour ou les
    « harki-out » : le jour ou les harkis ou leur enfants formeront des petits groupes pour aller risquer leur vie en mer, sur des chambres à air ou des barques de fortune, dans l’espoir d’atteindre l’Algérie, ce jour là, vous pouvez leur dire  » out » pour l’instant ce sont les jeunes fils et parfois même filles d’Algérie souvent des enfants de cela même qui pensaient libérer leur pays du colonialisme qu aujourd’hui, sous le joug du FLN, risquent leur vie pour espérer rejoindre ces fameux harkis dont vous parlez, pire ! Le régime en place qui peine à protéger des terrorisme jusque même les puits de pétrole sa seule source de survie ( il a détruit tout autre appareil de production), montre un excès de zèle, à coup d’hélicoptères, d’avions de reconnaissance, de vedettes rapides, des jumelles à vision nocturne pour … tenez vous bien : empêcher les jeunes algériens de fuir cette prison qu’est devenue l’Algérie et ce, malgré la manne pétrolière imaginez 50 ans de ce régime sans pétrole je laisse les lecteurs méditer cette supposition qui peut devenir réelle pour les 50 ans à venir.




    0



    0
    Anonyme
    9 juillet 2013 - 18 h 48 min

    L’hôpital qui se fout de la
    L’hôpital qui se fout de la charité. À croire que notre pays est un havre de paix. L’Égypte est un grand pays et son peuple est capable de surmonter cette crise grâce à son armée républicaine et hautement nationaliste. On ne peut pas dire la même chose de la notre quand on a vu l’émission sur Ennahar avec madani mezrag qui se faisait filmer sous toutes les coutures avec feu…




    0



    0
    Mohamad el Maadi.
    9 juillet 2013 - 17 h 32 min

    Ce qu’on appelle en
    Ce qu’on appelle en diplomatie la convenance, les usages, surtout venant d’un pays comme le nôtre qui a certainement plus de crédibilité historique pour donner son sentiment. En même temps Alger se replace dans la région comme conciliateur bienveillant, c’est cela qu’il faut entendre par les déclarations de Monsieur Belani.

    L’Algérie ce n’est pas seulement chorbette ,patate et Compagnie Non ! C’est une tradition historique ce pays, un ensemble de gestuelles et aussi une profondeur stratégique de communication




    0



    0
    Harki-out
    9 juillet 2013 - 17 h 11 min

    Monsieur machi Belani, porte
    Monsieur machi Belani, porte parole du MAE et accessoirement « actionnaire » sur Tout SAUF l’Algérie, tellement il leur parle plus qu’à l’APS, devrait vraiment prendre des vacances. les formules sur les « deux parties » en EGYPTE sont dangereuses, M.Belani car l’Algérie a eu à subir cette même rhétorique à travers le temps. « la violence d’ou qu’elle vienne » fameuse maxime du 2ême bureau français pour faire porter le chapeau à l’ALN et justifier les exactions de l’armée Coloniale. ou encore, en 1992 pour mettre dos à dos ANP et GIA. M.Belani prenez des vacances svp, quelques temps pour le bien de notre diplomatie mais n’allez pas à VARSOVIE que vous connaissez bien !! ils se rappellent encore de vous.




    0



    0
    le Naïf
    9 juillet 2013 - 15 h 41 min

    C’est bien de s’inquiéter sur
    C’est bien de s’inquiéter sur le sort d’un pays comme l’Egypte, mais ne faut-il pas voir chez nous sur quel tonneau de poudre sommes-nous assis, ironie du sort, en toute quiétude ?




    0



    0
    Anonyme
    9 juillet 2013 - 14 h 02 min

    l’Algerie n’a pas à se mêler
    l’Algerie n’a pas à se mêler des affaires internes des autres point a la ligne




    0



    0
    S.S.A
    9 juillet 2013 - 11 h 46 min

    Salam Alikoum :
    Reprise d’A.P

    Salam Alikoum :

    Reprise d’A.P :Nous les encourageons vivement à œuvrer résolument en faveur d’une transition pacifique fondée sur la recherche d’un règlement consensuel et durable à la crise actuelle»

    Du bla bla politique tout ça, en d’autres termes et décodés, cela veut dire :
    Bravo à vous l’Armée d’avoir dégagé ces suceurs de sang, tenez bon et donnez leur un secrétariat à l’Immigration pour fermer leur gueule.

    Salam Alikoum




    0



    0
    inspektior Tahar
    9 juillet 2013 - 11 h 21 min

    L’Algérie profondément
    L’Algérie profondément préoccupée par les évènements en Egypte…Malheureusement quand le sang commence a couler dans nos sociétés arabo musulmanes….Il est très difficile de l arrêter. Bref la seule chose que chaque citoyen musulman peut faire est de prier et demander a Dieu d arrêter cette violence en Egypte et dans tous les pays musulmans et même tous les pays de la planete…Ramadhan de Paix pour nos freres Egyptiens




    0



    0
    syriano
    9 juillet 2013 - 10 h 12 min

    Une bonne déclaration,
    Une bonne déclaration,




    0



    0
    00213
    9 juillet 2013 - 9 h 49 min

    Le Dajjal leurs a vendu de
    Le Dajjal leurs a vendu de l’eau alors que c’était du feu : La démocratie.
    Puis ils leurs fait croire qu’il y avait du feu alors que c’était de l’eau : La dictature de Moubarak.
    .
    Aujourd’hui, ils assument leurs choix…




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.