Comment les compagnies occidentales tirent profit de l’expansion des colonies de peuplement d’Israël

La grande hypocrisie des pays occidentaux dans leur politique extérieure a été à nouveau mise à jour, cette fois par le Tribunal Russel pour la Palestine qui a constaté que sans le soutien inconditionnel des Etats-Unis, la politique et l’expansion continue des colonies de peuplement d’Israël, ainsi que ses politiques de ségrégation sociale et son militarisme violent ne pourraient exister, et que sans la complicité de l’Union européenne, Israël ne pourrait soumettre le peuple palestinien à un régime institutionnalisé de domination considéré comme apartheid en vertu du droit international. Le jury du Tribunal a également constaté que le manque de mesures concrètes de la part de l’ONU pour tenir Israël responsable de ses violations du droit international constitue un acte internationalement illicite portant préjudice à la Palestine et impliquant la responsabilité de l’Organisation. Les membres du Tribunal ont accusé de complicité de crimes de guerre et de violations des droits de l’Homme commis par Israël aux dépens du peuple palestinien, certaines entreprises privées qui ont conclu des relations commerciales avec Israël ou avec les colonies israéliennes de peuplement. Une de ces sociétés complices, est la multinationale Veolia qui a été la cible de la campagne du mouvement Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS) contre son implication dans les projets d’infrastructures et de transports d’apartheid israéliens. Il y a également Dexia, Caterpillar et bien d’autres entreprises aux noms familiers aux Algériens. A l’issue de sa session de clôture qui s’est tenue à Bruxelles les 16 et 17 mars 2013, le Tribunal a demandé à la CPI (Cour pénale internationale) qu’elle reconnaisse sa juridiction sur la Palestine et a demandé aussi la convocation d’une séance spéciale de l’Assemblée générale des Nations unies au sujet de l’apartheid israélien. Le Tribunal encourage la société civile et les organisations internationales à agir pour traduire Israël en justice devant la CPI. Le Tribunal Russell sur la Palestine a été fondé en 2009 par un grand nombre de citoyens voulant juger Israël et les tierces parties (Etats, organisations internationales et entreprises) pour les constantes violations des droits de l’Homme en Israël et en Palestine. Son président d’honneur en a été le résistant antinazi Stéphane Hessel.
Kamel Moulfi

Comment (21)

    Tuto bourse
    16 octobre 2013 - 13 h 41 min

    Une reference concernant le
    Une reference concernant le sujet, on en redemande merci.
    Tuto bourse http://www.methodeargent.net/




    0



    0
    C'est l'Anonyme (non vérifié) | 14. juillet 2013 - 8:10
    15 juillet 2013 - 5 h 57 min

    je vais arrêter de débattre
    je vais arrêter de débattre avec quelqu’un qui ne cesse de me saouler avec …  » l’Algérie » sans jamais prendre le risque de définir précisément les contours: Si c’est l’Algérie des « constantes nationales » je ne suis pas Algérien !je suis berbère et seulement berbère colonisé qui est appelé à combattre ceux qui ont occupé sa terre, combattre les collaborateurs à commencer par ceux qui se cachent derrière un voile religieux pour mieux cacher leur traitrise.




    0



    0
    Mohamad el Maadi.
    14 juillet 2013 - 23 h 13 min

    C’est l’[email protected]
    Parlez

    C’est l’[email protected]

    Parlez d’impérialisme Arabe s’est fini les grandes années du nationalisme et grâce a ceci, nous avons récupéré notre pays grâce a la conférence Bandung et le fait que la conférence de Bandung marque l’entrée du Tiers-monde sur la scène internationale, la conférence a condamné la colonisation et l’impérialisme en général. Fin de l’histoire . Vous comprendrez aussi pourquoi l’Arabe et pas le berbère, mais il est exact qu’aujourd’hui rien ne s’y oppose si vous ne vendez pas ce pays et le livrez pieds et poing lié a l’ancien colon qui lui reste un impérialiste génétique.
    Maintenant, c’est une oligarchie Mondiale et financière qu’il faut combattre et rien d’autre et pourquoi vouloir cassez l’algérien ? Car il a osé se rebellez contre l’ordre Morale qui nous considère comme des sous-êtres ? C’est cela le crime de l’algérien ? Lui aussi a le droit de vivre son algerianité et d’être fier des ses origines et de toutes ces origines ceci je vous l’accorde ,mais le peuple algérien a le droit d’exister et je suis attaché inconditionnellement et viscéralement a l’Etat algérien et aux institutions de la république démocratique et populaire Algérienne qui est nait-il y a plus de 50 ans et a payé le prix du sang ,cela suffit on veut vivre en paix ,mais dans le respect des nos traditions nationale et historique rien n’est à rejeter dans l’histoire algérienne




    0



    0
    C'est l'Anonyme (non vérifié) | 14. juillet 2013 - 8:10
    14 juillet 2013 - 16 h 19 min

    Mohamed mahdi : En ce qui
    Mohamed mahdi : En ce qui concerne Israël, je ne vais pas perdre trop mon temps sur cette affaire.

    je voulais juste poser une question : les mercenaires de l’impérialisme arabe ont montré qu’ils sont mille fois plus féroce que ces « méchants » israéliens. Des arguments, j’en ai des tas, je donne un seul et ça suffira pour un esprit rationnel :
    Quelle est la deuxième langue officiel d’Israël et ce dès sa création en 1948 ? et bien c’est la langue de ces pseudo opprimés arabes d’Israël, c’est à dire la langue arabe. Maintenant, une autre question, pendant plus 40 ans d’ « indépendance » de l’Algérie, toutes les langues du mondes avaient droit de cité dans l’école et universités Algériennes sauf une seule, laquelle, et bien, c’est la langue du peuple algérien qui devrait, pourtant, être la première langue du pays avant toutes les autres, lesquelles sont venues toutes de l’étranger à commencer par le Français qui vient d’une région situé à 500 km d’Algérie et l’arabe qui nous vient de très loin à 6000 km.
    je laisse les gens conclure quant à cette histoire de Palestine -Israël je précise que l’affaire se déroule sur un autre continent hors d’Afrique et à 5000 km d’Algérie!




    0



    0
    Mohamad el Maadi.
    14 juillet 2013 - 14 h 24 min

    Il suffit qu’on critique
    Il suffit qu’on critique Israël ou qu’on fasse l’éloge de jeune Algerien patriote pour que les commentaires les plus odieux injurieux et anti nationaliste algérien sortent des égouts de le penser d’être aussi malveillant et certain atteint d’un rabbinisme aigue vis a vis de la Cause Israélienne. Dois-je en conclure que tous les » kabyles  » soutiennent Israël ? Mais nous Algérien, on ne gaze pas votre région au phosphore blanc, on ne viole pas vos femmes, l’argent du pétrole vous est redistribué et vos oliviers ne vous sont pas arrachés par les militaires Algériens et vous nous poignarder dans le dos ? ! !




    0



    0
    MOUCHÉ
    14 juillet 2013 - 11 h 15 min

    « Les Collaborateurs Des Nazis
    « Les Collaborateurs Des Nazis 13 Les Soldats Juifs d’Hitler »
    titre d´une Video sur YouTube .




    0



    0
    Damoiselle
    14 juillet 2013 - 10 h 27 min

    Bref le nationalisme algérien
    Bref le nationalisme algérien militait pour la liberté des êtres et des peuples et non pour l’asservissement des gens et des peuplades de l’humanité et leur ignoble écrasement.
    La raison pour laquelle la particularité fondamentale du nationalisme anticolonial algérien apparaît, absolument sans commune mesure, aucune, avec l’idéologie totalitaire du nationalisme ségrégationniste et chauviniste des anciennes puissances coloniales et expansionnistes européennes, ou celles des alliances fascistes- nazies, responsables, en 1914-18 et 1939-45, des crimes contre l’humanité et asservissements et spoliations des peuples et nations du monde de leurs sources de richesses. D’où la condamnation historique des fondements idéologiques racistes et antisémites de ce type de nationalisme inhumain et anti libertaire.




    0



    0
    Damoiselle
    14 juillet 2013 - 9 h 16 min

    La raison pour laquelle la
    La raison pour laquelle la particularité fondamentale du nationalisme anticolonial algérien apparaît, absolument sans commune mesure, aucune, avec l’idéologie totalitaire du nationalisme ségrégationniste et chauviniste des anciennes puissances coloniales et expansionnistes européennes, ou celles des alliances fascistes- nazies, responsables, en 1914-18 et 1939-45, des crimes contre l’humanité et asservissements et spoliations des peuples et nations du monde de leurs sources de richesses. D’où la condamnation historique des fondements idéologiques racistes et antisémites de ce type de nationalisme inhumain et anti libertaire




    0



    0
    Damoiselle
    14 juillet 2013 - 9 h 09 min

    7-En d’autres termes, cette
    7-En d’autres termes, cette assistance de guerre obtenue de certains particuliers allemands – (à l’instar d’autres particuliers ou instances d’assistance à la cause nationale de diverses nationalités, durant la guerre de libération nationale et non pas du temps du Nazisme (1939- 1945) – a été employée dans le sens noble du combat d’un peuple luttant pour sa libération du joug de l’oppression étrangère et non pour l’imposition de ce dernier ! Et si, alors, des particuliers allemands sont signalés du coté des patriotes anticolonialistes algériens par certains esprits se prévalant du souci d’objectivité historique, – pour se plier à la logique de leur raisonnement biaisé et sournois- pourquoi donc ces derniers avaient-ils particulièrement insisté sur le fait d’éléments allemands pro- révolution algérienne et parallèlement passé sous silence le fait symptomatique d’autres éléments mercenaires allemands qui s’étaient enrôlés dans le camp opposé des colonisateurs français ? Et si en ce qui concerne les quelques éléments allemands passés du coté algérien, on peut se faire une idée de leurs motivations, ayant peut-être voulu (pour le dire au passage au cas où il s’avérerait qu’ils étaient vraiment d’ex nazis ) se racheter d’un passé lourd en s’autorisant à soutenir sans condition le juste combat libérateur d’un peuple colonisé, que peut-on dire des éléments allemands passés du coté de l’armada coloniale française qui, eux, avaient des motivations exclusivement d’ordre matériel ?




    0



    0
    Mohamad el Maadi.
    14 juillet 2013 - 9 h 06 min

    [email protected]
    Sinon, tu n’as rien

    [email protected]

    Sinon, tu n’as rien à dire sur le sujet ? Que penses-tu de la colonisation israélienne en Palestine et avec le soutiens des nations  » civilisé « toi qui milite pour ta Kabylie, tu devrais te sentir concerné par cette région, mais tu a raison n’est pas un vrai kabyle qui veut ou berbère tout simplement celui qui a des idées bine arrêter sur le sujet…Vous me faite vomir déjà à 11 heures les extrémistes fascistes du drapeau de la colonisation des esprits ,car en fait vous êtes aussi des impérialistes que je combats et je combats les larbins à la botte d’Israël dont le chanteur foireux et sans talent et ton gourou que je ne nommerais pas ,car je jeune ,je risque de le refaire donc je m’abstiens!!




    0



    0
    Damoiselle
    14 juillet 2013 - 9 h 06 min

    6-Et pour rappel encore,
    6-Et pour rappel encore, c’est bien connu que durant la lutte de libération anticoloniale, la Révolution populaire armée algérienne s’est appuyée également sur l’apport des soutiens étrangers, de diverses provenances internationales : et c’est dans cette logique conjoncturelle de procuration indispensable de moyens de luttes adéquats, etc., que s’explique dans ce contexte le recours aux aides d’élément allemands ou des pays d’ex- Yougoslavie, URSS, de Chine, d’Amérique Latine, etc. Et bien sur toute aide étrangère dans ce contexte d’urgence apparaissait visiblement comme la bienvenue, étant question de vie et de mort et de la destinée de toute une nation à sortir, au plus vite serait le mieux, de ce bourbier de l’aliénation coloniale.




    0



    0
    Damoiselle
    14 juillet 2013 - 9 h 04 min

    5-Pour rappel, le peuple
    5-Pour rappel, le peuple algérien qui a mené une lutte de longue haleine contre l’ordre colonial français, a été aussi parmi ceux ayant fourni de nombreux contingents de combattants qui ont participé parmi les forces alliées mobilisées contre le péril allemand durant la première et seconde guerre mondiale. Les annales de 1914 – 1918 et 1939-1945 sont éloquentes à ce propos, témoignant de ces milliers d’Algériens «indigènes» enrôlés par l’armée française et acheminés vers le front anti -allemand en terre européenne où beaucoup y sont tombés en défendant l’idéal sacré de la liberté (au moment même où en leur patrie algérienne, les leurs subissaient les affres de l’oppression, persécution, déportation, spoliations, emprisonnements, etc., traqués par la soldatesque d’occupation coloniale, et plus particulièrement un certain 8 Mai 1945 à Sétif, Guelma, Kherata, à l’heure où les cloches célébraient en Occident les festivités de la grande libération, le massacre perpétré ne faisant pas de quartier, ce jour-là, parmi la population civile algérienne…pour avoir osé manifester ce désir ardent de jouir , Elle également, de ce droit légitime à la libération du joug des bottes étrangères).




    0



    0
    Damoiselle
    14 juillet 2013 - 9 h 03 min

    4- Ainsi d’aucuns qui ont
    4- Ainsi d’aucuns qui ont saisi le prétexte du recours de certains éléments de l’insurrection algérienne à l’aubaine circonstancielle d’une aide allemande tendue en matière d’armement militaire à un moment crucial du mouvement de libération nationale pour vite étiqueter les combattants nationalistes algériens se débrouillant des armes de combat de partout… de pro- totalitarisme ! C’est au grand militant nationaliste et représentant du futur GPRA ( Gouvernement Provisoire de la République Algérienne) qu’échut le mérite d’avoir répondu comme il se doit à ces fallacieuses allégations, en déclarant d’une manière générale qu’une personne sur le point de se noyer ne peut se permettre le luxe de rester longtemps à philosopher sur les tenants et aboutissements d’une planche de salut tendue in-extrémis !




    0



    0
    Damoiselle
    14 juillet 2013 - 9 h 02 min

    3-tel le cas du «nationalisme
    3-tel le cas du «nationalisme ségrégationniste des nazis ou du régime fasciste mussolinien, coupables d’horribles génocides commis. Ce type de nationalisme nazi, et celui qui s’y apparente par sa volonté d’asservissement et d’avilissement de l’humaine condition, a été incontestablement ravageur, et il serait absurde de le rapprocher de la particularité du nationalisme militant des mouvements de libération nationale comme ont tenté vainement de le faire certains esprits superficiels, dénués d’objectivité et de rigueur analytique, concourant par leurs visées étroites, à favoriser les dangereux amalgames falsificateurs, égarant plus d’un




    0



    0
    Damoiselle
    14 juillet 2013 - 8 h 59 min

    2- Pour se faire une idée
    2- Pour se faire une idée approximative de cette assistance allemande, replongeons-nous, si vous le voulez bien, dans le contexte historique national précis où elle est intervenue.
    Avec l’engagement de la résistance – combat mené de longue haleine par le peuple algérien contre l’occupant colonial français, se consolide progressivement l’idéal du nationalisme algérien. Et il importe de signaler, de prime abord, que la notion de nationalisme située dans le contexte précis de l’histoire du peuple algérien qui a engagé un combat nationaliste pour l’affranchissement du joug colonial oppresseur, n’avait absolument rien à voir, ni de près ni de loin, avec la notion obscure de nationalisme chauviniste des ex- puissances conquérantes européennes qui ont asservi des peuples et nations du monde avec leur idéal impérialo- fasciste de domination inhumaine, abjecte :




    0



    0
    Damoiselle
    14 juillet 2013 - 8 h 56 min

    Des nazis dans la Révolution
    Des nazis dans la Révolution algérienne ou l’art de travestir les faits historiques

    1-par Mohamed Ghriss: «La connaissance historique n’a pas pour objet une collection, arbitrairement composée des seuls faits réels, mais des ensembles articulés intelligibles». (R. ARON. Dimensions de la conscience historique).Encore une fois des médias français, notamment radios, ont fait écho à l‘occasion de la tenue de foires du livre et débats sur l’histoire, de la question de présence d’éléments allemands parmi les combattants de la Révolution armée algérienne. Le fait est certes avéré, mais il s’agissait surtout, selon les historiens, d’un recours nécessaire entrant dans le cadre de l’aide logistique étrangère de divers horizons à la Révolution algérienne, l’assistance allemande n’étant pas de l’importance qu’ont voulu lui accorder certaines parties mal intentionnées.




    0



    0
    Banana cabana
    14 juillet 2013 - 8 h 13 min

    Par Mohamad el Maadi. (non
    Par Mohamad el Maadi. (non vérifié) | 14. juillet 2013 – 1:13

    il n´y pas que le sionisme zuif vs savez ?

    IL ´y a aussi le sionisme chritien et musuleman.
    Propagateur du fiel islamiste, Youssef Al-Qardaoui a encouragé les terroristes de l’AIS et autres GIA, et ce, pendant des années. Le 21 février 2011, il a exhorté les Libyens à se rebeller contre Kadhafi, osant appeler au crime : « Si quelqu’un de l’armée libyenne peut tirer une balle sur Mouammar Kadhafi pour en débarrasser la Libye, qu’il le fasse ». Puis il a salué sa mort, comme il a conseillé à Zine El-Abidine Ben Ali de « dégager », exhorté les Egyptiens à la révolte, disant : « Je conseille au président Moubarak de partir, qu’il quitte l’Égypte », ensuite il a carrément appelé à l’assassinat de Bachar El-Assad et d’inciter les « musulmans » à aller faire le djihad en Syrie »…

    Par contre, il a préconisé la patience au peuple palestinien et demandé aux musulmans de ne pas aller en Palestine ! Il a aussi condamné les révoltes à Bahreïn qu’il a qualifiées de sectaires, d’autant que l’émir du Qatar et le roi d’Arabie Saoudite venaient d’envoyer des renforts pour mater la rébellion de Manama !




    0



    0
    Damoiselle
    14 juillet 2013 - 8 h 04 min

    Par Mohamad el Maadi. (non
    Par Mohamad el Maadi. (non vérifié) | 14. juillet 2013 – 1:13
    que dites vous sur les zuifs ss qui ont donnez leur vie pr défendre cette idéologie?




    0



    0
    Anonyme
    14 juillet 2013 - 7 h 10 min

    Les Algériens qui se sont
    Les Algériens qui se sont engagé au côté d’Hitler ont été des criminels et l’histoire a montré que c’était vrai : l’un des plus connu à s’être engagé comme SS sera d’ailleurs, le 1er colonel de la Wialaya III (la Kabylie) il sera aussi celui qui a va ordonner l’assassinat de plus de 300 personnes en une nuit, en grande majorité, des femmes et des enfants ( Mellouza) ce type, symbole des nazis « algériens » avait répondu à l’appel d’un autre grand nazi, l’imam Hussein de Jérusalem à qui Hitler avait ouvert une radio en Arabe à Berlin dès 1942. Ce nazi, colonel de la wilaya III, a survécu à la guerre d’Algérie ( histoire de dire clairement que ce n’était pas Amirouche et ce dernier n’a eu rien à voir avec ces deux histoires) et qui va confirmer, encore une fois, son penchant pour le fascisme en rejoignant le … FIS dès sa création en 1989.




    0



    0
    Mohamad el Maadi.
    14 juillet 2013 - 0 h 13 min

    Son président d’honneur en a
    Son président d’honneur en a été le résistant antinazi Stéphane Hessel.

    Le nazisme n’a pas été une saloperie intégrale, des Algériens se sont engagés a coté du troisième Reich et ce n’était pas de salauds qui avaient atteint par le geste la saloperie ultime, demander aux Ukrainiens comme se sont comporté la légion algérienne ? Pas de viol, ni brûlez les cultures, et encore moins tabassé des civils, c’était la fine fleur choisie pour aller mourir pour l’idéal nationaliste algérien. Il faut arrêtez de faire passez ces braves gens pour des brutes sanguinaires ce qu’ils n’ont jamais été
    Voici ce que disait Mohamed el Maadi Allah yarhamou: « Et si j’admets et préconise le racisme quand il signifie sélection et protection contre le métissage d’une race déterminée afin de lui conserver ses vertus, je réprouve le racisme camouflé des démocraties qui, sous couvert de la civilisation, assassine et dépouille les plus faibles. »




    0



    0
    Anonyme
    13 juillet 2013 - 21 h 52 min

    mon cher monsieur Camel
    mon cher monsieur Camel pourquoi ne pas parler de la cagnotte Algerienne qui se tire a coup de milliards de dollars et qui profitte sans aucune facon au sioniste puisque ces derniers sont les banquiers de cette foutue planete avec les navets corrompus qui font toutes les dances pour plaire au seigneurs de ce bas monde merdique …on est pas sorti de l auberge




    0



    0

Répondre à Damoiselle Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.