Des fatwas autorisant à boire en cas de canicule

Les populations qui se trouvent dans les régions de l’Extrême Sud peuvent boire si elles se trouvent trop exposées à la forte chaleur qui s’abat actuellement sur Adrar et le nord de Tamanrasset. Des fatwas ont été lancées au niveau local par des imams appelant les citoyens à ne pas mettre en péril leur vie et à rompre le jeûne en cas de soif insupportable, a-t-on appris d’une source sûre. Ces fatwas, qui appellent ainsi à boire pour éloigner le danger, interviennent au moment où l'Office national de la météorologie émet un bulletin spécial qui annonce des températures maximales atteignant ou dépassant localement 48o dans la wilaya d'Adrar et le nord de Tamanrasset (In Salah). Cette forte chaleur, difficile à supporter durant le mois de Ramadhan, va durer jusqu’à demain dimanche, toujours selon l’OMS qui considère ces températures comme saisonnières, mais qui sont très contraignantes en plein mois de carême.
Sonia B.

Comment (17)

    Mansour
    23 juillet 2013 - 12 h 35 min

    Pourquoi avoir besoin d’un
    Pourquoi avoir besoin d’un fetwa pour boire un verre d’eau afin d’éviter la déshydratation? Décidemment ces directeurs de conscience incultes pour la plupart et que de pauvres bougres consultent pour des problèmes les plus intimes profitent de leur position pour multiplier les interdits et faire de l’islam une religion de violence et d’intolérance.Pendant le ramadhan de 1957 qui tombait au mois d’Avril j’étais collégien et j’ai été pris dans une rafle de l’armée française et c’est pas la première fois.Tous les hommes de plus de 14 ans avons été rassemblés sur la place du marché de 11h au lendemain 14h sans boire ni manger et nos familles ne savaient pas où nous étions.Libérés nous avions continué à jeûner jusqu’à l’adhan par solidarité avec les moudjahidine qui eux restaient parfois plusieurs jours sans manger.Je faisais partie d’un réseau qui approvisionnait l’ALN en denrées alimentaires,en habillement militaire et même en cartouches que nous récupérions chez des soldats appelés sympathisants de notre cause et vers la fin de la guerre j’ai participé à la lutte contre l’OAS sans rien demander estimant n’avoir fait que mon devoir.Aujourd’hui quand je vois la gloutonnerie de tous ces « ayants droits » et qui grévent lourdement le budget de l’Etat et qui demandent toujours plus,je me crois sur une autre planète et je ne reconnais plus ce pays où je suis né et vit toujours.Ceux qui parlent de l’indépendance confisquée n’ont pas tort.




    0



    0
    Mahdi
    22 juillet 2013 - 15 h 26 min

    excellente analyse. Pourquoi
    excellente analyse. Pourquoi en arabie saoudite là ou il fait plus de 45° le prophète n’a pas fait de fetwa pour abolir le ramadan ? La règle du ramadan doit être appliquée sur tout le monde sauf ceux cités dans les versets.
    Des fetwas on en a que cure. Ce sont des incultes tout simplement parce qu’il réalisent pas ce qu’ils sont en train de faire, à savoir «  »ébranler » la foi des musulmans algériens du sud. Du coup demain on trouvera une fetwa qui autorisera de faire le hadj autour de la télévision, parce que le royaume wahabi ne délivre plus de visas pour les algériens.
    D’un autre côté, pourquoi ils ne donnent pas de fetwa pour nos compatriotes du sud sur par exemple, le droit au logement avec clim, ou droit au travail, droit à la santé, droit au partage équitable de l’électricité, de la nourriture, de l’eau. Droit à la vie tout simplement. Déjà que nos compattiotes du sud souffre du climat, leur rajouter encore des souffrances spirituelles par rapport à « manger » le ramadan…




    0



    0
    chawi pure laine
    22 juillet 2013 - 4 h 40 min

    saha
    saha ftourkoum
    @Mademoiselle
    moi aussi je suis hors du pays actuellement au Canada et je sais de quoi vous parlez c’est pas donné, premièrement j’aimerais juste constater quelque chose, regardez comme moi en lisant les commentaires, vraiment un niveau haut ou des Algériens des vrais débattent les sujets avec civisme et ne pas se battre sur un débat stérile, chapeau aux lecteurs du journal et au modérateur qui a la Karcher contre les islamistes qui essayent de s’introduire ici, autre chose Bravo pour votre bref exposé sur ce que le Ramadan offre à notre santé WA MA YANTIKOU ALA EL HAWA, aucune chose n’est au hasard, quand j’étais au pays j’étais anesthésiste, j’ai dans mon palmarès au moins un millier d’opérations, croyez moi on dit ben enlève la vésicule elle ne sert à rien(la majorité de ceux et celles qui l’ont enlevé ont eu le diabète à confirmer si vous connaissez des cas) la même chose pour l’appendicite et ainsi de suite, pour dire que dieu n’a rien crée au hasard.
    prions tous dieu dans ce mois sacré de bénir notre pays et de le sauver des mains des vermines islamistes et leur sponsor de Bouteflika AMIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIINE




    0



    0
    Damoiselle
    21 juillet 2013 - 15 h 20 min

    chawi pure laine (non
    chawi pure laine (non vérifié) | 21. juillet 2013 – 5:30

    je vis ds un pays ou on jeûne 22h ,et en ce Moment c´est la canicule accablante croyez moi c´est tres dur pr moi qui ss habituée au froid malgré cela je jeûne car pr moi c ´est une dicipline et aussi frayer une place au sacré .c´est qui est dur a supporter c´est la soif car généralement quand il fait chaux en Dehors du Ramadan ,on mange pas beaucoup .vous savez le jeûne a beaucoup de bienfaits surnotre santé, le corps passe son temps dans une digestion continuelle.
    Le simple jeûne de la nuit ne suffit pas à parfaire l’assimilation des nutriments, l’élimination des toxines, la régénération des tissus. Actions qui une fois accomplies, permettent que s’effectue naturellement l’auto restauration de l’organisme. Notre surconsommation alimentaire notoire sous nos latitudes est de plus chargée d’additifs cachés et nocifs qui participent à cette intoxination et contribuent à renforcer les surcharges inutiles.
    Le jeûne annuel permet alors à l’organisme de se nettoyer en profondeur, autant sur le plan physique que psychique.

    saha ftourkoum et juger , c´est ne pas comprendre la youkalifou Allah nefssen ila ousaaa




    0



    0
    le Naïf
    21 juillet 2013 - 14 h 21 min

    S’il s’agit d’un rappel en ce
    S’il s’agit d’un rappel en ce sens OK ! Mais dans le cas contraire ça sera aberrant que de s’adresser aux algériens pour leur recommander de rompre le jeune en cas de canicule ou autres raisons valables, comme si l’algérien vient seulement de se convertir à l’Islam !




    0



    0
    moussaoui
    21 juillet 2013 - 8 h 44 min

    depuis l’époque de Emir
    depuis l’époque de Emir Abdelkader des ALGERIENS pour le combat en Syrie ne sont jamais revenus au pays mais le comble
    dans tout à ce jour ils n’ont pas la nationalité Syrienne et ni Algérienne ,alors que l’Algérie délivre des visas d’entré a cette communauté.




    0



    0
    Jeune Algérien
    21 juillet 2013 - 8 h 07 min

    Quand je vois d’un côté des
    Quand je vois d’un côté des gens jeûner et s’injurier mutuellement et se battre et s’insulter et lancer des rumeurs en salissant des gens qu’ils ne connaissent pas.
    De l’autre une fetwa qui dit qu’en cas de grande chaleur dans le Sahara, boire un peu d’eau pour une personne fragile n’annule pas le jeune.
    Clairement, c’est le jeune de la seconde personne fragile qui devrait être accepté et celui de la première personne rejeté.

    Sinon je me convertit au bouddhisme.




    0



    0
    Anonyme
    21 juillet 2013 - 5 h 18 min

    Une nouvelle fois, les
    Une nouvelle fois, les algériens sont des ignorants et si frileux de leur petite personne qu’ils ne travaillent pas assez pour développer leur propre pays.
    Les voilà, via des fetwas, à être autorisé à boire par forte chaleur.
    Ce sont ces imams incultes qui portent préjudice à la religion musulmane en distillant des paroles tirées par les cheveux.
    Dites moi, est-ce qu’au temps où vivait Mohamed (QSSSL) en Arabie, avait-il émis une fetwa en ce sens ? Car s’il l’avait fait, elle devait alors éviter à tous ses disciples et musulmans d’Arabie et de sa région de ne pas faire de Ramadan durant de longues années, pour ainsi dire jamais. Que dire des autres pays qui ont des chaleurs coutumières, ceux du Moyen Orient ? Que dire des seuls pays voisins qui connaissent le même type de chaleur sinon plus et qui portant n’émettent pas des (fatwas de ce genre) ? Ils préfèrent travailler même dans la canicule pour sortir leur pays du sous développement alors que les algériens trouvent un prétexte à tout afin de ne rien faire, ne pas connaître de souffrance ni de faim et compter sur leurs imams et leur dirigeants qui vont, les premiers les absoudre de leur pratique obligatoire et pour les seconds, les subventionner pour remplir leur panse, le principal et pratiquement le seul organe qu’ils considèrent important de leur corps. Pensez donc avec votre cerveau, si vous en avez un.




    0



    0
    selecto
    21 juillet 2013 - 4 h 49 min

    @ au compatriote Mohamad el
    @ au compatriote Mohamad el Maadi, Les Algériennes en situation précaires sont très nombreuses en Syrie, l’Égypte et le Liban, elles tombent facilement dans les pièges des ressortissants de ces pays et l’image que véhicules les séries de ces pays là et aujourd’hui elles prennent plus de l’importance grâce au nouveau code de la famille qui accorde à tout étranger la nationalité algériennes ainsi qu’à tout enfant d’algérienne né de père étranger même de père inconnu.




    0



    0
    chawi pure laine
    21 juillet 2013 - 4 h 30 min

    saha ftourkoum
    la question

    saha ftourkoum
    la question est la suivante: est ce que ces imams ont le droit de promulguer des fatwas? je suis pour à ce que les gens qui ont soif boivent car dans le livre saint c’est écrit noir sur blanc, sauf que jouer avec des fatwas c’est pas drôle et on risque de revenir à 1990 ou les voyous qui viennent juste de lâcher le vin s’amuse avec ce genre de jurisprudence morale, en tous cas si c’est vrai je vais probablement déménager à Adrar pour le mois de ramadan




    0



    0
    Damoiselle
    21 juillet 2013 - 4 h 05 min

    أَيَّامًا مَّعْدُودَاتٍ ۚ
    أَيَّامًا مَّعْدُودَاتٍ ۚ فَمَن كَانَ مِنكُم مَّرِيضًا أَوْ عَلَىٰ سَفَرٍ فَعِدَّةٌ مِّنْ أَيَّامٍ أُخَرَ ۚ وَعَلَى الَّذِينَ يُطِيقُونَهُ فِدْيَةٌ طَعَامُ مِسْكِينٍ ۖ فَمَن تَطَوَّعَ خَيْرًا فَهُوَ خَيْرٌ لَّهُ ۚ وَأَن تَصُومُوا خَيْرٌ لَّكُمْ ۖ إِن كُنتُمْ تَعْلَمُونَ ( 184 ) La Vache – Ayaa 184
    pendant un nombre déterminé de jours. Quiconque d’entre vous est malade ou en voyage, devra jeûner un nombre égal d’autres jours. Mais pour ceux qui ne pourraient le supporter (qu’avec grande difficulté), il y a une compensation : nourrir un pauvre. Et si quelqu’un fait plus de son propre gré, c’est pour lui; mais il est mieux pour vous de jeûner; si vous saviez !




    0



    0
    toto
    21 juillet 2013 - 1 h 58 min

    L’Islam est la religion la
    L’Islam est la religion la plus tolérante. Cette « fatwa » est acceptable.




    0



    0
    Mohamad el Maadi.
    20 juillet 2013 - 22 h 33 min

    Pourquoi Algérie patriotique
    Pourquoi Algérie patriotique ne nous parle pas des certificats prouvant l’islam des Algériennes par les autorités Syriennes ? Qui depuis quelque temps afflue au ministère des affaires religieuses pour avoir ce papier ? Pourquoi ? Algérie patriotique doit intervenir pour que ce ministère ne délivre pas de visa à des Algériennes qui serviront les djihadistes qui lutte contre la Syrie !!! C’est cela aussi lutter




    0



    0
    louisette
    20 juillet 2013 - 20 h 59 min

    Enfin. la raison prime..!
    Enfin. la raison prime..!




    0



    0
    mahdi
    20 juillet 2013 - 20 h 54 min

    bon courage les gens du Sud
    bon courage les gens du Sud




    0



    0
    Antisioniste
    20 juillet 2013 - 19 h 44 min

    Il est claire que 48° c’est
    Il est claire que 48° c’est une grande chaleur surtout dans en période de jeûne, mais de la à permettre par une fatwa en plus la rupture du jeûne pour tous le monde habitant cette région ça c’est un nouveau pas vers un inconnu qui risque fort d’être très désagréable. Pour les personnes âgée faibles et malade l’islam s’est déjà prononcé et inutile d’en rajouter, pour ceux qui sont en bonne santé ils/elles n’ont qu’à continuer leur jeûne même s’il fait 50° à la seule condition de ne pas d’exposé au soleil, ils/elles ne vont pas en mourir, j’ai déjà jeûner en Libye dans les années 80 c’est dur mais pas du tout mortel.




    0



    0
    00213
    20 juillet 2013 - 18 h 39 min

    Que Dieu aide mes frères du
    Que Dieu aide mes frères du Sahara dans cette épreuve.
    .
    00213 solidaire jusqu’à la mort de ses compatriotes aux 4 coins du pays (et même à l’étranger).




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.