95,48% des accidents de la route sont dus à une erreur humaine

Selon un rapport des services de la Sûreté nationale, les accidents de la route, nombreux durant ce mois de Ramadhan, sont dus, pour la plupart, à l’erreur humaine. 95,48% des 288 accidents enregistrés dans les zones urbaines entre le 9 et le 15 juillet se sont produits à cause d’une faute humaine (automobilistes ou piétons). Ces accidents en pleine agglomération ont provoqué la mort de 16 personnes et des blessures parfois graves à 349 autres, ajoute le même rapport. Les villes qui sont en tête en termes de nombre d’accidents enregistrés sont Bordj Bou-Arréridj (19), Sétif (18) et M’sila (15). Face à cette situation, la Sûreté nationale a lancé une vaste campagne de sensibilisation des automobilistes dans l’espoir de réduire au maximum le nombre d’accidents. Il faut souligner que la Protection civile a fait état de la mort de 24 personnes dans des accidents de la route durant ces quatre derniers jours. Un bilan qui donne le tournis ! Le renforcement des sanctions contre ceux qui ne respectent pas le code de la route ne semble pas avoir donné de bons résultats. L’anarchie est perceptible sur nos routes. Jusqu’à quand ?
S. Baker
 

Comment (4)

    ADERBAM Mokrane
    23 juillet 2013 - 11 h 24 min

    C’est vrai c’est du aux
    C’est vrai c’est du aux erreurs humaines mais qui a le courage de dire que les voitures qui sont importées en Algérie sont interdites de rouler en Europe parce qu elles n’obéissent pas à des normes exigées par contre avec la complicité de nos importateurs les constructeurs nous fourguent des cercueils roulants…Dernièrement un journal algérien a voulu mettre en cause la qualité de la fabrication des véhicules on a menacé son journal de ne plus lui acheter des panneaux publicitaires de voiture…L’importation de voitures est un change de devises ,au prix de la banque algérienne ,déguisé…J’ai vu des marques de voitures en Algérie qui ne roulent nulle part ailleurs dans le monde…Quant aux constats ,réalisés par les services de sécurité,après les accidents j’en doute fort qu’ils prennent en compte la fiabilité du matériel…Sans parler de l’état des routes…Bref le peuple a bon dos…




    0



    0
    Anonyme
    23 juillet 2013 - 6 h 00 min

    Chkoune irebbi chkoune,
    Chkoune irebbi chkoune,




    0



    0
    Mahdi
    22 juillet 2013 - 15 h 58 min

    ghalebhoum ramdane ! c’est la
    ghalebhoum ramdane ! c’est la réponse toute faite ! yakhi chaâb !




    0



    0
    inspektor Tahar
    22 juillet 2013 - 15 h 44 min

    95,48% des accidents de la
    95,48% des accidents de la route sont dus à une erreur humaine…Il s agit de s attaquer a ce problème d abord par le portefeuille ensuite la prison comme l histoire de la conduite aux USA depuis surtout 1945 le démontre. Une grosse pénalité financière sans exception a n’importe qui se permettant de violer le code de la route. Une peine de prison sévère montrée tous les jours dans les médias visuels du pays surtout a la télévision. Les USA ont obtenus de bons résultats depuis 1945. Montrer a la TV le visage de ces violeurs de la route afin qu ils subissent une pression de leurs familles, amis et même tout le village ou la ville ou ils demeurent…Dans ce domaine aux USA tous les paliers des gouvernements et autorités du pays ignorent ce que pensent les autres pays de ces punitions … Nous ne sommes pas obliges de singer les autres pays mais on peut s en inspirer pour apporter des amélioration a ce fléau typiquement algérien..




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.