Les redresseurs du FLN : «Abderrahmane Belayat doit partir !»

Le mouvement de redressement du FLN demande la dissolution du bureau politique dont les membres s’entredéchirent depuis la destitution en janvier dernier du secrétaire général Abdelaziz Belkhadem. A la fois attristés et offusqués par la mauvaise image que donne la composante de cette instance de gestion «qui n’a plus aucune existence légale», les redresseurs ne voient plus de solution possible à la crise dans laquelle s’enfonce le FLN sans le retrait de la direction de tous ceux qui en ont été à l’origine. Selon un ex-ministre, très actif au sein de ce mouvement, «ce bureau politique n’est pas légitime comme d’ailleurs son coordinateur Abderrahmane Belayat qui doivent partir pour permettre au FLN de redémarrer sur des bases solides et en finir avec les cooptations». Pour ce redresseur, «les agissements des membres du bureau politique sont condamnables et indignes de militants du FLN ». Tout en dénonçant la gestion du coordinateur politique qui a «outrepassé ses prérogatives», notre interlocuteur regrette ce jeu politique «au ras des pâquerettes». «Nous avons demandé la dissolution de ce bureau de la honte dont la composante a été installée par Belkhadem. Si nous avons destitué ce dernier, ce n’est pas pour confier la gestion des affaires courantes du parti à ses proches collaborateurs. Vous voyez ce qui arrive quand on a aux commandes des gens animés par des ambitions plutôt mercantiles et qui foulent au pied les valeurs de ce grand parti, héritier de l’historique FLN. Laisser faire ça, c’est trahir le combat de plus de trois ans d’une large partie de la base militante. C’est contraire à notre combat qui est de remettre sur les rails le parti, dévié de sa ligne politique et de ses principes historiques», souligne ce militant, considérant que la scission que connaît actuellement le bureau politique dont huit membres se sont insurgés contre le coordinateur Abderrahmane Belayat ne fait que renforcer leur conviction et consolider leurs efforts pour l’éjection de «tous ceux qui étaient à l’origine de cette crise et qui ont fait du FLN la risée de la classe politique». Dans ce contexte très tendu au siège national du parti à Hydra, les redresseurs multiplient les réunions en soirée à Draria. Ils veulent préparer le terrain pour exiger la tenue d’une session extraordinaire du comité central à la prochaine rentrée sociale. Un pari qui est loin d’être gagné tant les divisions au sein du FLN sont profondes.
Sonia B.

Comment (6)

    Anonyme
    22 juillet 2013 - 18 h 48 min

    Un « militant » qui parle !
    Un « militant » qui parle ! depuis quand y a-t-il des militants dans le FLN ? un parti je dirai constitué de voleur de criminels. 3,2 % ! c’est le score qu’il a eu lors des seules et uniques municipales sérieuses de 1990 et ce, avec des centaines de milliers de locaux et des centaines voir, des millions de ses agents qui ont gangréné l’administration algérienne. Imaginez ce parti jouer avec les même moyens que les autres, c’est à dire sans ses relais au niveau de l’administration et sans ces locaux qu’il avait squatté au temps du parti unique, … et bien il n’obtiendra même pas le quitus minimum qui lui permettra de couvrir ses frais. Ces « militants » le déserteraient et totalement en moins d’un an. Un jour, il faudra bien que le peuple algérien se libère de ce monstre qui le ligote depuis 50 ans le pire de tous les colonialistes qui sont passé par cette terre. Ce jour, arrivera bel et bien et les Algériens patriotes, réellement patriotes, seront au rendez vous. Quand on les entend faire leur n° de nationalisme, surtout en mettant la guerre, sur le tapis, comme à chacune de leur sortie, t’as envie de de bien lâcher ton corps, expulser les gaz qu’il le presseraient et décamper en crachant sur le côté plutôt vers l’arrière, cet excès devrait permettre de « limiter les nerfs ». Y a pas plus méprisable qu’un mec du FLN qui vient te faire sa leçon de nationalisme.




    0



    0
    amazigh
    22 juillet 2013 - 18 h 08 min

    le front mafieux des
    le front mafieux des moustachus qui a même refuser un débat à l’apn dernièrement sur la corruption,allez au diable vous et votre parrain boutesrika et au passage j’accuse aussi les algériens qui arrivent à mettre fln dans l’urne .




    0



    0
    saadielbachir
    22 juillet 2013 - 16 h 18 min

    « desadmnistrationner » le fln,
    « desadmnistrationner » le fln, ce larbin des pouvoir soustraitant politique et vous verrez qu’il ne reunira même pas 1000 pesonnes entre electeurs et militants c’est un militant qui parle




    0



    0
    Anonyme
    22 juillet 2013 - 10 h 22 min

    Le parti des bandits.
    Le parti des bandits.




    0



    0
    JAZ
    22 juillet 2013 - 8 h 33 min

    « Vous voyez ce qui arrive
    « Vous voyez ce qui arrive quand on a aux commandes des gens animés par des ambition plutot mercantiles et qui foule au pied les valeurs de ce grand parti,héritier de l’historique FLN »
    Heureux les martyres qui n’ont rien vu,malheureux le peuple qui a vu tout depuis 1962.Pour haute trahison envers les martyres et le peuple,vous devez non seulement rendre ce sigle FLN patrimoine national à l’Algérie mais aussi,vous devez rendre des comptes au peuple de la gestion maffieuse du pays que vous continuez à conduire à la catastrophe. Bande de voleurs,dégagez !!!!




    0



    0
    Bouriche Kelthoum
    22 juillet 2013 - 7 h 38 min

    Je n’ai jamais compris
    Je n’ai jamais compris pourquoi ces individus du FLN, qui se disent au service du peuple et de leur pays, sont devenus tous fortunés du jour au lendemain?

    Pourquoi n’établissons nous pas une justice indépendante, avec des Juges honnêtes et intègres, pour les condamner à mort! Pour motif de sabotage, détournement, trafic d’influences, Hagra, régionalisme, sectarisme?

    A cause d’eux des milliers de jeunes Algériens fragiles et désabusés se sont noyés, pour échapper à leur rapinerie et a avidité sans commune mesure!

    A cause d’eux des milliards de dollars profitent aux banques de Suisses, Dubaï, Panama, Monaco et j’en passe!

    B.K




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.