Les deux assassins de Haroun et Ibrahim condamnés à mort

Les auteurs de l’enlèvement et de l’assassinat des petits Haroun (10 ans) et Ibrahim (9 ans), les dénommés Amine Gouassem (38 ans) et Hamza Oubiri (21 ans), ont été condamnés à la peine capitale ce dimanche par le tribunal criminel de Constantine. Un troisième individu, Bilel Zehaf (27 ans), poursuivi pour n’avoir pas alerté les services de sécurité alors qu’il était au fait de l’enlèvement, a écopé d’une peine de dix ans d’emprisonnement et d’une privation de ses droits civiques durant une période de 5 années après sa libération. Les deux assassins des petits garçons, jugés pour enlèvement, attentat à la pudeur et meurtre avec préméditation avaient été arrêtés le 12 mars dernier à Ali-Mendjeli, théâtre de leur forfait, quelques heures seulement après leur crime. Haroun et Ibrahim avaient été portés disparus dans l’après-midi du samedi précédant leur assassinat. Un important déploiement de forces de la police et de la Gendarmerie nationale avait été aussitôt opéré afin de tenter de les retrouver. Les corps sans vie des deux enfants avaient été finalement découverts dans un chantier, à l’unité de voisinage n° 17 de la nouvelle ville. Cet acte avait provoqué une profonde indignation à Constantine et dans tout le pays.
R. N.

Comment (13)

    ranissam
    23 juillet 2013 - 23 h 57 min

    bien fait, pourvu que cette
    bien fait, pourvu que cette peine soit réellement appliquée et qu’on nous informe du jour de l’exécution, c’est comme cela que se passent les choses aux Etats-Unis (dans les états où la peine de mort est toujours en vigueur). en fait qui sait combien de temps faut-il pour appliquer cette peine? pas beaucoup en principe! à quoi sert de laisser deux assassins occuper des places en prison quand on sait que beaucoup de bandits sont relâchés faute de places




    0



    0
    nourredine
    23 juillet 2013 - 16 h 44 min

    car dans notres payer ya
    car dans notres payer ya pas de justice? cé linjustices




    0



    0
    Salim
    23 juillet 2013 - 12 h 53 min

    œil pour œil dent pour
    œil pour œil dent pour dent,justice à été rendu pour ces deux enfants.




    0



    0
    Mahdi
    22 juillet 2013 - 15 h 49 min

    je me rappelle très bien des
    je me rappelle très bien des bandits criminel qui ont tué des enfants scouts à mostaganem. leur bourreaux n’ont pas été condamné à mort, pire, il se baladent aujourd’hui juillet 2013, à alger, baraki, barika, chlef, jijel… en toute impunité ! alors arrêtez de nous saouler avec bonne décision, e^tre le bourreau etc.
    Une justice à 2 vitesses !
    De toute façon, il ne seront jamais exécuté ces minables criminels. Ils seront à notre charge. Eux bien cloîtré dans une prison étoiles.




    0



    0
    marekchi
    22 juillet 2013 - 14 h 28 min

    Cette race de pourriture
    Cette race de pourriture mérite plus que ça. On devait les bruler vifs




    0



    0
    Guts
    22 juillet 2013 - 1 h 54 min

    Espérons que ce n’est pas une
    Espérons que ce n’est pas une blague et que condamné à mort signifie vraiment la peine de mort, pas la prison à vie.
    Puissent t’ils servir d’exemple.




    0



    0
    [email protected]
    22 juillet 2013 - 1 h 41 min

    j aurais aimer avoir la
    j aurais aimer avoir la chance d etre leurs boureau ,




    0



    0
    Mohamad el Maadi.
    21 juillet 2013 - 23 h 25 min

    Je rajouterais que les
    Je rajouterais que les assassins qui ont tué 500 personne et égorgé des militaires sont encore en vie . je le ferais sans regret pour eux et en pensant a tout les nationalistes algérien tombé sous les balles ..




    0



    0
    abdelkader wahrani
    21 juillet 2013 - 22 h 46 min

    ravi? c´est une trés bonne
    ravi? c´est une trés bonne nouvelle, la peine capitale pour ces criminels odieux et assassins des enfants innocents. merci a la justice. il faut toujours appliquer la peine de mort pour briser et chatier ces criminels sans foi ni loi.




    0



    0
    Antisioniste
    21 juillet 2013 - 21 h 21 min

    Saha ftourkoum
    Qui a peur de

    Saha ftourkoum

    Qui a peur de la peine capital si ce n’est les assassins?
    Qui a peur des prisons si ce n’est les voleurs et autres du même acabit?
    Qui a peur des lois si ce n’est celui ou ceux qui ont l’intention de les enfreindre ou les ont déjà enfreint?

    La peine de mort ne doit pas être aboli surtout dans se genre de cas, car c’est le moyen le plus efficace face à se genre de barbarie. Par contre il faut revoir les paramètre des grâce afin qu’elles ne bénéficie pas à des individus qui ne la mérite pas, surtout ceux qui sont des récidivistes et des irrécupérables.

    Les lois ne sont que des textes sur du papier, il leur faut des outils d’exécutions, et ses outils on besoin d’une force intelligente pour faire régner l’ordre la paix et l’a justice dans notre société, tout le reste n’est que de la littérature.




    0



    0
    Mohamad el Maadi.
    21 juillet 2013 - 21 h 05 min

    A titre personnelle je suis
    A titre personnelle je suis pour que l’Etat indemnise les familles des victimes cela se fait et que leur peine soit communié a 30 ans mais il faut aussi permette la réhabilitation dans la société de ces deux hommes certes criminelles . Je le dis d’autant plus que certain veulent en faire un exemple et les exécuter sur la place publique par étranglement !! Pas çà pour l’Algérie.Je sais que la famille des enfants est certainement détruite a vie et ne pourrons jamais se reconstruire socialement ,mais la société Algérienne doit apprendre a vivre avec ses démons et surtout humanisé la vie




    0



    0
    Anonyme
    21 juillet 2013 - 20 h 18 min

    Personne ne pourra rendre ses
    Personne ne pourra rendre ses deux adorables chérubins à leurs familles, pas plus que cette juste sentence n’apaisera leur douleur mais la justice est passée et c’est cela qu’il faut retenir. ces monstres n’ont eu que ce qu’ils méritaient. Il convient maintenant de faire en sorte que le moratoire sur la peine capitale, qui remonte aux années 90, soit levé pour les assassasins d’enfants. Sinon, cette condamnation n’aura été que virtuelle. Ces prédateurs, tous les prédateurs, doivent savoir ce qu’ils encourent s’ils s’attaquent à d’innocentes victimes. Pour l’exemple, ces deux là doivent voir leur sentence exécutée.




    0



    0
    winath
    21 juillet 2013 - 20 h 15 min

    bonne décision de justice ,
    bonne décision de justice , un bon signal pour ces criminels ,espérant qu’il n’yaura plus jamais de cette barbarie




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.