Congrès du RND : Abdelkader Bensalah nargue les redresseurs

Le secrétaire général par intérim du RND, Abdelkader Bensalah, fait fi du mécontentement des redresseurs quant à sa manière de préparer le prochain congrès du parti prévu en décembre. Très critiqué par ce mouvement dirigé par Yahia Guidoum, Bensalah se montre inébranlable. A l’ouverture aujourd'hui d’une réunion d’évaluation des préparatifs du 4e congrès au siège national du parti, le secrétaire général par intérim, aussi décrié que son prédécesseur Ahmed Ouyahia, n’a aucunement fait référence aux doléances des redresseurs qui réclament notamment le changement de certains coordinateurs de wilaya et responsables locaux, a-t-on appris d’une source sûre. Il s’est penché avec les autres membres du bureau permanent de la commission de préparation du congrès sur les résultats d’un sondage mené auprès des militantes pour connaître leur point de vue sur les amendements apportés aux statuts du parti. Sous la houlette de Bensalah, le bureau permanent de la préparation du congrès a également débattu et approuvé la constitution des commissions de wilayas et des critères d’éligibilité pour y siéger. Une démarche contestée par les redresseurs pour lesquels cette situation profite à l’ancienne équipe d’Ouyahia bien implantée dans les instances locales et de wilayas. Bensalah a présidé le même jour, au siège du parti à Ben Aknoun, la commission nationale technique sans couacs. Il s’est attardé sur la nécessité de renforcer le travail de proximité pour recruter davantage d’adhérents au parti et accélérer par là même la remise des cartes d’adhésion. Abdelkader Bensalah a ordonné aux membres du bureau permanent de fournir plus d’efforts communicationnels envers les médias pour «leur faire connaître le véritable climat qui règne au sein du parti», démentant indirectement l’existence de tensions et de désaccords entre lui et les animateurs du mouvement de redressement. Bensalah a insisté sur la tenue «dans la sérénité» des réunions au sein du parti, assurant que sa démarche «est consensuelle» et «rassembleuse». Abdelkader Bensalah a appelé à faire face aux «fausses interprétations que certaines sources se chargent de faire parvenir aux médias pour créer la confusion au sein des militants». Pour Bensalah, le parti «se porte bien» et se dirige vers «un congrès rassembleur qui mettra définitivement fin à la crise» qui l’a secoué ces dernières années. Et pour apaiser un tant soit peu les esprits, Abdelkader Bensalah a actionné la commission nationale de réhabilitation de la qualité de militant du RND. Cette commission annonce, par le biais d’un communiqué de presse, qu’elle continue à recevoir et étudier les dossiers des militants qui font la demande de réintégration des rangs du parti. Elle examine aussi tout recours introduit par des militants éprouvant des difficultés à se faire délivrer ou renouveler leur carte d’adhésion au niveau local.
Sonia B.

Comment (2)

    Anonyme
    1 août 2013 - 13 h 41 min

    Mr Bensalah continuer votre
    Mr Bensalah continuer votre travail de coordonnateur du R N D,
    ignorez les redresseurs autour de Mr Guidoum, lequel roule au profit de Saïd Bouteflika . Après avoir tout fait pour faire démissionner Mr Ouyahia, il veut se défaire de tous ses soutiens . Bel exemple de militantisme.




    0



    0
    Inspektor Tahar
    29 juillet 2013 - 23 h 52 min

    Congrès du RND : Abdelkader
    Congrès du RND : Abdelkader Bensalah nargue les redresseurs…La course au pouvoir pour le pouvoir et se remplir les poches c est l impression que donnent toutes ces réunions des partis politiques algériens. Si on suit le contenu de toutes ces réunions on s aperçoit que les problemens économiques, sociaux, d éducation, de santé et de protection civile ne font presque jamais parti du programme de ces discussions.

    Je pense que c est une honte pour le simple citoyen de notre pays. Il y a un statut quo en ce qui concerne les vrais problèmes du pays. On accepte le fait accompli de tout ce qui se passé en algerie dans le domaine politique et économique comme une fatalité. Tous ces partis politiques a l exception peut être de celui des travailleurs de Louiza Hanoune, ne sont engages qu aune lute de pouvoir sans merci en Algerie. Les discussions tournent en général autour de critiques plus ou moins acerbes contre tel parti ou ou autre parti.

    Un vocabulaire dans les discours démagogiques sert de moyen de communication a l intérieur des partis ainsi que dans les déclarations reportées par les médias du pays, dans l espoir que notre pauvre peuple va tout avaler. Les messages en direction du peuple, envoyés par les partis politiques sont vides de substance et se ressemblent presque tous et paraissent comme une copie de chacun d eux.

    Aucun parti politique en Algerie n est capable de prendre le taureau par les cornes et intervenir pour arrêter par exemple le bradage des ressources naturelles du pays par le ministre de l Énergie et des Mines Youcef Yousfi. Les partis se sentent rassures que les hydrocarbures procurent des rentrées d argent importantes et que le développement du pays se fait normalement. Aucun parti ne demande un contrôle de tous ces investissement ou une audit sérieuse pour des économies d échelles ou éviter du gaspillage.

    On laisse faire les projets en cours qui doublent ou triple le coût initial sans rien dire et sans rien demander au gouvernement…. Vu qui l n y a pas de coupure raide de ces rentrées des entres des hydrocarbures, tout semble pour le mieux sans causer de crise financière et économique en Algerie. La notion d analyse cout/benefice pour tous les projets avec des partenaires étrangers ne figure jamais dans toutes ces réunions des partis politiques algériens pas juste le RND ni même les responsables des syndicats….L intérêt personnel prime sur celui de la communauté, ce qui motive tous ces genres de réunions des partis politique. Ce désire de s enrichir chez ces individus est plus fort que la chaleur dégagée par le soleil sur la planète.
    Monsieur Abdelkader Bensalah ou autres responsables politiques….nous ne vous croyons plus….!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.