Mandat d’arrêt international contre Chakib Khelil et sa famille

La justice algérienne vient de lancer neuf mandats d’arrêt internationaux dans l’affaire de corruption dite Sonatrach II. Les personnes visées par ces mandats d’arrêt, annoncés aujourd’hui par le procureur général près la cour d’Alger, Belkacem Zeghmati, sont l’ancien ministre de l’Energie et des Mines, Chakib Khelil, sa femme, ses deux enfants, Farid Bedjaoui, Réda Hemche et trois intermédiaires privés. Il s’agit d’une certaine Lynda Cherouati, de Mohamed Bayou, ancien responsable de la filiale de Sonatrach (SPC) basée à Londres, et un de ses enfants. Les mandats d'arrêt lancés à l'encontre des neuf accusés ont pris effet depuis deux semaines, a précisé le procureur général près la cour d’Alger lors d'un points de presse. Hormis Réda Hemche, ancien bras droit de Chakib Khelil et directeur de cabinet de Mohamed Meziane, ex-PDG de Sonatrach toujours placé sous contrôle judiciaire dans le cadre de l’affaire Sonatrach I, les autres personnes visées par ces mandats d’arrêt internationaux ont la double nationalité. Cela rend difficile leur extradition surtout dans le cas de Chakib Khelil et de sa famille qui jouissent de la nationalité américaine. Les Etats-Unis, comme d’ailleurs l’Algérie, n’extradent pas les Américains impliqués dans des scandales à l’étranger. Cela est aussi valable pour la France qui, malgré l’entraide judiciaire, ne remet pas ses concitoyens à la justice d’autres pays. Ces mandats d’arrêt internationaux ont été annoncés quelques jours seulement après celui lancé par la justice italienne contre Farid Bedjaoui. L’enquête dans l’affaire Sonatrach II semble ainsi avancer et l’étau se resserre autour de Chalib Khelil. Si la justice algérienne arrive à obtenir son extradition, elle arrivera assurément à démanteler toute l’organisation de corruption mise en marche au sein de Sonatrach avec des ramifications internationales. Le procureur général fait état également d’une vingtaine d’autres inculpations dans cette affaire.
Sonia B.

Lire également :
– http://www.algeriepatriotique.com/article/l-article-qui-devoile-les-noms-des-responsables-impliques-dans-le-detournement-de-l-argent-d
– http://www.algeriepatriotique.com/article/document-exclusif-comment-ete-detourne-l-argent-du-petrole
– http://www.algeriepatriotique.com/article/comment-khelil-et-hemche-ont-fait-main-basse-sur-le-petrole


 

Comment (77)

    vrirouche
    14 août 2013 - 10 h 19 min

    Comment  » ONT-ILS FAIT » pour
    Comment  » ONT-ILS FAIT » pour éliminer KHIDER en Espagne et Krim Belkacem en Allemagne !? C’est pas difficile aux USA ou aux EMIRATS. Si ces nations ne veulent pas les extrader, rompre toutes relations (pétrogazières) avec elles !!!!!!!




    0



    0
    feriel
    13 août 2013 - 21 h 56 min

    je pense qu’il s’agit d’un
    je pense qu’il s’agit d’un coup d’ipee dans l’eau. khelil s’est deja mis a l’abri. il ne risque rien aux usa.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.