Relations algéro-françaises après l’élection de Macron : vers l’apaisement ?

Emmanuel Macron a reçu un accueil chaleureux à Alger. Ici, avec Ramtane Lamamra. New Press

Les Algériens connaissent d’Emmanuel Macron surtout sa position courageuse de dénonciation du colonialisme français qu’il a qualifié de crime contre l’humanité. Il a maintenu cette position lors de sa confrontation avec sa rivale dans la course à l’Elysée, mercredi soir, rappelant à la dirigeante du Front national que des horreurs ont bel et bien été commises durant cette période de l’histoire de France. Les Algériens ont également retenu, à son propos, la petite phrase de Ramtane Lamamra, ministre des Affaires étrangères, qui a déclaré qu’Emmanuel Macron était «l’ami de l’Algérie et c’est la réalité». A priori, donc, les Algériens se réjouissent de cette victoire électorale de Macron, d’autant plus qu’il l’a remportée face à Marine Le Pen qui continue de représenter à nos yeux le pire dans la classe politique française. Doit-on en conclure qu’avec Macron à l’Elysée, tout baignera dans l’huile pour les relations algéro-françaises ? Il dit vouloir construire un «avenir apaisé» avec les partenaires du Sud et il classe l’Algérie parmi les «partenaires essentiels».

Le pronostic qui domine chez les analystes et observateurs concernant la politique que suivra Macron repose sur l’hypothèse forte qu’elle sera dans la continuité de ce qu’a fait Hollande durant son mandat présidentiel, s’il réussit toutefois à bâtir une majorité parlementaire après les élections législatives du 18 juin prochain. En politique étrangère, Emmanuel Macron a confirmé cette impression qu’il fera du «Hollande sans Hollande», notamment quand il a clairement laissé entendre qu’il ne dérogerait pas à la politique étrangère actuelle de la France. «Je ferai la guerre à la Syrie et à l’Irak», a-t-il lancé au cours du débat avec Marine Le Pen. Il y a déjà ici matière à divergence entre l’Algérie et le président français qui vient d’être élu. Ce n’est pas la seule ni la plus importante. Il faut s’attendre, en effet, à ce que Macron poursuive la démarche du gouvernement français concernant la question du Sahara Occidental, c’est-à-dire dans le refus de reconnaître le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination en vue de l’indépendance de son pays.

Emmanuel Macron est venu en Algérie en tant que candidat à l’élection présidentielle, il ira au Maroc en tant que président de la France. Selon ce qu’il a annoncé lui-même à Jeune Afrique, le Maroc sera sa première visite à l’étranger. Il n’y a aucun signe de rupture chez Macron pour ce qui est de la politique française au Maghreb. La France «a des relations fortes avec l’Algérie, avec le Maroc, mais aussi avec la Tunisie, qui sont basées sur des relations humaines et des intérêts communs majeurs», a-t-il déclaré. Il compte faire des trois pays du Maghreb des «partenaires essentiels» dans le cadre d’une initiative en direction de la Méditerranée et de l’Afrique qu’il va lancer dès le début de son mandat, a-t-il fait savoir.

Les choses ont l’air d’être plus claires dans le chapitre économique des relations algéro-françaises sous la présidence Macron. On se rappelle qu’au cours de sa visite, les 13 et 14 février, dans notre pays, en tant que fondateur du mouvement En marche !, il a rencontré, dès son arrivée à Alger, le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, le ministre des Affaires religieuses, Mohamed Aïssa, la ministre de l’Education nationale, Nouria Benghebrit. Mais ce qui a retenu également l’attention, c’est qu’il a été reçu durant plus de deux heures par le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, et le ministre de l’Industrie et des Mines, Abdesselam Bouchouareb. Le lendemain, il a déjeuné avec le président du Forum des chefs d’entreprises (FCE), Ali Haddad. Cela signifie que les affaires économiques et commerciales ont eu une place importante dans sa visite.

On sait que, sur le marché algérien, la France fait maintenant face à une concurrence très forte de la part de la Chine, mais aussi d’autres pays européens. On peut penser qu’un des objectifs prioritaires de Macron à l’égard de l’Algérie sera de remettre la France en première position dans les échanges économiques et extérieurs de notre pays. Acceptera-t-il d’en payer le prix, c’est-à-dire ne jamais perdre de vue que l’Algérie est indépendante depuis 1962 ? Sa façon de voir le passé colonial de la France laisse croire qu’il est prêt à le faire.

Houari Achouri

Comment (39)

    Shtroump Rieur.
    9 mai 2017 - 14 h 17 min

    @Anonymous 9.27 , merci pour
    @Anonymous 9.27 , merci pour ton post , mais en aucun cas je met en cause le choix électorale ou politique intérieure de la France , seulement je constate qu’une Présidentielle de Pays Majeur tel les Usa , Russie , Gb , Chine , France , membre permanent de l’ONU et droit de Veto , ayant une dissuasion Nucléaire ne peut laisser indifférent une Personne responsable et eprise de Paix. .Nous constatons que la Politique Étrangère agressives des Usa , Gb , OTAN , a laquelle la France de Sarkozy/HOLLANDE a adhéré est un desastre , une catastrophe pour l’Irak , la Libye , la Syrie et Yémen sans parler de la Palestine ou Afghanistan ou des centaines de milliers de Morts , destruction , déplacé , réfugiés ont eu a souffrir de Bush , Obama , Cameron , Sarkozy , Hollande , Merkel , pour les principales Puissances Occidentales et leur Politique Étrangères au sein de l’Otan , création de Daesh , Isis , Ei , Al kaida…avec la complicité des Monarchies du Golf Wahabisme Salafistes , Frères dit Musulman mais Wahabite. .Alors etre tres attentif a la venue d’un nouveau Président Français Macron fabriqué médiatiquement , soutenut par le Président sortant Hollande dont Macron a été son conseiller , ministre , laisse songeur sur la suite pour le peuple Syrien , Yémen , qui ont subit la Politique Étrangères Française de ein fouet ! .Il faudrait demander l’avis du peuple Libyen et Syrien sur SARKOZY/HOLLANDE et Macron a venir . .La destruction de la Libye et INGÉRENCE , soutient au «Rebelles» TERRORISTES en Syrie sont Un Crime , ,alors on attend ce qu’en pense Macron et ces Sponsors et on est en droit de s’inquieter car je pense que Macron est la copie de Hollande sur la Syrie , relations anti Russie et la Paix mondiale ….Que fera Macron contre le Terrorisme /Sionisme au Moyen-Orient ?? …A preuve du contraire Marine le Pen a les mains propres en Libye , Syrie , Yémen contrairement a Sarkozy/Hollande et ….Macron?




    0



    0
      Anonymous
      9 mai 2017 - 17 h 29 min

      ET , Aussi Macron apporterat
      ET , Aussi Macron apporterat-il l’apaisement de la France divisée …on lui souhaite !! ….Mais la France de Sarkozy et Hollande a-t-elle apporté l’apaisement en Libye , en Syrie ??? Bien sur que non ! Elle a apporté la Guerre , destruction , appauvrissent a ces Pays qui n’ont jamais attaqué la France !! . Macron Président doit reparer cette injustice , et demander des Excuses a ces Pays meurtris ….Alors les Libyens et Syriens attendent des Excuses puisque Mr Macron se dit contre le crime suite au colonialisme Français…Le seul Homme d’État présidentiable en France fut Mr ASSELINEAU de l’Upr , un Grand Homme qui a été Zappé par la Caste Atlantiste au pouvoir en France….Un Homme raisonnable , digne , Patriotique , pour l’indépendance Française et le respect de la souveraineté des Etats , contre les crimes commis en Libye , et Syrie…




      0



      0
    Kahina
    9 mai 2017 - 12 h 29 min

    Macron est le candidat de la
    Macron est le candidat de la finance mondiale et ses banques. Ne soyons pas naïfs. Il sera pire que Hollande




    0



    0
    EXODUS
    9 mai 2017 - 7 h 28 min

    Nuance : Macron n’a pas
    Nuance : Macron n’a pas dénoncé le colonialisme français en Algérie. Il a parlé de crime contre l’humanité fait par l’armée française qui a facilité la livraison des juifs à Hitler.




    0



    0
    Shtroump Rieur.
    8 mai 2017 - 20 h 56 min

    MACRON DIT TOUT EST SON
    MACRON DIT TOUT EST SON CONTRAIRE , COMME L’A DIT MR ASSELINEAU , MACRON EST COMME UN CAMÉLÉON , ET POUR LE COINCE IL FAUT LE POSER SUR UN TISSU ÉCOSSAIS !!! ..A ALGER MACRON PARLE DE CRIMES CONTRE L’HUMANITÉ POUR LA COLONISATION FRANÇAISE ET LORS DU DÉBAT AVEC MARINE LE PEN IL DIT ÊTRE POUR LES CONQUÊTES DE LA FRANCE , UN GRAND PAYS , UNE GRANDE LANGUE…DONC DANS «CONQUÊTES» IL Y A LA COLONISATION FRANÇAISE DE L’ALGÉRIE , INDOCHINE , .ect , DONC CRIMES CONTRE L’HUMANITÉ !!! , MACRON UN VRAI CAMÉLÉON , COMEDIEN , FAUX , PLUSIEURS VISAGES…LE MÊME QUE SARKOZY/HOLLANDE/FABIUS/..MACRON…LE MÊME MOULE , POURSUITE DES CRIMES EN SYRIE , INGERANCES….ALLIANCE AVEC LE WAHABISME SAOUD/QATAR , VASSAL DES USA ,….AUCUNE CONFIANCE EN MACRON LE CLONE DE SARKOZY/HOLLANDE/FABIUS/AYRAULT/…….JE PRÉFÈRE DE LOIN LE NATIONALISME DE MARINE LE PEN , NON INGERANCE , CONTRE L’UNION EUROPÉENNE , SOUVERAINETÉ…..PLUTÔT LES CRIMINELS SARKOZY HOLLANDE EN LIBYE/SYRIE…N’OUBLONS PAS QUE MACRON ETAIT LE CONSEILLER DE HOLLANDE , SON MINISTRE , ….




    0



    0
      Anonymous
      9 mai 2017 - 8 h 27 min

      Est-ce que les français qui
      Est-ce que les français qui ont voté après avoir certainement suivi avec attention tous les débats télévisés et lu tous les propositions des candidats et programmes de gouvernement doivent avoir la même vision que des citoyens qui vivent de l’autre coté de la Méditerranée? Nous ne tolérons pas que les responsables politiques français se mêlent de nos affaires ni même que leurs journaux écrivent un article disant que Bouteflika est malade… et nous voudrions qu’ils votent comme nous le souhaiterions! Le Pen? Connais-tu son programme économique? Est-il réalisable? Derrière les mots « non ingérence , souveraineté, contre l’Europe » y a-t-il les solutions que tous les Français attendent sachant, par exemple, qu’à 65% ils veulent garder comme monnaie l’euro et trouvent beaucoup d’avantage à rester dans l’U.E. Maintenant, Macron a été élu sans contestation. Il n’a pas encore mis en place son gouvernement. On ne connait que les grandes lignes de son programme économique. Il semble que sa politique étrangère ne soit pas encore bien définie. Alors attendons. Rien ne dit que Macron restera dans la ligne des Valls et compagnie. En tous les cas, l’éviction de Le Pen est une bonne nouvelle pour tous les émigrés Nord africains et Africains de France.




      0



      0
    Qotbi
    8 mai 2017 - 18 h 45 min

    L’interet de l’Algérie avaut
    L’interet de l’Algérie avaut toute chose
    Une Algerie forte, et comme l’a ecrit un lecteur,un Maroc sans le sahara et qui soit à la botte de notre grand pays!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.