Mandat d’arrêt contre Khelil : les Algériens n’y croient pas

L’information continue à enflammer les réseaux sociaux, avec une exubérance de commentaires jamais égalée sur les forums de débat. Les internautes s’en sont emparés à la première minute et en débattent sans tabou. Incrédules, la majorité des débatteurs rappellent de précédentes affaires qui n’ont jamais abouti. «Oui, comme Khalifa ! On connaît la suite», lit-on dans un commentaire posté à chaud. Certains parlent de «blague», de «canular» ou même d’un «poisson d’avril», tant l’information leur paraît invraisemblable. Plus satirique, mais toujours dans le même esprit sceptique, un autre écrit : «Chabaâtouna makrout» (Vous nous avez gavés de balivernes). Le nom de Khalifa revient dans tous les commentaires : «Juste de la poudre au yeux, comme pour Khalifa. La justice algérienne fait semblant de travailler devant la justice italienne qui, elle, n'hésite pas à faire tomber les plus puissants. On l'a vue dans l'affaire Berlusconi.» «Chakib Khelil, lance encore un internaute, est un lâche ; comme il a trahi l'Algérie, il trahira son clan.» Et son interlocuteur sur le forum de renchérir : «Si les clans se donnaient les noms, ils mettraient l’Algérie à feu et sang.» Ce scepticisme ambiant n’empêche pas certains internautes d’y voir un progrès dans le sens de la justice et de la transparence. «Certes, c'est un pas en avant, mais dommage que ça vienne après qu'il a pris le paquet et s'est tiré. Récupérer l'argent, c'est ce qui compte le plus pour les Algériens.» Autre point qui emballe les Algériens : la double nationalité de Chakib Khelil et de sa famille officiellement dévoilée. «Pour la double nationalité, s’indigne un fidèle lecteur d’Algeriepatriotique, il faut que cela cesse, car on voit maintenant comment des personnes ayant occupé des postes stratégiques, et après avoir volé les deniers public, se réfugient dans un autre pays dont ils ont la nationalité. Chakib Khelil et ses complices, tous binationaux, ne sont pas en prison mais libres comme l'air, en train de se moquer presque de l’Algérie car ils savent qu'ils ne seront jamais extradés.» Un autre résume par une petite phrase : «Quand il y a double nationalité, la magouille est assurée à 100%.» Plus experts et plus politiques, certains commentateurs évoquent la question sous d’autres aspects : «Mais la corruption à Sonatrach, c'est surtout les commissions sur les ventes des hydrocarbures. Un rapport d'une commission parlementaire établi en 2010 affirme le manque de transparence dans la gestion des ventes et, à ce jour, personne n'en parle.»
R. Mahmoudi

Comment (29)

    Mahdi
    14 août 2013 - 10 h 21 min

    comment croire à une énième
    comment croire à une énième diversion de la maffia ? je le ferai le jour ou je verrai la fratrie boutef à serkadji !!!




    0



    0
    Mahdi
    14 août 2013 - 2 h 18 min

    tout cela nous ramène à une
    tout cela nous ramène à une conclusion qui donne des frissons :

    – Si « ON » affame les populations jusqu’à les rendre juste un tube digestif
    – Si « ON » ferme les yeux sur les importations de vaccins périmés et autres médicaments nécessaires à la vie
    – Si « ON » bloque tout projet touristique pendant plus de 30 ans
    – Si « ON » noie les vrais industriels (et non pas les transformateurs) et autres importateurs de technologie dans une bureaucratie à ne pas en finir
    – Si « ON » donne des autorisations de transfert de devises il-légalement par le biais d’entreprise qui vendent du vent (téléphonie) tout en faisant le maximum pour freiner l’opérateur national
    – Si – maintenant c’est plus sérieux – « ON » autorise des binationaux à prendre des postes de très haute responsabilités, tout en sachant que cela risque de créer d’énormes dégâts
    – Si « ON » laisse faire un gouvernement pourri à la moelle pendant plus de 14 ans
    – Si « ON » donne du crédit au ministre des AE
    – Si « ON » ….

    Quelqu’un peut-il me décrire exactement ce « ON » qui décide « pour » Algérie ?

    Et ce « on » est-il un imaginaire collectif, survivaliste ou terminator ? s’il est vraiment algérien peut-il se réveiller un beau matin et se regarder dans un mirroir tout en sachant qu’il a sur le dos des centaines de milliers de victimes innocentes ?




    0



    0
    SiZineddine
    14 août 2013 - 1 h 13 min

    Le jour où on arrêtera de
    Le jour où on arrêtera de voir la nationalité française comme un trophée, un Graal ou un sésame encourageant ainsi nos concitoyen à courir après crachant ainsi sur nos chouhadas, le jour où on arrêtera pour haute trahison ces gens qui ont intégré un binationale d’origine marocaine fraichement naturalisé américain et à qui on a donné un ministère régalien qu’est le ministère des hydrocarbures, ce jour là, on dira que l’on a un pays. Ce jour là seulement, nous pourrons dire que nous voulons et allons vers la continuation de l’existence de l’état algérien, de l’Algérie comme patrie, comme état qui se respecte. Ce Chekib Khalil doit bien se marrer dans son pays les états unis. Il doit se moquer de nous et de notre naïveté à laisser un intrus faire main basse sur le portefeuille de l’Algerie.
    La constitution doit être claire. Les postes politiques et à responsabilités dans la fonction publique ne doivent être occupé que par un algerien et rien qu’un algerien.
    Quand je vivais en Algerie, un camarade binationale qui avait pourtant passé son bac avec moi en Algérie n’avait pas pu passer le concours pour être commissaire de police. Son dossier n’était pas recevable à cause de sa binationalité.
    Alors pourquoi a t-on fait exception pour Chakib Khalil?
    On applique la loi pour les uns et pas pour les autres! Pourquoi? Il se trouve que Chakib Khalil est le cousin germain de Bouteflika. Le president dusse t-il être president n’a pas le droit de violer la loi!
    Sans cette binationalité, Chakib Khalil aurait été extradé.




    0



    0
    milo
    14 août 2013 - 0 h 13 min

    Mr. Chakib KHellil a été en
    Mr. Chakib KHellil a été en mission en Algérie avec la bénédiction de Fakhamatahou !!! Il a bien accompli sa mission !!!




    0



    0
    Mohamad el Maadi.
    13 août 2013 - 23 h 52 min

    Mandat d’arrêt contre Khelil
    Mandat d’arrêt contre Khelil : les Algériens n’y croient pas

    Peut-on leur en vouloir ? Nous sommes la risée du monde à cause de cette histoire (2 milliards de voler!! )

    Que pèse » l’Algérie » dans le monde en terme de respect, de crédibilité, d’État Fort ? Rien a qui la Faute ?
    L’algérien est un pays en chantier tout est à refaire et bien quand nous construirons des trous pour nos infrastructures n’oublions pas également pas de coulé le béton sur certain et ce pays respira mieux…




    0



    0
    lagrinche
    13 août 2013 - 23 h 30 min

    Il faut arrêter de prendre
    Il faut arrêter de prendre les enfants du Bon Dieu pour des canards sauvages ! Tout le monde savait que ça louchait et puait du côté de SH ? Le coup de semence avait été donné par l’affaire BRC. Pourtant on a continué et faire et à laisser faire, on a débranché toutes les alarmes en mesure de déranger ces sinistres personnages dans leur sale besogne, Aujourd’hui, toute honte bue, on fait la vierge effarouchée sans aucune vergogne. Les scenarii sont tellement nuls que le dernier des imbéciles connait la fin avant même d’avoir vu le film ! A ces postes et à cet âge les responsables devaient se plier en 4 pour servir dans la dignité le pays et léguer à leurs enfants et petits enfants la possibilité de dire fièrement ,je suis le descendant de Flen ! et non pas les obliger à porter un nom banni et à raser les murs durant tout le restant de leur existence ! mais pour comprendre cela, il faut être un vrai Algérien !




    0



    0
    Securitatea
    13 août 2013 - 23 h 05 min

    « ceux qui venaient de
    « ceux qui venaient de stabiliser l’Algérie »: Zeroual et l’ANP en 1997 ont complètement défait le terrorisme, c’est pour cela qu’ils se sont rendus…sauf qu’on a passé les manettes aux Marocains qui ont su couver le feu….

    Pour ceux qui n’ont pas suivi les événements de cette époque, prière de s’informer au lieu de critiquer.

    Securitatea din Statului




    0



    0
    Anonyme
    13 août 2013 - 21 h 57 min

    Des algériens d’AP ?
    La manip

    Des algériens d’AP ?
    La manip continue..
    L’article n’est rien d’autre qu’une perche, une proposition à l’Algérie par la France et par ceux qui ont intérêts à ce que l’Algérie fasse marche arrière en prétextant qu’une poignée d’algériens n’y croit pas, que ce n’est pas réaliste.
    .
    Il y a un souci de logique, c’est pas clair.
    Qui a donné (sans vouloir offenser personne) « l’autorisation » à l’Algérie de lancer les mandats d’arrêt ?
    Pourtant l’idée n’est pas nouvelle et ce ne sont pas les tentatives et les occasions qui ont manquées, alors pourquoi maintenant et pas avant ?
    L’aboutissement de dossiers ouverts depuis plusieurs années ?
    Mais alors pourquoi se lancent-ils dans de grandes procédures judiciaires très médiatique que personnes n’obligent même pas le peuple ?
    Dans ces conditions, pourquoi faire semblant de vouloir poursuivre les coupables ?




    0



    0
    Horizon
    13 août 2013 - 21 h 23 min

    Salem Alikoum
    Seul l’armée

    Salem Alikoum

    Seul l’armée pourrait reprendre la maison Algérie en main et remettre les compteurs a zéro.
    Sans gracié personne bien entendu tout le monde devra donner des comptes sur les biens et richesses qu’ils possèdent.
    du plus haut niveau au plus bas niveau.
    Avec une main de fer et sans s’il vous plait l’armée doit-être impitoyable..
    Et quand le pays sera asséné et réformer avec des règles nouvelles et clairement établie par elle même l’armée.
    La course a la présidentiel sera ouverte avec son agrément pour les éventuels candidats a la présidence de l’Algérie.
    Faute de quoi Allah Soubhanou Ouoi Tahala .
    Pourrait lancer un ordre aux anges qui mettront le pays en dessus dessous comme il la fait a mainte reprise auparavant dans l’histoire des hommes de ce bas monde.
    Clairement explicite dans le noble Coran.
    Ne mettait pas Allah en colère ……..
    Car l’issue ne peut-être que fatal pour les Algériens et Algériennes ainsi qu’a ceux qu’ils aiment….
    Sur la balance au niveau du nombre le mal en Algérie est en train de prendre le dessus sur le bien .
    La est le HIC qui doit nous alertés et inquiétés.
    Salem Alikoum.




    0



    0
    Anonyme
    13 août 2013 - 20 h 42 min

    C EST DU TAPE A L OEIL
    C EST DU TAPE A L OEIL AFFAIRE SONATRACH =KHELIFA A
    ABDDELMOUN KHELIFA ET CHAKIB LEKHLA ARRIVERONT DANS LE MEME VOL




    0



    0
    SiZineddine
    13 août 2013 - 20 h 21 min

    Si la justice américaine ne
    Si la justice américaine ne le livre pas alors il faudra faire comme le KGB, comme Hezbollah, comme la CIA, les RG …. Il faudra envoyer du monde là bas et le trouver, le reperer ainsi que Bejaoui et co. Enfin il faudra en repérer 2 ou 3 du réseau et ça suffira pour calmer notre colere, sans oublier qu’il faudra geler tous leur biens et leur avoirs à l’etranger puis les recuperer comme l’ont fait les tunisiens avec les bien volés par les Benali. L’hôtel particulier à Paris de madame Leïla Trabelsi est à vendre. Les revenus de ce bien vont aller au trésor public tunisien. C’est Hollande même qui avait chargé les huissier pour la ventes de tous les bien identifiés des Benali et leur belle famille. C’est comme ça qu’il faut faire. Il ne faut rien leur laisser et leur mettre des amende immenses pour que cela ferait perdre à d’autres de les imiter et récupérer cet argent pour bâtir les hopitaux modernes qui manquent en Algérie et le reste des infrastructures.




    0



    0
    Ahmed
    13 août 2013 - 20 h 18 min

    Securitatea
    .
    « Qui a une

    Securitatea
    .
    « Qui a une réponse? »
    Nous!
    .
    Vous dites « …les Bouteflika et consorts ont accaparé les postes stratégiques de la gestion du pays » montrant ainsi que vous les réfutez, les niez!
    puis vous ajoutez:
    « …donner du fil à retordre à ceux qui venaient tout juste de stabiliser l’Algérie? Et qui sont ceux qui viennent de « stabiliser l’Algérie » comme vous dites?

    Vous n’avez ni de suite ni de logique dans vos idées .




    0



    0
    Ahmed
    13 août 2013 - 20 h 06 min

    @ « on n a rien dit »
    Il est

    @ « on n a rien dit »

    Il est préférable de ne rien dire que de débiter des conneries.




    0



    0
    salim
    13 août 2013 - 19 h 52 min

    A nos responsables de prendre
    A nos responsables de prendre leurs responsabilité.
    Ce voleur de Chakib Khelil, il y a interpol qui peut procéder à son arrestation. Pour cela il suffit d’un mandat international.

    Le cas échéant si les américains s’en mèlent, il faut prendre le taureau par les cornes et s’imposer.

    Faire valoir le point de vue de l’Algérie à juger ses nationaux.

    Couper les relations avec les américains ou tout pays qui cherche à mettre les bâtonsdans les roues.

    Il y a déjà Khalifa, et si maintenant l’affaire de ce sinistre individus va suivre.

    Là on va se demander à quoi servent nos responsables et nos ministres.




    0



    0
    SiZineddine
    13 août 2013 - 19 h 48 min

    @Jeune Algérien (non vérifié)
    @Jeune Algérien (non vérifié) | 13. août 2013 – 18:53
    Cette loi existe en Algerie et fut appliquée jusqu’à la fin des années 80. Meme aujourd’hui elle existe mais elle n’est pas appliquée. Je ne sais pas pouquoi. Pour quelqu’un qui a une autre nationalité que la nationalité algerienne ou quelqu’un qui dont le conjoint est de nationalité étrangere; il lui est impossible d’occuper un poste de haut fonctionnaire ou de responsable ou meme cadre moyen dans une entreprise importante ou dans une banque. Il a les même droit que les algerien dans le privé mais pas dans le public. S’il a une responsabilité, il faudra qu’il renonce à toute autre nationalité ainsi que son conjoint. Certain né en France et qui ont voulu devenir cadre dans les affaires etrangeres ont dû renoncer à la nationalité française. Ce qui est normale. Meme en France c’est le cas. On ne peut pas occuper un poste de responsabilité dans le domaine public si l’on a une autre nationalité que la nationalité française.
    Justement pour eviter cette double nationalité qui peut faire du haut fonctionnaire une taupe ou bien en cas de delit ou scandale, le haut fonctionnaire peut se retrancher dans le pays dont il a la nationalité. Il peut negocier une protection s’il donne des informations stratégique, c’est a dire finir comme espion au profit d’un autre pays pour acheter une protection. C’est pour cette raison que les pays evitent que leur haut fonctionnaire soient à double nationalité eux et leur époux (se).
    Cette loi existe en Algérie mais n’est pas appliquée.
    Pourquoi? Je n’en sais rien. La preuve que ce pays n’est pas un pays de droit.




    0



    0
    Amcum
    13 août 2013 - 19 h 25 min

    @ SiZineddine (non vérifié) |
    @ SiZineddine (non vérifié) | 13. août 2013 – 16:44

    Je reprends ton post:

    Si le procureur arrive à appliquer la loi et à extrader Chekib Khalil et à Recuperer l’argent du peuple algeriens, alors je voterai pour lui s’il se presente à la présidence de la république et je ferai compagne pour lui en France et sur les réseau sociaux. Croyez moi, il gagnera s’il arrive à annuler le jugement du neveux de la deputé ex de Kardawi et à rapatrier l’argent public etc… S’il arrive à faire ça alors qu’il se presente à la magistrature supreme et nous seront très nombreux à le soutenir.

    Go Monsieur Sellal Go !!




    0



    0
    hamaili
    13 août 2013 - 19 h 00 min

    ils n’y a qu’une solution
    ils n’y a qu’une solution pour moi pas 50 ni 100 , mettre sa tête a prix avec une somme tellement importante que toute les mafias au monde vont se bousculer ,ou il rentre au pays pour répondre a la justice ou qu’il crèvent ainsi que toute sa p….. de famille je n’ai aucune pitié pour les b….. qui touche a L’ALGERIE. pas de sentiment ,des actes…..




    0



    0
    Nenuphar
    13 août 2013 - 18 h 41 min

    Le lit de l’intégrisme a été
    Le lit de l’intégrisme a été la pauvreté dans les années précédant la décennie noire. Les pauvres n’ont eu comme recours que de se livrer aux islamistes qui leur promettaient monts et merveilles afin d’atténuer leurs souffrances.
    Plus de 20 années plus tard, incluant donc la décennie noire et le règne du raïs, les algériens se sont retrouvés dans une situation inchangée sinon pire.
    Le pouvoir n’a pas voulu, par incompétence ou par incompréhension ou encore volontairement n’a rien fait pour éviter le retour des années de glace. Il s’est installé dans l’insouciance et la complaisance avec les islamistes en les graciant, en les arrosant des deniers du peuple et à leur ouvrir toutes les portes pour participer avec lui au festin.
    Les algériens n’y ont pas été associés et ont plutôt été laissés pour compte.
    Toute cette situation de non état et de passes-droits a créé des injustices à tous les niveaux. Les riches et les islamistes s’en tirent à bon compte et le reste de la plèbe est enfoncée dans les bas fonds.
    Un grand coup de balai est nécessaire mais il n’arrivera pas tout seul. Les algériens doivent se prendre en mains eux mêmes et ne plus compter sur ces bonimenteurs qui ne soucient de leur confort assis et non encore repu sur un koursi à disposition ad vitam aeternam.




    0



    0
    Djazairi HORR
    13 août 2013 - 18 h 19 min

    Protégé par le chef MA(…),
    Protégé par le chef MA(…), la photo illustre parfaitement la « peur » du voleur CHAKIB, TOZ il ne sera jamais puni comme BA(…), SAI(…), GH(…), SI(…), KHALIFA ect… heureusement qu’il y’a le contre poids (DRS)sinon il l’aurait vendu avec son plein de haine pour le peuple Algérien; il a tous les pouvoirs, il est DIEU en Algérie mais hélas pour lui et heureusement pour les ALGÉRIENS il n’a pas la santé, DIEU sait ce que nous ne savons pas et le sang des martyrs ne partira jamais en vain. Avons nous vu ou entendu ces MILLIARDAIRES, par l’argent du peuple, donner un centime de leurs faramineuses payes pour des démunis ou associations caritatives et pourtant ils sont entièrement pris en charge par l’état et lui coutent des MILLIARDS en soins, remises en formes et « CHANGEMENTS DE PIÈCES DÉTACHÉES » (Reins, yeux, liftings luppossusion etc….)




    0



    0
    on n a rien dit
    13 août 2013 - 18 h 16 min

    soyons sérieux, sereins et
    soyons sérieux, sereins et réalistespour ne pas tomber de haut dans quelques jours , quelques semaines au plus tard! pour comprendre ce que sera l affaire sh, il faut se demander aujourd’hui pourquoi la Justice traine les pieds et avance loin derrière sa consoeur italienne. Il faut se demander aussi si Boutef ignorait que son ministre préféré avait la double nationale. J’en doute. Il le savait comme il savait que son ami piquait royalement dans l assiete sonatrach et arrosait la « famille » d Oujda!!!!!!!!!! Boutef qui a été ramené au pouvoir en 1999 a réussi une chose: il s’est vengé de l’Algérie qui ne l a pas fait président en 1979!pleure ô pays bien aimé!!!!!!!!!!!!!!!




    0



    0
    Mahdi
    13 août 2013 - 18 h 14 min

    je ne vois pas comment des
    je ne vois pas comment des gens peuvent avoir de très hauts postes de responsabilités tout en ayant une double nationalité !!! le dernier de la classe comprendra que c’est anormal, et ça s’appelle intelligence avec pays étranger ! Dans ce cas, je ne vois pas à quoi sert les enquête d’habilitation et quel est le rôle du DRS dans ce genre d’enquête ! comment il a pu laisser faire d’autant plus que ce n’est pas une question d’infiltration… Ma foi, quand chaque fois je constate qu’un tel gouvernant a la double nationalité je n’en reviens pas, et j’en veux à ceux qui lui ont « autorisé » à « détruire par ricoquet » notre pays l’Algérie ! Bien dommage ! et pour ce procureur qui a lancé un mandat d’arrêt, dont je salue son action quoi que beaucoup de zones d’ombres existent autour de cet acte, Dilem la bien expliqué dans son dessin d’aujourd’hui !




    0



    0
    Anonyme
    13 août 2013 - 17 h 55 min

    le mossad a pu récuperé les
    le mossad a pu récuperé les exnazi pourquoi pas nous dés 2014 INCHALLAH




    0



    0
    Jeune Algérien
    13 août 2013 - 17 h 53 min

    Il faut interdire la bi
    Il faut interdire la bi nationalité dans tous les postes de la fonction publique, et interdire ces postes à ceux dont les époux sont étrangers.
    Sinon le gars prendra la nationallite de son epoux ou épouse des qu’il quitte son poste, et ça revient au même.




    0



    0
    Fethi
    13 août 2013 - 17 h 53 min

    on confirme de plus en plus
    on confirme de plus en plus que notre pays est une république bananière de la pire espèce .Un soit disant ministre (en terme populaire un ra3i)qui n’est même pas un Algérien ,occupe un poste stratégique ,qui pendant une décennie fait tout pour détruire la Sonatrach et l’Algérie en toute transparence ,devant dieu et les hommes .Mais où étaient passés nos parlementaires ?La cour des comptes ?L’IGF?Les commissaires aux comptes ?Nos services de sécurité ?Le président de la république ? Le chef du gouvernement ? …Et j’en passe .
    Je crois que le sacrifice des braves de ce pays fut vain et que le dindon de la farce c’est le peuple Algérien




    0



    0
    Sid Ahmed
    13 août 2013 - 16 h 57 min

    La belle jambe !
    Tout comme

    La belle jambe !

    Tout comme dans l’affaire Khalifa, voilà qu’on nous ressort des cartons une autre commedia dell’arte avec un procureur Ponce-Pilate s’essayant à un rôle de composition qui ne lui sied guère.
    Le voilà ce p(…) procureur de Belcacem Zeghmati, (…), et cette justice algérienne complétement discréditée qui font semblant de sortir de leur long coma et qui essaient de nous faire croire qu’ils rendent le droit au nom du peuple, de manière indépendante, honnête et courageuse, et non pas selon les injonctions téléphoniques nocturnes du Petit Bout, dont le curriculum vitae en matière de corruption remonte aux années 1980
    Car n’est-donc pas cette même justice qui vient de livrer le verdict hallucinante de deux ans avec sursis pour le meurtre d’un jeune enfant commis par le neveu d’ne «députée» au volant de sa voiture de fonction, avant de prendre la fuite et de faire intervenir sa tante pour étouffer l’affaire et de soudoyer les parents de la jeune victime… Deux ans avec sursis pour un meurtre, parce que c’est un enfant de la plèbe sans appuis et sans argent!
    La voilà donc cette justice et son p(…) qui n’aurait jamais été coopté à ce poste s’il n’avait pas été complice des innombrables et innommables forfaitures de la kleptocratie dégénérée ramenée de ses terres oujdo-tlemcéniennes par le Petit Bout qui l’a ensuite encouragée à s’adonner en toute impunité à la plus vaste opération de rapine et de pillage des richesses du peuple algérien depuis l’indépendance, tout en veillant à la protéger et la soustraire systématiquement aux lois de la République.
    Et comme par hasard, seuls font l’objet d’un mandat d’arrêt international les e(…) bénéficiant de la double nationalité (Khelil, Bedjaoui, Hemche, Bayou, etc.) et qui échappent donc à toute possibilité d’extradition, leur seconde patrie ayant pour politique de ne pas extrader leurs ressortissants.
    Une stratégie bien pratique dans laquelle excelle la kleptocratie de nouveaux colons qui dirige l’Algérie: les mis en cause sont assurés de ne jamais être extradés vers l’Algérie, leurs complices au sein de l’appareil d’État sont assurés de ne jamais être inquiétés et l’opinion publique est rassurée sur la détermination feinte de l’État de punir sévèrement ceux qui ont pillé les richesses du pays. Un scénario à l’identique de celui de Khalifa.
    Car, pense-t-on un seul instant que ces t(…) ont pu opérer un détournement d’une telle envergure sans la connaissance et la complicité d’individus haut placés au sein du clan présidentiel ? Pensent-ils vraiment que les Algériens sont des veaux, prêts à avaler n’importe quelle fable ?
    Imagine-t-on un seul instant le Petit Bout peser sur l’extradition d’une clique de vils escrocs qu’il lui-même choisie, biberonnée, protégée puis et exfiltrée, lui qui a failli brader les hydrocarbures algériens aux intérêts américains avec la fameuse loi de 2005 afin d’obtenir l’onction de George Bush pour un second mandat présidentiel.
    Alors, ne nous abusons pas. A moins de prendre les choses en main nous-mêmes dans les années à venir en usant des instruments juridiques internationaux pour pourchasser cette mafia partout en Algérie et à travers le dans le box des accusés et encore moins derrière les barreaux de Serkadji, Lambèse ou Berrouaghia.
    Sid Ahmed.




    0



    0
    Sid Ahmed
    13 août 2013 - 16 h 56 min

    Et comme par hasard, seuls
    Et comme par hasard, seuls font l’objet d’un mandat d’arrêt international les es(…) bénéficiant de la double nationalité (Khelil, Bedjaoui, Hemche, Bayou, etc.) et qui échappent donc à toute possibilité d’extradition, leur seconde patrie ayant pour politique de ne pas extrader leurs ressortissants.
    Une stratégie bien pratique dans laquelle excelle la kleptocratie de nouveaux colons qui dirige l’Algérie: les mis en cause sont assurés de ne jamais être extradés vers l’Algérie, leurs complices au sein de l’appareil d’État sont assurés de ne jamais être inquiétés et l’opinion publique est rassurée sur la détermination feinte de l’État de punir sévèrement ceux qui ont pillé les richesses du pays. Un scénario à l’identique de celui de Khalifa.
    Car, pense-t-on un seul instant que ces tru(…) ont pu opérer un détournement d’une telle envergure sans la connaissance et la complicité d’individus haut placés au sein du clan présidentiel ? Pensent-ils vraiment que les Algériens sont des veaux, prêts à avaler n’importe quelle fable ?
    Imagine-t-on un seul instant le Petit Bout peser sur l’extradition d’une clique de vils escrocs qu’il lui-même choisie, biberonnée, protégée puis et exfiltrée, lui qui a failli brader les hydrocarbures algériens aux intérêts américains avec la fameuse loi de 2005 afin d’obtenir l’onction de George Bush pour un second mandat présidentiel.
    Alors, ne nous abusons pas. A moins de prendre les choses en main nous-mêmes dans les années à venir en usant des instruments juridiques internationaux pour pourchasser cette mafia partout en Algérie et à travers le dans le box des accusés et encore moins derrière les barreaux de Serkadji, Lambèse ou Berrouaghia.

    Sid Ahmed.




    0



    0
    Securitatea
    13 août 2013 - 16 h 35 min

    Ce qui nous rend vraiment
    Ce qui nous rend vraiment incrédules, c’est la facilité avec laquelle les Bouteflika et consorts ont accaparé les postes stratégiques de la gestion du pays. Comment un Etat qui sort de plusieurs années de guerre civile peut-il se permettre de retomber dans les mêmes erreurs du passé, et donner du fil à retordre à ceux qui venaient tout juste de stabiliser l’Algérie?

    Qui a une réponse?

    Securitatea




    0



    0
    vrirouche
    13 août 2013 - 16 h 01 min

    Les « vrais « maîtres en feront
    Les « vrais « maîtres en feront une question d’HONNEUR ! Roulés dans la farine pendant trois mandatures, il est temps de donner un grand coup de pied dans cette fourmilière infestée de NON ALGERIENS inféodés à l’argent et aux adeptes des baise mains et autres courbettes de gens SANS HONNEUR !




    0



    0
    SiZineddine
    13 août 2013 - 15 h 44 min

    Si le procureur arrive à
    Si le procureur arrive à appliquer la loi et à extrader Chekib Khalil et à Recuperer l’argent du peuple algeriens, alors je voterai pour lui s’il se presente à la présidence de la république et je ferai compagne pour lui en France et sur les réseau sociaux. Croyez moi, il gagnera s’il arrive à annuler le jugement du neveux de la deputé ex de Kardawi et à rapatrier l’argent public etc… S’il arrive à faire ça alors qu’il se presente à la magistrature supreme et nous seront très nombreux à le soutenir.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.