Farouk Ksentini : «Personne ne peut être privé du principe de la présomption d’innocence»

La présomption d'innocence est un «principe constitutionnel du bénéfice et la protection duquel personne ne peut être privé», a rappelé, aujourd’hui mercredi, le président de la Commission nationale consultative de promotion et de protection des droits de l'Homme (CNCPPDH), Farouk Ksentini. «L'Etat de droit ne s'accommode nullement du lynchage médiatique et la présomption d'innocence est un principe constitutionnel du bénéfice et la protection duquel personne ne peut être privé», a souligné M. Ksentini dans un communiqué. M. Ksentini réagissait au mandat d'arrêt international lancé contre l'ancien ministre de l'Energie et des Mines, Chakib Khelil, et huit autres personnes par la justice algérienne dans le cadre de l'affaire très médiatisée en Algérie et en Italie de pots de vins dite «Sonatrach 2». «L'honneur de notre pays est celui d'être et de se comporter comme un Etat de droit et même plus comme une société de droit dont la caractéristique essentielle se ramène au respect de l'individu quels que soient l'enjeu et les circonstances», a-t-il estimé. «Mais il sera observé qu'aujourd'hui à l'occasion de ce qu'il est convenu d'appeler l'affaire Sonatrach 2, un ancien ministre est médiatiquement malmené avant même que cette personne n'ait été entendue dans ses explications quant aux faits qui lui sont imputés et avant qu'elle n'ait été confrontée à ses accusateurs», a ajouté le président de la CNCPPDH. Il a considéré que l'image de la justice algérienne devant être transmise est celle d'une «institution sereine», «scrupuleusement respectueuse» de la présomption d'innocence, des règles de la procédure pénale qui commandent en l'occurrence la transmission du dossier à la Cour suprême «en vertu du privilège de juridiction institué par la loi elle-même». «Nous devons refuser les condamnations hâtives fondées sur la rumeur persistante et parfois sur la malveillance», a conclu M. Ksentini.
R. N.

Comment (31)

    ayoub
    16 août 2013 - 18 h 30 min

    [email protected]
    si pour

    [email protected]
    si pour vous, on est coupable sans même un procès contradictoire,procédures, juges ect.
    pourquoi se prendre la tête.au moindre doute zigouillons le coupable (…)




    0



    0
    [email protected]
    16 août 2013 - 0 h 36 min

    LORS DE SON PASSAGE  » Débat
    LORS DE SON PASSAGE  » Débat de la semaine  » SUR LA CHAINE 1″ où il a appelé à l’application de la peine capitale dans des cas exceptionnels QU IL N OUBLI SURTOUT D EN RAJOUTE LE CRIME ÉCONOMIQUE ET INTELLIGENCE AVEC PAYS TIERS, SI IL A LE COURAGE DE LE DIRE QU IL LE FASSE AVANT DE DIRE DE CONNERIES COMME PRÉSUME INNOCENT; IL NE VA PAS CONTREDIRE CE QUE TOUT LE MONDE SAIT DANS L ENTOURAGE DE TOUT LE SECTEUR DE L ÉNERGIE concernant LE SUPER MINISTRE .




    0



    0
    [email protected]
    15 août 2013 - 23 h 54 min

    CE CHER MAITRE IL EST JUSTE
    CE CHER MAITRE IL EST JUSTE EN MANQUE DE PUBLICITÉ ET C ÉTAIT POUR LUI L OCCASION A NE PAS RATER POUR BRILLER DANS LES FEUX DES PROJECTEURS.




    0



    0
    KAMAL
    15 août 2013 - 18 h 57 min

    ELLE EST CACHEE OU KHALTI
    ELLE EST CACHEE OU KHALTI LOUISA HANOUNE ,VA T’ELLE DEFENDRE
    L’AMI DE BOUTEFLIKA ,ON VEUX BIEN L’ENTENDRE COMME ON A
    L’HABITUDE ,ON CROYAIENT QUE C’EST ELLE LE PORTE PAROLE DE LA PRESIDENCE ,NOUS SAVONS QU’ELLE VA SE JOINDRE AUX IDEES
    DE KSENTINI ,LE CERCLE VENTRISTE.




    0



    0
    Anonyme
    15 août 2013 - 13 h 23 min

    Dans un pays démocratique
    Dans un pays démocratique dont la justice fonctionne bien, le premier responsable d’un secteur économique ou d’un ministère, est le premier à être visée, quand il y a supçons de corruption. Dans le cas de Khellil les preuves de sa responsabilité dans la gigantesque corruption fusent de partout, il avait la main mise dans tous les dossiers, ce type a trahi l’Algérie en voulant brader nos richesses pétrolières aux américains, il est aussi responsable du scandalde de BRC, les preuves sont accablantes contre ce (…)




    0



    0
    ayoub
    15 août 2013 - 13 h 18 min

    présomption oui mais pas
    présomption oui mais pas irréfragable.
    donc Ksentini ne vient que nous rappeler la règle fondamentale de toute société dite civilisée.c’est un homme bien cet homme.babay




    0



    0
    Anonyme
    15 août 2013 - 13 h 00 min

    Taisez-vous Ksentini, vous
    Taisez-vous Ksentini, vous êtes mal placé pour parler de présomption d’innocence envers un c(…) avéré qui se comportait pendant plus de 10 ans de la Sonatrach comme propriétaire de la Sonatrach, c’est justement cette période que la Sonatrach a été pillée, volée, et presque bradée aux américains avec la Loi Khellil de 2005, qui consistait à mettre la Sonatrach sous contrôle américain. Ksentini en von valet du régime qu’il est défend ses intérêts et ceux de ces maitres marocains. Ksentini vous êtes un t(…) à la nation algérienne, taisez-vous c’est le moins que vous puissiez faire. Les preuves circonstantielles, et avérées sont là, elles incriminent directement celui qui s’est comporté en maitre et seigneur sur la Sonatrach, aucun de ses sulbaternes impliqués dans cette corruption gigantesques n’auraient eu les coudées franches si ils n’avaient pas eu la caution de Khellil le principal responsable de la débâcle de la Sonatrach avec le soutien et la protection de son maitre le p(…)




    0



    0
    libertad
    15 août 2013 - 12 h 21 min

    bientot ça va etre au tour de
    bientot ça va etre au tour de louisa hanoun de venir au secour de khalil ,comme d’habitude




    0



    0
    Anonyme
    15 août 2013 - 10 h 56 min

    Le respect de la présomption
    Le respect de la présomption d’innocence est une règle de base dans toute société civilisée.

    Reste à savoir si nos con-citoyens sont suffisamment civilisés pour respecter cette règle.




    0



    0
    Sabeur C
    15 août 2013 - 9 h 53 min

    Je crois que ce « pseudo »
    Je crois que ce « pseudo » avocat nous cache quelque chose. Connaissant bien le système, il essaie de noyer le poisson. Son visage le trahi à chaque fois. On sent le khad3a.. à 100 mètres




    0



    0
    doukha
    15 août 2013 - 9 h 33 min

    et si les accusations sont
    et si les accusations sont confirmees que feriez vs?VS DEMISSIONNEZ? CHICHE!!!! et si vs ne le faites pas on vs poursuivra pour non assistance a peuple en danger.




    0



    0
    GAID
    15 août 2013 - 9 h 08 min

    LE DRS DOIT OUVRIR UNE
    LE DRS DOIT OUVRIR UNE ENQUETE MINUTIEUSE SUR KSENTINI,Y A PAS DE FUMEE SANS FEU ,IL DEFEND KHELLIL D’UNE MANIERE D’UN AVOCAT ,EST IL IMPLIQUE DANS CETTE AFFAIRE OU AVAIT IL UN DE SES PROCHES INPLIQUES ,COMMENT VA T’IL REAGIR FACE A LA JUSTICE ITALIENNE ,VA T’IL SE DEPLACER KHALLIET FARID BEDJAOUI EN DEHORS DU PAYS,NOUS SAVONS TOUS QUE NOTRE JUSTICE N’EST PAS INDEPENDANTE (SOUS ORDRES DE L’EXECUTIF ET DU POLITIQUE )CE MONSIEUR DEFEND TOUJOURS LE SYSTEME DONT IL EST ISSUE ET NE SE SOUCIE JAMAIS DES MILLIERS DE DISPARUS ET DE MORTS ,LUI AUSSI DOIT REPONDRE DEVANT LA JUSTICE POUR COMPLICITE AVEC LES CRIMINELS ECONOMIQUE ET HUMAINE.




    0



    0
    djamal
    15 août 2013 - 5 h 51 min

    taisez-vous!ksentini, vous
    taisez-vous!ksentini, vous n’êtes pas crédible, mais alors pas du tout!




    0



    0
    Mahdi
    14 août 2013 - 23 h 13 min

    bien sûr qu’il est innocent !
    bien sûr qu’il est innocent ! le vrai coupable c’est ce peuple qui s’occupe beaucoup plus de sa nouvelle voiture et ses nouveaux fringues que de l’avenir de ses enfants ! le vrai coupable c’est bien ce peuple qui dort H24 ! le vrai coupable c’est ce peuple qui laisse faire et c’est bien après avoir reçu le coup qu’il commence à « ra-goter » dans la houma ! pas plus loin que ça ! alors lui parler de complot en haut lieu contre l’algérie… eh bien c’est trop lui demander ! et ce ksentini n’avait qu’à faire la même chose le jour où le sieur ouyahia avait embarqué des milliers de gens intègres à la prison d’el harrach ! quel mise en scène débile ! vive la nouvelle algérie !




    0



    0
    h2so4
    14 août 2013 - 21 h 46 min

    @le president de la
    @le president de la Commission nationale consultative de promotion et de protection des droits de l’homme (CNCPPDH),

    http://www.youtube.com/watch?v=Yoi9eUZzgJ8




    0



    0
    Mehacir
    14 août 2013 - 21 h 06 min

    Me Ksentini a saisi cette
    Me Ksentini a saisi cette opportunité pour un peu se dédouaner et refaire une bonne santé car les droits de l’homme se défendent en dehors du cercle institutionnel du moment que l’état ne défend jamais ces droits mais plutôt il les respecte.
    les ligues des droits de l’homme veillent, à ce que je sache, contre toute dérive ou abus de pouvoir contre ces droits de la part de toute institution. Alors de grâce, cessez de verser les larmes de crocodiles ou donnez des leçons et laissez notre institution judiciaire faire son travail loin de toute interférence.




    0



    0
    SiZineddine
    14 août 2013 - 20 h 32 min

    On en a marre de ces traitre.
    On en a marre de ces traitre. Notre pays a failli cesser d’exister comme nation autonome et independante, sans compter les probleme qu’a engendré Sarkozy avec son maitre à penser Buisson en creant des guerres tout autour de notre pays pour faire tomber l’Algerie. J’en ai entendu pendant les années 90 en France. J’ai entendu ces haineux nous conseiller de prendre la nationalité algerienne car l’Algerie allait cesser d’exister comme nation independante. On en a marre de ces gens là qui defendent ceux qui ont trahi la promesse de nos chouhada, nos martyres tombé au champs d’honneur.
    Le clan d’Oujda n’aime pas l’Algérie. Il l’a largement prouvé par ses fait. Il a tué et persecuté les vrais moudjahidine de la première heure et a continué à persécuter leur descendant. Ce clan est fidele aux occidentaux, aux british, aux américains, aux français et même au makhzen. Sans ce clan et ses ramifications le sahara occidentale serait déjà souverain chez lui. Sans ce clan la rente aurait servi à construire des hôpitaux les plus futuristes qui soient et des centre de recherches pour armement de dissuasion pour garder notre parapluie nucléaire. Sans ce clan le ciel algérien n’aurait pas été violé. Sans ce clan on aurait pas eu la décennie noire. Ils ont vidé les caisse et ne se sont jamais rassasiés. Ce clan, il faut s’en débarrasser.
    Nous devons montrer au clan de mafia que l’Algérie existe et qui y a des patriotes qui vont finir par les retrouver. Nous feront comme le KGB quand il veut retrouver du monde caché quelque part.




    0



    0
    Anonyme
    14 août 2013 - 20 h 30 min

    J’ai la nette impression que
    J’ai la nette impression que la haine aveugle ces fo commentaires dirigés..et puis c’est si facile derrière un écran .Du courage et de la bravoure on en a à vendre..mais tout le monde a l’habitude de voir comment on se met à plat ventre devant des ministres au réel…et frotter leur chaussures.




    0



    0
    louisette
    14 août 2013 - 19 h 55 min

    Maître Ksentini. Vous auriez
    Maître Ksentini. Vous auriez pu être crédible à mes yeux si vous étiez intervenu aussi promptement qu’aujourd’hui quand la citoyenne que je suis vous a sollicité dans une affaire relevant du déni de justice..mais il est vrai qu’il aurait fallu reconnaître la culpabilité d’un de vos pairs politiquement.
    Aussi, il me semble que si vous êtes montés au créneau ce jour c’est soit parce que cela vous a été demandé (ordonné, dicté) soit que vous craignez d’être personnellement comptable demain..Dans les deux cas de figure ,votre intervention ne vous honore pas.
    Et quand vous prenez la défense de Khelil, vous insultez l’intelligence des citoyens algériens




    0



    0
    aguelidh modeste
    14 août 2013 - 19 h 49 min

    Ca y est le mot qui turbine
    Ca y est le mot qui turbine depuis longtemps est lâché: l’innocence. Voila le vrai scénario qui va se dérouler dans les arènes cahin caha dans les jours à venir. Tout le monde sera innocenté et la victime sera comme d’habitude, le peuple. Je ne pense pas qu’une de meute de voleurs, de menteurs pourrait du jour au lendemain se désolidariser pour aller en prison l’un derrière l’autre. Il ne faut pas trop rêver à moins d’un soulèvement populaire que je ne souhaite pas pour mon pays. Yehdihoum Rebbi qu’ils quittent l’Algérie et retournent chacun dans son pays d’origine pour savourer le butin mal acquis au pays des martyrs. Ya LARBI BEN M HIDI SI TU SAVAIS QUE LA HORDE SUCERA TON SANG ET CELUI DES CHOUHADAS!




    0



    0
    Algérois
    14 août 2013 - 19 h 21 min

    Ce type n’est jamais
    Ce type n’est jamais intervenu pour un pauvre malheureux,décidément l’argent rend fou.L’avocat du diable.




    0



    0
    MOKDAD
    14 août 2013 - 19 h 17 min

    Oui il y’a toujours
    Oui il y’a toujours presemption d’innocence pour les plus forts d’entre nous , et la detention preventive qui dure pour d’autres .

    Il n’y aura plus d’mpunité Monsieur .

    Merci aux hommes qui veillent sur notre integrité .

    Un grand bravo messieurs les vrais patriotes , qu’il en deplaise a certains , le petit peuple est fier de vous.

    Mokdad




    0



    0
    Algérois
    14 août 2013 - 19 h 07 min

    Vous ne perdez votre
    Vous ne perdez votre temps,déjà vous le défendez,le sieur CK est bourré de frics,C un bon client à ne pas rater.




    0



    0
    Anonyme
    14 août 2013 - 18 h 53 min

    Qu’il ferme sa grande gueule
    Qu’il ferme sa grande gueule ce t(…) au service des marocains du clan d’Oujda qui détruisent notre pays, pillé, humilié, que ce type là soit destitué du poste qu’il occupe indûment, il n’a pas l’intégrité morale pour occuper une telle fonction, il ne représente que lui-même et ses maitres du clan marocains d’OUjda, ceux qui défendent encore les(…) devraient être considérés comme des t(…) qu’il faudrait chasser du pays.




    0



    0
    Algérois
    14 août 2013 - 18 h 50 min

    Maitre Ksantini,le peuple en
    Maitre Ksantini,le peuple en a marre des ragot,il n’y a pâs de fumée sans feu,a travers ces affaires de corruption qui dure depuis un demi siècle(vous le niez j’espère),affecte la crédibilité des personnalités aux commandes de notre pays,malheureusement les discours ça ne marche plus,les textes ,les lois,c bien beau,mais applicable pour tout le monde sans exception,d’accord Maitre?




    0



    0
    laiid baiid
    14 août 2013 - 18 h 39 min

    Vous aussi Mr Ksentini vous
    Vous aussi Mr Ksentini vous êtes innocent….Votre tour viendra,insha a Allah…les victimes vous attendent patiement.




    0



    0
    Algérois
    14 août 2013 - 18 h 33 min

    Maitre Ksantini,avec tous le
    Maitre Ksantini,avec tous le respect que je vous doit,la présemption d’innocence c’est connue par le monde,mais les juges ont lancé un mandat d’arret sur des faits avérés,c évident,vous dite respecter l’inculpé ,pourquoi a il respecter le peuple algerien par ses malversations,il faut appeler un chat,un chat.Le peuple algérien a le droit de tout savoir,C son argent et celui de ses enfants.Je répète s’il est innocent,invitez le a renter au pays pour nous démentir.




    0



    0
    Inspektor Tahar
    14 août 2013 - 18 h 17 min

    Farouk Ksentini : «Personne
    Farouk Ksentini : «Personne ne peut être privé du principe de la présomption d’innocence»….La Justice Italienne se base sur quoi……??Je trouve bizarre cette intervention…
    veut on proteger le systeme?




    0



    0
    Amcum
    14 août 2013 - 17 h 54 min

    Je l’aime bien ce Monsieur
    Je l’aime bien ce Monsieur Farouk Ksentini. Il sait ce kil dit. Il sait quand le dire. Et surtout il avance d’une façon pédagogique, qui parfois, peut paraitre pour les naïfs ou les surexcités, comme contradictoire. Définitivement, on a besoin de ce genre de sagesse. Attention, e je ne dis pas kil est la réincarnation de l’Ange Gabriel non plus !
    Je me rappelle du déluge auquel il a eu droit, en l’occurrence, président d’une instance consultative sans pouvoir, bla bla bla ! Comme si on veut bruler ce pays et le mettre à feu et à sang !




    0



    0
    Nenuphar
    14 août 2013 - 17 h 28 min

    D’une nullité absolue.
    Il ne

    D’une nullité absolue.
    Il ne s’agit pas de présomption mais bien de faits tangibles qui ont nécessité un mandat d’arrêt international.
    Je présume que les juges chargés de l’instruction des dossiers ont eu de éléments matériels suffisants pour lancer ce mandat et n’ont donc pas agi à la légère.
    Ah ce Ksentini, que ne ferait-il pas pour monter au créneau pour ne défendre que les riches et les puissants.




    0



    0
    selecto
    14 août 2013 - 17 h 23 min

    La justice italienne possède
    La justice italienne possède toutes les preuves contre ces escrocs de protégés, ils tomberont tôt ou tard.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.