Evénements d’Egypte : Ali Benhadj fait l’intéressant à Kouba

Ayant échoué à instaurer un Etat théocratique en Algérie, Ali Benhadj vole au secours de ses «frères» d’Egypte qui, eux aussi, brandissent leurs armes contre leur propre Etat. En effet, à la fin de la prière du vendredi, ce terroriste en chef en fin de cycle a mobilisé sa meute, composée d’à peine une dizaine de fanatiques, dans une rue à Kouba, pour soutenir les Frères musulmans. Après quelques minutes passées dans la rue à proférer des slogans hostiles à l’Etat et à l’armée égyptiens, Ali Benhadj et son groupe se sont retranchés à l’intérieur de la mosquée où ils ont poursuivi leur «protestation». Totalement discrédité et aux mains tâchées de sang de dizaines de milliers d’Algériens tués par les terroristes durant la décennie noire, Ali Benhadj ne rate aucune occasion pour faire parler de lui. Après avoir émis le vœu de vivre dans un Etat laïque comme la France, il multiplie ses sorties en participant à toutes sortes de manifestations. Mais, à chaque fois, il se voit chassé par les manifestants qui ne veulent pas de sa «présence encombrante» et «indésirable». La fin de l’islamisme politique a bel et bien commencé. A Alger, comme au Caire, l’ex-FIS et les Frères musulmans n’arrivent plus à mobiliser les foules. Fini le temps où les citoyens croyaient aux promesses du paradis et aux apparitions divines dans le ciel du 5-Juillet.
S. Baker

Comment (49)

    rami2011
    21 août 2013 - 8 h 32 min

    Si vraiment cet assassin de
    Si vraiment cet assassin de milliers d’algériens n’est pas d’origine algérienne le mieux c’est de le destituer de la nationalité algérienne et de le renvoyer à ses origines pour qu’il crève de faim.

    algeriens
    18 août 2013 - 13 h 21 min

    qu’il soit maudit ce
    qu’il soit maudit ce bourreaux. ne parlez pas de lui ni des ses chiens ni de tous ces fou de la chariaa qui ne connaissent de la que la mort .

    Alhadj
    18 août 2013 - 9 h 48 min

    Il faut l’ignorer et ne
    Il faut l’ignorer et ne jamais mentionner son nom ni faire de compte rendus sur la presse à moins que c’est fait à dessein.

    Rachidz
    18 août 2013 - 9 h 36 min

    Merci a toi l’éradicateur
    Merci a toi l’éradicateur pour cette retrospective tres instructive. Je rajouterais aussi que le commun des mortel sait que le sieur Ali Belhadj n’a jamais été algérien et personne n’ose en parler notamment les pouvoirs publics et politiques. Why ? Pour la simple raison que si ce dossier venait a etre public et que des mesures légales doivent etre prises sous la pression de la rue, elles vont toucher une bonne partie de la nomenklatura actuelle concentrée autour du Clan d’Oujda.
    Moralité, vivement cette 2eme République Algérienne en 2014 a l’effet de permettre a notre cher pays de devenir un Etat normal

    l'éradicateur
    17 août 2013 - 19 h 25 min

    Il est vrai qu’un grand
    Il est vrai qu’un grand nombre d’Algériens sont nés a l’étranger notamment en Tunisie, au Maroc, en France….certains algériens sont issus de couples mixtes…. sur le plan humain c’est positif.

    En second lieu tous les algériens nés à l’étranger ne sont pas tels ali belhadj, des voyous politiques, des délinquants notoires , des aficionados de la bande a Jules Bonnot, des fanatiques d’hassan al banna, de karandaoui ou d’adophe hitler.

    En revanche ali belhadj est un cas. Si vous avez suivi le lien que j’ai posté vous avez peut être lu l’article: »Comment Ali “SNP” est devenu Ali Belhadj ? ».

    Cet article , en évidence le fait qu’ali belhadj a usurpé le sa filiation algérienne , qu’il a acquis la nationalité algérienne de façon frauduleuse.

    En occident si un individu usurpe une nationalité ou une identité il est déchu de la dite nationalité puis il est expulsé manu militari. De laz meêm manière de nombreux algériens ont été expulsé de France pour des délits plus ou moins graves.
    ali belhadj est un délinquant psychopathe, doublé de pulsions morbides 200 000 morts ne lui ont pas suffit puisque qu’il continue a jeter de l’huile sur le feu de la société algérienne. .

    ali belhadj à été une des tête sans cervelle qui a conduit a l’extermination systématique de 200 000 algériens et conduit sur le chemin de l’exode rurales des millions d’algériens qui sont venus grossir les bidonvilles en périphéries de grandes villes.

    Cet exode rural massif contraint le gouvernement a dépenser des sommes astronomiques pour éradiquer ces bidonvilles et construire des millions de logements, des écoles, des universités….. Ce cancre perfide est donc un élément déstabilisateur de la société algérienne un boite de Pandore islamique, a tel point que depuis la décennie noire la pays dégringole et peine a trouver une stabilité. Les barraudages de nos portes de nos fenêtres sont là pour le prouver. Depuis le FIS nous vivons de façon cauchemardesque, dans l’insécurité, tout le monde de méfie de tout le monde, les faits divers sont atroces.

    Tous les algériens nés en Tunisie au Maroc… sont algériens non pas en raison d’un quelconque droit du sol, mais en raison du droit du sang, parce que l’un des parent est algérien. Il y a aussi les gens honnêtes qui font le choix d’entamer une procédure afin d’obtenir la naturalisation algérienne.

    ali belahadj, son père, sa mère et ses enfants jusqu’à preuve du contraire ne peuvent invoquer le droit sol, ni le droit du sang.

    Ils n’ont pas non plus effectué de demande de naturalisation afin d’acquérir la nationalité algérienne.

    Ils n’ont pas non plus effectué de demande de carte de séjour auprès des autorités compétentes. Ils doivent donc quitter le pays, ils doivent foutre le camp.

    Ils c’est la famille nucléaire a savoir au sens le plus large du terme, car 1 des fils est mort au maquis, l’autre youcef est un futur terroriste et toute leur descendance suivra la même route.

    Brakna
    17 août 2013 - 19 h 00 min

    Je me demande comment on
    Je me demande comment on accorde de l’importance à ce fou de Belhadj. Qu’il cherche d’abord à trouver qui est son père et quelle est son origine, après il verra s’il le droit à la parole. Imaginez une seconde quelqu’un comme celui-là avoir une responsabilité en Algérie, c’est la mort du pays.

    Benzaim BOUKAHIL
    17 août 2013 - 18 h 26 min

    Chère S. BAKER:
    je vous cite

    Chère S. BAKER:
    je vous cite « Après avoir émis le vœu de vivre dans un Etat laïque comme la France » vous êtes serieuse là?

    Il a vraiment dit sa?

    Vous lui avez fait lire au moins ma riposte d’outre tombe du 1/11/2012 à ce pauvre taré?

    MOUNAFIK: entre vivre dans un pays musulman et un pas chrétiens, il préfere rejoindre les chretiens qui ont humilié Ben MHIDI le 1/11/2012.

    Discrédité sur ca aussi!
    Benzaim BOUKAHIL Docteur Patriotis Causa.

    PS: le journalisme et sun tzu est presque fini: plus que deux petit chapitres et je l’envoie a tous les intéressés!

    AL
    17 août 2013 - 17 h 51 min

    la mansuétude des pouvoirs
    la mansuétude des pouvoirs publics à l’égard de ce ET d’une autre ère est incompréhensible pour tous ceux qui ont été confrontés « aux terrorismes » et c’est pourquoi ce commentaire sous forme de dérision avec tout le respect que l’on doit à l’intelligence des gestionnaires du Site et de ses lecteurs !
    – Est-ce que, si on secoue les œufs avant, on gagne du temps pour faire une omelette ?
    Faut voir… essayer d’aller plus vite encore en secouant la poule ? (Cocotte-minute)

    Farouk
    17 août 2013 - 17 h 01 min

    Tant qu’on ne reconduit pas
    Tant qu’on ne reconduit pas ce tuniso-vietnamien d’Ali Belhadj a la frontiere de l’Est (n’oublier pas que ce v(…) est de pere tunisien et de mere vietnamienne rentrée en Algérie en 1962 avec les refugiés algériens qui étaient en Tunise) l’Algérie ne retrouvera pas sa sérénité.

    Le Code de la nationalité doit etre revu en urgentce a l’effet de régler le cas de ce v(…) mais aussi celui en du véreux Clan d’Oujda qui occupe tous les postes cles de notre pays notamment les 2 premiers postes.
    Vivement la 2eme République Algérienne en Avril 2014

    moha
    17 août 2013 - 14 h 24 min

    Le gouvernement ne doit pas
    Le gouvernement ne doit pas intervenir car les barbus n’attendent que ca,(la propagande gratuite).
    Encore une foi, bokraj n’est pas Algerien.
    les barbus ont un sence d’appartenance globale,c’est a dire tous les barbus du monde sont freres et soeurs

    H2S04
    17 août 2013 - 14 h 23 min

    toutes les justifications se
    toutes les justifications se sont reunies pour que cette personne soit incarcerée a vie ou du moins soit reconduite á sa patrie d origine et là il peut continuer a foutre le bordel du djihad nikah avec ses compatriotes criminels
    Un etranger un dangereux un criminel ,un sioniste un fauteur de trouble
    qui se balade comme ca librement d un quartier á un autre
    ne peut etre soutenu que par l ombre.
    á qui profite au fait ? pas aux algeriens de souche surement
    ce qui prouve une raison de plus que nous somme bien vu et assisté par une franc maconnerie juive svp .
    l

    Karim
    17 août 2013 - 13 h 59 min

    je suis surpris de ce que dit
    je suis surpris de ce que dit CHARK dans ses posts au sujet de l’Iran qui est pour lui une référence dans la démocratie et le développement économique ce type doit avoir une cécité grave !

    REBELLE
    17 août 2013 - 13 h 26 min

    SI VOUS ETES DES VRAIS FRERES
    SI VOUS ETES DES VRAIS FRERES ALLEZ Y AIDER VOS FRERES EN
    EGYPTE POUR RENDRE LA MONNAIE A CES EGYPTIENS ,IL PARAIT EUX AUSSI VOUS ONT AIDEZ A TUER LES ALGERIENS ,APRES VOTRE ECHEC EN POLITIQUE ILS VOUS RESTENT QUE LES MOSQUES POUR ABOYAIENT CHAQUES JOURS AFIN DE CONVAINCRE CEUX QUI VOUS REJETENT APRES AVOIR POUSSER LES JEUNES A PRENDRE LE MAQUIS EN LEURS PROMETTANT LE PARADIS ,VOUS POUVEZ FAIRE CE QUE VOUS VOULEZ MAIS VOUS NE SEREZ JAMAIS AU POUVOIR ,L’ALGERIE TOUJOURS DEBOUT MALGRE CEUX QUI LA TRAHISSENT ,ILS Y AURAS TOUJOURS DES HOMMES QUI SE DONNENT A FOND POUR CE PAYS MALGRE LES HARKIS.

    Securitatea
    17 août 2013 - 12 h 41 min

    On voit bien que le
    On voit bien que le gouvernement algérien est un gouvernement minable, inculte, naïf, inconséquent comme tous les autres qui le précédèrent….Comment un responsable notoire de plus de 200 000 morts peut-il encore traîner sa gandourah sans être inquiété????

    taiboune
    17 août 2013 - 11 h 16 min

    Vous ne pouvez pas choisir
    Vous ne pouvez pas choisir autre chose que faire l’intéressant? Êtes vous encensé aux charniers qui se produisent dans un pays musulman, comme le notre.

    domingo
    17 août 2013 - 9 h 07 min

    ca prouve que l »état
    ca prouve que l »état algérienne est malade il ne peut même pas arrêter un fouteur de trouble, même la cause n’a aucune relation avec notre payé lés égyptien nous déteste et nos pire .rouh el maser trigue essad

    Mansour
    17 août 2013 - 7 h 08 min

    Il faisait bon vivre en
    Il faisait bon vivre en Algérie avant l’arrivée des FM dans les bagages des « coopérants » moyen-orientaux venus pour nour arabiser et nous islamiser.Leurs gouvernants voulaient s’en débarrasser en nous les fourguant comme enseignants mal formés mais ayant à revendre l’idéologie de l’islam politique.Même Boumediène n’y a vu que du feu,mais le naïf Chadli avec Ghazali et ses prêches obscurantistes quotidiens à la télé a mis le paquet comme on dit.Quand à Fakhamatouhou qui affectionne semble-il particulièrement El Qardaoui il a bouclé la boucle avec sa méga mosquée d’El Harrach.Je reviens à ce chimpanzé de Benhadj qui squatte la mosquée de Kouba pour faire de ce quartier d’Alger jadis beau une banlieue hideuse de Péchaouar.Mais pour mettre fin à ce cauchemar,le peuple algérien doit se réveiller pour chasser à jamais ces monstres de l’apocalypse.

    le guetteur
    17 août 2013 - 6 h 01 min

    je reponds a l’eradicateur
    je reponds a l’eradicateur qui en parlant d’ali belhaj dit qu’il est ne en tunisie,est ce un signe de discrimination ?sachez monsieur que beaucoup d’algeriens sont en tunisie et ailleurs et que ce sont des algeriens a part entiere ceux qui ont suivi el mokrani ou l’emir abdelkader ou qui se sont installes ailleurs qu’en algerie gardent leur racine et leur attachement a la mer patrie et on peut pas leur reprocher d’etre nes ailleurs qu’en algerie je suis desole pour vous monsieur l’eradicateur vous portez bien votre nom de la part d’un tunisien plus algerien que vous

    le guetteur
    17 août 2013 - 6 h 00 min

    je reponds a l’eradicateur
    je reponds a l’eradicateur qui en parlant d’ali belhaj dit qu’il est ne en tunisie,est ce un signe de discrimination ?sachez monsieur que beaucoup d’algeriens sont en tunisie et ailleurs et que ce sont des algeriens a part entiere ceux qui ont suivi el mokrani ou l’emir abdelkader ou qui se sont installes ailleurs qu’en algerie gardent leur racine et leur attachement a la mer patrie et on peut pas leur reprocher d’etre nes ailleurs qu’en algerie je suis desole pour vous monsieur l’eradicateur vous portez bien votre nom de la part d’un tunisien plus algerien que vous

    mohamed
    17 août 2013 - 1 h 42 min

    c’est un vrai abruti ce
    c’est un vrai abruti ce mec…il devrait surtout se préoccuper comment il va rencontrer le créateur et répondre du sang dont il est un des responsable durant la décennie noir , rouge plutot… allah yedhih wella yeddihhh inchallah….

    liberté
    17 août 2013 - 1 h 42 min

    que ce que ce pouvoir en
    que ce que ce pouvoir en place attend pour coffré ce con d’individu!!!

    chark
    16 août 2013 - 22 h 27 min

    @ Aures l’inculte ! si
    @ Aures l’inculte ! si j’avais l’occasion de vous plaquer sur la figure mon livret du SN je l’aurai fait jusqu’à …? mais mon éducation et bien au dessus de vos basses insultes !ceci dit ,surtout ne croyez pas que l’Algérie est définitivement à l’abri d’un problème comme l’Égypte ,car si on ne met pas un terme à la corruption et aux injustices sociales , le peuple Algérien explosera à nouveau , et ce sera une réaction tout à fait naturelle à mes yeux !

    Anonyme
    16 août 2013 - 22 h 12 min

    Moi, je ne comprends pas
    Moi, je ne comprends pas pourquoi on ne fait rien pour arrêter les gesticulation de ce s(…) de belhadj doit être remis en prison et laissé mourir à petit feu dans une cellule au sous-sol. car j’ai peur qu’il ne soit encore dangereux

    l'eradicateur
    16 août 2013 - 20 h 53 min

    L’éradication comme mesure
    L’éradication comme mesure préventive et conservatoire s’impose.
    Après ce qu’a fait subir le SNP ali belhadfj né en Tunisie et d’origine soudanaise ou mauritanienne aux algériens autochtones est encore vivant ????
    ali belhadfj de par ses nombeux déplacements nargue les rescapés de la Mitidja, de bentalah ou 400 villageois ont été égorgés….
    Il est interdit de faire justice soi même.
    Pourtant les membres du FIS, du GIA, de l’AIS ont usé et abusé de la La vendetta, passant sous le tranchant de leurs lames effilées femmes enceintes, bébés rôtis au fous, decimant villages entiers encouragés en cela par ce gignol et par les membres fondateurs du FIS …. massacrant le petit peuple, chanteurs, comédiens, artistes, écrivains intellectuels…

    j’ai lu qu’il n’avait pas de passeport algérien. La blague il n’est pas algérien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.