Le moudjahid Vergès

Par Kamel Moulfi – La nouvelle de la mort de Maître Jacques Vergès est tombée comme un couperet, tard dans la soirée d’hier, et a fait remonter dans la mémoire des Algériens le souvenir de son action courageuse durant la guerre de Libération nationale, quand défendre les combattants du FLN devant les tribunaux militaires français pouvait coûter la vie à un avocat. C’est dans cette période qu’il mit au point sa démarche de «défense de rupture» en retournant la situation en faveur des accusés transformés en accusateurs de l’oppression coloniale. Fidèle à ses convictions anticolonialistes affichées depuis son très jeune âge et en droite ligne de sa participation à la résistance antinazie, Jacques Vergès a, en effet, pris résolument position en faveur de l’indépendance de notre pays. Dans cette action courageuse – il faut insister sur cette qualité – à nos côtés, il a même adopté le surnom de Mansour et n’a pas craint qu’on dise de lui qu’il s’est converti à la religion musulmane pour pouvoir épouser la militante Djamila Bouhired qu’il défendit dans le procès des poseuses de bombes du FLN, presque toutes condamnées à mort puis graciées. Jacques Vergès a fait de son métier d’avocat et de la célébrité qu’il a acquise dans les prétoires des moyens de lutte contre le système occidental, ce qui lui a valu l’hostilité non seulement de certains de ses confrères mais plus largement de la presse française de droite, au service des intérêts néocolonialistes. Il s’est amusé à les provoquer en prenant la défense de personnes soumises au lynchage médiatique en France, aussi différentes les unes que les autres, à l’image du militant antisioniste libanais Georges Ibrahim Abdallah et de l’ancien nazi Klaus Barbie, mais aussi de personnes condamnées avant d’être jugées, comme Omar Raddad. A ces occasions, ses petites phrases ont fait le régal des médias. On l’a vu, dernièrement, avec Roland Dumas, aller systématiquement à contrecourant des positions de la France officielle sur les questions internationales, y compris quand elles paraissaient faire consensus, comme ce fut le cas pour l’intervention en Libye ou le coup de force contre Laurent Gbagbo. Un hommage unanime lui a été rendu, visiblement teinté d’hypocrisie chez ceux qui lui vouaient une haine qu’ils n’arrivaient pas à cacher.
K. M.
 

Comment (16)

    SiZineddine
    16 août 2013 - 22 h 38 min

    @Jeune Algérien (non vérifié)
    @Jeune Algérien (non vérifié) | 16. août 2013 – 20:34
    Oui Ghozali était à Paris en train de faire des études.
    Je dis qu’il est lié au clan d’Oujda par ses origines. Ce n’est même pas un probleme d’origine. Je lui reproche d’avoir voulu vendre le sous sol algerien pendant les années 90, comme si cette terre lui appartenait, lui et ses ami du clan. Comme vous dites, ce clan ne comptait pas que des marocains de Fes et Oujda.
    Ce type faisait a voulu denationaliser le sous sol algerien et il l’a même fait. Ce type s’est ralié dernierement aux islamistes. Mais le glas a sonné pour les islamistes. Ce type est bien l’allié du clan d’Oujda.
    Pour les oranais laissez les tranquille car il sont les première victimes de ce clan qui prétend être des leurs. Pour info,n je suis d’Oran et de Tlemcen mais je ne me sent en aucun cas rallié à ce clan, ni de loin, ni de prêt.
    Pour info, Medeghri faisait aussi des études en France, mais il s’est dit que ce n’était pas le moment. Et bien que brillant mathématicien, il était entré en Algérie et s’était battu.
    Certains se sont battus pour l’indépendance, d’autres n’ont fait que récolter les fruits de la révolution.




    0



    0
    syriano
    16 août 2013 - 22 h 01 min

    excellent titre,tres
    excellent titre,tres juste
    Hommage a tous les etres qui se sont dévoués pour la justice et la paix.
    Une pensée également au grand Hugo Chavez(Allah y rahmou) qui nous a quitté
    http://www.youtube.com/watch?v=mQ9O94yZzOg
    .
    http://www.youtube.com/watch?v=tRYWYQwNDB4




    0



    0
    Anonyme
    16 août 2013 - 19 h 42 min

    Je suis sincèrement
    Je suis sincèrement reconnaissant à J Verges pour ce qu’il a fait pour l’Algerie.

    Mais merci de ne pas galvauder le terme de moujahid ( ceci est d’ailleurs valable pour tous les terros se qualifiant ainsi aussi) Le moujahid est celui qui mène un combat pour Allah et pour lui seul. Ce ne fut pas le cas de Vergès. Merci de ne pas le mettre au même niveau que les Compagnons du prophète.

    Et encore une fois merci à J Vergès.




    0



    0
    Jeune Algérien
    16 août 2013 - 19 h 34 min

    @zineddine
    Je comprends mieux

    @zineddine

    Je comprends mieux le fait d’avoir cité ce sinistre individu, votre mise au point est logique.

    Il reste que je suis choqué par le parallèle car JM Lepen torturait des moujahid a la villa Susini (Alger) et son avocat est Gilbert Collard, alors que djamila bouhired était une victime de la torture et son avocat etait Jacques Verges.

    Je pense que vous pouvez comprendre ma désapprobation a la lecture de votre commentaire d’autant que plusieurs membres de ma famille ont subi le même sort que Djamila Bouhired.




    0



    0
    SiZineddine
    16 août 2013 - 17 h 19 min

    @Jeune Algérien (non vérifié)
    @Jeune Algérien (non vérifié) | 16. août 2013 – 14:42
    Oui maître Collard est une réference du Barreau. Ses accointances avec le FN et Marine Le Pen qui n’a jamais pu gagner une election n’amoindrit en rien ses compétence à plaider. Croyez moi, c’est une grand avocat tres mediatique et c’et pour cette raison qu’il a reussi à se faire élire contrairement à l’avocate marine Le Pen qui n’avait pas gagné d’elections et qui j’espere ne gagnera jamais.
    On peut être un vrai salaud tout en ayant du talent dans un domaine précis. Les exemple ne manquent pas.
    Cela dit, je suis à l’opposé des convictions de maitre Collard.
    Je les combat même et je pense qu’il n’est qu’un opportuniste qui a mis en oeuvre son talent conviction qu’ont les grand avocats pour gagner des elections, chose que jamais Marine Le Pen, l’avocate médiocre n’a pu faire.
    Je suis à l’opposé des conviction de maitre Collard. Mais je pense que c’est un grand avocat mais J Verges était bien plus talentueux que lui.
    Maitre Collard a utilisé son talent pour satisfaire une certaine frange de la population du Sud est de la France, une population d’anciens colons d’Algérie qui attendent que l’Algérie tombe, qui n’ont que haine et mauvais projet pour l’Algérie. J’espère qu’ils disparaitrons tous.
    On peut être compétent dans un domaine et servir la cause des salaud. C’est ça qui est dangereux. Les vrais salaud dans les entreprises et les societés sont souvent compétent et cachent leur mauvaise foi derrière leur talent.
    Le talent n’appartient pas qu’au personnes de bonne foi malheureusement. Et ça suffit avec le monde binaire, le monde des bisounourses. Le monde est bien plus compliqué que ça. Il est temps d’ouvrir les yeux. Les salaud ne sont toujours ceux que l’on a identifié. Les vrais salauds sont plein de talent et d’intelligence et savent manipuler les masses. L’histoire l’a assez prouvé.




    0



    0
    Anonyme
    16 août 2013 - 15 h 34 min

    Paix à son âme!
    c’était un

    Paix à son âme!
    c’était un géant qui donnait du courage à ses « clients » dont la cause ne paraissait plus désespérée ; son conjoint doit en savoir quelque chose ;
    sincères condoléances .




    0



    0
    AL
    16 août 2013 - 15 h 30 min

    il a aimé l’Algérie et fait
    il a aimé l’Algérie et fait pour la révolution bien plus que beaucoup d ‘Algériens ne l’ont fait ,mais -parait-il – le pouvoir l’aurait renié ? comme tant d’autres Patriotes !




    0



    0
    questions
    16 août 2013 - 14 h 18 min

    Pourquoi Maître Jacques
    Pourquoi Maître Jacques Vergès a t il defendu Klaus Barbie (1913-1991), ancien nazi et agent de la CIA responsable de l’assassinat de Che Guevara ?

    Klaus Barbie (1913-1991). Après avoir joué un rôle important dans l’assaut du ghetto d’Amsterdam, il devient chef de la Gestapo à Lyon où il lutte contre la Résistance et parvient à arrêter et torturer Jean Moulin. Après la guerre, il est recherché par les Nations Unies, mais est secrètement enrôlé par la CIA pour créer le Gladio allemand (organisation terroriste de l’OTAN). Mis en cause en Allemagne, il est transféré en Bolivie, en 1951. Il devient rapidement le chef des services de renseignement boliviens et l’homme fort du pays, où il arrête et exécute Che Guevara. Cependant, après un changement de régime, il est expulsé à son insu vers la France où il est jugé et condamné à la prison à perpétuité. Il meurt en prison d’un cancer.

    A qui Maître Jacques Vergès a t il envoyé ses factures d’avocats concernant l’agent de la CIA Klaus Barbie et ancien nazi de la Gestapo ?

    http://www.voltairenet.org/article179739.html

    http://www.voltairenet.org/article179839.html




    0



    0
    Jeune Algérien
    16 août 2013 - 13 h 42 min

    Maître collard, l’avocat de
    Maître collard, l’avocat de Jean Marie Lepen et du FN en France, c’est une référence pour parler de la mort d’un Moujahid????!!!?!

    Décidément…… on se demande……




    0



    0
    SiZineddine
    16 août 2013 - 13 h 29 min

    Hommage au grand Verges, le
    Hommage au grand Verges, le plus grand bâtonnier que la France eu connu en 50 ans. J Verges le defenseur de la cause algérienne.
    Maitre Collard disait un jour qu’il aimerait bien avoir quelques miettes du talents de J Verges.




    0



    0
    Amcum
    16 août 2013 - 13 h 23 min

    @ maleh (non vérifié) | 16.
    @ maleh (non vérifié) | 16. août 2013 – 12:13
    De la ou je suis, les larmes ne veulent pas s’areter en visionant cette video. Merci mon frere.




    0



    0
    maleh
    16 août 2013 - 11 h 13 min

    Allah iarham ce moudjahid qui
    Allah iarham ce moudjahid qui a épousé la révolution algérienne. Petite vidéo de rappel :
    http://www.dailymotion.com/video/x5b2zz_jacques-verges-sur-djamila-bouhired_news




    0



    0
    Anonyme
    16 août 2013 - 11 h 03 min

    un parmi les plus grand
    un parmi les plus grand resistants à l’impérialisme oligarchique vient de nous quitter.
    ton nom restera gravé dans l histoire de l algerie et des autres opprimés
    paix á ton ame grand maître .




    0



    0
    Relexion
    16 août 2013 - 10 h 49 min

    Paix à son âme de
    Paix à son âme de rebelle.
    Puisse t il avoir fait des émules.




    0



    0
    MK
    16 août 2013 - 10 h 22 min

    Jacques Verges, l’Algérien,
    Jacques Verges, l’Algérien, part avec ta conscience en paix. Vous etes resté Fier. Votre anti-conformisme n’a pas hésité à s’opposer à tous. Vous étes un exemple à suivre et à méditer. Inch Allah que les portes du Pardis s’ouvre à vous.




    0



    0
    Jeune Algérien
    16 août 2013 - 10 h 09 min

    J’ai rencontré Verges une
    J’ai rencontré Verges une fois, à un forum étudiant, où il était venu donner une conférence.
    Un homme cassant, distant, intellectuellement exigeant, extrêmement intelligent, qui était un défenseur farouche de la révolution du 1ier novembre 1954.
    Allah Yarhamou.




    0



    0

Les commentaires sont fermés.