Crise au FLN : ce sera à Bouteflika de décider

Aucune solution n’est possible au sein du FLN. «Les divergences sont telles qu’il n’est plus possible de négocier quoi ce soit», affirme un député de l'ex-parti unique. Les différents protagonistes, qui se livrent une bataille sans merci depuis janvier dernier – mois de la destitution de Abdelaziz Belkhadem – ne sont plus dans une logique de négociation et de compromis. Chaque partie cherche à prendre le dessus sur l’autre pour contrôler à elle seule cette formation très importante pour les échéances électorales futures, ajoute notre source. «L’actuel coordinateur du bureau politique (BP), Abdelhamid Belayat, se voit disqualifier par ses pairs, mais refuse de remettre le tablier parce qu’il a des soutiens ailleurs», précise notre interlocuteur. Les autres membres du BP qui conteste le pouvoir de Belayat sont eux-mêmes rejetés par le mouvement de redressement qui, lui, appelle à la dissolution de la direction actuelle et à la désignation d’une direction collégiale pour gérer les affaires courantes du parti jusqu’à la tenue d’un congrès extraordinaire. Ainsi, il n’y a plus d’entente possible entre eux. «Chacun tire le drap de son côté et nul n’est prêt à faire des concessions pour le bien du parti», tonne notre source qui craint le pourrissement dans les prochaines semaines. Dans ce contexte de crise sans précédent, des voix de plus en plus nombreuses interpellent le chef de l’Etat, de retour au pays depuis un mois après une hospitalisation en France. Pour ces cadres militants, il n’y a plus que le président Bouteflika qui pourrait les tirer d’affaire et mettre un terme à cette guerre fratricide qui est loin de s’estomper. Nous avons appris que des émissaires ont été envoyés au chef de l’Etat, qui est également le président (d’honneur) du FLN pour qu’il lance un signal à l’adresse des différents protagonistes afin de leur signifier «la fin de la récré». Mais d’après les mêmes sources, le président Bouteflika, qui s’est toujours réclamé le président de tous les Algériens, refuse d’intercéder pour une partie ou une autre. Pour lui, c’est aux cadres et militants de trouver un terrain d’entente et une sortie de crise qui permettrait au FLN de retrouver son unité. Son entourage met en avant le fait que le président Bouteflika n’avait aucunement intervenu lors de l’opération de destitution pour aider Abdelaziz Belkhadem, pourtant très proche de lui. Alors, quelle solution pour cette crise qui perdure depuis trois ans et qui s’est particulièrement accentuée depuis la destitution de Belkhadem ? Le Président va-t-il changer d'avis ? Rien n'est sûr. Certains observateurs craignent l’implosion de ce parti, fortement investi ces dernières années par les hommes d’affaires et dont la base militante plutôt prolétaire est en déphasage avec les dirigeants actuels. Contrairement au RND où les choses se présentent plutôt mieux avec un congrès en vue en décembre prochain, le FLN se trouve dans une impasse. Le conflit reste, pour le moment du moins, sans issue. La guerre qui a éclaté à l'APN sur le renouvellement des instances parlementaires du parti est illustrative de cette profonde crise.
Sonia Baker
 

Comment (24)

    Anonyme
    20 août 2013 - 13 h 15 min

    d’ailleurs la seule chose
    d’ailleurs la seule chose qu’il sait faire c’est sa démagogie ( Bouteflika )a fait régresser ce paysIl a développé l’ignorance dans ce pays il a institualisé le vol l’injustice le mépris certains voient en lui le nouveau méssi boutef c’et du assé tournez la page il faut dissoudre ce parti qui appartient a tous banbe de malfrats




    0



    0
    Anonyme tahar
    20 août 2013 - 13 h 06 min

    le président , aprés avoir
    le président , aprés avoir laisser pourrir la situation de son parti , intervient pour repositionner amar tou , ou tayeb louh comme eventuel secretaire général,




    0



    0
    fil
    20 août 2013 - 12 h 51 min

    de combien de temps ontles
    de combien de temps ontles marionnettistes les léches-bottes les magouilleurs les truands les opportunistes les mafieux les corrompus les chakames pour laisser ce pauvre dictateur roitelet à ses malheurs il est aphasique paraplégique et vous voulez qu’il décide honte a vous et a lui en premier qui s’est coller a son koursi comme une sangsue a une vache




    0



    0
    Securitatea
    19 août 2013 - 19 h 22 min

    Le soi-disant Lion a violé et
    Le soi-disant Lion a violé et trituré la constitution pour enrichir sa famille et les siens. Dans aucun grand pays qui se respecte, on ne trouve pareille gouvernance: ses propres frères prennent des décisions sans compétence aucune, des milliards envolés, un système de santé indigne d’un pays riche, ….Ce n’est pas de la propagande, mais le sentiment que tout algérien a devant cette déconfiture générale. Et il y a encore des algériens pour venir l’aduler….L’ argument qui consiste à dire « j’ai signé la concorde civile, donc je peux voler dans les caisses… » est passé comme une lettre à la poste.

    Lamari avait vu juste en refusant cette candidature. Erreur monumentale des décideurs qui n’arrivent plus à s’en débarrasser.

    Securitatea




    0



    0
    syriano
    19 août 2013 - 1 h 08 min

    @ Horizon
    Totalement d’accord

    @ Horizon
    Totalement d’accord avec toi akhi
    Les patriotes n’oublieront jamais ce frere d’arme de Houari Boumedienne et cet ami de Ben Bella.
    Mais ne te fache pas trop mon ami,
    « le lion ne se préoccupe pas des singes qui ricanent en haut d’un arbre »
    http://www.youtube.com/watch?v=HmfH-9Cx3ao
    .
    http://www.youtube.com/watch?v=bo_4NNpaoH4
    .
    Mahasalama




    0



    0
    rafik
    18 août 2013 - 21 h 19 min

    boutef avait implicitement
    boutef avait implicitement accepté d’etre le president reel du fln lors du dernier congrés.donc moralement il doit au moins convoquer une cession du cc pour elire un nouveau sg ou bien le cas echeant convoquer un congres extraordinaire du fln et proceder au renouvellement des instances du fln c’est àdire le cc et le bp et ainsi nettoyer ces deux instances des faux membres et faux militants….voir tsa et l’article de haichour..




    0



    0
    carlosdoc
    18 août 2013 - 20 h 32 min

    Rien ne peut faire plus mal a
    Rien ne peut faire plus mal a un peuple que de se laisser faire
    par une poignée d ‘individus qui mènent le pays droit à la dérive.Le monde entier est conscient et connait les atouts que possèdent l’Algérie pour rentrer de plein dans dans le véritable progrès.Mais malheureusement tout le monde sait que la rapine est en pôle position pour continuer à saigner ce fabuleux Pays.Comment d’innombrables responsables puissent détourner des sommes faramineuses à des fins ridicules:comptes étrangers bien garnis ,blanchiment d’argents mal acquis dans divers placements,dilapidations des richesses du pays sans aucun scrupule.En quoi cette frange de notre société qui nous
    ruine puisse elle s’identifier à la grande nation qu’est l’Algérie ?




    0



    0
    Horizon
    18 août 2013 - 19 h 39 min

    Salem Alikoum
    Honte a ceux

    Salem Alikoum
    Honte a ceux qui injurie le président Algérien par des noms d’oiseaux ou par des qualificatifs aussi abaissantes envers le président Algériens Abdelaziz Boutiflica .
    Pensez seulement a tous ceux et celles qui l’aiment et le soutiennent de tout cœur a travers vent et marée .
    Ils n’ont que de la colères et envie de vengeances contre ceux et celles qui ne cessent et non dans le bouche que des mots obscènes envers le premier homme du pays qu’ils ont choisie.
    Que cela n’en déplaise il a été élu démocratiquement avec les félicitations du monde occidentale dans son ensemble….
    Yen a marre de voir que des internautes tombent comme des gamins dans le jeux des infiltrés que pullule le site et d’autre.
    Garder ce réflexe en permanence dans votre tête.
    Nénuphar : un bémol sur votre haine viscérale flagrante et incompréhensive douteux !!!
    Avec vous c’est du systématique du tac au tac non stop.
    Alors yen a marre basta .
    Nous ne sommes pas dupes.
    Salem alikoum




    0



    0
    Aguelidh modeste
    18 août 2013 - 19 h 21 min

    Il y a le FLN de la guerre de
    Il y a le FLN de la guerre de libération qui nous appartient à nous tous qui a libéré le pays et le FLN d’après guerre constitué des appareils digestifs ou de gros gésiers nauséabonds. C’est quoi cette escroquerie? LE Front de Libération Nationale, my God, va libérer quoi en 2013? Le peuple tenu en otage depuis l’incursion de 1962? Libérer les Universités, les mosquées, le pouvoir? je ne comprends pas, je sais une chose c’est que toute ma famille et mes proches vous haïssent par ce qu’ils connaissent la valeur des valeureux fondateurs du FLN dont vous n’arriverez même pas à leurs orteils et que vous ne cessez d’escroquer par ce qu’ils sont morts en guerre. Vous ne pouvez rien libérer sauf de vous soumettre à nos bourreaux pour transférer l’argent sale et vous soigner sans vergogne chez les tortionnaires de nos pères(…)




    0



    0
    Mahdi
    18 août 2013 - 19 h 16 min

    tout est tordu d’avance.
    tout est tordu d’avance. Comment voulez-vous que ce FLN ait du crédit alors que tout le monde sait, avec chiffre à l’appui, qu’il n’aurait jamais pu avoir un taux aussi « scandaleux » aux dernières élections ! ils n’ont qu’à appeler le Dieu de l’algérie pour venir à leur secours au lieu de se rabattre sur un rais qui a laissé pourrir les affaires de l’état algérien (…)




    0



    0
    Nenuphar
    18 août 2013 - 16 h 50 min

     » Avoir trop peu de courage,
     » Avoir trop peu de courage, c’est avoir perdu tout courage.  » Pieter Cornélis Hooft
    Ils ont même peur d’un handicapé.
    Ils n’ont jamais été émancipés et compte toujours sur leur parrain pour les sortir de chaque problème et sont toujours à vouloir être tout près de la cagnotte afin de s’en servir tels ali baba et les 40 voleurs.
    Si l’Algérie ne se débarrasse pas une bonne fois pour toute de cette vermine, elle ira dans le mur.
    Au lieu de profiter de cette occasion pour remodeler l’Algérie et en faire un pays digne de ce nom, ils ne pensent qu’à leur koursi.
    Pauvres de vous !




    0



    0
    syriano
    18 août 2013 - 16 h 45 min

    Bouteflika est a la fin de sa
    Bouteflika est a la fin de sa carriere politique qui sonnera,en principe,en 2014 et est également a la fin (…)
    Il n’a aucun enfant,aucun héritier.
    Sa santé décline malheureusement,alah y chafih
    Il a une tres longue expérience de la politique et a été dans des moments tres important dans l’histoire de l’Algerie.
    Je pense que ce qu’il fait,il ne le fait pas pour rien,ni par hasard.
    Il est judicieux de laisser Bouteflika de décider,d’ailleurs il en a la légitimité




    0



    0
    Harissa libre
    18 août 2013 - 16 h 42 min

    Ceux qui ne sont pas
    Ceux qui ne sont pas militants du FLN n ont pas a se mêler des affaires de ce parti
    Ceux qui sont militants auront a se prononcer au sein de leur cellule
    Pour les autres , occupez de vos idées de votre parti si vous en êtes sympathisants
    Faites avancer votre parti et préparer vous pour les prochaines élections
    N empêche que la majorité du peuple algérien est derrière le FLN . Pensez vous que ce sont des fous des ignorants. Des manipules ou des arrières mentaux ?




    0



    0
    AL
    18 août 2013 - 14 h 02 min

     » Ainsi certaines gens,
     » Ainsi certaines gens, faisant les empressés, s’introduisent dans les affaires :Ils font partout les nécessaires et partout importuns, devraient être chassés  »
    (La Fontaine)




    0



    0
    BEBE
    18 août 2013 - 13 h 57 min

    LE FLN DOIT ETRE DISSOUS ET
    LE FLN DOIT ETRE DISSOUS ET MIS AU MUSEE ,VOUS AVEZ SALIS
    L’IMAGE DU VRAI FLN (54-62) DONT FAIT PARTIE LA MAJORITE DES ALGERIENS ,AYEZ LE COURAGE DE STOPER L’HOMMARGIE DE l’ALGERIE EN DECIDANT DE LE DISSOUDRE ET DE CREER UN AUTRE PARTIS SI VOUS ETES APTE A FAIRE DE LA POLITIQUE ,UTILISER LE SIGLE DU FLN ET L’ISLAM EST UNE HYPOCRISIE, LAISSEZ AU MOINS LES CHOUHADAS EN PAIX POUR AVOIR SACRIFIES LEURS VIES.




    0



    0
    Mohamedz
    18 août 2013 - 13 h 44 min

    «la fin de la récré» serait
    «la fin de la récré» serait de restituer ce prestigieux symbole a ses propriétaires(le peuple agérien) en le remettant au Musée National au meme titre que notre glorieux ALN.
    Je suis triste de voir comment le symbole d’une des plus illustres révolutions du 20eme siecle a été remodelé pour en faire un systeme de rente et de blanchiment d’argent sale par respectivement les nombreux opportunistes-arrivistes en manque de gloire et ces véreux trabendistes ‘hommes d’affaires’.
    Un enfant d’un des plus illustres responsables de la zone autonome(W4)qui trouve son bonheur dans l’amour anonyme a son pays sans se sentir redevable a quiconque Dieu Merci




    0



    0
    Houria B [email protected]
    18 août 2013 - 13 h 31 min

    ATTENTION DANGER
    Le wali

    ATTENTION DANGER

    Le wali d’Oran à crée une milice privé pour régler ces comptes, et terroriser les honnêtes gens qui osent le dénoncer.
    les citoyen Oranais qui sont contre la corruption et la ventre des terres de la nation qu’il vend à ses amis au prix symbolique sont sous la mencace de disparaitre de la circulation.

    Mourad Saidani et Missoum Bouchnak n’ont plus donné signe de vie depuis le 14 Mars 2012. Comme ce wali est une lacre de l’humanité et a ses réseaux à la présidence et au ministère de la justice, nous espérons que les patriotes et les services qui tiennent encore la route, fassent barrage contre cet immonde personnage. Et pour retrouver sain et sauf les citoyens qui osé dénoncer son comportement maffieux et dangereux pour le pays entier.

    AIDEZ NOUS / BARAKAT

    Houria B / [email protected]
    Association « Barakat La corruption et le vol des terres Algeriennes »




    0



    0
    Securitatea
    18 août 2013 - 13 h 15 min

    Je vous rappelle que le
    Je vous rappelle que le Président d’honneur du FLN revient d’un séjour de trois mois dans un hôpital militaire français, le saint des saint de l’Armée française, ancienne colonisatrice: et vous voudriez en plus qu’il règle les problèmes du FLN????

    Décidément, vous n’avez pas compris qui est Boutef;;;;

    Securitatea




    0



    0
    Omar Ait mokhtar
    18 août 2013 - 12 h 22 min

    Fermez la boutique !!! Ça
    Fermez la boutique !!! Ça suffit ! Vous avez ruiné ce pays depuis 1962 !!! Changez de sigle au moins!!!! Vous n’avez rien à voir avec le FLN historique qui appartient à tous les algériens !!! Vous b ‘êtes pas capable de gère un parti et vous voulez gérer un pays ? Partez et mettez le FWlN au musée et enfin laissez Bouteflika le pauvre, il est malade, il est en fauteuil roulant ! il faut au plutôt possible organiser des élections anticipées !!!! Parfois j ‘ai envié de crier !!!




    0



    0
    Anonyme
    18 août 2013 - 11 h 16 min

    La seule action valable qui
    La seule action valable qui peut être engagée , c’est la dissolution pure et simple de ce « caméléon » clone de F L N historique, dont la majorité de militants opportunistes , ne sont la que pour leur propre intérêt et ne sont en aucune façon utiles au pays.




    0



    0
    Ahmed B.C
    18 août 2013 - 10 h 58 min

    A propos de du FLN de
    A propos de du FLN de 2013:

    La majorité des mafiosos, brigands, voleurs, régionalistes, sectaires, analphabètes, bornés, incultes, proxénètes qui le composent doivent ou aller en rééducation, ou en prison, ou au poteau d’exécution, ou à la potence.

    C’est un ramassis de racaille de la plus nauséabonde.

    Ahmed B.C
    Biskra




    0



    0
    Horizon
    18 août 2013 - 10 h 55 min

    Salem Alikoum
    Atour de notre

    Salem Alikoum
    Atour de notre pays l’éfervescence est a son comble de pars l’instabilité générale qui touche plusieurs pays limitrophe au notre .
    En état d’ébullition ou ils se trouvent , ces pays et ce qu’il si passe doit nous laissé attentifs et au aguets .
    Le F.L.N et ces acolytes ne trouvent rien d’autres à faire qu’a ce chamailler pour s’accaparer le Koursi .
    Il ne reste que la dissolution et pointer du doigt les principaux opportunistes qui gravitent autour du Koursi pour régné en maitre absolue sur la trésorerie du partie et les tremplins que cela apportera a leur progénitures et amies d’intérêts les tamahines …..
    L’intérêt du pays et de son peuple ils s’en tapent éperdument.




    0



    0
    raselkhit
    18 août 2013 - 10 h 25 min

    En aucun cas Le Président ne
    En aucun cas Le Président ne doit et ne peutintervenir. Nous nous acheminons vers des présidentielles assez complexes et le climat général est des plus explosifs.Toutes les forces politiques en Algérie aspirent à des renouvellement .Le Président avait bien dit son retrait de la vie politique en demandant aux jeunes de se prendre en charge.Nous avons des jeunes politiques qui risquent même en dehors du FLN à ambitionner des carrières d’avenir On pourrait éventuellement aussi reconfigurer notre panorama poloitique et moderniser aussi bien les anciens partis que les nouveaux prétendant.L’archaisme n’a plus de place dans un pays comme l’Algérie qui se bat pour un développement et sa sortie du sous développement et ses ambitions d’émergence économiques donc politiques et sociale .On ne peut continuer à vouloir faire partie des BRICS et continuer à nier le travail




    0



    0
    maleh
    18 août 2013 - 9 h 55 min

    Le FLN aurait du être dissous
    Le FLN aurait du être dissous il y a bien longtemps.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.