Plainte pour «corruption» contre le directeur d’Algérie Poste

Après la suspension de leur grève illimitée, les travailleurs d’Algérie Poste annoncent avoir déposé une plainte contre le directeur général de cette entreprise publique. Les travailleurs disent avoir saisi le procureur général près la cour d’Alger pour «des faits de mauvaise gestion et de corruption avérés» qui sont, précisent-ils, «aisément vérifiables». Dans leur plainte, les postiers attestent que «le directeur général est impliqué dans plusieurs affaires de corruption qui mettent en péril les finances de l’entreprise et l’exposent à la faillite». Il y va donc, pour ces travailleurs, de la sauvegarde de cette entreprise qui nourrit des milliers de familles. En plus de la mauvaise gestion, les travailleurs accusent le DG d’Algérie Poste d’avoir conclu des marchés et des accords de partenariat contraires à la législation et aux lois de la République. Ils l’accusent également d’avoir offert des cadeaux sans raison valable ni mérite en usant de l’argent de l’entreprise. Dans le même document adressé au procureur, les travailleurs affirment que le DG d’Algérie Poste protège toujours le premier responsable de la mutuelle des postiers qui aurait, selon eux, encaissé de nombreux chèques qui constituent les cotisations des salariés et transférés dans un lieu inconnu. «Le DG, au courant de ces dépassements, n’a rien fait. Au contraire, il continue de le protéger», soulignent-ils dans le texte de la plainte. Il n’y a pas que cela. Les travailleurs font état de la conclusion de contrats douteux entre Algérie Poste et une société étrangère appelée 2M. Selon eux, l’Etat algérien a interdit toute relation de travail avec cette société étrangère. Les faits, précisent-ils, sont consignés dans un dossier élaboré par l’ancien directeur des finances et de la comptabilité, et remis au ministre de la Poste et des TIC. Dans le même dossier, il est rapporté que «le DG retardait à chaque fois le paiement de factures de certains entrepreneurs et entreprises qui ont réalisé des projets pour Algérie Poste, et ce, dans le but de leur permettre de poursuivre en justice Algérie Poste et d’obtenir des dommages et intérêts». Ces retards de paiement ont causé, selon les travailleurs, de nombreuses pertes pour l’entreprise. Des pertes que le directeur aurait pu éviter en étant à jour dans le règlement des factures, estiment-ils. Les travailleurs relèvent également de nombreuses décisions «irréfléchies» qui ont porté préjudice à l’entreprise ainsi que la nomination à des postes de responsabilité de «personnes sans aucun niveau». Cela alors qu’Algérie Poste regorge de compétences. Ils évoquent également le recrutement de personnes sans qualification sur recommandation de «gens influents». Les travailleurs se disent déterminés à défendre leurs intérêts et à œuvrer par tous les moyens légaux à préserver Algérie Poste. Cette plainte intervient après une grève d’une semaine déclenchée par le Syndicat national autonome des postiers (Snap) puis suspendue suite aux engagements formels du ministre de la Poste et des TIC, Moussa Benhamadi, de mettre en application dans sa totalité le protocole d’accord conclu en janvier dernier entre le partenaire social et la direction. Le Snap affirme que la direction d’Algérie Poste a déjà versé 30 000 DA représentant l’effet rétroactif à partir de 2008. A cela s’ajoute l’application de la nouvelle grille des salaires dès octobre prochain et la réinstauration de la prime de rendement annuelle d’une valeur de 30 000 DA. Ce qui constitue une victoire pour le Snap.
Sonia Baker

Comment (17)

    moimoi
    2 octobre 2013 - 1 h 00 min

    jeunne postier grand bosseur
    jeunne postier grand bosseur ki a tremblé lesc etage de siege il travail jusqua 14h a 16h par jour a eté limogé sous aucune decision ni conseil disipline ni mise en demeur ni avertissement et la il se retrouve dehor sous aucun decision et les responsable ils sont meme pas capable de l’affronter jusqua present tjr en instance ni paie ni salaire ni assurnce a un certain age detruit par qui par algerie poste domag l’algerie qu’es qu’elle est entrain de perdre immaginont meme le juge complice au niveau de la cour de ruissou c’st grave il vas ou celui la il vas au djbel pour soit tero ou bien la mer pour haraga ???? son histoir tres bizar repondez moi les responsable je me presente chez vous allond rabi inahikoum nchallah ou hna neradj3ou …………..




    0



    0
    Anonyme
    27 août 2013 - 12 h 24 min

    Le problème n’est pas
    Le problème n’est pas tellement l’anonymat . Qu’il y ait des gens intègres et respectables , heureusement d’ailleurs , sinon notre pays aurait sombré .

    Le peuple veut que les lois s’appliquent. Si une personne se sent diffamée , elle pourra toujours se défendre avec les moyens légaux.

    J’ai du mal à comprendre pourquoi les déclarations de patrimoine ne sont pas rendues publiques.

    Dans ce pays , commençons par respecter les lois , décrets , circulaires et tutti quanti et peut-être ça commencera à aller pour le mieux.

    A chacun son temps , n’est-ce pas et puis il ya tellement de choses à faire dans la vie en étant loin du système .

    et puis les cimetières sont remplis de gens qui se croyaient indispensables




    0



    0
    abdelkader wahrani
    25 août 2013 - 13 h 38 min

    Anonyme Bladi. depuis
    Anonyme Bladi. depuis l´allemagne ca fait six mois j´ai envoyé trois lettres recommandé avec accusé de réception, n´ont jamais arriver a leur destinaire. frankfurt alger? les postiers sont des (…)




    0



    0
    Hamza Rachid
    24 août 2013 - 15 h 11 min

    Le SNAP est un syndicat
    Le SNAP est un syndicat fantoche composé de trabendistes sans foi ni loi !.
    Les services de sécurité seraient bien inspirés d’enquêter sérieusement sur ses pratiques douteuses et sur l’utilisation abusive qu’il fait du droit de grève.




    0



    0
    le Naïf
    24 août 2013 - 13 h 23 min

    Pendant tout ce temps où son
    Pendant tout ce temps où son excellence le DG d’Algérie Poste, Mohand Laid Mahloul se sucrait sur le dos des contribuables où est passé donc l’Etat et ses services chargés justement de lutter contre ces suceurs de sangs algériens. Sauf s’il s’agit encore d’une autre forme de « chakibkhalisation ». Alors là c’est autre chose ! Bon appétit messieurs !




    0



    0
    islam
    24 août 2013 - 12 h 39 min

    « Atou borhanakoum in
    « Atou borhanakoum in kountoum sadikine » : l’histoire se répète et confirme à travers le temps et les événements « les saintes ayates du coran sacré ».
    C’est ainsi que maitres en intox, tel un corbeau, derrière un pupitre de micro et sur un clavier perché, dans un total anonymat, tenant en son bec un pseudonyme, tint à peu prés des langages chimériques et calomnieux pour tenter de tromper l’opinion publique en injectant leur venin.
    De grâce, respectez le citoyen algérien qui contrairement à ce que vous pensez n’est pas dupe et dispose d’une maturité et d’une capacité d’analyse insoupçonnable.
    Le temps de l’obscurantisme est caduque, révolue et même risible alors que la dignité est une necessité impérieuse.
    Quelle honte pour les diffamateurs !!!!




    0



    0
    PACHA
    24 août 2013 - 12 h 33 min

    Justement l’homme est plutôt
    Justement l’homme est plutôt connu pour sa probité indéfectible, ses valeurs de droiture et sens du devoir, du sacrifice au même titre que nos valeureux et glorieux martyrs de la guerre de libération qui ont se sont sacrifiés pour leur pays et parmi lesquels figurent son père et plusieurs membres proches de sa famille.
    C’est sur les traces de ces valeureux martyrs, que justement cet homme a jalonné son mode de vie et son parcours professionnel par un militantisme exemplaire en plaçant l’intérêt général au dessous de toute considération « nombrilique ».
    Alors, qui que vous soyez et quelque soit vos desseins obscures et inavoués, ayez la décence de vous abstenir et d’épargner vos concitoyens et l’opinion public de vos vaines tentatives de manipulation et si telle est la vérité, arrêtez d’agir dans l’ombre et sous le couvert de l’anonymat en vous identifiant pour dénoncer vos prétendus corruptions.




    0



    0
    Anonyme BLADI
    24 août 2013 - 12 h 27 min

    Algerie postes quelle honte,
    Algerie postes quelle honte, ses travailleurs qui ont detruis sa reputation d’avant 1980.AUCUN ALGERIENS OU ALGERIENNES, OU ETRANGES EN GENERAL N’ENVOIENT DE COLIS DE L’ETRANGE, CAR ILS N’ARRIVERONT JAMAIS A DESTINATION.




    0



    0
    hafsi
    24 août 2013 - 11 h 36 min

    un DG ne peu pas magouiller
    un DG ne peu pas magouiller tout seul , c’est impossible , il doit avoir ces sbires, pour arriver a vos fins , et déclencher une enquête porter plainte contre les hommes qui rodent autour de lui , vous aurez gain de cause , et ces eux qui dénonceront le maalem .




    0



    0
    Anonymeaissa
    24 août 2013 - 11 h 33 min

    Quelle manipulation
    Quelle manipulation ????
    Machination machiavélique… !!!!!!
    Ce qui est évident c’est les mensonges même répétés des centaines de fois ne parviendront jamais à cacher la vérité qui fini immanquablement de triompher.
    Il est vraiment regrettable que les quelques cadres que recèlent encore notre pays et qui défendent corps et âmes les institutions publics et l’intérêt général, fassent l’objet d’attaques aussi insidieuses.
    Les pouvoirs publics doivent avoir le réflexe de protéger leurs cadres contre tous ces mercenaires et ces écrits ostentatoirement diffamatoires, au risque le cas contraire, de voir ces cadres disparaitre de notre paysage pour laisser place aux opportunistes de tout acabit.




    0



    0
    Anonyme
    24 août 2013 - 10 h 09 min

    Il suffit juste d’appliquer
    Il suffit juste d’appliquer les circulaires et autres décrets signées par le 1er ministre et les appliquer. S’il faut mettre les gens à la retraite , il faut le faire , sinon il faut allonger la limite d’âge puisque ces pseudo-RESPONSABLES apportent tellement de choses à l »ALGERIE , lequel pays serait en passe de devenir une puissance économique grâce à eux.

    Un 1er ministre qui signe des décrets qui ne servent à rien , cela décribilise sa personne , les institutions du pays.

    L’idée n’est pas d’être contre X ou Y , ce qui est dommageable , c’est de voir des responsables avec des maladies handicapantes , souvent en soin à l’étranger et continuer à gérer des institutions ( comment ?)




    0



    0
    AnonymeKELAM
    24 août 2013 - 9 h 47 min

    il ne faut pas avoir peur de
    il ne faut pas avoir peur de lutter contre les erreurs car tous nous sommes responsables; cela impliquera notre niveau de gestion a des luttes contre le mal et être perfectionniste. POUR FAIRE UN BEAU PAYS.




    0



    0
    msissou
    24 août 2013 - 9 h 21 min

    la fameuse circulaire du
    la fameuse circulaire du départ à la retraite de Monsieur SELLAL est applicable uniquement contre les chauffeurs , les agents de sécurité ,un DG de la poste ou un DG de l’ANEP ne peuvent pas être remplacé,sont- il très important avec leur niveau d’instruction qui ne dépasse pas le BAC . a ne rien comprendre.




    0



    0
    Anonyme
    23 août 2013 - 23 h 28 min

    qu’est ce qu’ils attendent
    qu’est ce qu’ils attendent pour partir a la retraite.A mon avis ce DG a plus de 60 ans .Ou sont les directives et instructions de SELLAL pour degager avant le 30 Septembre




    0



    0
    zahir
    23 août 2013 - 19 h 28 min

    LES SYNDICATS SONT FLOUES PAR
    LES SYNDICATS SONT FLOUES PAR LEURS TUTELES (LA LOI DU SILENCE PRONE PAR SON SECRETAIRE GENRAL )CE MONSIEUR N’AS RIEN A F… DES TRAVAILLEURS ,IL SOIGNE EN SUISSE ET NE S’OCCUPE PAS DES PROBLEMES DES OUVRIERS ,IL DEFEND UNIQUEMENT SON STATUT QUI LUI OFFRE PLUSIEURS PRIVILEGES AU DETRIMENT DES OUVRIERS QUI CROIT A (L’U G T A ).




    0



    0
    elhadj
    23 août 2013 - 19 h 20 min

    lorsque les organes de
    lorsque les organes de contrôle sont défaillants tout est possible d’être commis par des responsables nommés par erreur et maintenus par oubli.les œuvres sociales qui ont amassé une fortune doivent faire l’objet d’un audit depuis leur cession à une organisation syndicale auto proclamée tutrice de tous les travailleurs à qui aucun bilan ne leur est annuellement communique .beaucoup se sont enrichis.l’IGF, la cour des comptes doivent fourrer leur nez dans cette caverne d’Ali baba qui sont les œuvres sociales de tous les secteurs ainsi que les mutuelles qui comparativement à d’autres pays ont investis dans les centres de repos, centres de vacances,assistance aux retraités etc .




    0



    0
    nina
    23 août 2013 - 18 h 47 min

    Franchement, je pense que se
    Franchement, je pense que se sont de graves accusations qui risquent de perturber sérieusement la poste, ce genre d’accusations je pense non fondés, de part la motivation de ceux qui ont déposé la plainte. C’est bien beau de détruire, mais, vous faites quoi pour construire? vous êtes vous jugés vous même vous les postiers? méritez vous vos revendications, la qualité de services que vous offrez au niveau des postes laisse pourtant a désirer. remettez vous en cause. RABI YAHDIKOUM et arrêtez EL FITNA SVP




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.