Goebbels au Quai d’Orsay

Par Kamel Moulfi – Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, ne sait plus sur quel pied danser. Faut-il faire la guerre ou négocier ? La réponse n’est pas facile en attendant le vote incertain des parlementaires américains dont dépend la position française sur l’affaire syrienne. Et s’ils se prononçaient contre la guerre, refusant ainsi à Obama l’autorisation de la faire ? Dans tous les cas, le moyen d’agir préféré de Fabius reste de répéter les mensonges. Et le premier mensonge par lequel il commence maintenant ses discours, c’est que «le massacre chimique de Damas est prouvé et qu’il est signé». Invariablement, vient ensuite le deuxième mensonge : «M. Bachar Al-Assad ne participera à aucune négociation tant qu’il se croira invincible.» Enfin, pour faire passer les deux grosses contrevérités précédentes, il lance le troisième mensonge : «Toutes les preuves indiquent que le régime de Bachar Al-Assad est le responsable du massacre chimique.» Et quand le ministre français des Affaires étrangères veut ajouter autre chose, il tombe en plein dans sa contradiction : «Nous sommes d’accord pour dire que la solution à la crise syrienne sera politique.» Il s’enfonce encore plus quand, hop, il revient à la guerre : «Ce que nous constatons, c’est qu’il est illusoire d’espérer une solution politique sans une réponse déterminée à ce crime abominable.» Fabius est le seul à ne pas entendre ses mensonges et le seul aussi à ne pas voir ses contradictions. Alors, il persiste. Pour comprendre sa valse-hésitation, il faut écouter Bachar Al-Assad. Qu’a dit le président syrien ? C’est rapporté par les médias français que Fabius consulte sûrement. Le président syrien a rejeté les accusations de l'Occident à son égard concernant l'utilisation d'armes chimiques, dans une interview à la chaîne TV américaine CBS. Il se limite à faire constater que les preuves de l'attaque chimique présentées sont loin d'être incontestables. Pour le président syrien, la guerre américaine à laquelle participera la France contre la Syrie n’aura qu’un seul résultat : renforcer les groupes terroristes islamistes qui opèrent dans ce pays et auxquels l’armée syrienne inflige défaites sur défaites. Fabius complice des groupes terroristes ? Comment ne peut-il voir l’impasse où il fourvoie la France ?
K. M.
P. S. :
Le nom de Goebbels, ici, ne fait pas référence au nazisme, mais à l'art de manipuler les foules pour justifier la guerre par le mensonge.

Comment (22)

    Nassima
    11 septembre 2013 - 16 h 41 min

    Fabius complice des groupes
    Fabius complice des groupes terroristes ?
    cette Phrase je l´ai retirée de l´article telle quelle et pour le préciser j´ai ajouté (SIC)donc je voulais dire indirectment que cela n´étonne personne qu´il soit complice des groupes terrotistes .




    0



    0
    Nassima
    11 septembre 2013 - 8 h 49 min

    NASSER (non vérifié) | 10.
    NASSER (non vérifié) | 10. septembre 2013 – 10:37

    Bien dit NASSER vous avez bien resumé la Situation 😉




    0



    0
    Nassima
    11 septembre 2013 - 8 h 42 min

    El-Hachemi Bennouna (non
    El-Hachemi Bennouna (non vérifié) | 10. septembre 2013 – 13:17

    moi aussi je croyais que les socilalistes français n´aimaient pas les uniformes mais on voit tres bien qu´ils aiment bien les guerres « humaniraires » leur attitudes va-t-en guerre extrêmistes les a trahis!




    0



    0
    Nassima
    11 septembre 2013 - 8 h 03 min

    le pétrole et le gaz sont des
    le pétrole et le gaz sont des matières premières de plus en plus convoitées par les pays extérieurs. Ils sont alors devenus signes de puissance et de pouvoir pour ses détenteurs, de telle manière que de nombreux pays aspirent à en posséder le plus possible.Certains Etats, comme les ricans,vont jusqu’à prétexter une officielle ingérence humanitaire afin d’avoir officieusement la mainmise sur le pétrole extérieur, comme en Afghanistan notamment. En Syrie, la production de gaz se chiffrait à 6’190 millions [m³] en 2009 , faisant du pays une réserve de gaz non négligeable.La Syrie a des réserves pétrolières estimées en 2010 à 2 500 000 000 barils . Certes la Syrie n’est pas la plus grande productrice de pétrole face à l’Arabie saoudite qui a produit 10’520’000 [barils/jour] en 2010 mais la Syrie reste toutefois 29ème producteur mondial de brut mais son territoire est le plus approprié pour exporter le pétrole et le gaz du Golfe Persique dont celui du Qatar mais aussi de l’Iran vers les pays d’Europe de l’Ouest gros consommateurs de ces ressources énergétiques via la Turquie.On comprend dés lors l’intérêt de cette guerre qui est loin d´être une guerre de religion chiâ contre suna et vice versa mais une guerre pour la domination du marché des ressources énergétiques une guerre pour le gaz où chacun défend ses intérêts énergétiques soit en tant que producteur exportateur soit en tant que consommateur importateur.Et ce qui se Cache derrière les ambitions énergétiques du Qatar se cache aussi le maintien de l’hégémonie américaine des pétro dollars sur l’économie mondiale dont ont déjà été victimes Saddam Hussein et Muammar Khadafi.cependant la Russie mais aussi la Chine sont décidées à défendre leurs intérêts non seulement énergétiques mais aussi géostratégiques d’où les hésitations de Washington à lancer une guerre contre la Syrie à laquelle est hostile une grande partie de l’état major de l’armée américaine.




    0



    0
    Nassima
    11 septembre 2013 - 6 h 57 min

    le Naïf (non vérifié) | 10.
    le Naïf (non vérifié) | 10. septembre 2013 – 21:50

    comme dans la guerre contre la lybie tout le monde étaient contre mais au fond tout le monde était pour.Idem pour la syrie .Tous les pays occidentaux ont des intérêts financiers dans cette partie du monde.




    0



    0
    Nassima
    11 septembre 2013 - 6 h 53 min

    Fabius complice des groupes
    Fabius complice des groupes terroristes ?(sic)

    les djihadistes takfiristes sont la Légion étrangère de l´oncle sam et les pays du golfe sont Les parrains de ses terroristesislamistes.




    0



    0
    NASSER
    10 septembre 2013 - 22 h 24 min

    POUTINE vient de prononcer
    POUTINE vient de prononcer cette phrase à la chaine Russia Today :
    « le contrôle des stocks d’armes chimiques syrienne se fera à condition d’une annulation préalable du plan d’attaque contre la Syrie car c’est difficile de demander à un état, que ce soit la Syrie, ou autre de démanteler ses arsenaux alors qu’il se trouve sous la coupe d’une action militaire étrangère »
    .
    http://www.youtube.com/watch?v=r0m8oOdqVD8#t=85




    0



    0
    le Naïf
    10 septembre 2013 - 20 h 50 min

    Heureusement que la majorité
    Heureusement que la majorité des citoyens français est plus consciencieuse que ses politicards. Ces citoyens ont dit leur mot sur l’agression éventuelle de la Syrie : Non à la guerre ! Quel mépris pour les électeurs français qui ont un jour un certain François croyant qu’il finirait un jour de s’élever au rang d’homme d’Etat.
    Il reste sur le plateau du théâtre français deux guignols l’un s’appelle François, et l’autre Laurent. Imaginez-les dans un accoutrement de bédouins qatari ou saoudien en train de valser la danse du « guerrier » saoudien avec son sabre flambant neuf au milieu de sa majesté le roi, et le jeune émir qui a remplacé son père dans le fauteuil du valet de pied de l’oncle Sam. Ne pensez-vous pas que Canal+ devrait y réfléchir à des séquences pareilles. Les dés sont jetés par Obama et Poutine. Le reste n’a plus de sens.




    0



    0
    Malek
    10 septembre 2013 - 19 h 26 min

    Que des sentiments !!!
    la

    Que des sentiments !!!
    la question centrale a mon sens et dites ce que voulez, que je suis sioniste par exemple, es que Bachar n a pas lever les mains pour ne pas utiliser une autre expression très algérienne.
    comme ça il donne son arsenal chimique juste pour garder le pouvoir!! la Hchouma …




    0



    0
    chemlal
    10 septembre 2013 - 19 h 16 min

    Dans sa réponse a la
    Dans sa réponse a la proposition russe, Obama a dit « j’ai chargé Kerry de voir avec le ministre Russe Lavrov, les moyens de mettre en œuvre la solution du contrôle des armes chimiques syriennes » il n’ a pas fait une seule fois allusion a la France de Hollande le suiveur. Quant a Fabius,il invente une proposition, en commençant par la condamnation du régime d’ Assad, il est certain qu’elle ne passera pas sans l’aval des russes et des américains. Dans ce film qui se joue a New York, la France fait de la figuration et les monarchies du golf de teneurs de chandelles, au couple russo-américain.




    0



    0
    NASSER
    10 septembre 2013 - 15 h 04 min

    La proposition RUSSE acceptée
    La proposition RUSSE acceptée par la Syrie, a fait sortir de leurs gonds les rats syriens de Doha. Ils ne cessent d’aboyer sur leurs chaînes terroristes .




    0



    0
    NASSER
    10 septembre 2013 - 13 h 25 min

    A Anonyme (non vérifié) | 10.
    A Anonyme (non vérifié) | 10. septembre 2013 – 12:49

    LISEZ bien.

    CE n’est pas moi qui le dis (c’est une citation). Je l’ai rapporté pour son caractère subtil.
    VOUS n’avez pas compris qu’il s’agit d’une fantaisie qui joue sur un paradoxe ?




    0



    0
    El-Hachemi Bennouna
    10 septembre 2013 - 12 h 17 min

    mon commentaire sera court:
    mon commentaire sera court: fabius est un sioniste notoire (comme la plupart des dirigeants du parti « socialiste », le reste coule de source.




    0



    0
    Anonyme
    10 septembre 2013 - 11 h 49 min

    @Par NASSER (non vérifié) |
    @Par NASSER (non vérifié) | 10. septembre 2013 – 12:19

    Vous voulez virer le « sionistan et ses talibans » du conseil de securité et de son droit de veto.

    Vous demandez trop.

    Le plus important et stratégique dans cette « opération » est la perte majeure et historique d’influence, en moins de 36 mois, du sionistan et de ses talibans et de ses vassaux et réseaux dans le monde.

    Maintenant, il ne reste qu’à « certains algériens » de comprendre se qui se passe avant qu’il ne soit trop tard pour eux. Il est temps de se repositionner et surtout de choisir son camps.




    0



    0
    NASSER
    10 septembre 2013 - 11 h 19 min

    LU (Cheikh Si mimoun )

    Avec

    LU (Cheikh Si mimoun )

    Avec son nouveau truc de résolution bidon, la France a le comportement du morveux-type.
    Boules puantes et courir se cacher derrière un arbre et re-boules puantes et « replanquage » derrière l’arbre, etc…
    Façon de dire « je pollue l’atmosphère donc j’existe ».
    Ya de l’abus et ça n’amuse plus personne y compris en Europe.
    Que faire pour faire taire ce morveux ?
    Seule solution, l’exclure du conseil de sécurité où déjà elle y est entré par effraction : un vaincu dès 40 assis à la table des vainqueurs de 45, ce n’était pas normal.
    Ça fera 2 ou 3 chômeurs de plus (les rédacteurs de résolutions bidon), mais c’est le prix à payer.




    0



    0
    SiZineddine
    10 septembre 2013 - 11 h 12 min

    F Hollande pense que sans
    F Hollande pense que sans l’encadrement des sionistes, il ne serait jamais arrivé à être président. Sa compagne sioniste et la plupart de ses ministre aussi. Qui dit mieux. F Hollande roule pour Israel et se fait mener par le nez par le clan sioniste qui gère la France. Depuis Sarkofacho, la France a perdu sa souveraineté.




    0



    0
    NASSER
    10 septembre 2013 - 11 h 02 min

    LU
    __
    PLUS PERFIDE que ça ,

    LU
    __

    PLUS PERFIDE que ça , tu meurs …!
    En plus d’être non reconnaissant à Poutine de les avoir sorti de la merde du coq , Fablius maintenant nous la joue à L’ENVERS ,mauvais joueur , mauvais perdant ……
    .
    « Sur la radio Europe 1, le ministre a dit mardi accueillir la proposition russe avec « intérêt » mais aussi avec « prudence ». Il a estimé que la Russie s’offrait ainsi « une porte de sortie » et que la « fermeté » des Occidentaux avait « payé ». »
    .
    Le monde à « l’endroit » selon fablius .




    0



    0
    Anonyme
    10 septembre 2013 - 9 h 43 min

    Laurent est content car il a
    Laurent est content car il a encore recu un autre gros « cheikh » d’arabie. Son fils thomas, le playboy, va pourvoir s’acheter un autre gros appartement de 280 m² sur l’une des artères les plus huppées de Paris dans le 7e arrondissement de Paris.

    Un Fils soupçonné de faux, escroquerie et blanchiment.

    Un pere impliqué dans l’affaire du sang contaminé, un scandale ayant touché plusieurs pays dans les années 1980 et 1990 relativement à des infections ( sida ou de l’hépatite C ) ayant eu lieu par des transfusions sanguines.

    La france est belle !




    0



    0
    NASSER
    10 septembre 2013 - 9 h 37 min

    RAPPELONS-NOUS QU’OBAMA
    RAPPELONS-NOUS QU’OBAMA était dans une situation extrêmement délicate. Dans une situation – de faire la guerre ou ne pas la faire – où comme disent les maghrébins « c’est brulant d’un côté et très chaud de l’autre ». Il cherchait une issue de sortie de ce dilemme dans lequel il s’est mis pour avoir élevé la barre des exigences trop haut par le fait des pressions des lobbies. Les anglais lui ont allégé son inconfort surement après concertation. Lui trouve un semblant de sortie par « une frappe limité » non rassurante aussi, puis par un vote du Congrès. On introduit un nouveau prétexte de «l’arsenal chimique syrien qui [serait] une menace pour la sécurité nationale américaine » ( ?!). Et Voilà que Kerri suggère « que si Bachar al-Assad remettait ses armes chimiques sous contrôle international, il n’y aurait pas de frappes ». Le monde sait que la force de la Syrie n’est pas dans son arsenal chimique qui n’est pas dans ses calculs ! Il a tenu jusque-là par son armée, son peuple et sa détermination ! La Russie à saisie au vol la déclaration de Kerri pour en faire une porte de sortie du bourbier des EU.
    Damas est d’accord avec la proposition de la Russie. Les États arabes (Arabie saoudite et le Qatar) qui voulait cette « guerre » par les EU sont tétanisés. La France, en dernière de la classe, fait comme toujours le cocorico les pieds dans la merde !
    .
    On est donc bien loin de « Bachar doit partir », « le régime doit changer », « affaiblir son armée », « affaiblir l’axe de la résistance » et tutti quanti.
    .
    Il faut comprendre que les Américains sont dans une stratégie de sortie de crise. La Russie vient de l’aider.
    Attendons pour voir plus.




    0



    0
    syriano
    10 septembre 2013 - 9 h 04 min

    @Kamel Moulfi
    Pas besoin de

    @Kamel Moulfi
    Pas besoin de faire d’explication sur la précision du mot Goebbels.
    Lorsque un ministre des affaire etrangère tel que le (…) sioniste Fabius déclare qu’un président d’une nation souveraine tel que la Syrie »Bachar Al Assad ne mérite pas d’etre sur la terre,ne mérite pas de vivre sur cette terre »
    Je pense sincèrement que Goebbels etait plus délicat,du moins contrairement a Fabius,Goebbels etait un nationaliste qui défendait les idées de son fuhrer Hitler et non un ministre qui défend les géostratégies d’un autre pays tel que l’entité sioniste pour Fabius.
    Ces 2 personnes ne sont pas tres différents,sauf que Goebbels a le mérite d’etre plus sincère,plus proche de son peuple et moins fourbe que Fabius qui ne fait que défendre l’idéologie raciste du sionisme,qui sont contraire aux principes de la république francaise,contraire a sa fonction de ministre des affaires etrangere francaise.
    Le sionisme et le nazisme sont deux idéologie tres proche.
    http://www.youtube.com/watch?v=Ps4uGMLOqj4




    0



    0
    Anonyme
    10 septembre 2013 - 7 h 49 min

    Goebbles était plus cohérent
    Goebbles était plus cohérent avec lui même que ce guignole




    0



    0
    Adel
    10 septembre 2013 - 7 h 41 min

    Comment voulez vous que ce
    Comment voulez vous que ce type protège les syriens, alors qu’il n’était pas capable de protéger les siens, lorsqu’il était sinistre, des centaines de français ont été empoisonnés par le sang.




    0



    0

Les commentaires sont fermés.