Un témoin européen dément l’utilisation de gaz sarin par Damas

«C'est un devoir moral de le dire. Ce n'est pas le gouvernement de Bachar Al-Assad qui a utilisé le gaz sarin ou autre gaz de combat dans la banlieue de Damas. Nous en sommes certains suite à une conversation que nous avons surprise. Même s'il m'en coûte de le dire parce que depuis mai 2012 je soutiens férocement l'Armée syrienne libre dans sa juste lutte pour la démocratie», a déclaré, dans une interview enregistrée à RTL-TVI, l'enseignant belge Pierre Piccinin da Prata, kidnappé en Syrie au mois d'avril et libéré dimanche en même temps que le journaliste de La Stampa Domenico Quirico. L’enseignant belge apporte de l’intérieur du camp des terroristes, qui l’ont enlevé et détenu dans des conditions qu’il décrit comme infernales, un témoignage dont la crédibilité est renforcée par le fait qu’il est lui-même un opposant acharné à Bachar Al-Assad et qu’il soutient la pseudo-armée syrienne libre totalement éclipsée sur le terrain par les islamistes. Sa conviction que Bachar Al-Assad n’est pas l’auteur du «massacre chimique», comme l’appelle Laurent Fabius, il la tire de l’écoute d’une discussion que Domenico Quirico a détaillée à La Stampa : «Un jour, depuis la pièce dans laquelle nous étions retenus prisonniers, à travers une porte entrouverte, nous avons entendu une conversation en anglais via Skype entre trois hommes». «Lors de cette conversation, poursuit-il, les hommes disaient que l'opération au gaz dans les deux quartiers de Damas avait été commise par les rebelles comme provocation, pour pousser l'Occident à agir.» «De cette conversation, il ressort clairement que le régime Al-Assad n’est pas responsable», conclut-il. Cela met encore plus en évidence les mensonges du secrétaire d’Etat américain John Kerry et du ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, qui le suit aveuglément. Mettre sur le dos de l’armée syrienne l’attaque chimique commise par les groupes islamistes relève de ce que les islamistes appellent une «ruse de guerre» qui n’est pas nouvelle, c’est une pratique courante chez eux. Lundi, la chaîne de télévision Russia Today (RT) a révélé que les groupes terroristes projettent de lancer une attaque chimique contre Israël depuis un territoire contrôlé par le gouvernement syrien, pour forcer une intervention militaire étrangère en Syrie. Pierre Piccinin da Prata estime qu’il serait aujourd'hui suicidaire pour l'Occident de soutenir les islamistes qui dirigent désormais la rébellion syrienne. Son message sera-t-il écouté par les va-t-en-guerre américano-français ?
Kamel Moulfi
 

Comment (21)

    RAIS
    14 septembre 2013 - 14 h 03 min

    Confirmée par un mère
    Confirmée par un mère Reverende Syrienne sur la radio frequence 99.5 fm Aménienneun matin jeudi ou mercredi.




    0



    0
    hadj
    12 septembre 2013 - 8 h 52 min

    les médecins(OBAMA et HO
    les médecins(OBAMA et HO LAND) ont dit que BECHAR EL ASSAD est mort,personne ne peut prétendre le contraire.




    0



    0
    Malek
    11 septembre 2013 - 9 h 40 min

    voila pourquoi je souhaite
    voila pourquoi je souhaite que nous les algeriens soyons prudent et mettre de cotes le « sentimentalisme beat »
    lisez bien….

    Le journaliste italien Domenico Quirico tempère les propos de son codétenu Pierre Piccinin, qui assure avoir la preuve qu’Al-Assad n’est pas à l’origine de l’attaque chimique.
    «C’est un devoir moral de le dire. Ce n’est pas le gouvernement de Bachar Al-Assad qui a utilisé le gaz sarin ou autre gaz de combat dans la banlieue de Damas. Nous en sommes certains suite à une conversation que nous avons surprise», a lancé Pierre Piccinin aux médias belges. Après avoir raconté les conditions terribles de sa détention, l’enseignant belge, enlevé par l’Armée syrienne libre en avril puis livré à la brigade Abou Ammar, s’est mis en devoir de défendre, sur ce point-là, le régime baasiste. Sans donner de détails sur les circonstances ou les auteurs de cette conversation qu’il dit avoir surprise.
    Son compagnon de cellule, le journaliste italien Domenico Quirico, est lui beaucoup plus nuancé et prudent sur cette question. Au journal La Stampa, dans l’après-midi, il a estimé que c’était «fou de dire que je sais que ce n’est pas Assad qui a utilisé le gaz». «Nous étions dans l’ignorance de tout ce qui arrivait en Syrie pendant notre détention et donc aussi de l’attaque de gaz près de Damas», a-t-il continué. «Cependant, un jour, depuis la pièce dans laquelle nous étions emprisonnés, à travers une porte entrouverte, nous avons écouté une conversation en anglais via Skype entre trois personnes dont je ne connais pas les noms. L’un deux s’était présenté à nous comme un général de l’Armée syrienne libre. Un deuxième, avec lui, était une personne que je n’avais vue. Du troisième, via Skype, nous ne savons rien», a-t-il détaillé.




    0



    0
    chark
    10 septembre 2013 - 20 h 37 min

    @ pour des frappes massives ,
    @ pour des frappes massives , sur ta tête espèce de sionistes !




    0



    0
    veritas
    10 septembre 2013 - 20 h 17 min

    ça aurait été suicidaire pour
    ça aurait été suicidaire pour le gouvernement syrien l’utilisation de l’arme chimique, à la place il aurait clairement inviter les militaires americains a venir le bombarder et eviter tout ce carnage. les groupes armés qui sevissent en syrie sont pret à tout pour gagner la guerre et méme si pour cela ils exterminent une partie de la population qui d’apres les sondages effectués par les organismes de l’OTAN elle méme demontre que 70% de la population sont avec bechar el assad.
    maintenant ce que je ne saisis pas bien c’est le revirement en douceur pris par l’administration americaine concernant une eventuelle frappe, je ne pense pas que c’est parcequ’ils ont decouvert la verité mais plutot par peur de l’embrasement du moyen orient et ses repercussion sur l’etat d’israel qui au vu de la situation actuelle qui prevaut dans les pays frontalier de l’etat sioniste, qui meme s’il reste la plus grande puissance de la region il ne pourra jamais fair face à plusieur front.




    0



    0
    Lailla
    10 septembre 2013 - 20 h 08 min
    Anonyme
    10 septembre 2013 - 19 h 51 min

    Nous attendons avec
    Nous attendons avec impatience les premières frappes. Chacun son plaisir, le notre, et je peux vous assurer que nous sommes des centaines de milliers voir des millions à avoir un plaisir pareil : la destruction d’une base arrière des mercenaires de l’impérialisme arabe qui sévissent chez nous. On ne peut pas dire que le MOSAD dans cette affaire n’a pas réussi un joli coup. Enfin, on s’en fout du MOSAD mais c’était juste une remarque.




    0



    0
    Anonyme
    10 septembre 2013 - 16 h 38 min

    Pour qui se prennent ces
    Pour qui se prennent ces impérialo-sionistes pour provoquer des guerres un peu partout dans le monde au mépris de l’intelligence et de la moralité, oiyr détruire des pays souverains comme la Syrie l’Irak et bien d’autres en Amérique Latine qui ont vécu, à cause de l’impérialisme occidental et sioniste, des horreurs, à ce sujet le 11 septembre sera la triste date d’anniversaire de l’assassinat programmé du grand Alliendé du Chili élu démocratiquement par le peuple chilien, un crime odieux fomenté par les impérialistes et les sionistes, ces mêmes criminels sèment encore à travers le monde, guerre, désolation, misère, terrorisme, tout cela pour garder leur position de « maitres du monde » au mépris des pays souverains et de leur peuple. Ces mêmes impérialistes qui ont assassiné, en direct par l’intermédiaire de leurs laquais sur le terrain, des chefs d’état, même dictateurs étaient-ils, comme Sadam Hussein, Kadafi, des crimes odieux. Qui va arrêter ces criminels, même les dirigeants de la Russie et de la Chine qualifiés de dictateurs, n’oseraient jamais s’attaquer à des pays comme Israël, leMaroc, l’Arabie Saoudite, le Qatar pourtant des pays qui financent le terrorisme international, parce que ces pays sont sous la protection des USA qui oublient que la Syrie est dans la sphère d’influence des russes, alors pas touche, si vous touchez la Syrie, Israël et les régimes féodaux arabes devraient subir le même sort. Stop à ce poids de deux poids et deux mesures dans le monde.




    0



    0
    NASSER
    10 septembre 2013 - 15 h 24 min

    Syrie: quand les morts se
    Syrie: quand les morts se relèvent à la fin du reportage !
    ___
    http://www.youtube.com/watch?v=lzkQdEYn8S8




    0



    0
    le Naïf
    10 septembre 2013 - 15 h 12 min

    Dans cette mise en scène
    Dans cette mise en scène américaine d’armes chimique en Syrie, les services secrets anglo-saxons sionistes pensent-ils vraiment duper leurs homologues russes et chinois sans parler de ceux de l’axe de la résistance ou encore ceux des autres membres du Brics. Ne détiennent-ils pas par hasard des faits compromettants.
    Quel insolence politique de voir M. le tyran américain Obama l’entortillé, M. le despote français hollande le suiviste, et leurs comédiens-vavasseurs des affaires étrangères MM. Kerry et Fabius, faire toute honte bue chacun son numéro burlesque devant la communauté internationale.
    D’abord par ce comportement honteux, ils montrent chacun un mépris total envers leurs citoyens respectifs dans le but d’abuser de leur confiance. De l’autre, ils croient être en mesure de mentir sans que leurs mensonges ne soient découverts. Ont-ils au moins tenu compte qu’il existe quelque part des yeux et des oreilles qui scrutent chaque centimètre des théâtres opérationnels en Syrie et savent à un poil près ce qui se trame.
    L’enseignant belge Pierre Piccinin da Prata constitue le énième témoin oculaire des manigances macabres en Syrie des services secrets anglo-saxons sionistes. C’est une honte historique de voir la grande Amérique et la nation Française manipulés pour de l’argent par de simples caravaniers du désert alliés à une entité sioniste éphémère. Les citoyens de ces deux pays ont-ils eu tort de choisir deux hommes politiques n’ayant pas la qualité d’homme d’Etat, pour présider leurs destinées.




    0



    0
    Abou Stroff
    10 septembre 2013 - 13 h 27 min

    un seul gagnant dans ce
    un seul gagnant dans ce conflit: l’entité sioniste qui réalisera son plan dit « plan yinon ». l’entité sioniste sera le seul pouvoir impérial de la région. elle sera entourée de micro-états basés sur le religion ou sur l' »ethnie ». les micro-états qui l’entoureront formeront son « backyard » et les peuples de ses micro-états lui serviront de bêtes de somme (sous certaines conditions, l’entité sioniste et la turquie se partageront les futurs micro-états du moyen-orient. moralité de l’histoire: les arabes sont hors-histoire et ils s’en éloignent encore plus.




    0



    0
    Anonyme
    10 septembre 2013 - 13 h 25 min

    à l’imposteur siono-marocain
    à l’imposteur siono-marocain qui sévit sous le pseudo ridicule « pour les frappes massives » que ces frappes tombent sur ta gueule, pauvre criminel, des frappes massives contre le peuple syrien, contre l’armée syrienne, que souhaitent les assoiffés de sang, alors que le peuple syrien souffre le martyr avec tous les terroristes étrangers qui détruisent la Syrie. L’armée syrienne a toute la légitimité et le soutien du peuple syrien pour débarasser la Syrie des parasites terroristes venus d’ailleurs soutenus par les terroristes du web comme toi. Les impérialo sionistes et leurs chiens de la péninsule arabique sont responsables de la guerre lâche des terroristes islamistes qu’ils ont envoyés en Syrie, l’armée syrienne doit nettoyer la Syrie de toute cette pourriture terroriste soutenu par des parasite qui infilitre nos site tel que ce ridicule « pour les frappes massives  » assoiffé de sang comme ses maitres va t-en guerre criminels. SVP laissez passer ce poste qui n’est qu’une mise au point aux imposteurs étrangers qui sévissent sous l’anonymat.




    0



    0
    marekchi
    10 septembre 2013 - 13 h 21 min

    Très intélligent ce qu’a fait
    Très intélligent ce qu’a fait Bachar. Le temps joue pour lui. la prochaine fois il utlisera les tomates dévorantes et c’est timmimoun qui sera accusée de crimes




    0



    0
    NASSER
    10 septembre 2013 - 13 h 10 min

    IMPRESSIONNANTE PROPOSITION
    IMPRESSIONNANTE PROPOSITION M.Tahhan: à partir de la 12’, il propose clairement au gouvernement syrien de « sacrifier » son arsenal d’armes chimiques… « comme un joueur d’échec professionnel qui décide de sacrifier un de ses pions pour en tirer ensuite un plus grand bénéfice !
    On dirait que les Russes et les Syriens ont appliqué à la lettre les recommandations.
    .
    http://www.dailymotion.com/video/x14b0l6_irib-2013-09-06-bassam-tahhan-syrie-pour-une-initiative-iranienne_news?start=878




    0



    0
    Anonyme
    10 septembre 2013 - 12 h 26 min

    VOICI UNE explication logique
    VOICI UNE explication logique de (Voltairenet)
    .
    Le massacre de la ghouta, les contradictions des services secrets occidentaux
    .
    http://www.youtube.com/watch?v=MeCJuGYILMg#t=778




    0



    0
    Anonyme
    10 septembre 2013 - 12 h 08 min

    A « pour des frappes massives
    A « pour des frappes massives »
    .
    Voici le témoin en vidéo (il est connu; c’est bien Pierre Piccinin)

    http://www.youtube.com/watch?v=FG5QteeaNxc




    0



    0
    Anonyme
    10 septembre 2013 - 12 h 00 min

    A « pour des frappes
    A « pour des frappes massives »

    Qelles stupidités!
    Faut vraiment avoir été lobotomisé. Faut plus fumer du « A Jazeera ». Faut se désintoxiquer.




    0



    0
    Anonyme
    10 septembre 2013 - 11 h 16 min

    qui dit vrai?
    c’est la loi du

    qui dit vrai?
    c’est la loi du plus fort : les USA imposeront s’ils le veulent leurs »preuves » ;il y va de l’intérêt des occidentaux et surtout d’Israël : sécurité ,gaz , nucléaire Iranien ,,,




    0



    0
    tabtab
    10 septembre 2013 - 10 h 55 min

    NON A UNE INTERVENTION
    NON A UNE INTERVENTION MILITAIRE EN SYRIE !!!
    LISEZ ET SIGNEZ LA PÉTITION QUI SE TROUVE A CETTE ADRESSE:
    http://www.petitions24.net/non_a_une_intervention_occidentale_en_syrie
    Parlez-en à vos amis et à vos proches.




    0



    0
    NASSER
    10 septembre 2013 - 10 h 45 min

    VOICI COMMENT un site
    VOICI COMMENT un site Français a rapporté l’information sur la proposition Russe!
    _

    Syrie : La Russie propose un désarmement chimique complet
    __

    «Voilà qui devrait quelque peu désamorcer les tensions entre pro et anti intervention : Vladmir Poutine vient de mettre sur la table une proposition de désarmement chimique du gouvernement Assad à travers une mise sous contrôle internationale + la destruction à terme de l’arsenal. Proposition à laquelle s’est déclarée favorable le régime Assad et, évidemment, les pays pro-intervention dont la détention d’armes chimiques constituait le principal reproche.
    La guerre continuera donc, mais sans armes chimiques. Chose qui est peut-être la plus sage à faire pour le moment au vu de la complexité du conflit et du fait que les deux partis aient du sang sur les mains. En plus de représenter un danger évident pour l’établissement d’une démocratie. Soulignons que le congrès US doit bientôt se prononcer sur le sujet. À suivre.»
    ________

    NOTRE COMMENTAIRE

    EN 9 LIGNES vous avez tenté 05 fois de désinformer !

    (1) « …+ la destruction à terme de l’arsenal ». (Cela n’a pas été dit)
    (2) « …dont la détention d’armes chimiques constituait le principal reproche. » ( Le principal reproche c’est d’être le principal pays de l’axe de résistance à Israel)
    (3) « La guerre continuera donc, mais sans armes chimiques ». ( Ce n’est pas ce que dit Kerry; C’est tout le contraire)
    (4) « …du fait que les deux partis aient du sang sur les mains ». (Le monde sait que ce qu’ils appellent « rebelles » sont constitués en majorité de mercenaires arabo-musulmans recrutés par le Qatar et l’Arabie saoudite. On les estime à 25000. Ils assassinent, détruisent au nom du Djihad. L’armée syrienne ne fait que défendre son pays d’une invasion extérieure)
    (5) « …En plus de représenter un danger évident pour l’établissement d’une démocratie ». (?!) (Les armes chimiques d’un Etat souverain qui représentent « un danger pour la démocratie »? Que dire alors des EU, d’Israël, de la France etc qui possède et les armes chimiques, biologiques et nucléaires!)




    0



    0
    pour des frappes massives
    10 septembre 2013 - 10 h 11 min

    Un témoin européen dément
    Un témoin européen dément l’utilisation de gaz sarin par bachar al assad.
    FAUX.
    Puisque bachar al assad sur proposition des russes a accepté le contrôle par des instances internationales des ses stock de gaz sarin. Si bachar al assad se plie a ces exigences c’est qu’il a quelque chose a se reprocher et qu’il a en vertu des lois internationales utilisé des armes prohibées telles que le gaz sarin ou le napalm ou des dérivés du napalm.

    bachar al assad est passé à 2 mm d’une raclée mémorable. Ses jours sont compté car un jour ou l’autre il subira des frappes aériennes.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.