Qu’annoncent les changements opérés par Bouteflika au sein du gouvernement et des services de sécurité ?

Comme annoncé par Algeriepatriotique dans son article du 30 août 2013 («Le gouvernement prépare son lifting pour la rentrée»), le remaniement gouvernemental est maintenant officiel, il sera annoncé publiquement dans le journal télévisé de 19h ou 20h comme c’est l’habitude pour ce genre d’informations. Quelques noms circulent déjà, ils correspondent en gros à la réalité ; l’article publié par Algeriepatriotique contenait des indications sur ce remaniement. Mais il ne faut pas s'attendre à des changements substantiels. Il y aura des échanges de postes entre des ministres, quelques noms feront leur entrée dans l’équipe gouvernementale choisis parmi les walis ou les hauts fonctionnaires qui ont dirigé de grandes institutions, selon les mêmes critères qu’avant. Seul fait saillant : le chef d’état-major de l'Armée nationale populaire (ANP), Ahmed Gaïd-Salah, occupera le poste de vice-ministre de la Défense nationale et non pas de ministre plein, comme cela a été annoncé par certains médias, en remplacement du ministre délégué Abdelmalek Guenaïzia qui, de toute façon, souhaitait quitter le gouvernement depuis quelque temps déjà. Ce remaniement qui intervient en même temps que les changements opérés au niveau des services de sécurité doit-il être inscrit dans la préparation de l’échéance présidentielle d’avril 2014 ou alors dans celle de l’après-2014 ? Autrement dit, le président Bouteflika qui a procédé à ces changements le fait-il pour l’élection d’avril 2014 ou alors envisage-t-il de prolonger son mandat pour baliser le terrain à une élection présidentielle qui aurait lieu ultérieurement ? Cela signifie qu’au préalable, une révision de la Constitution portera la durée du mandat présidentiel à sept ans.
Kamel Moulfi

 

Comment (75)

    NASSER
    14 septembre 2013 - 16 h 48 min

    A Securitatea
    _
    Élevez le

    A Securitatea
    _

    Élevez le niveau bon Dieu, vous faites du « copier-coller » de vos commentaires. Vous n’auriez pas une partition moins monotone et un peu plus intelligente? Sinon faites le métier de photocopieur!




    0



    0
    Securitatea
    14 septembre 2013 - 14 h 36 min

    Trois mois d’hospitalisation
    Trois mois d’hospitalisation dans un hôpital militaire français ne peuvent se faire sans contrepartie: les français ne sont pas bêtes au point de vouloir soigner Boutef sans fortes rétributions politiques. Quand on connaît la mentalité de ce clan, capable de vendre toute l’Algérie en s’alliant avec le diable, il est fort douteux, comme aurait tendance à le dire certains bouteflikiens ici, que ce séjour se fût terminé par de brèves accolades en guise de geste humanitaire. Qui peut croire un instant que la France laisserait passer pareille occasion? Serait-elle bête au point de soigner Boutef gratuitement ou pour une poignée de dollars??

    Eux, ils ne sont pas des Khorotos comme nous, et c’est tant mieux pour eux.

    Securitatea




    0



    0
    NASSER
    14 septembre 2013 - 13 h 02 min

    De NASSER à « anonyme »
    __
    Je

    De NASSER à « anonyme »
    __

    Je serais donc une FEMME ! Voilà qui je suis en ouvrant ce lien.
    SI VOUS DEVINEZ ce qui apparaitra (en 02 secondes) sur le cadre au milieu de cette image et le MOT prononcé, je vous fais « champion » !
    Cependant, il faudra AUGMENTER le son et vous RAPPROCHER de l’image et être patient durant 10 secondes et surtout vous concentrer.
    .
    http://phortail.org/jokes/item1167.php




    0



    0
    Tahar
    13 septembre 2013 - 23 h 34 min

    LU (Cheikh Si
    LU (Cheikh Si Mimoun)
    ___

    Lematin.dz [qui a publié le petit article Bouteflika : « The Val-de-Grâce Conspiracy »] roule clairement pour les ennemis des républiques arabes et tous ses concentrés d’inepties et de thèses fantaisistes et loufoques ne feront croire à personne de sensé qu’il en est autrement.
    .
    Exemple d’éditorial où il dit le fond de sa pensée concernant la Syrie et la Libye :
    .
    « L’ONU est-elle complice du régime syrien ? » (sic)
    .
    http://www.lematindz.net/news/8777-lonu-est-elle-complice-du-regime-syrien.html

    Cette équipe de pieds-nickelés sans foi ni loi reprochait à l’Algérie son non-soutien au CNT et Cie et aujourd’hui ils veulent passer pour des anti-US/France alors que c’est là qu’ils remplissent leurs biberons.
    Dans le dernier remaniement, il n’y a absolument aucune modification des équilibres dans les hautes sphères décisionnelles.
    Le seul changement qui a l’air de déranger une certaine presse et certains sites, c’est le rattachement du service information et communication de l’armée à l’état-major de … l’armée.
    Pour les citoyens lambda que nous sommes, il n’y a là rien d’illogique bien au contraire.
    Pourquoi cela dérange ces gens ?




    0



    0
    A.Hocine
    13 septembre 2013 - 20 h 39 min

    Un article paru ce jour sur
    Un article paru ce jour sur El Watan Weekend est très instructif et renseigne intelligemment sur le pseudo conflit entre la Présidence et le Drs. Il Contient une phrase qui a celle seule résume tous ce qui a été écrit au sujet de ce pseudo conflit. Cette phrase dit : Qui pourrait croire que Le DRS fléchit devant le frère cadet du Président.

    Je penses que cette histoire sent la poudre aux yeux des partisans du 4 eme mandat pour le Président. En claire il s`agit d`un arrangement entre les deux parties chacune y trouvant son compte.




    0



    0
    Aderbal
    13 septembre 2013 - 17 h 19 min

    M NASSER
    J’apprécie votre

    M NASSER

    J’apprécie votre façon de présenter les choses en divisant les Algériens en deux catégories ; il y a ceux qui admirent et qui aiment le président ; que vous appelez les patriotes et il y a ceux qui sont contre sa politique et sa façon de faire et eux sont manipulés par la CIA le MOSSAD et autres….En un mot ce sont des vendus et des irresponsables.
    Vous agrémentez votre texte par des notions psychologiques et des théories qui font perdre la raison à ceux que vous considérez comme des manipulés. Vous nous parlez de l’émotionnel, des biais cognitifs, des pressions, des boucs émissaires et de la domination ; notions dont on est victime, nous les non adorateurs du sauveur du pays qui non seulement nous ramené la paix mais aussi le développement, la dignité et tout ce qui va avec…
    Sauf que toutes les notions que vous avez citées ont bel et bien été utilisées par le président :
    L’émotionnel : N’est-ce pas lui qui à tout bout de champ disait qu’il allait rendre la dignité aux Algériens et tout étranger, à la vue du passeport algérien, se mettrait au garde à vous ? La période s’y prêtait à ce genre de discours parce que les Algériens étaient laminés par dix ans de terrorisme et ne savaient plus à quel saint se vouer, alors il leur restait l’émotion…
    Le biais cognitif : N’est pas lui qui criait sur tous les toits que s’il avait pris les destinées de l’Algérie après la mort de Boumediene les choses se seraient passées autrement et on aurait atteint un degré de développement considérable et que le pays a perdu du temps parce qu’il était absent et écarté du pouvoir.
    Les pressions : Jamais les Algériens n’avaient imaginé qu’un jour on allait chez eux ,créer une police parallèle (dissoute par décret en juin 2013) qui surveille et menace tout opposant au régime. D’ailleurs Zerhouni n’a-t-il pas lancé aux sympathisants de BENFLIS après les élections présidentielles de 2004 « Vous allez souffrir.. » Rien que ça…Et on peut citer à foison les pressions subies par ceux qui n’adhéraient pas à la politique officielle… Ne parlons pas de la pression de l’argent car quiconque, sportif, chanteur loue les bienfaits du président a droit à un cachet ;il suffit de dire qu’on est encore debout….
    Les boucs émissaires : On sait très bien que le président a toujours été contre l’interruption du processus électoral et qu’il reprochait à ceux qui ont mis fin à ce processus d’être les responsables de la tragédie algérienne (cherchez l’erreur…) Il va jusqu’à reprocher à ceux qui par leur plume dénoncent l’islamisme d’être eux aussi des terroristes….
    La domination : Quand on veut dominer quelqu’un on le dévalorise et c’est pour ça que le président a traité le peuple algérien de médiocre et les habitants de Kabylie d’ignorants en matière de cuisine et qu’ils doivent aller à Tlemcen pour apprendre les rudiments de la cuisine. Parlant de Chadli il se demandait comment un « type » pareil pouvait tenir une discussion avec François Mitterrand car il n y a que lui qui peut tenir tête aux grands du monde… Dominer c’est aussi donner à qui on veut et enlever à qui on veut, les postes de responsabilité sont distribués aux copains ; la richesse est partagée entre les amis…
    Alors M Nasser comment appelez-vous quelqu’un qui change la constitution juste pour s’accrocher au pouvoir, qui ne respecte une constitution qui a été votée par la majorité des citoyens .Quand vous dites que c’est un patriote personne ne peut le nier mais on peut être patriote et mener un pays à la dérive….




    0



    0
    Anonyme
    13 septembre 2013 - 14 h 01 min

    @NASSER (non vérifié) | 13.
    @NASSER (non vérifié) | 13. septembre 2013 – 13:47

    Vous faites magnifiquement le job, madame. Très fidele à votre clan. Vous traitez les algeriens de frustré, vous l’allié du club des pain et du fameux clan qui a trahi nos chouhadas.
    Que le clan continue à vous salarier car vous êtes le meilleur pion, jusqu’au jour ou l’on vous indiquera la sortie. Par où? Par les toilettes et même pas par la porte de service. Ca sera le peuple algérien qui vous jugerait pour votre plume plus que soumise, plus que claniste.
    Si vous aviez une once de cervelle, vous auriez déja quitté le bateau des escroc voulant se faire passer pour des personnes fréquentables.
    Signé :
    De la part des gueux frustré de ne pas avoir pu profiter de l’indépendance car vous et votre clan l’aviez confisqué. Les gueux sont armés de fourche de récolte. Vous ferez partie des récoltes à exhiber comme les Moubaraks, les Trabelsi et autres qui profiteurs jamais rassasiés. Oui nous sommes frustrés et vous, vous êtes repus car vous avez confisqué l’indépendance en arrivant du Maroc.
    Les algériens qui se sont battus à l’intérieur n’ont vu cette indépendance que pendant 2 années avant que vous vous installiez partout, dans les administrations, les ministères et dans toutes les coulisses du pouvoir (…) les moudjahidines de l’intérieur, les exilant et les réduisant à se taire. Ils étaient trop fatigués pour se battre, trop usés par les prisons et vous vous étiez frais et vous vous la couliez douce au Maroc protégé par la France, vous les wastis.




    0



    0
    NASSER
    13 septembre 2013 - 12 h 47 min

    AU DÉBUT JE CROYAIS à une
    AU DÉBUT JE CROYAIS à une farce de l’internaute « akal » jusqu’au moment où je le trouve publié par un site algérien dont le directeur avait eu affaire à la justice algérienne pour se venger plus tard par un livre contre le Président Bouteflika. Cet article de Hassan Bouabdelli (Officier en retraite) ressemble à ces articles commandés où, à court d’arguments, on aligne des mensonges, des supputations, des idées stupides que l’on entend entre ignares dans les papotages de cafés. Que du clabaudage, diatribe, et propos méprisants qui se fondent sur la revanche et les frustrations. Restons serein. Expliquer les derniers remaniements ministériels suivi d’une partielle redistribution des tâches par un plan « ourdi » par le Président algérien avec les services français et américains durant sa convalescence en France contre les intérêts de l’Algérie c’est prendre les vessies pour des lanternes, c’est prendre les algériens et le monde pour des tarés, c’est idiot. Dire que « ce plan a ses signataires : les services français agréés par les services américains. Il a ses objectifs : neutraliser l’Algérie et notamment le pouvoir militaire algérien dans la partie qui se joue actuellement au Moyen-Orient et en Afrique » c’est de la « khortologie » – qualificatif des algériens, approprié pour ce genre d’absurdités – que n’éjectent que les sots et les altérés. Quand ces derniers se casent « intellectuels » il y a de quoi être effrayé à l’idée qu’ils pourraient nous gouverner. Et dire qu’il était « officier » ; heureusement maintenant en retraite !




    0



    0
    Anonyme
    13 septembre 2013 - 11 h 18 min

    La juiverie marocaine
    La juiverie marocaine retournera bientôt à son errance.




    0



    0
    akal
    13 septembre 2013 - 9 h 45 min

    En quelques jours, un
    En quelques jours, un président absent que l’on dit physiquement très diminué vient de réussir une OPA violente contre l’armée algérienne.

    Comment se peut-il qu’un président en convalescence prenne autant de décisions seul ? Après avoir ligoté le principal parti du pays, le FLN, désormais entre les mains d’un sous-fifre de seconde classe et dépouillé le sulfureux DRS, mythique service de renseignement algérien, de ses principaux attributs, Abdelaziz Bouteflika remanie de façon drastique le gouvernement et met aux principaux postes ses fidèles.

    Les spécialistes reconnaîtront dans ces actions un plan parfaitement ficelé et minutieusement exécuté qui ne peut pas avoir été conçu et mené par un homme malade ni par son amateur de frère.

    Ce plan a ses signataires : les services français agréés par les services américains. Il a ses objectifs : neutraliser l’Algérie et notamment le pouvoir militaire algérien dans la partie qui se joue actuellement au Moyen-Orient et en Afrique.

    Bouteflika hospitalisé des semaines durant au Val-de-Grâce, un hôpital militaire français, était sous le coup d’un « impeachment ». Il avait peur pour lui, sa famille et son clan. Il a demandé l’aide des Français pour ne pas subir le sort des dictateurs arabes.

    Un deal lui a été proposé, on l’aide à éliminer ses adversaires et à choisir son successeur, en échange il livre l’Algérie à l’hégémonie franco-américaine. L’Algérie ne s’opposera plus à l’intervention en Syrie, elle acceptera de livrer son pétrole et son gaz aux Américains, elle donnera ses marchés aux Français et elle s’alignera sur les exigences occidentales dans tous les domaines.

    Le placide Toufik, patron du désormais ex-DRS laissera-t-il faire ? Après Nezzar, l’armée est orpheline d’un chef ! Qui va réagir, des leaders moraux comme Zeroual ? En tout cas, l’Algérie entre dans une zone trouble et nul ne peut prévoir, maintenant, ce qu’il va advenir de cette nation.

    Hassan Bouabdelli

    Officier en retraite




    0



    0
    Hajar
    13 septembre 2013 - 7 h 58 min

    @ Mahdi: Bonjour. Je suis
    @ Mahdi: Bonjour. Je suis moi-même fatiguée de voir et d’entendre certains nous saouler avec le bilan soi-disant positif de Bouteflika.

    Pour n’évoquer que le « magnifique » fonctionnement de nos hôpitaux, je me permettrai juste de rajouter à votre triste description, de douloureux exemples personnels : il y a six mois, j’ai perdu un frère (cadre supérieur, intègre et honnête, confiant dans la médecine de son pays et ne pouvant, de toutes façons, se permettre des soins à l’étranger) qui s’est présenté aux urgences cardiaques de l’hôpital ex Parnet pour une douleur à la poitrine. Il est rentré le matin sur ses jambes, souriant, accompagné de sa fille (retournée à la maison lui chercher ses affaires car il devait passer la nuit à l’hôpital, lui avait-on dit) et en est ressorti dans un cercueil dans l’après-midi (juste un « détail », pour la petite histoire : aux urgences cardiaques, on lui avait fait monter un étage à pied, alors qu’il avait une douleur à la poitrine et ensuite, le cardiologue n’étant pas arrivé à temps – vu le nombre des malades à voir, probablement -, il est mort de négligence criminelle). Il y a quelques années, j’ai perdu un autre frère à l’hôpital d’Oran ; ils l’ont également laissé traîné de longues heures aux urgences après un coma diabétique alors qu’il aurait pu être sauvé. Je peux multiplier les exemples de ce type dans ma seule famille (dont un cousin décédé également aux urgences d’ex Parnet il y a deux ans, par pénurie de bombe à oxygène aux urgences). Ne parlons pas des malades atteints du cancer, que vous évoquez (dont une terrible proportion de cancers du sein chez les femmes du Sud – dont je suis originaire – dus, sans que le doute soit à présent permis, aux effets dévastateurs des essais nucléaires français et à la contamination des nappes phréatiques dans certaines régions du Sahara après enfouissement de déchets radioactifs. Qui s’en préoccupe ?).

    Le bilan est aussi « brillant » en matière d’Education, le système algérien ayant produit des zombies, analphabètes, ne sachant pas former une phrase correcte, qui comprennent à peine ce que vous leur dites, quelle que soit la langue dans laquelle vous leur parlez et qui, n’ayant rien saisi à votre discours, pourtant simple, vous répondent : « NOOORMAL ! ».

    M. Mehdi, vous avez bien fait d’exprimer votre agacement face à ces propos lénifiants sur le bilan « brillant » de responsables qui ne sont même pas capables, après 51 ans d’ « indépendance », de faire assurer la simple collecte des ordures ménagères, laissant notre capitale (pour ne parler que de la « vitrine ») crouler sous des immondices pestilentiels et ressembler à une immense décharge à ciel ouvert, sans que cela ne les dérange un seul instant !

    La liste des résultats « brillants » du bilan de notre Pouvoir – dont la corruption généralisée, institutionnalisée comme sport national, du haut au bas de l’échelle, les tous jeunes enfants eux-mêmes connaissant le terme « tchipa » – qui se conjugue : « ntchipilek », « tchipalou », etc.) – étant encore bien longue, je laisse le soin (et la patience….) à nos amis internautes de la compléter.

    Cordialement




    0



    0
    Arf
    13 septembre 2013 - 7 h 32 min

    En tardant à appliquer
    En tardant à appliquer l’article88 avec un président absent depuis un an du pouvoir ne pouvant même pas bouger, recevant du monde en pyjama, avec tout ça, l’article 88 n’a pas pu être appliqué, c’est que notre clique est très forte et a plus d’un tour dans son tour.




    0



    0
    Anonyme
    12 septembre 2013 - 22 h 56 min

    Quelle honte. Fakhamatouhou à
    Quelle honte. Fakhamatouhou à force de tirer sur la corde risque de la rompre. Il veut proteger son clan de corrompus contre des poursuites en designant un président Favorable à son frere et co. Il veut regner outre tombe.




    0



    0
    NASSER
    12 septembre 2013 - 22 h 00 min

    Mon commentaire à « anonyme »
    Mon commentaire à « anonyme » SVP?




    0



    0
    qu'importe
    12 septembre 2013 - 20 h 37 min

    s’il doit y avoir
    s’il doit y avoir modification de la constitution , 6 ans x 2 me parais idéal . aux usa 4 ans x 2 trop court pour obtenir un résulta économique probant , 15 ans ça sclérose , néanmoins lula a fait 16 ans avec succès .6 ans x 2 pour tous les postes électifs ainsi que les ministres et les fonctions importantes y compris les dg des boites publiques . vu les menaces qui pointent à l’horizon il y a tout intérêt à ce que le renseignement et le contre-espionnage civil et militaire soient séparés . les pays occidentaux ,perdant inéluctablement du terrain aux profit des émergents, deviennent de plus en plus dangereux pour les pays qui ne peuvent se défendre efficacement,c’est une des raisons pour lesquelles nous ne devons pas nous laisser entrainer dans un conflit frontale,même à nos frontières,nous avons encore besoin de 5 ans pour être en mesure de contrer une attaque d’envergure.




    0



    0
    Anonyme
    12 septembre 2013 - 20 h 26 min

    Et ce Sellal qui ne sait
    Et ce Sellal qui ne sait même pas s’exprimer continue à jouer l’idiot utile de cette mascarade.




    0



    0
    Horizon
    12 septembre 2013 - 20 h 11 min

    @ MON FRERE SYRIANO ET AMCUM
    @ MON FRERE SYRIANO ET AMCUM ET RAIS BALLAK ALLAH OI FIKOUM.

    Quand aux trois autres énergumènes qui commentes sur ce sujet d’actualité et aussi les autres qui en particulier a trait aux président Abdelaziz boutiflica.
    Pourquoi avez vous plusieurs pseudos chacun et faites croire que vous êtes en grand nombre sur ce site et d’autres également.
    (…) laissé l’actualité aux Algériens et Algériennes.
    Ce site est Algériens et nous n’acceptons pas les jaloux ,les dé-cervelet et les langue de vipère errant et à l’affut d’une fitna en vain dans un pays qui n’est pas le votre.
    Vous en avez pas marre toujours les mêmes refrains comme un CD rayer.
    Votre mayonnaises ne prendra jamais BI INE ILLAH.
    Nous veillons tous aux grains nous les vrais Algériens et Algériennes d’un œil attentif aguerri et déterminé a nous dresser devant vous .
    La paix de l’Algérie et en Algérie personne n’y touchera est-ce bien compris !!!




    0



    0
    S.S.A
    12 septembre 2013 - 19 h 47 min

    Assalam Oura3laykoum
    Le DRS

    Assalam Oura3laykoum

    Le DRS n’en a rien à faire ni des politiques ni des militaires, il fait son travail sous la bannière du Hak et ne cherche pas à comprendre. Celui qui fait une erreur la paie et la sanction est terrible et fatal pour ses membres pris sur le fait.
    Le DRS est la police du Hak et peu importe le concerné, il est l’État, le Vrai État. Sinon, tout le monde à raison, c’est un service de renseignement et un bon même d’après ce que je sais.
    Assakalm Oura3laykoum.




    0



    0
    Anonyme
    12 septembre 2013 - 18 h 56 min

    @Aderbal. Ce que vous dites
    @Aderbal. Ce que vous dites là..mr ou mme?, fort intéteressant, vous m’avez convaincu. je crois que vs avez raison, vu son attitude (amitiés) envers (nos ennemis) les monarchie du golfe (maroc-jourdanie,compris) malgré leur soutien au ex fis, et ses résidues, les mokri-soltani-belkhadem..etc..sans oublier les ménaces publiques à répétition,du chien du quatar envers notre pays, + le bradage de nos usines et sites stratégique, aux étrangers, en plus c’est le même (bouteflika) petit bonhomme qui à fait renter (le loup ds la bergerie) chakib et ses acolytes ,ds des postes cléfs (sonatracht) ,vu son age (vieux handicapé, et presque débile mental) il est capable de vendre l’Algerie,son Armée,son peuple et tout le reste.alors dans ce cas..je pense qu’il faut le colloqué de toute urgence (comme le feu bourguiba) dans un hospice (au sahara Algerienne,sans possibilité d’echapper) d’état, sans accés au monde exterieur?




    0



    0
    Anonyme
    12 septembre 2013 - 18 h 27 min

    A syriao
    Dans la vie il faut

    A syriao
    Dans la vie il faut aussi savoir se mettre à niveau des gens avec qui on discute, et profiter de l’expérience des gens intègres.
    Monsieur Syriano je vous rappelle que boutef est président de la république algérienne démocratique et populaire. Il est le chef suprême des armées. Sauf que sa gestion des affaires de l’état, la clochardisation des instances suprêmes (justice, sénat, apn, ministères etc.) a fais que le simple citoyen change de comportement et devient, naturellement, comme vous l’avez décrit dans votre com.
    Je suppose que vous n’avez jamais goûter à l’amère vie des simple algériens qui touche le smig pour survivre à l’ère des 200 milliards de dollars. Je vous invite donc de vous rapprocher des associations algériennes qui luttent avec les moyens des bénévoles pour rendre le sourire aux enfants.
    Vous me parlez de civisme et d’éducation et je vous dis qui a instaurer l’anarchie ? ets-ce le citoyen ? jamais ! qui a autorisé la privatisation des entreprises publiques faisant des milliers de chômeurs pour les revendre ensuite aux barons du n’importe quoi ? qui a faciliter l’installation des favelas au cœur même de grands centre urbains ? qui a autorisé son pitbull à déposer quelque 50 milliards de dollars dans les banques américaines pour soutenir la crise des subprimes alors que les algériens et ceux surtout de l’AADL attendent depuis 2001 leur logement ? mliha celle-là on paye pour les logements ricains qu n’arrivent pas à les payer ? qui dit la chose et son contraire ? qui garde toujours le plus vieux gouvernement du monde ? qui laisse chasser, des espèces rares, des bédouins en terre sacré de l’algérie indépendante ? un chef d’état ne laisse jamais un medelci toujours en poste ! ni même un sellal et les autres ! un chef d’état doit assumer ses responsabilités et changer ce qui ne va pas par la force s’il le faut ! un chef d’état ne doit jamais dire MONSIEUR HATTAB ! c’est un roukhss et t’hine !
    Alors arrêter de diaboliser et faire endosser le pauvre citoyen qui n’en peut plus. Et de grâce arrêter de brosser dans le bon sens soyez vous-même, car je sais que, au fond, vous avez bon cœur. Et vous serez d’accord avec moi pour dire que toute cette racaille qui nous gouverne doit fondre à annaba chez arcelo !




    0



    0
    NASSER
    12 septembre 2013 - 18 h 19 min

    SUR BOUTEFLIKA
    _____
    @

    SUR BOUTEFLIKA
    _____

    @ ‘Aderbal’ et ‘Contre coups-d’etat’ et à d’autres comme ‘SiZineddine’ et ’Mohamed’.
    ______

    Ce que l’on rabâche sur Bouteflika sont des mensonges. C’est un patriote. Il est mieux que tous les présidents qui se sont succédé. Il est le seul à avoir instauré la paix avec la « concorde civile » que beaucoup ont rejeté car le ‘trouble’ arrange leurs affaires. Bien sûr que la propagande vous dira qu’il n’a rien fait et que les 200 milliards de dollars de réserves ont d’autres causes que l’effort hors hydrocarbure. Mensonge, on ne peut pas réussir cela sans un climat de paix lequel relance la production. Pourquoi alors ceux qui l’on précédé ne l’on- t-il pas fait ? C’est vraiment être idiot et faire preuve d’une grande malhonnêteté que d’affirmer que Bouteflika a réhabilité le « salafisme ». Même le très médiocre manipulateur n’oserait pas dire cela. On est champion dans le bavardage et les conseils quand on est hors de portée des conséquences ; champion aussi dans la critique quand c’est le travail des autres.
    C’est une tromperie de parler d’un « clanisme boutefliko-tlemcenien ». Qui « surpasse le jeu et le pouvoir des institutions ». Il est plus fort que l’armée ? Non, toute l’armée est avec lui ! Dans ce cas l’Algérie se porte bien !
    Que du bavardage contre un patriote qui a mis fin à l’enrichissement facile en prenant des mesures économiques et juridiques que personne n’a osé prendre.
    Il a fallu sa maladie pour qu’ils trouvent, à l’unisson, le prétexte – même abject – de relancer leur projet de le destituer en propageant le mensonge par leurs relais. « Mal élu », puis « non algérien », ensuite « pro marocain » et « pro américain ». Toute une série de stupidités qui révèle le bas niveau de certains et leur propension à faire le félon à ‘bon marché’ lorsque les circonstances le permettent.
    Et eux, ils sont pro-qui ? Lorsqu’ils reçoivent des « ordres » de leurs maitres de France, d’Angleterre et du Qatar ! Laissons ceux d’ici qui ne font que racolage par leur esprit négligent et paresseux.
    Ce sont les mêmes milieux qui lui reprochent aussi de laisser les frontières fermées, le dénigrent et le catégorisent «clan d’Oujda», une tactique connue pour diviser.
    Le Maroc a multiplié ses attaques parce que l’Algérie ne s’est pas pliée aux multiples demandes d’ouvrir les frontières. Qui décide de cela si ce n’est pas ce Président. Ils y trouvent des relais pour propager cette subversion soit par intérêts, revanche ou frustration pour ne pas avoir bénéficié d’une parcelle de pouvoir, soit par abrutissement ou ignorance (comme certains commentateurs sur ce site).
    La réalité, est que sa «concorde civile» qui a mis fins à l’instabilité parce qu’ils s’enrichissaient grâce aux troubles. Il les a neutralisés en mettant fin à leurs spéculations par l’ «import-import». Ils commencent à redoubler de virulence suite à la récente décision de contrôler les «sorties» de devises. La réalité est que c’est lui qui a mis fin à leurs gloutonneries insatiables du temps de Chadli ; jusqu’à mettre les caisses à vide. C’est pour cela qu’ils aiment cette période. Ils auraient souhaité que le terrorisme perdure, car ils y trouvaient leur compte ! C’est pour cela qu’ils se sont ligués pour l’attaquer sur tous les plans.
    La majorité des Algériens, mais aussi des étrangers reconnaissent que depuis sa gouvernance, il y a eu de grandes réalisations dans tous les domaines. Les projets de développement battent leur plein et se comptent par milliers – de grands projets structurants – dont les logements sociaux ou participatifs. Les écoles et lycées sont partout ainsi que les hôpitaux ou centres de santé. Les universités ou centres universitaires existent dans la plupart des grandes villes. Tous les villages disposent de l’électricité et de routes qui les desservent. La dernière réalisation est l’autoroute Est-Ouest de 1200 Km. Le métro d’Alger et les tramways sont mis en service à Alger et programmés dans d’autres grandes villes. Les infrastructures hôtelières publiques et privés existent ainsi que de grandes, moyennes et petites entreprises. Le transport public et privé est suffisant etc. On peut ajouter la contribution de l’Etat dans l’achat des logements ou dans la résorption de l’habitat précaire et rural pour tous les citoyens avec 1 000 000, 00 DA (soit 55 mois de salaire au SNMG). La médecine et l’éducation sont gratuites au niveau des structures de l’Etat, les principaux produits sont subventionnés, les plus démunis reçoivent des aides régulières, les filles non mariées sans emploi bénéficient d’une pension quand leur père décède, les bidonvilles sont sur le point d’être éradiqués et les occupants sont tous relogés, l’Etat aide les chômeurs, qui le souhaitent, en finançant leurs projets dans le cadre de l’ANSEJ et de la CNAC à concurrence de 1 milliards de centimes, construction de barrages et bien d’autres choses telle le remboursement de la dette alors que l’on arrivait même pas à rembourser les services de la dette lors de la « décennie noir ». Mais le tempérament de l’Algérien est qu’il n’est jamais satisfait et c’est tant mieux ! Car il y a des insuffisances par rapport aux capacités disponibles.
    Le niveau de vie a considérablement amélioré ; les citoyens sont plus et on ne sent pas la répression qui nous pousserait à fuir notre pays ou à nous révolter, la liberté d’expression est réelle bien que certains en abusent (comme ici); le pays dispose de réserves en devises importantes que beaucoup convoitent en s’employant à déstabiliser le pays pour l’accaparer d’où leur insistance pour l’évincer au plus vite. Reste, il est vrai, les insuffisances dans la gestion des services publiques, dans l’utilisation des compétences et cette maudite corruption des maux qui existent dans tous les pays.
    Nous connaissons ces énergumènes, ces félons ; les Algériens les connaissent aussi. Nous avons observé que tous ceux qui étaient aux commandes, à un moment, n’avaient rien fait dans le sens qu’ils le souhaitent maintenant même s’ils en avaient la volonté. Nous savons aussi qu’il s’agit de querelles pour le pouvoir entre des gens qui se connaissent, qui étaient aux commandes du pays puis évincés pour diverses raisons. Ce que nous entendons et voyons çà et là ne sont que mensonges, manipulations et diversions uniquement pour accéder au pouvoir en s’aidant de forces étrangères. Il n’y aurait pas tout cela s’il n’y avait pas à l’horizon cette cagnotte de … 200 milliards de dollars !
    Ils sont le genre qui « bouffe à leur table tout en insultant leur race » comme disent les algériens. Ce sont des canailles, des dégénérées, sans morale que le pouvoir et l’argent ont perverti et que le temps a avachi jusqu’au ridicule.
    Nos enfants savent bien, mieux que quiconque, ce qui est dans leurs intérêts et celui de leur pays sans se voir guider ou manipuler par ceux dont le « patriotisme » se mesure à l’aune de la richesse qu’ils peuvent accumuler uniquement pour soi et sans effort. Ils ne cherchent que leurs intérêts personnels en s’employant à manipuler nos enfants pendant que les leurs font des affaires. Il n’y a pas de morale ou de sentiments dans leurs actions du tout, mais que des….intérêts ! Laissons-les donc dans leur marécage à aboyer comme des chiens nomades jusqu’à leur extinction.
    Attention à vos enfants !
    Bon entendeur salut !




    0



    0
    NASSER
    12 septembre 2013 - 17 h 45 min

    @ Aderbal et Contre
    @ Aderbal et Contre coups-d’etat
    _________________

    CE QUE VOUS DITES est plein d’incohérences et de contre de vérités. On constate bien vos tendances à travers vos affirmations fausses que vous aligner en les considérants ‘fautes’ ou ‘preuves’ en vous gardant de les lier dans leurs contextes. Ce sont des tactiques ou techniques connues, mais désuètes et dépassées, propres aux manipulateurs médiocres. Aujourd’hui, la CIA et le Mossad utilisent des techniques de manipulation mentale plus élaborées qui s’appuient sur différents registres : « L’Émotionnel » « l’Exploitation des biais cognitifs », « les Pressions » , « les Boucs émissaires », « Domination ».
    Mes commentaires ont touché leurs cibles, car c’est de votre genre que je parle, que je dénonce. Votre genre feignent défendre des principes une morale mais qui en fait en sont loin. Ils feignent défendre les ‘libertés’ ou la ‘démocratie’ alors qu’ils sont les 1er à les bafouer et à ne pas les souhaiter. Ils poussent toujours les autres à faire ce qu’ils ne veulent pas faire. Ils sont toujours aux aguets pour ne répliquer sur le champs qu’à ceux qui disent des choses favorables sur leurs pays comme s’ils étaient « tagés » : ‘Algérie’, ‘Armée’, ‘DRS’, ‘Bouteflika’ . Ils répliquent souvent par l’intimidation pour créer à l’adversaire sentiment d’humiliation et de culpabilité en l’invectivant par des « vous êtes du système », « vous êtes des lèche-bottes », « vous êtes dépêché par les services », « vous êtes payé combien » etc. etc. Alors que eux relayent les thèses, souvent mot pour mot, des ennemis de l’Algérie. Ils font les perroquets en répétant ce que leurs maitres, leurs ont inculqué. Ils sont tellement lobotomisés que même si leur manipulateur avoue qu’il les a trompés ils ne le croiront pas ! Vous êtes de ceux-là. Vous correspondez parfaitement au prototype que je dénonce. Vous êtes des imposteurs, au vu de vos propos que je peux décortiquer ligne par ligne. Vous êtes de mauvais manipulateurs car vous êtes les manipulés. Mes ‘posts’ avaient pour objectif de dénoncer votre genre mais surtout de les faire sortir. Ce que vous avez fait ; d’autres apparaitrons.
    Je réponds toujours à votre genre dans d’autres sites étrangers, surtout Français qui ne ratent aucune occasion de taper sur l’Algérie, son président, son armée, ses services de sécurité, ses institutions, sa religion. La plupart sont des trolls. Ils y a surtout des algériens sont vraiment intoxiqués.
    Tous ne font que rabâcher à la nausée ce qu’on leur a inculqué par endoctrinement ou par mission. Ce sont les partisans de ceux qui se nomment « l’opposition algérienne à l’étranger » que dominent les éléments de l’ex parti des assassins que soutiennent certains ici en Algérie par des écrits mensongers et propagandistes.
    Je les tétanise en leur répondant des choses favorables sur l’Algérie et que le DRS algérien est le fleuron de l’armée.
    En effet, l’armée et ses cadres, sont la colonne vertébrale de l’Algérie qui ont mis en échec tous les complots contre l’Algérie y compris celui du FIS que soutenaient la France, le Qatar et l’Arabie saoudite. Les officiers de la DRS sont des patriotes.
    Beaucoup, comme des perroquets reprennent les mêmes mensonges et stupidités que diffuse cette « opposition à l’étranger », que soutiennent des pseudos intellectuels vivant en Algérie, composés d’assassins, de corrompus et de ratés. Quand on cherche le désordre dans son pays aidé de forces étrangères soit par les armes ou en faisant le relai de leur propagande on ne peut être autre chose qu’un traitre. C’est Le FIS/GIA qui tuait et égorgeait et c’est l’armée qui protégeait soutenue par les groupes de légitime défense (GLD). Ils ne cessent maintenant de se venger en critiquant l’armée et la DRS aidés par les milieux nostalgiques et sionistes. Ils souhaitent tous un « Printemps », comme en Libye, en sollicitant une ingérence de la « communauté internationale » pour nous débarrasser de notre « dictateur », de notre DRS qui défend son pays en mettant en échec les complots qui se trament depuis 1962. Presque tous leurs écrits, qui s’observent plus comme du clabaudage, diatribe, ‘secrets’ d’alcôves et des propos méprisants, tournent autour de l’Algérie, le « régime des généraux », la « DRS » et « Bouteflika », le ‘putsch’ de 1992 qui a empêché des fossoyeurs, des obscurantistes, des tueurs de prendre le pouvoir. S’il y a sècheresse ou inondation, ils s’arrangent pour l’imputer aux « généraux », à la DRS ou au Président. Bien que, pratiquement, les « généraux » actuels ne sont plus ceux qu’ils critiquent actuellement, ils persistent quand même dans leurs travers.
    C’est opposants « à l’étranger » croient que leurs actions ont un effet sur les algériens. Aucun ! Ces derniers connaissent à peine leur existence. Ils pissent dans un océan ! Depuis 1990, cela fait donc 23 ans, ils ont perdus leur pays ; ils ont fait perdre à leurs enfants leur Patrie d’origine et ce, par égoïsme et cupidité. Dans 10 ans il n’y aura plus de trace.
    ___
    .
    SUR BOUTEFLIKA voir prochain commentaire.




    0



    0
    Anonyme
    12 septembre 2013 - 16 h 49 min

    bon je vois que tout a été
    bon je vois que tout a été dit, que contrairement a ce que je pensais, il y a toujours des gens qui aiment ce système. alors je vous dis ce pauvre pays rah fi (…)
    en conclusion, je dis a ceux qui sont assez intelligent pour s’en rendre compte que l’Algérie est foutu, sauvez-vous si vous pouvez sinon rabi ikoun m3akoum.
    pour les autre harki qui aiment voir l’Algérie ce faire voler, piller, maltraiter. je vous dis que Dieu vous laisse labas, dans la (…) après ça, nous on vient avec notre EURO, et on vous (…) dessus, mais je sais que vous allez le prendre avec fièrté car votre président vous l’a dit, arfa3 rassak, ainsi on aura même pas à viser.




    0



    0
    Anonyme
    12 septembre 2013 - 16 h 21 min

    @Contre coups-d’etat (non
    @Contre coups-d’etat (non vérifié) | 12. septembre 2013 – 15:57
    Nacer est une femme de la même origine de notre malade mentale et physique. elle défend son moulin. Ne perdez pas votre temps avec ce genre de bassesse qui hurle à chaque fois que ses interets sont en jeux, ses interêt ne sont pas les notre. Qu’elle aille avec son clan demander des poste ministeriel à son Maroc et à mimi6.
    Des contrat miniers et pétrolier vont être signés. Le pétrole bradé, le sous sol bradé et dans tout ça, qui a droit à la page. Devinez… Le clan d’Oujda formé dans ces maison sordide où l’on apprend à dresser les cabales les plus indignes, les plus morbides pour le clan des oujdistes.




    0



    0
    Aderbal
    12 septembre 2013 - 15 h 09 min

    La rivalité clan Bouteflika
    La rivalité clan Bouteflika VS DRS ; si vraiment elle existe (parce qu’à ce jour personne ne peut le prouver) relève de la volonté d’un courant idéologique qui active en Algérie depuis longtemps et qui a toujours souhaité et œuvré pour que le pays rentre dans le rang des autres pays arabes, surtout ceux du Golfe .En résumé renoncer à toute politique nationaliste, puisque le nationalisme n’est plus de mode (l’ancienne Yougoslavie en a payé le prix ) ,intégrer les dispositifs politiques, économiques et militaires imposés par l’occident et à leur tête les USA .On se souvient des premiers discours de Bouteflika vantant les Etats Unis… « Actuellement le monde est devenu un village et le maire de ce village ce sont les USA « dira-t-il lors d’une de ses sorties ; et les exemples sont légions ou il fait référence au changement de cap .Des images montrant Bouteflika embrassant Georges Bush et la poignée de mains échangée avec Ehud Barak alors premier ministre Israélien ont choqué plus d’un. Non sans oublier le mépris affiché de Bouteflika à l’égard des Algériens les traitants de médiocres et on en passe… Pour la première fois des Algériens sont interdits de séjour voire de passage dans des parties du territoire concédées aux compagnies pétrolières américaines.
    Cela n’est que le début parque la feuille de route des tenants du changement de cap est ambitieuse sauf que sur leur chemin se trouvait l’ANP qui , qu’on le veuille ou non, représente le courant nationaliste ;non seulement elle a mené une guerre terrible au terrorisme mais elle a été le précurseur de la paix ( à l’époque de Zéroual) et Bouteflika n’a fait que donner une caution civile à cette démarche et c’était le seul candidat accepté et par les pays du Golfe et par les islamistes qu’ il a appelé les frères de la montagne.
    Alors commence un travail de sape pour casser le noyau dur du nationalisme algérien représenté par l’ANP (une tentative similaire a été initiée au temps de Chadli).Tout le monde se souvient de « qui tue qui « ; la cour pénale internationale, la poursuite des généraux algériens devant les tribunaux étrangers etc…L’épée de Damoclès est brandie à tout moment et tous les maux de l’Algérie sont imputés à l’armée surtout aux généraux c’est pour cela qu’il faut l’écarter du passage .
    On a l’impression que le plan a bien fonctionné mais souhaitons qu’un jour il y aura un sursaut des nationalistes qui malgré leur marginalisation, vont imposer au pays un autre schéma et une autre conception de la nation sinon on va droit vers une monarchie à la marocaine mais sans un roi….




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.